Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Méthodes des deux et des trois wattmetres - préparation TP



  1. #1
    Mikasana

    Méthodes des deux et des trois wattmetres - préparation TP


    ------

    Bonjour,

    Je suis actuellement en école d'ingénieur et je rencontre un problème au sujet de la préparation de mon TP.
    Le but de ce TP est de montrer la validité des méthodes du wattmetres nous somme dans le cas ou la charge équilibrée est un rhéostat de charge triphasé à couplage étoile. On utilise un transformateur de courant. On règle le rhéostat de manière à ce que la valeur efficace du courant de ligne absorbée par l'ensemble soit voisine de 6 Ampères. Le neutre du rhéostat n'est pas relié au neutre du réseau

    On nous donne également v(t)=0,1.i(t) donc la valeur du gain du capteur est de 0,1 V/A.

    On nous demande donc de déterminer les valeurs de W' et W" par la méthode des deux wattmètres et W1 W2 et W3 par la méthode des trois wattmètres.

    Je sais que dans ce cas P1 = W' = U.I.cos(U,I) mais je ne connais pas la valeur de U et est ce que I est bien égale à la valeur efficace du courant ?

    Merci pour votre aide =D

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Zenertransil

    Re : Méthodes des deux et des trois wattmetres - préparation TP

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Mikasana Voir le message
    On nous donne également v(t)=0,1.i(t) donc la valeur du gain du capteur est de 0,1 V/A.
    Attention au vocabulaire (en scolaire...), un gain est sans dimension, donc tu ne peux pas dire "le gain du capteur", mais "la fonction de transfert du capteur"! Et, pour être plus précis, tu peux dire "la transimpédance du capteur" puisque sa fonction de transfert a la dimension d'une impédance : elle change des Ampères en Volts, pour faire ceci, il faut bien multiplier par des Ohms.

    Pour savoir de quelles grandeurs on parle, dessine le schéma du montage des deux wattmètres! Chaque wattmètre mesure une puissance P=UI.cos(U^I), mais attention : U est la tension appliquée aux bornes "tension" du voltmètre, et I le courant qui traverse ses bornes "courant" (ou les mors de la pince, ou le transformateur de courant). Donc ce n'est pas nécessairement la tension composée du réseau et le courant de ligne, tout dépend de la façon dont c'est raccordé!

    Rappel de notations : u(t) est une valeur instantanée, U est une valeur efficace, U est une valeur complexe, û ou <û(t)> est une valeur crête, et <u> ou <u(t)> une valeur moyenne.


    Fais un schéma, nomme toutes les tensions (simples et composées) et tous les courants. Ensuite, note les expressions des puissances relevées par chaque wattmètre en fonction des noms que tu as déjà donnés. Effectue la somme des deux, bidouille un peu, et tu dois retrouver l'expression classique de la puissance active en fonction de U (tension entre phases) et I (courant de ligne). Si tu ne t'intéresse qu'aux charges résistives, ça va très vite, car les courants consommés par les résistances sont en phase avec les tensions auxquelles elles sont soumises (j'ai bien dit auxquelles elles sont soumises!). Si tu veux le faire pour tout type de charge linéaire, tu devras manipuler un peu les formules de trigo!
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  4. #3
    stefjm

    Re : Méthodes des deux et des trois wattmetres - préparation TP

    Citation Envoyé par Zenertransil Voir le message
    Attention au vocabulaire (en scolaire...), un gain est sans dimension, donc tu ne peux pas dire "le gain du capteur", mais "la fonction de transfert du capteur"!
    Ca dépend des métiers.
    En automatique (commande de procédé), on parle de gain statique entre vitesse et tension et il y a donc une dimension et une unité.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  5. #4
    Zenertransil

    Re : Méthodes des deux et des trois wattmetres - préparation TP

    Les approximations que l'on fait dépendent des métiers et du niveau, pas les notations officielles! Un gain, non seulement c'est sans dimension, mais en plus ça s'exprime en dB... Sinon, il faut parler d'amplification!

    Ce qui n'empêche que quand on parle d'un gain de 10 pour un amplificateur, celui qui connaît un minimum comprend qu'on a +20dB (et non +10dB comme la notation officielle le voudrait), et quand on dit qu'un moteur à courant continu a un gain de 10 volt.s/tr dans un schéma-bloc, tout le monde comprend. Ce n'est pas parce que certaines approximations sont relativement pertinentes et universellement admises qu'elles sont absolument justes!
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits. Parmi nos sujets :
  8. #5
    Mikasana

    Re : Méthodes des deux et des trois wattmetres - préparation TP

    Malheureusement sur l'énoncé de mon TP je n'ai aucune valeur de U et de R. Je ne peux donc pas utiliser la formule P=U.I.cos(U^I). De plus mon professeur dit que l'on peut trouver toutes ces valeurs sans mesure on doit les anticiper pour faciliter le TP. Le TP est censé valider nos calculs.
    Dernière modification par Mikasana ; 13/09/2014 à 18h40.

  9. #6
    Zenertransil

    Re : Méthodes des deux et des trois wattmetres - préparation TP

    Tu te fiches de moi? Déjà, je ne t'ai absolument pas parlé de valeurs mais d'expressions littérales, j'ai dit que tu devais retrouver L'EXPRESSION classique de la puissance, donc ça marche à tous les coups, et en plus j'ai détaillé le cas charge résistive / charge linéaire quelconque.

    Et secundo, pour déterminer une puissance avec seulement un courant, tu peux te lever tôt : si tu trouves, je serais curieux de savoir comment tu fais!


    Parfois, je me demande vraiment si les gens lisent les messages qu'on poste et si ce n'est pas une profonde perte de temps... C'est assez démoralisant!
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  10. Publicité
  11. #7
    Mikasana

    Re : Méthodes des deux et des trois wattmetres - préparation TP

    Merci de m'agresser gratuitement je demandais juste de l'aide enfin bon je vais demander à des personnes beaucoup plus aimables dans mon entourage.

    Merci beaucoup.

  12. #8
    stefjm

    Re : Méthodes des deux et des trois wattmetres - préparation TP

    Citation Envoyé par Zenertransil Voir le message
    Les approximations que l'on fait dépendent des métiers et du niveau, pas les notations officielles! Un gain, non seulement c'est sans dimension, mais en plus ça s'exprime en dB... Sinon, il faut parler d'amplification!

    Ce qui n'empêche que quand on parle d'un gain de 10 pour un amplificateur, celui qui connaît un minimum comprend qu'on a +20dB (et non +10dB comme la notation officielle le voudrait), et quand on dit qu'un moteur à courant continu a un gain de 10 volt.s/tr dans un schéma-bloc, tout le monde comprend. Ce n'est pas parce que certaines approximations sont relativement pertinentes et universellement admises qu'elles sont absolument justes!
    Il n'y a aucune notations officielles. Juste des habitudes de métier.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

Discussions similaires

  1. Deux wattmètres triphasés numériques couplés
    Par Chavadam dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/03/2013, 08h12
  2. comparaison de deux méthodes je bloque
    Par narta26 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/05/2011, 12h40
  3. dilution, deux méthodes, deux calculs ?
    Par Cisko dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/04/2011, 08h50
  4. Préparation d'un mélange de trois colorants.
    Par eiram enitsirhc dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/01/2011, 16h30
  5. QR - Préparation à l'accouchement : différentes méthodes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/03/2010, 23h26
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.