Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Sécheresse en vue suite à hiver doux?



  1. #1
    Mardraum

    Re : Calcul des taux de pollution


    ------

    Je m'apercois que je ne t'ai pas remercié pour ce lien burt...
    Donc je le fais maintenant...


    Sinon, j'ai hésité a ouvrir un nouveau post pour ma nouvelle question (en rapport avec l'actualité) mais finalement je vais la poser ici...

    Or donc, j'ai été stupéfait d'apprendre via le JT de TF1 ce WE que malgré l'hiver des plus doux, il n'y avait pas de risque de secheresse actuellement, et que les nappes phréatiques etaient a leur niveau normal pour la saison...

    Cela m'etonne etant donné que je n'ai pas eu l'impression qu'il y avait eu bcp bcp de pluie, non plus que bcp de neige en montagne...

    Alors est ce de la désinformation ou bien les nappes phréatiques sont t-elles bien a leur niveau normal pour un mois d'Avril ???

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Cécile

    Re : Calcul des taux de pollution

    L'hiver a été doux, mais assez pluvieux, me semble-t-il.
    Le niveau des nappes n'a rien à voir avec la température. Seule la pluviosité compte. Et la quantité d'eau prélevée, bien sûr.

  4. #3
    Burt67

    Re : Calcul des taux de pollution

    De rien Mardraum.

    Cécile a dit l'essentiel, les précipitations ont été proches de la normale, cf. un article de Météo France.

  5. #4
    Mardraum

    Re : Calcul des taux de pollution

    Citation Envoyé par Burt67 Voir le message
    De rien Mardraum.

    Cécile a dit l'essentiel, les précipitations ont été proches de la normale, cf. un article de Météo France.
    Merci a vous deux, c'est ce que je voulais savoir...
    Et oui, je me suis mal exprimé, mais c'est que j'ai eu l'impression qu'il n'y avait pas eu bcp de pluies en fait...
    Si meteo france dit que tout va bien, faisont leur confiance !!!

  6. #5
    Yoghourt

    Re : Calcul des taux de pollution

    Discussion détachée du fil initial, histoire de ne pas trop mélanger les thématiques

    Pour la modération,
    Yoghourt
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Larixd

    Re : Calcul des taux de pollution

    Je pense qu'il ne peut y avoir de réponse globale.
    La Suisse (du moins la partie limitrophe avec la France) a déclaré un état de sécheresse.
    Dans le coin de montagne ou j'habite, l'eau d'été provient de glaciers souterrains alimentés par les chutes de neige et les grands froids hivernaux ; or s'il a plu, il a très peu neigé et il a fait doux et nous nous attendons donc à une pénurie d'eau pour cet été.
    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  9. Publicité
  10. #7
    strap

    Re : Sécheresse en vue suite à hiver doux?

    Bonjour,

    Une question idiote: N'y a t'il pas un lien de cause à effet entre le réchauffement climatique et, plutôt que la sécheresse, une "humidification" plus importante de l'atmosphère ???

    Des températures plus élevées entraînant une évaporation plus importante >> convection + importante >> nuages + nombreux...

  11. #8
    bobo le pelican

    Re : Sécheresse en vue suite à hiver doux?

    Citation Envoyé par strap Voir le message
    Bonjour,

    Une question idiote: N'y a t'il pas un lien de cause à effet entre le réchauffement climatique et, plutôt que la sécheresse, une "humidification" plus importante de l'atmosphère ???

    Des températures plus élevées entraînant une évaporation plus importante >> convection + importante >> nuages + nombreux...
    Non ce n'est pas idiot, est c'est bien là qu'est le problème du réchauffement climatique. D'ailleurs je préfère le voir comme un changement climatique. En effet l'augmentation globale de la température va entrainer un dérèglement du système de climatisation de la planète.
    Cela risque de se manifester, dans un premier temps, par une amplification des phénomènes connus dans chaque région. Plus de pluie en période pluvieuse, des vagues de chaleurs plus fortes en été et des hivers plus rigoureux (froid et sec).
    Pour s'en convaincre il n'y a qu'à penser à l'augmentation du nombre de cyclones et de leurs puissance moyenne. Ces évènements apporte de l'eau qui n'est pas forcément "bénéfique" car elle entraîne un érosion accrue des sols (déjà fortement sollicités) et des troubles dans la gestion de l'eau potable.
    Il existe aussi une augmentation des vagues de chaleur en nombre et en puissance.

    Bref c'est amplifications vont termes aboutir à une modification des lieux et des climats (si stabilisation du réchauffement).

    Pour en revenir au fil je suis véritablement convaincu que même avec un hiver et un printemps pluvieux nous devons quand même s'inquiéter de la possibilité de vague de chaleur importante (genre 2003 voir 2005) qui peut très bien engendrer localement des sècheresses.

    Bien cordialement en espérant ne pas trop avoir digressé.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Bobine et noyau de fer doux
    Par marieh dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 27/11/2017, 09h13
  2. barre en fer doux
    Par gadunor dans le forum Technologies
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/09/2008, 13h58
  3. Bobine avec un coeur de fer doux
    Par Gwyddon dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/12/2006, 18h30