Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Ampli op réel/en cascade



  1. #1
    Goratra

    Ampli op réel/en cascade


    ------

    Bonjour a tous !

    J'aimerais réaliser un petit projet avec quelques ampli op connecté en cascade. Cependant, n'ayant jamais suivi de cours d’électronique, je bloque un peu sur quelques points théoriques. Voila une petite liste (non) exhaustive, avec ce que j'en ai compris:

    1)La bande passante de l'aop réel. C'est ce qui me trouble le plus, mais si j'ai bien compris, on utilise un montage pour lequel on sait tracer le diagramme de bode (type non inverseur par exemple) pour déterminer experimentalement le produit Gain x Fréquence de coupure. Mais si je réalise un montage additionneur, le produit est toujours valable ?
    Dans tout les exemples que j'ai trouvé, une fois ce produit calculé, on utilise toujours les caractéristiques idéales de l'aop pour le calcul du gain de différents montages. Si j'ai bien compris, une fois qu'on connait la bande passante de l'aop, on peut le considérer comme idéal dans cet intervalle ?

    2)Les résistances utilisées dans la contre réaction sont très souvent de l'ordre du Kilo-Ohm. Est-ce bien pour "rendre" négligeable la résistance de sortie de l'aop (et ainsi considérer qu'elle est nulle comme dans le modèle idéal et eviter les courants de saturations en sortie)

    3)L'adaptation d'impédance: ça, je pense avoir compris "dans" le circuit. Mais si je souhaite brancher des composantes externes (signal mp3 en entrée, haut parleur en sortie) sans connaitre leur impédances respectives, est-ce bon d’intercaler un suiveur de gain unitaire en entrée/sortie du circuit ?


    Pour finir, pas mal de question en vrac sur les aop en cascades:
    -Pour éviter les saturations des différentes composantes,est-ce possible de juste calculer le gain global du montage, ou vaut il mieux effectuer les calculs séparément pour chaque cellule?
    -Idem pour la bande passante d'aop en cascade (qui seront tous les même, Ua 741), faut il traiter chaque cellule séparément ou juste vérifier a l'échelle du circuit qu'on ne dépasse pas la fréquence de coupure pour un gain donné?

    J'ai encore quelques questions dans mon sac, mais le plus gros est passé.
    Merci a ceux qui répondront a ce petit pavé et bonne soirée a tous

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jiherve

    Re : Ampli op réel/en cascade

    Bonsoir
    Expliques donc ce que tu veux faire en réalité car des AOP en cascade c'est souvent signe d'une mauvaise analyse du problème!
    Et le 741 c'est pas le top pour l'audio.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  4. #3
    Goratra

    Re : Ampli op réel/en cascade

    J'aurais voulu faire un petit égaliseur "maison", avec une première cellule constituée d'un suiveur qui se sépare en une maille, avec d'un coté un filtre passe bas et de l'autre un passe haut. Finalement réunir les 2 avec un sommateur.
    Le problème est que je n'ai pour l'instant aucune idée pour calculer le gain d'une telle structure mais j'ai cru comprendre que c'était possible.

    Oui j'ai entendu dire que c'était pas le top tout court! Mais franchement c'est pas comme si j'allais m'en servir après coup, c'est surtout de comprendre tout ça qui m’intéresse.

  5. #4
    jiherve

    Re : Ampli op réel/en cascade

    Re
    donc l'entrée sera en analogique et l'engin s'interposera entre la sortie du lecteur et le casque ?
    pour les filtres voir Sallen Key c'est tres fiable.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Goratra

    Re : Ampli op réel/en cascade

    Oui c'est ça, ce serait jouable ?
    Pourquoi pas, mais comme j'aurais 2 filtres d'ordres 2 dans ce cas, j'obtiendrai un gain d'ordre 4 et donc 2 fréquences de coupures successive ?

  8. #6
    jiherve

    Re : Ampli op réel/en cascade

    Re
    Non les filtres sont en // et on mélange plus ou moins leurs sorties au moyen de l'additionneur, comme les filtres ont un gain de 1 le dernier étage (le sommateur) n'aura pas besoin de beaucoup de gain (qqs dB) pour assurer l'adaptation d’impédance vers le casque et donner un peu de place pour les réglage de mélange.
    Cela ne sera pas qualité Hifi (avec des 741 c'est dur) mais cela fonctionnera.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  9. Publicité
  10. #7
    Goratra

    Re : Ampli op réel/en cascade

    Ok merci beaucoup ! Si qq'un peut valider/infirmer mes raisonnement initiaux ce serait génial. Bonne soirée

  11. #8
    Goratra

    Re : Ampli op réel/en cascade

    Je me rend compte avoir un peu de mal a comprendre le principe de saturation en courant de l'aop. Chaque Aop a une caractéristique is(max) donné par le fabricant, mais en pratique comment éviter la saturation en courant ? De mémoire je ne crois jamais l'avoir observé en Tp (contrairement a la saturation en tension)

  12. #9
    DAUDET78

    Re : Ampli op réel/en cascade

    Citation Envoyé par Goratra Voir le message
    Je me rend compte avoir un peu de mal a comprendre le principe de saturation en courant de l'aop.
    C'est une limitation en courant
    Sur la datasheet, alimenté en -15/+15V tu as, par exemple, une tension de sortie garantie de -12/+12V avec une charge de 2K
    Donc le courant max est de -6/+6mA . Donc tu ne dois pas "tirer" plus de 5mA en sortie pour un bon fonctionnement, d'où la valeur minimum lors du calcul des résistances
    J'aime pas le Grec

  13. #10
    bobflux

    Re : Ampli op réel/en cascade

    Si tu veux faire un contrôle de tonalité (graves aigus) comme on en trouvait sur tous les amplis vintage, le circuit standard est, du nom de son célèbre inventeur, le circuit Baxandall:

    http://www.electronique-3d.fr/Le_baxandall.html
    https://www.youtube.com/watch?v=xS9QrQ7ufcA

    Comme tu peux le voir il s'agit d'un circuit relativement simple et éprouvé.

    Pour les AOP, oublie le 741 pour de l'audio, par pitié. Mets au moins un NE5532, c'est un bon AOP pour ça et il coûte un demi euro, bordel! Ou alors un 4580... Et si tu veux te lâcher, mets un OPA1642/1652, le second est pas cher et il a des super specs.

    Dans tout les exemples que j'ai trouvé, une fois ce produit calculé, on utilise toujours les caractéristiques idéales de l'aop pour le calcul du gain de différents montages. Si j'ai bien compris, une fois qu'on connait la bande passante de l'aop, on peut le considérer comme idéal dans cet intervalle ?
    C'est plus subtil que ça. Il suffit de regarder ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Contr%...le_ferm%C3%A9e

    Comme tu peux le voir, le gain en boucle fermée dépend du gain en boucle ouverte. Comme le gain en boucle ouverte diminue en HF jusqu'à devenir unitaire quand on atteint la fréquence qu'on nomme "produit gain bande passante", le gain en boucle fermée diminue aussi en HF.


    >Les résistances utilisées dans la contre réaction sont très souvent de l'ordre du Kilo-Ohm.

    Des résistances plus faibles diminuent le bruit et améliorent la réponse en HF, mais consomment plus de courant, ce qui charge la sortie de l'ampli et augmente la distortion.

    > L'adaptation d'impédance

    Elle n'intervient pas aux fréquences audio.

    En BF, ce qu'il faut c'est :

    Impédance d'entrée élevée
    Impédance de sortie faible (suivant la charge).

    > haut parleur en sortie sans connaitre leur impédances respectives, est-ce bon d’intercaler un suiveur de gain unitaire en entrée/sortie du circuit ?

    Les AOP que je cite sont bien pour une impédance de charge dans le kOhm.
    Pour un casque, utilise un AOP avec un courant de sortie plus costaud, comme un RC4560 par exemple.
    Pour un HP, il faudra un ampli spécial.

Discussions similaires

  1. Multiplier un réel par un autre réel
    Par Chmiman dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/12/2016, 14h54
  2. Simulation ampli op LTSpice vs montage réel
    Par flyingpim dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/03/2013, 20h09
  3. Filtres RC en cascade.
    Par Guigs. dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/04/2011, 18h49
  4. [Biochimie] cascade de signalisation
    Par camille _hcm dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/10/2010, 12h52
  5. Dilutions en cascade
    Par turlupine38 dans le forum Chimie
    Réponses: 11
    Dernier message: 07/02/2009, 14h13
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.