Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Fiabilité du RESET d'un µC.



  1. #1
    AmigaOS

    Fiabilité du RESET d'un µC.


    ------

    Bonjour

    Je voulais savoir si le pin RESET d'un PIC16Fxxxx est "fiable".

    Dans une autre discussion on m'a dit que si on veut utiliser un µC pour contrôler la charge d'une batterie, il faudra des choses en plus pour arrêter la charge en cas de défaillance du µC. Et que le wachdog n'est pas assez fiable pour ça. Du coup je me demande si le pin RESET est plus fiable, pour qu'un contrôleur de surcharge(externe au µC) l'utiliser pour tout arrêter.

    Merci

    -----
    Dernière modification par AmigaOS ; 01/10/2017 à 16h08.

  2. Publicité
  3. #2
    HULK28

    Re : Fiabilité du RESET d'un µC.

    Bonjour,

    non ce n'est pas ce que je t'ai dit.
    Je t'ai dit qu'un µC ordinaire n'est pas fait pour protéger une batterie, et que compter sur lui comme par exemple en cas de court-circuit est impossible.
    Par ailleurs le watch-dog d'un µC peut s'envoyer en l'air, notamment en cas de mauvaise CEM.
    Je ne vois pas ce que viens faire la pin de Reset là-dedans (tout comme dans l'autre discussion que tu as ouverte sur le même sujet).
    Si tu comptes reseter un µC pour t'en servir d'organe de sécurité, alors c'est que tu n'as pas du tout compris mon message...
    Le génie est fait d'1 pour cent d'inspiration et de 99% pour cent de transpiration. Edison

  4. #3
    AmigaOS

    Re : Fiabilité du RESET d'un µC.

    Ah, j'avais vraiment pas compris alors...

    Par ailleurs le watch-dog d'un µC peut s'envoyer en l'air, notamment en cas de mauvaise CEM.
    Pour la CEM, j'ai un plan de masse des deux côtés de la carte est le boitier est un alu "massif".
    Mais ok, si le watch-dog peut aussi ne pas fonctionner pour d'autres raisons, alors il faut autre chose pour protéger au cas où le µC ne fonctionne pas correctement ? C'est ce que je m'étais dit.

    Si tu comptes reseter un µC pour t'en servir d'organe de sécurité, alors c'est que tu n'as pas du tout compris mon message...
    Le reseter au cas où le µC ne ferait plus son travail...

    Je t'ai dit qu'un µC ordinaire n'est pas fait pour protéger une batterie, et que compter sur lui comme par exemple en cas de court-circuit est impossible.
    Si la batterie est en CC le PIC peut envoyé du courant et mesurer la tension. Si la tension est très faible c'est qu'on a détecté un CC.

    Si j'ai bien compris maintenant c'est que le problème n'est pas le fait qu'un PIC n'est pas assez fiable mais qu'il ne contiens pas les fonctions nécessaires pour la charge sécurisé ? Il manquerait quoi alors à part détecter les CC ?
    Dernière modification par AmigaOS ; 01/10/2017 à 18h27.

  5. #4
    HULK28

    Re : Fiabilité du RESET d'un µC.

    Tu dois comprendre qu'un circuit de protection pour batterie lithium se doit d'être fiable, on est pas dans l'électronique pour télécommande.
    Si la télécommande de ta TV se plante c'est pas bien grave.
    C'est pour cela que dans les circuits spécifiques (qui contiennent eux aussi un µC) l'interface de sécurité est toujours hardware même si supervisé par un µC.
    Le µC est là pour agir TANT que la sécurité n'est pas en jeu, il accuse réception de la situation et remet tout le monde sur patte.
    Si il défaille, l'interface hardware assure la sécurité puis attend que le µC reprenne ses esprits.
    Tant que ce dernier est aux fraises, il ne se passera rien, la batterie est toujours en sécurité.
    Quand on veut durcir un peu plus cette sécurité on utilise des circuits de redondance, eux aussi hardware.

    Si le µC ne fait plus son travail c'est qu'il est soit incapable de le faire (HS ou trop perturbé par une susceptibilité CEM), donc le reseter peut ne rien changer à l'affaire.
    Soit il a repris "ses esprits" et le temps qu'il se remette d'aplomb avec la procédure de reset, le mal sera déjà fait.
    Notamment en cas de court-circuit où le temps de réaction doit être très court, de l'ordre de quelques centaines de µs.
    Le génie est fait d'1 pour cent d'inspiration et de 99% pour cent de transpiration. Edison

  6. #5
    AmigaOS

    Re : Fiabilité du RESET d'un µC.

    Ok là c'est clair. J'allais laisser tomber le chargement avec un µC mais là j'ai A) trouvé un nouveau composant moyennement intéressant et tout neuf sur Farnell. En tout cas il correspond un peux mieux que les autres... et B) vu la réponse sur l'autre conversation, qui m'intéresse beaucoup plus que A).
    Dernière modification par AmigaOS ; 01/10/2017 à 23h50.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    RISC

    Re : Fiabilité du RESET d'un µC.

    Salut,
    Le PB des circuits de charge à base de micro est d'avoir le bon"spilt" entre ce qui se fait en digital et en analogique.
    Exemple : la détection d'un sur-courant dans le demi-pont commandé par la PWM doit entrainer instanément la coupure de la commande.
    Un uC est généralement trop lent pour faire cela avant que le pont ait cramé.
    La solution c'est d'avoir de l'analogique (interne ou externe) qui peut couper la commande PWM (généralement cela s'appelle l'entrée "FAULT").
    Si tu peux faire la/les boucle(s) de régulation en analogique dans le micro ainsi que ce type de protection alors il devient possible d'avoir un système fiable.

    La broche MLCR dans les PIC16 n'aidera pas à gérer de façon efficace la partie charge car il faudra un certain temps au uC pour reprendre la main.
    Par contre les PIC16F176x ou PIC16F177x comportent des blocs analogiques permettant de faire une ou plusieurs boucles analogiques sans intervention logicielle pour la régulation ce qui permet de protèger l'étage de puissance.
    a+
    Ma marotte ? les microcontrôleurs ;=)

  9. Publicité
  10. #7
    AmigaOS

    Re : Fiabilité du RESET d'un µC.

    silanPar contre les PIC16F176x ou PIC16F177x comportent des blocs analogiques permettant de faire une ou plusieurs boucles analogiques sans intervention logicielle pour la régulation ce qui permet de protèger l'étage de puissance.
    Oh, ça m'intéresse ça. Mais ça marche comment ça ?

  11. #8
    AmigaOS

    Re : Fiabilité du RESET d'un µC.

    C'est avec les comparateurs ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Fiabilité
    Par sssanty dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/10/2016, 04h32
  2. Fiabilité du DPE
    Par Vladimir_guez dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 28
    Dernier message: 31/01/2014, 15h45
  3. AES 256 et Fiabilité
    Par Yoshy56 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 14
    Dernier message: 18/09/2013, 15h49
  4. Fiabilité DPE?
    Par jenesaispasvoussavezvous dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 02/03/2012, 09h43
  5. Fiabilite
    Par popo dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/06/2003, 20h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.