Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Fiabilité du DPE



  1. #1
    Vladimir_guez

    Fiabilité du DPE


    ------

    Bonjour,
    J'achète une maison datant de 1974 dans la Val d'Oise avec une construction de type murs (25cm) en parpaing+lame d'air+brique platière sans isolant.
    Seule la toiture est isolée mais pas les rampants. La chaudière est au fioul et l'orientation est plein sud .
    La maison carrée ( 10x11m), avec Rdc(garage, pieces techniques: chaudiere, buanderie.. ) , 1er etage (piéces à vivre) et combles aménagés au dessus. ( 150 m2 chauffés en tout).
    Le DPE ( D: 228 Kwh ep/m2/an) qui m'a été présenté m'avait semblé agréablement séduisant. (Voir PJ )
    Mais plus je lis ce forum plus je doute de sa sincérité.

    Est ce que ce DPE vous parait fiable ?

    Merci

    -----
    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    Ulyssesourd

    Re : Fiabilité du DPE

    Bonjour
    Pour te faire une idée, va faire le DPE là : http://www.lepointenergie.com/calcul-dpe.php#/General
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  4. #3
    jim5564

    Re : Fiabilité du DPE

    DPE D !!! du grand n'importe quoi vu que ta maison n'est quasiment pas isolée

    D cela correspond à une construction des années 1990 avec un polystyrene + ba 13 derriere le parpaing et de la laine de verre en combles au moins 15 cm et je ne parle même pas de la dalle et des fenetres

  5. #4
    cpasmoi

    Re : Fiabilité du DPE

    Je pense qu'une maison, de cette époque, qui n'a pas d'isolant dans/sur les murs ne peut pas être D!
    Pour un ordre d'idée, une maison classée "D", c'est plutot une maison de la RT2000.
    Une étude qui détaille un peu la "réalité" des DPE : http://www.exim-expertises.fr/medias...etude_exim.pdf

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  7. #5
    jim5564

    Re : Fiabilité du DPE

    les conso du Dpe c'est le calcul ou le réel ?

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Vladimir_guez

    Re : Fiabilité du DPE

    Citation Envoyé par jim5564 Voir le message
    les conso du Dpe c'est le calcul ou le réel ?
    Il s'agit d'un calcul.
    Merci pour vos réponses. C'est bien ce que je craignais, je m'attends donc a avoir des factures de fioul beaucoup plus salées.

    Comment un soi disant "expert" peut donner une telle étiquette énergétique ?

    Je viens d'explorer les voie de recours. Mais c'est compliqué.
    Il semble qu'il faut démontrer son préjudice et se retourner contre le vendeur (qui lui n'y est pour rien) avant que le charlatan ne puisse etre mis en cause. !!

    ■ Responsabilité du diagnostiqueur
    Le DPE doit être établi par un professionnel satisfaisant à des critères de compétence et ayant
    souscrit une assurance couvrant pour son intervention les conséquences d’un engagement de
    sa responsabilité civile professionnelle (cf. site de l'Anil). Il est obligé de souscrire une
    assurance de responsabilité civile professionnelle qui couvre les éventuels dommages-intérêts
    auxquels l’assuré peut être condamné, au regard de fautes commises dans le cadre de son
    activité professionnelle.

    • Dans le cas où le DPE a été annexé ou le classement énergétique affiché mais contient une
    erreur, la responsabilité du diagnostiqueur à l’égard de son client (bailleur ou vendeur) pourrait
    être engagée sur le terrain de la responsabilité contractuelle (puisqu’ils sont liés par un
    contrat), ce qui suppose la preuve d’une faute, d’un préjudice et d’un lien de causalité (code
    civil : art. 1147).
    La responsabilité contractuelle est engagée en cas de mauvaise exécution ou d'inexécution
    totale ou partielle des obligations nées d'un contrat. Pour mettre en cause la responsabilité de
    la personne qui exécute mal ou n’exécute pas ses obligations, l’autre partie doit rapporter la
    preuve de l’existence de trois éléments : la faute de son cocontractant, le dommage qu’il subit
    et le lien de causalité entre les deux. S’il arrive à prouver ces trois éléments, il pourra obtenir
    des dommages intérêts, dont le montant sera apprécié par les juges.
    Le professionnel commet une faute s’il n’a pas accompli toutes les diligences qui lui incombent
    en vertu du contrat conclu avec son client, de la loi, des règlements et des normes définissant
    le contenu du diagnostic. Néanmoins, le vendeur peut être condamné au paiement d’une
    contravention de 5ème classe (amende de 1500 €) s'il fait appel à une personne qui ne satisfait
    pas aux conditions de compétence, d'organisation et d'assurance de la profession (CCH :
    R.271-4). Une telle sanction n’est pas prévue pour le bailleur.

  10. Publicité
  11. #7
    AD 44

    Re : Fiabilité du DPE

    Bonjour,

    faut voir, , 20mWh pour le chauffage d'une maison mal isolée de 150m² ça me parait cohérent. (c'est beaucoup évidemment mais cohérent).

    3mWh pour l'ECS (dépendra de nombre de personne dans le foyer) là ça doit correspondre à 4 ou 5 gus.

    Et comme cette saloperie de taux de conversion donne le mazout à 1!!! Ben, tu peux très bien te retrouver classe D avec une conso pourtant bien balaise comme la tienne. La même bicoque chauffée à l'élec se retrouverait en F. (ça c'est pas la faute du diagnostiqueur).

    As tu pu te procurer les relevés de l'ancien proprio?

    Bien sur cela ne reflétera pas ton exacte future conso (taux d'occupation de l'époque, nombre d'occupants et leur comportement, T° de consigne qui était la leur... etc). Cela dit cela peut te donner une idée...
    Dernière modification par AD 44 ; 29/01/2014 à 17h36.
    mon secret? ... Ne rien dire.

  12. #8
    AD 44

    Re : Fiabilité du DPE

    si seul le DPE importe => faire sauter le fioul puis passer au bois pour le chauffage et poser un CET pour l'ECS.

    bon ... là , c'est sur tu vas engloutir 15 stères minimum et tu vas voir ta facture élec grimper.

    La maison ne sera pas plus performante, mais elle passera en C sans soucis... Aberration de la RT
    mon secret? ... Ne rien dire.

  13. #9
    cchristof

    Re : Fiabilité du DPE

    Citation Envoyé par AD 44 Voir le message
    si seul le DPE importe => faire sauter le fioul puis passer au bois pour le chauffage et poser un CET pour l'ECS.

    bon ... là , c'est sur tu vas engloutir 15 stères minimum et tu vas voir ta facture élec grimper.

    La maison ne sera pas plus performante, mais elle passera en C sans soucis... Aberration de la RT
    Bonjour,
    Pas vraiment, en calcul DPE le coeff de conversion est égal à 1, comme le gaz et le fioul, et le rendement appliqué d'office est pourri (bien plus pourri que celui pris en compte pour gaz ou fioul), impossible de valoriser un système performant au bois (du moins selon la calcul 3cl, je crois qu'il y a eu des changements depuis). Et ce n'est pas du tout le même calcul que la RT, qui prend en compte plus finement les performances des appareils. En RT 2005, coeffe de conversion 1 pour le bois, 0,6 c'est en calcul BBC seulement. En rt 2012, coeff de conversion 1 pour le bois, avec un bonus possible au niveau du CEP.

  14. #10
    AD 44

    Re : Fiabilité du DPE

    Navré j'étais resté sur 0.6...

    mille excuses
    mon secret? ... Ne rien dire.

  15. #11
    cchristof

    Re : Fiabilité du DPE

    Pas de quoi, tout le monde peut se tromper ! D'ailleurs je serais curieux de savoir ce que change la nouvelle mouture du moteur de calcul DPE.

  16. #12
    Larzacien

    Re : Fiabilité du DPE

    bonjour, Et, sauf si je n'ai pas bien lu, on ne connait pas le climat de la région.

    La même maison sur la côte d'Azur et à Strasbourg, n'aura pas la même consommation. Et ça le DPE en tient compte.

    Le DPE indique, me semble-t-il la composition des murs que le propriétaire lui indique, car il ne démonte pas les murs.

    L'isolation a commencé en 1974, mais c'était plus un souci dans les régions froides, et aussi avec le chauffage électrique.

    Normalement on ne peut pas grand chose contre un DPE, même si on le trouve optimiste.

    Et certains diagnostiqueurs cherchent à noter au plus bas, alors que d'autres sont plus "intéressants" pour celui qui veut vendre. Certains voient la boutille moitié vide, d'autres moitié pleine.

    Ceci dit, on peut toujours isoler.

  17. Publicité
  18. #13
    AD 44

    Re : Fiabilité du DPE

    Re,

    Citation Envoyé par Larzacien
    sauf si je n'ai pas bien lu, on ne connait pas le climat de la région.
    peut être possible d'en avoir une idée...

    Citation Envoyé par Vladimir_guez Voir le message
    J'achète une maison datant de 1974 dans la Val d'Oise
    le 95 est situé au NNE de paname
    Dernière modification par AD 44 ; 29/01/2014 à 18h57.
    mon secret? ... Ne rien dire.

  19. #14
    FabStryke

    Re : Fiabilité du DPE

    Bonjour,

    Ça ressemble à un dpe de complaisance ... la lettre D obtenue de justesse.
    Se retourner contre le vendeur et/ou le professionnel du dpe, j'imagine que vous allez juste vous pourrir la vie, entraîner des frais pour rien ...
    Je conseillerais d'utiliser la quasi inexistance d'isolation pour négocier le prix de la maison.

    Cdt.

  20. #15
    cchristof

    Re : Fiabilité du DPE

    Bonjour,
    Oui, d'autant qu'acheter une maison déjà isolée, c'est acheter une maison mal isolée. Personnellement, si j'achetais une maison, j'éviterais soigneusement tout ce qui est isolé et qu'il faudra casser et évacuer... En somme, pour une bonne réhab, il faut viser F ou G et ne pas payer un truc mal fait ! A voir selon votre projet (poser ses meubles ou réhabiliter).

  21. #16
    eric_h

    Re : Fiabilité du DPE

    Salut,

    Pour te faire une idée, va faire le DPE là : http://www.lepointenergie.com/calcul-dpe.php#/General
    J'ai fait le test pour ma maison et je trouve des résultats surprenants en fonction de l'énergie utilisée pour le chauffage.

    Par exemple, en énergie finale :
    électrique sur plancher chauffant : 6700kWh/an
    poele à bois : 23200kWh !!!
    chaudière bois sur plancher chauffant : 14900kWh !!!
    chaudière fioul sur plancher chauffant : 8700kWh
    chaudière gaz sur placnher chauffant : 8400kWh

    Par rapport à la réalité, si je n'utilise que le plancher j'en ai pour 7000kWh à l'année, donc c'est cohérent.
    Si je n'utilise que le poele à bois j'en ai pour 5 stères à l'année.

    On est loin des 11.5 stères prévus par le DPE si poele ou 7.5 stères si chaudière !

    Est ce la méthode utilisée par les diagnostiqueurs ?
    Ben ça fait peur !

    Comment est ce possible d'avoir une telle différence avec le bois ?
    Je sui d'accord qu'un poele a un rendement de 70% seulement, mais de là à doubler la consommation c'est un peu gros non ?
    Moselle sud-est (57)

  22. #17
    Vince44

    Re : Fiabilité du DPE

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Bonjour
    Pour te faire une idée, va faire le DPE là : http://www.lepointenergie.com/calcul-dpe.php#/General
    A+
    Vachement bien ce lien, ça arrive à quelque chose qui correspond effectivement à ma conso! Et ça permet de me féliciter du choixs de la chaudière bois en terme de coût!

    ça confirme la bêtise du classement pour les chaudières bois ... Je gagnerais une lettre (70kWhEP/m².an) à remplacer ma chaudière moderne avec tampon par du fioul ou du GPL! (bon, j'y perdrais un mois de salaire par contre )

    ça confirme aussi ce que je pensais des travaux à entreprendre!

    comme quoi, si on l'alimente correctement, mis à part que la filière bois s'est faite niq.... par Total, EDF & cie, les résultats peuvent être exploitables!

  23. #18
    AD 44

    Re : Fiabilité du DPE

    un beau joujou en effet que ce site,

    Mais petit doute tout de même quant aux résultats obtenus pour ma bicoque (A ça me parait "très" flatteur , d'autant que j'ai pondéré quelques infos) , mais bon, s'ils le disent pourquoi pas.

    Ou alors , je me suis bien planté quelque part (ça c'est fort possible ).
    Dernière modification par AD 44 ; 30/01/2014 à 16h09.
    mon secret? ... Ne rien dire.

  24. Publicité
  25. #19
    pkdick2

    Re : Fiabilité du DPE

    Je suis également tombé sur quelque chose d'assez réaliste avec le site en question. Les calculs de déperditions du DPE me semblent assez bien faits, ensuite, c'est la pondération des énergies qui corrompt tous les résultats.

  26. #20
    AD 44

    Re : Fiabilité du DPE

    En fait ,je viens de le refaire en changeant de DPT vu que je suis à la limite du 44 et du 49.

    J'étais A dans le 44 et suis devenu C dans le 49! Pas l'impression que les DJU soient si différents que ça pourtant...
    Dernière modification par AD 44 ; 30/01/2014 à 16h37.
    mon secret? ... Ne rien dire.

  27. #21
    jim5564

    Re : Fiabilité du DPE

    le calcul fait sur le site est assez complexe et certains points sont confus ce qui doit amener à des erreurs

    j'arrive a un classement C avec une isolation avec des R de 6 dans les murs ,du triple vitrage avec uw0.8 , des rampants isolés entre 4 et 10 de R ,
    la conso calculée est plus du double de ma conso réelle ....

    d'ailleurs l'étude thermique faite avant réno m'amenait (à terme) à 15 Kw/h /m2 pour le chauffage , certes il me reste du travail et je suis plus proche de 50 que de 15 mais quand même il y a une énorme différence

    230 m2 sur 2 niveaux 5000 kwh elec annuels tous usages (élec , eau chaude , chauffage en partie = aérothermie , qq grille pains !!) le reste 4 stères de bois soit 6 à 8000 Kwh selon les essences de bois

    je dois pas etre loin des 50 kwh /m2 consommés mais s'il n'y avait pas les apports solaires passifs ça serait de 30 à 50 % en plus (nb heure non chauffé)

  28. #22
    felvic

    Re : Fiabilité du DPE

    Je suis pas télé mais l'émission sur envoyé spécial hier confirme ce que je pense: c'est une nouvelle obligation où beaucoup de voyous viennent pomper la manne.

    Un grand moment le diagnostiqueur qui dit à la cliente: "si je change l'isolant, on peut passer sur du "D" à la place du "E"."

    Sans parler des méthodes de calcul aberrantes...

  29. #23
    eric_h

    Re : Fiabilité du DPE

    Salut,

    Pour ceux qui trouvent des résultats cohérents, changez l'énergie par du bois et dites nous si c'est encore cohérent.
    Dans mon cas, passer de 6700kwh en électricité à près de 12 stères c'est juste débile, surtout que ça ne représente par ma consommation bois, alors qu'en électricité si.
    Moselle sud-est (57)

  30. #24
    Vince44

    Re : Fiabilité du DPE

    Salut Eric,

    En fait, y'a plusieurs infos sur le site:

    - la conso en kWhEP/m2.an, qui fait le classement: du fait du coeff mit aux énergies, elle est pourrie!
    - les coûts, par contre, sont beaucoup plus réalistes, là, le coeff est celui du marché, pas celui du législateur dont le lobbyiste tient le stylo.
    - la répartition des déperditions est intéressante aussi, ça situe bien les problèmes.

    Après, le classement légal, aussi inique soit-il, c'est intéressant de voir comment il fonctionne. Par exemple, si je vends ma baraque demain, je serais classé D. MAIS je peux présenter le même DPE avec du fioul ou du propane avec un classement C et démontrer ainsi que bien que faisant chuter d'une lettre ma chaudière bois lui fera gagner 1200 à 2100€ par an part rapport à une maison classé C avec du fioul ou du GPL.

    C'est intéressant de pouvoir exploiter cette info, même si j'aimerais mieux un DPE non corrompu et, tant qu'on y est, un classement ABCDEF en euros! Là je verrais ma maison chauffée au bois devant la même au fioul et loin devant la même au propane! Mais faut pas rêver...

    Dernier bémol, je doute que cette méthode puisse bien gérer les maisons très basse énergie... Là forcément il n'y a que les simulations dynamiques sur modélisation précises qui peuvent donner des infos pertinente. A ce niveau de conso, la prise en compte très partielle de l'orientation des vitrages par exemple peut vite faire des erreur de 200% du réel et même plus...

    Vincent
    Dernière modification par Vince44 ; 31/01/2014 à 08h29.

  31. Publicité
  32. #25
    eric_h

    Re : Fiabilité du DPE

    Vince, ce que je reproche à ce mode de calcul c'est la non cohérence entre différentes énergies, surtout avec le bois.

    Je parle en énergie finale :

    Par exemple, en énergie finale :
    électrique sur plancher chauffant : 6700kWh/an
    poele à bois : 23200kWh !!!
    Donc le coef d'énergie primaire ne rentre pas en jeu.

    L'énergie finale est l'énergie utile réellement distribuée dans la maison à laquelle on rajoute les pertes dûes au rendement de l'appareil de chauffage.
    Pour l'électrique, pas de perte de rendement, pour le poele 30% de pertes (car mon poele à un rendement de 70% et je brûle toujours à fond).

    Donc à la limite, pour 6700kWh d'énergie finale en électrique (PRE), je veux bien que le DPE indique 8700kWh (ou 4.5 stères) si chauffage uniquement au poele à bois, mais alors certainement pas les 23000kWh (ou 11.5 stères) qu'il annonce.
    Surtout que d'un côté, avec les 6700kWh annoncés en électrique, ça correspond à ce que je consomme réellement (7000kWh) et si on prend cette conso et qu'on rajoute la perte de mon poele on arrive à mes 5 stères que je consomme aussi si j'utilise que poele.

    C'est là où c'est incohérent.
    C'est comme si le DPE ajoutait 340% de pertes avec le poele !
    Faut arrêter là !
    Moselle sud-est (57)

  33. #26
    cchristof

    Re : Fiabilité du DPE

    Bonjour,
    C'est bien ce que j'expliquais message 9...

  34. #27
    tatar

    Re : Fiabilité du DPE

    Bjr,

    c'est vrai que c'est abusé. Je ne me chauffe qu'au bois et je viens de faire le test du calcul du DPE et il m'annonce 2 fois plus que ce que je consomme réellement, il m'annonce 24000 kWh (soit 12 stères) alors que j'en consommes entre 5 et 7 suivant si l'hiver est froid ou pas....
    «Le hasard ne favorise que les esprits préparés.» - Louis Pasteur

  35. #28
    Ulyssesourd

    Re : Fiabilité du DPE

    J'ai l'impression que vous entrez des données eronnées en matiere des compositions des murs sols et planchers et surface des ouvrants....
    Car j'arrive presque au meme resultat que je consommais.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  36. #29
    Vince44

    Re : Fiabilité du DPE

    Salut,

    Quand je remplace ma chaudière bois ( classe 3 ) par 2 ou 3 poêle dans le simulateur, je perds une lettre... (205-->277 sur l'energie finale).

    Après, pour ce que j'ai vu, il y a un intérêt à passer au plancher chauffant, toutes choses égales par ailleurs, ce qui est logique.

    En fait, l'énergie finale elle est déjà magouillée sur la valeur énergie finale que t'as dans le tableau récap.

    Dans les résultats détaillés, section 3. Calcul du besoin de chauffage Bch on voit que c'est le param Rg, défini page 28 de ce doc http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...,d.d2k&cad=rja qui fait le gros de la différence.

    Effectivement, les rendements sont salement moches pour le bois, notamment les poêles.

    Aussi, il faut dire que les rendements des combustibles fossiles ne sont pas si bon: chaudière gaz condensation : 83%, c'est vrai que c'est moins méchant que les 47% pour le bois classe 3 mais c'est loin des données constructeur.

    Et la chaudière électrique est à ..... 77%!

    Il semblerait que les pertes en chaufferie et distribution soient conséquentes pour eux, de l'ordre de 20% sur la conso rendement théorique (pour le poêle, tout est dit dans le fait qu'on a qu'une seule "classe" de poêle, c'est arbitraire orienté pire des cas).

    N'empêche que pour chez moi, ça fonctionne pas si mal comme évaluation... ça confirme ce que je pense: je dois avoir pas mal de pertes en chaufferie et distribution donc!

    A+

    Vincent
    Dernière modification par Vince44 ; 31/01/2014 à 14h48.

Discussions similaires

  1. Fiabilite d'un tabouret
    Par epsilone809 dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 28/12/2014, 17h49
  2. AES 256 et Fiabilité
    Par Yoshy56 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 14
    Dernier message: 18/09/2013, 14h49
  3. Fiabilité DPE?
    Par jenesaispasvoussavezvous dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 02/03/2012, 08h43
  4. Fiabilité d'une mesure.
    Par morrow dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/10/2011, 14h09
  5. Fiabilite
    Par popo dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/06/2003, 19h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison