Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Récupération d'un signal d'horloge



  1. #1
    BigBulle

    Récupération d'un signal d'horloge


    ------

    Bonjour à tous ,

    Je suis en train de développer un démodulateur FSK et je me demandais quelle était la manière la plus élégante de reconstruire un signal d'horloge.

    Mon baud rate est de 500 kHz.

    Je pensais utiliser un quartz à haute fréquence, suivi d'un compteur pour diviser sa fréquence et obtenir celle du baud rate.

    Pour la synchronisation, je comptais reseter le compteur sur chaque transition des datas.

    J'attends vos commentaires,

    Merci d'avance,

    BigBulle

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Tropique

    Re : Récupération d'un signal d'horloge

    Hello

    Si tu procèdes de cette façon, il va falloir que tu travailles avec un quartz de fréquence assez élevée pour avoir une "granularité" suffisante de ton horloge par rapport au signal à traiter.
    Pourquoi ne pas utiliser des solutions plus classiques, comme une PLL ou un démodulateur en quadrature? Ce sont des solutions simples, éprouvées, et surtout robustes vis à vis des perturbations du signal à démoduler.
    Le type de solution que tu envisages s'utilise p.ex. comme sous-système dans un IC où tout doit être digital et intégré, et où le signal est parfaitement calibré, propre et dépourvu de modulations parasites.
    Si tu as la possibilité de mettre des composants discrets, une solution analogique est plus simple et plus fiable.
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  4. #3
    BigBulle

    Re : Récupération d'un signal d'horloge

    Merci beaucoup pour ta réponse !

    Je pensais, en effet aussi à la solution PLL. Par contre, je ne vois pas comment je peux utiliser le démodulateur en quadrature pour récupérer le signal d'horloge...

    Pour retrouver le signal d'horloge avec une PLL, je compte:
    - filtrer le signal de data pour obtenir un signal de
    fréquence Fclock/2 et retirer la composante continue.
    - redresser le signal pour en doubler la fréquence
    - faire passer le signal dans un filtre oscillant ayant
    pour fréquence de résonance Fo = Fclock.
    - faire entrer le signal obtenu dans la PLL.

    Est-ce que ça vous semble sensé ou est-ce qu'il y a une solution plus simple ou plus efficace?

    Merci d'avance,

    A+

  5. #4
    Tropique

    Re : Récupération d'un signal d'horloge

    Je crois que tu devrais détailler un peu plus ta modulation: normalement, dans le FSK, la clock est le signal et l'information est transportée par les variations de celle-ci; il n'y a donc pas besoin de reconstruire de clock, puisqu'elle existe déjà, il faut juste la démoduler.
    Il existe par contre quantité de codes en ligne qui exigent la reconstitution d'une clock: HDB3, MFM, AMI, etc, mais qui ne sont pas du FSK. Dans ces cas la procédure que tu décris est éventuellement applicable.
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits. Parmi nos sujets :
  8. #5
    BigBulle

    Re : Récupération d'un signal d'horloge

    Encore merci pour ta réponse !

    Cependant je suis un peu perdu. Je ne vois pas comment je peux démoduler le signal d'horloge... Il n'est pourtant pas présent dans le spectre du signal reçu...

    N'arrivant plus à remettre la main sur mon cours de télécom, j'ai cherché sur Internet des infos sur la fsk, mais je n'ai rien trouvé d'intéressant...

    A+

  9. #6
    BigBulle

    Re : Récupération d'un signal d'horloge

    Apparemment tu considères le signal d'horloge comme la porteuse. Moi je voudrais un signal carré à la fréquence du baudrate. En gros, un signal qui dise à mon µC quand il peut lire un nouveau bit.

  10. Publicité
  11. #7
    Tropique

    Re : Récupération d'un signal d'horloge

    J'ai l'impression que tu mélanges un peu les couches: au niveau physique, tu as ta modulation, FSK, ASK ou autre et au-dessus tu as un mécanisme de data+clock recovery; ce mécanisme est indépendant de la modulation de la couche inférieure, et est même nécéssaire pour une liaison cuivre à partir du moment où data et clock sont sur le même canal.
    Il y a pas mal de méthodes, soit dans le codage: manchester, biphase, MFM, etc, soit par des transcodages à disparité maximale genre 8B/10B, ou dans l'adjonction d'un framing pour organiser les données en trames, ou comme dans le RS232 en asynchrone en organisant les données en mots avec start et stop.
    Il faut que tu voies du côté des tutoriaux de télécom/datacom pour voir comment c'est implémenté.
    Voici qques pistes:
    http://www.vmsk.org/Textbook.pdf#sea...%20recovery%22
    http://www.redbooks.ibm.com/redbooks...%20recovery%22
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

Discussions similaires

  1. mise en forme d'un signal en sortie d'un capteur inductif
    Par fbertran dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/07/2015, 15h07
  2. transformation d'un signal codeur en signal analogique
    Par mylie88 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/06/2007, 13h46
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 26/02/2007, 16h39
  4. Amplification d'un signal issu d'un pont de wheatstone
    Par pellou dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/03/2006, 16h12
  5. Récupération données d'un DD
    Par cosak dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/12/2005, 21h21
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.