Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)



  1. #1
    zepeu

    fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)


    ------

    Bonjour, bonjour,

    dans le cadre de mon travail, je me remet à l'électronique doucement et gentiment (yahaaaa !), je reviens donc sur de vieilles connaissances datant de mon DUT GEII, il y a 6 - 7ans.

    Cette petite partie du projet consiste à permettre le réglage en hauteur d'un outil de tonte (env 20cm de déplacement) via un potentiomètre sur une tondeuse à gazon. L'idée est que quand le potentiomètre est à 0, l'outil est tout en bas et quand il est au maximum, l'outil est tout en haut (ou inversement, on s'en fiche, on veut juste un bouton qu'on tourne ).
    Le truc basico basique quoi

    Après avoir pensé aux triggers de Schmitt, les régulateurs ont magiquement apparus dans mon esprit. C'est la que ca se complique, étant un grand curieux, j'ai envie de savoir (ou réapprendre) comment ca fonctionne dedans.
    J'ai pas mal fouillé sur le net, et le régulateur qui conviendrais le mieux pour cette application sera surement un simple régulateur P.
    Seulement, aucun site article ou autre ne détaille le fonctionnement dedans et pourquoi ca fonctionne comme ca, ils partent tous tout de suite dans des fonctions de tranfert, des régulateurs compliqués etc, mais sans expliquer le fonctionnement interne du plus simple des régulateurs...

    Donc le système serait composé d'un potentiomètre suivi du système d'asservissement, puis l'étage de puissance, et enfin le moteur et son système de vis pour régler l'outil.
    Le retour de la boucle sera assuré par un simple capteur de distance (capteur Reed je pense) qui donne une tension image de la distance.

    Pour ce faire (dites moi si je me trompe), je me réfère à cette page internet : http://www.chireux.fr/mp/cours/electronique/Chap7.pdf Si on regarde la figure 7-2 page 2, on a le montage standard d'un système asservi.

    C'est la que les questions commencent

    Pour le premier étage de la boucle d'asservissement, il suffit d'un AOP câblé en soustracteur, comme en Page 3 la première figure (d'ailleurs pourquoi ils l'appellent un sommateur, ce qui me semble assez peu Français, alors que la fonction de transfert est de la forme Ue = Uc - Ur? Soustracteur me semblerais plus adéquat). Je trouve aussi d'autres schémas de soustracteurs, comme celui ci => http://fr.wikipedia.org/wiki/Montage...rential_eu.svg , ca fonctionne aussi bien que l'autre?

    En théorie, à la sortie de ce petit câblage, on obtient une tension image de la différence des deux autres tensions et, pour que le dispositif mécanique se mette en place, il faut faire en sorte de réduire cette tension à 0V (plus d'écart) en faisant bouger l'outil. Est ce juste?

    Pour ce faire, on utilise un système de régulation, un régulateur
    Comme je le disais plus haut, un régulateur P me semble correcte car on n'a pas besoin d'un temps de réaction à la milliseconde (une second sera acceptable sans soucis, une demi sera très bien et moins que ca, parfait), ni d'une précision absolument faramineuse (si l'outil est 5mm trop bas, c'est pas grave, l'operateur bougera un poil le potard et ca sera bon), donc le régulateur P me semble bien, d'autant plus qu'il est simple a mettre en œuvre.

    voici donc la vrai question :

    En quoi ce régulateur va réguler quoi que ce soit? (oui, oui )
    J'ai regardé le schéma, toujours sur le même site, figure 7-9 page 6, et c'est un simple amplificateur inverseur (avec une résistance entre la borne + et la masse... Gné?).
    Donc, ca se contente de renvoyer la tension qui sors du soustracteur avec un facteur d'amplification?
    C'est pas plutôt le boulot de l'étage de puissance tout ca?
    Et si ca se contente de suivre la tension délivrée par le soustracteur, ca sers a quoi? autant s'en passer, non? (je sais que la réponse est "non" )

    Je me suis relu 3x, j'espère que tout ceci est compréhensible...

    Merci d'avance pour vos réponses

    -----
    Dernière modification par Jack ; 16/04/2015 à 11h26. Motif: lien web

  2. Publicité
  3. #2
    DAUDET78

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Citation Envoyé par zepeu Voir le message
    Donc le système serait composé d'un potentiomètre suivi du système d'asservissement, puis l'étage de puissance, et enfin le moteur et son système de vis pour régler l'outil.
    Ca, c'est la structure classique d'un asservissement
    Le retour de la boucle sera assuré par un simple capteur de distance (capteur Reed je pense) qui donne une tension image de la distance.
    Que vient faire un capteur REED ? Un ILS ? Interrupteur à lame souple qui donne une réponse en tout ou rien .
    Ce n'est pas un capteur de distance ! Et le capteur de hauteur, c'est ton potentiomètre .
    J'aime pas le Grec

  4. #3
    antek

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    J'ai pas compris la terminologie du 1er lien.
    Il appelle régulateur un élément de la boucle d'asservissement (un ampli).
    Mais on comprend.
    Tu veux un asservissement qui agit pendant que la tondeuse fonctionne ou juste avant la tonte ?

  5. #4
    zepeu

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Que vient faire un capteur REED ? Un ILS ? Interrupteur à lame souple qui donne une réponse en tout ou rien .
    Ce n'est pas un capteur de distance ! Et le capteur de hauteur, c'est ton potentiomètre .
    oops, un capteur a effet hall, ou a induction en fait, ce capteur permet de connaitre la hauteur de l'outil, Il n'est pas dirigé vers le sol, c'est en interne, proche de l'endroit ou le moteur commande la vis permettant le réglage en hauteur.
    Le potentiomètre n'est en aucun cas le capteur de hauteur, c'est lui qui donne la commande du réglage de la hauteur.

    un petit schéma me semble nécessaire :
    schéma reglage hauteur electrique UT.png

    normalement, la personne regle la tondeuse avant la tonte, mais il est tout a fait possible qu'il la regle durant la tonte. Qu'est ce que ca changerais?

    Donc, ce qu'il appelle régulateur est simplement un ampli, on est d'accord?
    Et, finalement, ou se fait l'asservissement dans la boucle? au niveau du dispositif de commande?

    PS : Merci m'sieur le modo pour ta petite édition
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par zepeu ; 16/04/2015 à 12h11.

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits. Parmi nos sujets :
  7. #5
    antek

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    L'asservissement est constitué de l'ensemble consigne/cde/actionneur/mesure/rétroaction
    Dernière modification par antek ; 16/04/2015 à 12h19.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    antek

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Il n'y a pas de "régulateur" (au sens électronique) avant la commande.

  10. Publicité
  11. #7
    DAUDET78

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Sur une tondeuse , la coupe se fait par rapport au sol . On fixe la hauteur de coupe et basta !
    Je ne vois pas en quoi Il faut un réglage de hauteur asservi ? Asservi à quoi ?
    J'aime pas le Grec

  12. #8
    antek

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Citation Envoyé par DAUDET78 Voir le message
    Asservi à quoi ?
    A une commande électrique depuis le "guidon" je suppose.
    Permet de varier la hauteur de coupe en cours de tonte (transitions entre différentes végétations et terrains)

  13. #9
    zepeu

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Merci antek

    J'aurais du préciser que ce type de tondeuse est pas vraiment le genre "j'ai ca pour tondre mon jardin" Y'a un moteur de 40 cv, un siège réglable pneumatiquement, un bac de ramassage de 700 litres et un volant...
    Donc, on aimerais ne pas avoir besoin de descendre de la tondeuse et tourner une manivelle pour régler la hauteur de l'outil de tonte, rester tranquillement au poste de conduite est bien plus pratique

    il est vrai qu'en règle générale, on règle la hauteur de coupe, puis basta, comme le dit DAUDET78, mais dans notre cas, il se peut que si on tond un bord de route, par exemple, le terrain peut changer (devenir plus rocailleux ou je ne sais pas quoi, je tonds assez rarement ^^), donc la personne peut vouloir rehausser ou rabaisser l'outil de coupe. Ou même il peut juste tester la hauteur de coup, la trouver trop basse et vouloir rehausser l'outil de coupe, en toute simplicité...

    Asservissement, car on veut avoir un potentiomètre a proximité du poste de conduite, potentiomètre qui va commander un moteur électrique accouplé a l'outil de tonte => asservissement


  14. #10
    DAUDET78

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Ouais .... il se penche sur le réglage des roues et basta ! Pas besoin d'électronique !
    J'aime pas le Grec

  15. #11
    zepeu

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Ouais .... il se penche sur le réglage des roues et basta ! Pas besoin d'électronique !
    Mais aussi je leurs refilerais bien une paire de ciseaux en disant "tiens, c'est une tondeuse mécanique !" mais bon, pas possible

    Retour sur mon petit problème?

    donc, en fait, la partie décrite comme un "régulateur" régule rien du tout, c'est juste un ampli qui permet au système de commande qui viens après de "voir" quelque-chose, c'est bien ca?

    Donc (encore un donc, oui), mon principal problème vas être le système de commande je suppose...

    Il y a une autre question que je gardais en réserve et qui concerne le système de commande, justement :

    Apres avoir mis en place le soustracteur plus l'amplificateur, je vais me retrouver avec un signal soit positif, soit négatif correspondant a l'a différence entre la commande et le retour du capteur.
    Je pensais mettre un trigger de Schmitt derrière, mais le soucis vas être que le trigger donne une tension de sortie soit positive, soit négative, et on veut que l'outil reste stable lorsque la position souhaitée est atteinte, or, avec ce système de trigger, il va passer son temps a osciller "haut - bas - haut -bas", ce qui pourrait être négligeable (on est pas a 1mm pres) si on avais pas un moteur électrique :'(
    Le soucis est, comme vous le savez, que les moteurs électriques consomment beaucoup de courant lors du démarrage, donc, si on s'amuse à faire bouger tout ca d'un mm en haut puis ne bas puis en haut non stop, la batterie de la machine vas vite se vider
    Sauf erreur de ma part, bien entendu

  16. #12
    antek

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Citation Envoyé par DAUDET78 Voir le message
    Ouais .... il se penche sur le réglage des roues et basta ! Pas besoin d'électronique !
    J'ai fais ce boulot pendant quelques années (2 jours de tonte par semaine) et je t'assure que j'aurais putassièrement apprécié ce genre de dispositif !

  17. Publicité
  18. #13
    DAUDET78

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    je t'assure que j'aurais putassièrement apprécié ce genre de dispositif !
    Je pense que sur les motoculteur-tondeuses il y a une manette de réglage mécanique de la hauteur de tonte
    Citation Envoyé par zepeu Voir le message
    Apres avoir mis en place le soustracteur plus l'amplificateur, je vais me retrouver avec un signal soit positif, soit négatif correspondant a l'a différence entre la commande et le retour du capteur.
    Oui
    avec ce système de trigger, il va passer son temps a osciller "haut - bas - haut -bas", ce qui pourrait être négligeable
    C'est ce qu'on appelle le pompage de l'asservissement qui oscille de part et d'autre de la position optimum .
    On ne met pas un trigger, mais une commande analogique du moteur de position et, suivant le sens de l'erreur, il tourne dans un sens ou dans un autre.
    pour éviter le pompage :
    - On règle le gain de l'ampli d'erreur à sa valeur optimum ( voir régulation PID)
    - On introduit une hystérésis ( si la sortie de l'ampli d'erreur est dans une certaine fourchette, on ne fait rien)
    J'aime pas le Grec

  19. #14
    zepeu

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Tu conseillerais plutôt un régulateur PID plutôt que juste P?
    Sachant que peu m'importe la précision ou le temps de réaction, le simple régulateur P ne serais pas suffisant?

    D'autre part, tu me conseille d'introduire une hystérésis et tu dis que "si la sortie de l'ampli d'erreur est dans une certaine fourchette, on ne fait rien", mais le comparateur a hystérésis est toujours soit a 1, soit a 0, donc?
    Je suppose que tu ajouterais un circuit qui permet de "shunter" la sortie de l'hystérésis en fonction de la valeur de la sortie du régulateur?
    Tu ferais ca avec quoi? simplement de la logique numérique? quelques portes logiques et voila? Ou il existe un composant tout prêt permettant de réaliser cette fonction?

    un petit schéma pour expliquer tout ca

    schéma reglage hauteur electrique UT 02.png

    merci pour vos réponses a tous les deux

  20. #15
    DAUDET78

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Ta PJ n'est pas encore visible
    Citation Envoyé par zepeu Voir le message
    Tu conseillerais plutôt un régulateur PID plutôt que juste P?
    je ne conseille rien .... j'explique , grosso modo, le fonctionnement d'un asservissement
    D'autre part, tu me conseille d'introduire une hystérésis et tu dis que "si la sortie de l'ampli d'erreur est dans une certaine fourchette, on ne fait rien", mais le comparateur a hystérésis est toujours soit a 1, soit a 0, donc?
    je ne conseille rien .... j'explique :
    - que si la sortie de l'ampli est en dessous de ,par exemple, -3V on descend le machin.
    - que si la sortie de l'ampli est au dessus de ,par exemple, 3V on monte le machin.
    - et dans les autres cas, on ne fait rien
    J'aime pas le Grec

  21. #16
    zepeu

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Ok ok, merci

    Coté commande, c'est plutôt logique tout ca, mon problème est dans le "comment réaliser ca physiquement?"
    Tu connais un type de composant/montage qui permette de faire ce genre de commande? Ou "je me démerde"?

  22. #17
    antek

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Je verrais plutôt :

    commande guidon --------(+/-) ----------- cde moteur ----------- moteur ------------- vis sans fin ---------------- mesure distance puis retour vers (+/-)

    C'est pas clair, l'éditeur refuse de prendre en compte les "espace"

    Ajouter une mesure de "signal erreur", si < val fixe -> supprimer la cde moteur et bloquer mécaniquement la vis sans fin

    On peut concevoir ça en analogique ou numérique.
    Attention à la mesure de distance, tout est soumis à fortes vibrations.

  23. #18
    DAUDET78

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Citation Envoyé par zepeu Voir le message
    mon problème est dans le "comment réaliser ca physiquement?"
    la partie mécanique moteur, vis sans fin est faite? si oui, il faut combien de tension/courant ?
    J'aime pas le Grec

  24. Publicité
  25. #19
    zepeu

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Salut à tous (les deux , j'espère que vous avez passé un bon week-end

    antek, qu'est ce que tu veux dire par : si < val fixe -> supprimer la cde moteur et bloquer mécaniquement la vis sans fin ?

    Le moteur sera alimenté en 12V et 50W, donc 4A
    Ca fait un peu beaucoup, non? pourtant c'est ce qui est indiqué sur la doc... Il développe du 600N

    En fait, lorsque j'ai commencé a écrire, il s'agissait d'un moteur, mais finalement on vas partir sur un vérin électrique, ce qui peut être bien plus simple dans la réalisation.

  26. #20
    DAUDET78

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Citation Envoyé par zepeu Voir le message
    on vas partir sur un vérin électrique,
    Tu peux donner un lien WEB sur la notice de ce vérin ?
    J'aime pas le Grec

  27. #21
    bobflux

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Un truc style servomoteur intègre l'asservissement etc.

    Ça doit exister en style vérin.

    Sinon un gros servo pour commander les vannes hydrauliques...

  28. #22
    antek

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Citation Envoyé par zepeu Voir le message
    antek, qu'est ce que tu veux dire par : si < val fixe -> supprimer la cde moteur et bloquer mécaniquement la vis sans fin ?
    Dès que l'erreur est inférieure à une certaine valeur tu arrêtes la commande de la vis sans fin.
    Simplifie le système sans avoir un effet de pompage

  29. #23
    zepeu

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Daudet : Le voici :

    http://www.roemheld.de/data/document...01_en_0809.pdf

    Il n'y a pas de fonction de maintient intégrée (il me semble), il peut etre alimenté avec une borne (+) et (-) et utiliser un système lui évitant d'aller en butée, la doc est pour le 24V, mais en bas a droite de la premiere page il est indiqué qu'il est disponible en 12V.

    antek, je connais bien le probleme du "pompage" comme tu dis, et justement, je ne sais pas comment faire pour éviter ca, est ce qu'il existe des circuits tout prets?
    Car la fonction trigger créera automatiquement ce pompage étant donné que la sortie est soit négative (-12V) soit positive (+12V), ce qui donnera le sens de correction. Je ne connais pas le genre de circuit permettant de pallier a ce problème...

  30. #24
    zepeu

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Ô.ô
    TILT !

    Un NE555 cablé en monostable avec un déclanchement a un seuil permettant d'éviter le pompage et envoyant un signal autorisant le fonctionnement du trigger lorsqu'il est actif pourrait fonctionner, non?
    Ou alors c'est compliqué pour rien?

  31. Publicité
  32. #25
    antek

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Pour le blocage ben un frein (c'est pas simple)

    On s'en fout du "trigger", tu coupes l'alim du vérin quand l'erreur est "correcte"

  33. #26
    zepeu

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    M'h, certes... Le soustracteur au début donne un signal soit positif, soit négatif, donc pas besoin de ce fameux trigger...

    Un frein... je sais pas trop comment je peux mettre ca en place... je vais fouiller.

  34. #27
    DAUDET78

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Citation Envoyé par zepeu Voir le message
    Il n'y a pas de fonction de maintient intégrée (il me semble),
    Je pense que si
    The self-locking spindle lifting gear stops the actuator in case of voltage drop and maintainsit safely in the reached position
    Mais je ne vois pas l’intérêt d'un vérin .
    Avant de penser électronique, pense à la mécanique !
    Tu dois pouvoir monter ou descendre un truc qui supporte des efforts , qui a un certain poids et qui doit se bouger verticalement en restant sur un plan horizontal .
    Commence par résoudre ce problème et ensuite on cogitera l'électronique !
    J'aime pas le Grec

  35. #28
    zepeu

    Re : fonctionnement régulateurs - asservissement (pas de régulateurs de tension)

    Tu dois pouvoir monter ou descendre un truc qui supporte des efforts , qui a un certain poids et qui doit se bouger verticalement en restant sur un plan horizontal .
    Déjà fait, la machine dont on parle est une évolution d'une machine prduite depuis... longtemps ^.^, le système existe déjà, on veut juste le passer en commande électronique (comme beaucop d'autres choses d'ailleurs)

    Bien vu pour le maintien en position.
    D'ailleurs, ces vérins électriques sont faits comment dedans? un moteur et une vis sans fin dans la tige du vérin, non?
    En gros, il suffit que je mette un simple transistor relié a la sortie du comparateur d'entrée pour autoriser ou non le signal a passer en fonction de la différence de potentiel a la sortie du comparateur... C'est cool, ca simplifie les choses tout ca

Discussions similaires

  1. Vieux régulateurs de tension
    Par pythagore1 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/12/2012, 19h50
  2. Fiabilité régulateurs de tension
    Par Amnesia67 dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 31/03/2012, 12h55
  3. regulateurs de tension de récup
    Par Tasdebois dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/02/2010, 14h47
  4. Régulateurs de tension
    Par shawn3 dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 31/05/2009, 05h21
  5. Régulateurs de tension/Régulateurs de courant ?
    Par Cohars dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/03/2009, 08h56
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.