Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 54 sur 54

Photovoltaïque et installation 380v




  1. #31
    chatelot16

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    c'est une deformation de la societé actuelle de toujours chercher la rentabilité a court terme

    a d'autre epoque quand on construisait des moulin a eau sur des petites riviere il fallait un siecle pour le rentabiliser : comme il n'y avait pas mieux il fallait bien s'en contenter

    de meme pour des tas d'amenagement du territoire dont on profite toujours aujourd'hui : ceux qui commandaient a certaines epoques ne pensait pas qu'a gagner de l'argent mais a l'avenir de leurs descendant !

    l'erreur actuelle est de laisser le pouvoir a ceux qui ne pensent qu'a l'argent immediat

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    invite14532198711
    Invité

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Difficile faire autrement....bien que ton analyse soit louable.

    le solaire aujourd'hui reste (très) cher car la production reste à petite échelle.

    le paradoxe dans tout ça, c'est les premiers écrans plasma coutant 10000€ se vendaient très bien...
    preuve que le panneau solaire, n'est pas quelque chose de chic et bien, l'objet qu'il faut avoir pour etre quelqu'un....

    pour l'instant personne n'éprouve le besoin de s'auto suffire en énergie, personne n'éprouve le besoin d'isoler correctement son logement...(quoique vu le prix du chauffage, les mentalité change, grace au fric).

    tout est abondant et pas cher, l'energie est un aquis social pour bien des gens.
    (à ce titre je milite pour l'augmentation drastique des prix).

    le solaire ne percera que lorsque les prix baisseront (suite à la montée des ventes), ou alors quand il y aura une conscience collective du bordel dans lequel on est.

    Qui se soucie de ce qui ya derriere la prise dans le mur, ou l'interrupteur ? qui se soucie du rendement énergetique des produits qu'il possede ?? très peu, on s'en fout totalement, ça marche, et quand ça marchera plus on vouera alors son destin à des gens qui sauront bien quoi faire pour que ça marche de nouveau....paradoxe dans un monde individualiste ou chacun sent son ego gratifier par le total controle de ce qui l'entoure...

    le solaire en gros c'est ça.

    PS, je n'ose imaginer le rendement et la production d'un PV par le beau soleil qu'on a aujourd'hui. au lieu de ça on doit bien cramer quelque litre de petrole ou de charbon au lieu de prendre ce qui est là sous nos yeux, partout, avec 0% CO². quel gachi. (c'est pas perdu pour tout le monde, mes melons en profitent à leur façon !!)
    Dernière modification par invite14532198711 ; 04/08/2007 à 15h45.

  4. #33
    DavidDB

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Salut,

    Quand un fabricant garantit ses produits 25 ans à 90% de leur rendement, pourquoi voudriez vous les changer au bout de 10 ans? Et je précise, dés fois que cela vous échappe, que la durée de vie d'un produit est normalement supérieure à la durée de sa garantie.
    Mouais....

    Là, tu parles uniquement d'un argument 100% commercial qui ne représente pas la réalité. C'est fait pour vendre et appâter le client ni plus ni moins ; et par la même occasion aider la france à entrer dans l'objectif européen au niveau des émissions de CO2 en faisant faire les investissements par le particulier, à la place de l'Etat...

    N'oublies pas que le photovoltaïque grand public est une technologie qui à moins de 10 ans. Alors parler d'un rendement de 90% à 25 ans, et une durée de vie de 40 ans suivant certains sites commerciaux : c'est une utopie vu que l'on ne dispose pas du recul nécessaire pour évaluer ce genre de performances, qui me semblent assez extra-terrestres comparativement au reste de l'électronique silicium...
    Même pour les satellites, il doit être difficile de trouver des panneaux âgés de 25 ans.
    De plus, si j'ai besoin d'une installation de 3Kva, je vois mal comment je vais faire dans 10-20ans quand cette installation ne pourra plus produire que 2.4Kva. La solution est soit de réduire sa consommation ou alors d'ajouter de nouveaux panneaux pour palier à ce manque; et aucune des deux solutions n'est satisfaisante en terme de confort d'utilisation.

    Il est plus raisonnable de tabler sur 10-15 ans pour la durée de vie d'un panneau, rien que du point de vue du vieillissement du verre qui le rend plus opaque, et des conditions d'utilisation non optimum sur site...

    Pour finir, quand je te lis, j'ai vraiment l'impression d'avoir en face de moi un commercial dans le photovoltaïque, qui ne parle que de soi-disant performances, et occulte la réalité des faits.

    David.

  5. #34
    invite14532198711
    Invité

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Citation Envoyé par DavidDB Voir le message
    Salut,



    Mouais....

    Là, tu parles uniquement d'un argument 100% commercial qui ne représente pas la réalité. C'est fait pour vendre et appâter le client ni plus ni moins ; et par la même occasion aider la france à entrer dans l'objectif européen au niveau des émissions de CO2 en faisant faire les investissements par le particulier, à la place de l'Etat...

    N'oublies pas que le photovoltaïque grand public est une technologie qui à moins de 10 ans. Alors parler d'un rendement de 90% à 25 ans, et une durée de vie de 40 ans suivant certains sites commerciaux : c'est une utopie vu que l'on ne dispose pas du recul nécessaire pour évaluer ce genre de performances, qui me semblent assez extra-terrestres comparativement au reste de l'électronique silicium...
    Même pour les satellites, il doit être difficile de trouver des panneaux âgés de 25 ans.
    De plus, si j'ai besoin d'une installation de 3Kva, je vois mal comment je vais faire dans 10-20ans quand cette installation ne pourra plus produire que 2.4Kva. La solution est soit de réduire sa consommation ou alors d'ajouter de nouveaux panneaux pour palier à ce manque; et aucune des deux solutions n'est satisfaisante en terme de confort d'utilisation.

    Il est plus raisonnable de tabler sur 10-15 ans pour la durée de vie d'un panneau, rien que du point de vue du vieillissement du verre qui le rend plus opaque, et des conditions d'utilisation non optimum sur site...

    Pour finir, quand je te lis, j'ai vraiment l'impression d'avoir en face de moi un commercial dans le photovoltaïque, qui ne parle que de soi-disant performances, et occulte la réalité des faits.

    David.
    Oui commercial et aussi preuve de qualité du fabricant.

    On peut déduire approximativement sans trop d'erreur la durée de vie en condition normale d'utilisation grace à des tests précis en autoclave, vibration, température pression...en une cinquantaine d'heure on peut simuler 10 ans de vieillissement et endurance d'un produit, beaucoup de labo se sont spécialisé là dedans et fait la preuve de leurs méthodes sur des produits où l'on avait du recul.

    Donc quand un constructeur annonce un chiffre, si ce dernier peut produire des references precises (ISO, JEDEC, AFNOR....) le chiffre annoncé est assez pertinent en général.

  6. #35
    dperez

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Citation Envoyé par beaufanamus Voir le message
    Bref, on reparlera de vos actions dans 40 ans quand les panneaux posés aujourd'hui ne produiront plus que 80% de leur puissance .
    Pour moi il n'y a pas photo.

  7. #36
    DavidDB

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Salut,

    Donc quand un constructeur annonce un chiffre, si ce dernier peut produire des references precises (ISO, JEDEC, AFNOR....) le chiffre annoncé est assez pertinent en général.
    ISO, c'est simplement une mise en place de procédures à respecter lors du processus de fabrication. Cela signifie qu'il est tout à fait possible d'avoir une norme ISO et un produit qui ne vaut rien car la norme ISO ne s'occupe que des procédures à respecter jusqu'a la mise sur le marché...

    AFNOR, c'est le même genre que ISO sauf que c'est français...

    Pour JEDEC, il me semble que c'est une standardisation de produits (à confirmer quand même)

    Donc, ce genre de normes ne les engages absolument pas sur les chiffres que les fabriquant annonces.

    Je reste convaincu, qu'oser annoncer 40ans de vie pour un panneau photovoltaïque, c'est une utopie. Et que quand le panneau aura perdu plus de 10% de sa puissance disponible il faudra trouver une solution pour palier à cette perte.
    Oui, après 40ans ces panneaux seront toujours là, mais inutilisable pour l'application initiale...

    Et dans 40ans, plus personne ne viendra se plaindre auprès du fabricant, si les chiffres annoncés étaient erronés, car l'utilisateur n’en aura pas le courage et de plus il est fort à parier que le fabriquant aura déjà changé de nom deux ou trois fois (comme pour Solelec par exemple).

    Tout ce fil, me rappel étrangement l'argumentation que j'ai subi auprès de vendeur PV dans les Antilles, où on me garantissait de l'électricité après un cyclone...
    Sauf que, après un cyclone, il y a presque 100% de chance que l'installation PV se soit envolée comme celle du réseau public...

    Je vous informe quand même, que je ne suis pas un réfractaire au photovoltaïque, mais, il faut sérieusement relativiser la durée de vie réelle de tels panneaux. Perso, j'ai une toute petite installation PV qui ne sert qu'au maintient en fonctionnement des frigos/surgel et pompe d'eau de distribution (ce qui pour moi est le minimum vital après un problème climatique majeur). Et je sais que dans le futur proche (pas dans 25 ou 40 ans), je vais devoir palier aux problèmes de perte de puissance disponible des panneaux.

    David.

  8. #37
    beaufanamus

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Citation Envoyé par DavidDB Voir le message
    Salut,

    Mouais....

    Là, tu parles uniquement d'un argument 100% commercial qui ne représente pas la réalité. C'est fait pour vendre et appâter le client ni plus ni moins ; et par la même occasion aider la france à entrer dans l'objectif européen au niveau des émissions de CO2 en faisant faire les investissements par le particulier, à la place de l'Etat...
    Mais faut un peut arrêter d'être parano. Avant que les qqs MWc installés aient un impact sur le bilan CO2 de la France, il va couler beaucoup d'eau sous les ponts. De plus, pour Shatp,Sanyo, Kyocéra and co, le marcher français est un marché de nain.

    Citation Envoyé par DavidDB Voir le message
    N'oublies pas que le photovoltaïque grand public est une technologie qui à moins de 10 ans. Alors parler d'un rendement de 90% à 25 ans, et une durée de vie de 40 ans suivant certains sites commerciaux : c'est une utopie vu que l'on ne dispose pas du recul nécessaire pour évaluer ce genre de performances, qui me semblent assez extra-terrestres comparativement au reste de l'électronique silicium...
    Les fabricants n'ont pas de retour sur les techno sillicium poly ou mono cristalin? On ne vit pas dans le même monde alors. Mais vu que vous avez l'air de savoir de quoi vous parlez, quelles différences concrètes entre le PV grand public dont la techno n'a que 10 ans, et le PV petit public d'il y a 11 ans?

    Je constate simplement que d'un côté il y a des fabricants qui se mouillent, parce que si dans 15 ans ils doivent changer 50% du parc installer dans le monde, ça va sérieusement leur couter cher, aussi gros soient ils pour certains. D'un autre coté, qq internautes planqués derrière un clavier qui ressassent des lieux communs. On se croirait au café du commerce ou en discussion avec le tonton Lucien à la fin du repas dominical. Des arguments scientifiques seraient un plus pour le débat.

    Bref, que le PV ne soit pas la solution miracle, je suis d'accord. Que ça soit trop cher ou trop peu performant, je veux bien. Mais pas la peine de lui inventer des défauts non plus. L'amorphe perd effectivement au fil du temps, les technos sans sillicium sont récentes et à la fiabilité encore inconnu, ...

    Citation Envoyé par DavidDB Voir le message
    Il est plus raisonnable de tabler sur 10-15 ans pour la durée de vie d'un panneau, rien que du point de vue du vieillissement du verre qui le rend plus opaque, et des conditions d'utilisation non optimum sur site...
    Mais sur quoi de concret appuyez vous vos dire? Sur le verre non plus on n'a pas de retour d'expérience? Quel rapport avec les condition du site.
    Des Wc se mesurent sous 1 kw/m², à je ne sais plus quelle température (24°C?), et c'est le point optimum de fonctionnement (le coude de la courbe I(V)).


    Citation Envoyé par DavidDB Voir le message
    Pour finir, quand je te lis, j'ai vraiment l'impression d'avoir en face de moi un commercial dans le photovoltaïque, qui ne parle que de soi-disant performances, et occulte la réalité des faits.
    Ca a fait rire ma femme que je sois pris pour un commercial.
    Maintenant, si tu as de faits, concrets, avérés, expose les. Parceque perso, j'essaie toujours d'avoir un regard critique et objectif. Mais pour ce qui est de la fiabilité, solidité du PV, je n'ai rien trouvé qui mette les arguments des fabricants en défaut. Bref, citez des sources, étayez vos doutes, et vous verrez que je ne suis pas si obtu que ça.
    Le pire n'est jamais certain

  9. Publicité
  10. #38
    verdifre

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    bonsoir,
    et par la même occasion aider la france à entrer dans l'objectif européen au niveau des émissions de CO2 en faisant faire les investissements par le particulier, à la place de l'Etat...
    il faut savoir ce que l'on veut, soit l'etat s'occupe de tout et individuellement on n'a aucune responsabilité, soit on se sent concerné et on fait ce qu'il y a a faire.
    si l'etat aide tant mieux mais il ne faut pas attendre aprés.
    bref, je crois que l'on sait tous que nous emettons individuellement trop de CO2, on peut attendre que l'etat legifere ou on peut essayer de diminuer individuellement
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  11. #39
    DavidDB

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Salut Verdifre,

    Je crois que tu interprètes mal mes propos, donc, je corrige le tir.

    et par la même occasion aider la france à entrer dans l'objectif européen au niveau des émissions de CO2 en faisant faire les investissements par le particulier, à la place de l'Etat...
    Ce que je veux dire par-là - et c'est un fait, pas des suppositions - c'est que l'Etat est incapable de subvenir financièrement à la restructuration de ses propres installations pour réduire et atteindre les objectifs européens...

    Donc, indirectement (et c'est ce que veut l'Etat français) avec la pose de photovoltaïque on s'approche des objectifs européens sans que l'Etat n'ait à débourser un sous. Et ses propres centrales charbon/gasoil, les industries, peuvent continuer à polluer autant voire plus, vu que ces émissions sont subventionnées en partie par le photovoltaïque.

    Quant à l'argumentation de Beaumachin..., c'est du pipeau!!!
    Les seuls industriels qui se mouillent dans le photovoltaïque, sont des filières appartenant à de grands groupes pétroliers. Alors parler d'écobrol, c'est un peu fort ! Etant donné que leur but est 100% lucratif et ils envisagent leur recyclage inévitable pour le proche avenir (pétrole mourant) ...

    Par ailleurs, je n'ai jamais dit que le photovoltaïque était plein de défauts. Ce que je persiste à dire : c'est une utopie de croire qu'une installation va durer 40ans (ou 25ans).
    Il est impossible d'avancer des chiffres, vu que l'on a pas le recul sur cette technologie, point barre!
    MAIS au vu de la durée de vie des composants silicium électroniques, annoncer 40 ans pour le photovoltaïque n'est absolument pas cohérent...

    Explique-moi, comment tu comptes faire sur une installation âgée de 10-15ans pour palier aux 10-20% de perte de rendement???
    Pour moi, pas de solution miracle, soit : le réseau EDF, de nouveaux panneaux, ou diminution de la consommation...
    Donc, il faut bien considérer une durée de vie de maximum 15-20ans et non 40ans, car après cette période d’utilisation, l'installation ne suffit plus au besoin de l'étude initiale.

    Si maintenant, l’installation est simplement là pour une revente totale au fournisseur électrique, il est évident qu’une perte de rendement de même 40% ne gênera personne. Mais c’est hors contexte, vu que dans ce cas là c’est une installation à but « lucratif » et qui ne sert part à l’alimentation électrique du propriétaire de l’installation.
    Et dans ce cas là, pas la peine de parler de citoyenneté, d’écologie, de CO2, … car cela n’a plus aucune crédibilité.

    David.

  12. #40
    verdifre

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    bonsoir,
    Explique-moi, comment tu comptes faire sur une installation âgée de 10-15ans pour palier aux 10-20% de perte de rendement???
    Pour moi, pas de solution miracle, soit : le réseau EDF, de nouveaux panneaux, ou diminution de la consommation...
    Donc, il faut bien considérer une durée de vie de maximum 15-20ans et non 40ans, car après cette période d’utilisation, l'installation ne suffit plus au besoin de l'étude initiale.
    pour ma part je ne connais aucun systeme qui soit inusable, et changer quelques panneaux d'une facon reguliere n'a rien de scandaleux, bien sur si tu attends que l'ensemble soit degradé il faut tout changer d'un coup.
    si tu changes 2 à 3 % de la surface chaque année en virant les panneaux qui ont perdu plus de 25 % de rendement ton installation se maintient

    Donc, indirectement (et c'est ce que veut l'Etat français) avec la pose de photovoltaïque on s'approche des objectifs européens sans que l'Etat n'ait à débourser un sous. Et ses propres centrales charbon/gasoil, les industries, peuvent continuer à polluer autant voire plus, vu que ces émissions sont subventionnées en partie par le photovoltaïque.
    tu sembles oublier que l'etat c'est nous, moi en tous cas j'ai voté, et que la facture on la paira d'une facon ou d'une autre. autant commencer a faire l'effort tout de suite de reduire les consommations, de passer à certaines energies renouvelables plutot que d'attendre que cela soit imposé par les elements
    Quand la facture sera presentée, ceux qui auront déja une faible consomation s'en sortirons plutot mieux, bien sur ceux la aussi devront payer (pour les autres) mais la note sera un peu moins salée
    fred
    Dernière modification par verdifre ; 05/08/2007 à 01h50.
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  13. #41
    chatelot16

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    une baisse progressive de la production des panneau solaire n'est vraiment pas un probleme : il y a bien des chose qui s'usent plus vite que ca et on les renouvele autant qu'il faut

    ce que je trouve grave c'est le prix de depart , mais pour celui qui peut se le payer tant mieux pour lui

    je suis assez confiant sur la fiabilité du silicium quand il n'est pas soumis aux surtension violentes comme l'electronique de puissance sur le 220 v : la fiabilité des cellulles solaire ressemblera peut etre plus a la fiabilité du silicium tranquile commes les petits postes de radio c'est a dire exelente !

  14. #42
    beaufanamus

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Citation Envoyé par DavidDB Voir le message

    Quant à l'argumentation de Beaumachin..., c'est du pipeau!!!
    Les seuls industriels qui se mouillent dans le photovoltaïque, sont des filières appartenant à de grands groupes pétroliers. Alors parler d'écobrol, c'est un peu fort ! Etant donné que leur but est 100% lucratif et ils envisagent leur recyclage inévitable pour le proche avenir (pétrole mourant) ...
    On voix ici que vous ne connaissez pas grand chose au PV. Total, shell, BP, sont dans le PV, mais ce ne sont pas les seul, loin de là.

    Sinon, bravo, les sociétés ont un but lucratif. C'est mal apparemment pour toi.
    Dommage que ton comprerre lui souhaite 30 de renrabilité pour ces actions en //

    Citation Envoyé par DavidDB Voir le message
    . Ce que je persiste à dire : c'est une utopie de croire qu'une installation va durer 40ans (ou 25ans).
    Il est impossible d'avancer des chiffres, vu que l'on a pas le recul sur cette technologie, point barre!
    MAIS au vu de la durée de vie des composants silicium électroniques, annoncer 40 ans pour le photovoltaïque n'est absolument pas cohérent...
    Ce que je persiste à dire, c'est sur quels faits ou indices vous basez vous? Quelles sont vos données pour la durée de vie des composant en sillicium? Avez vous une seule fois dans votre vie calculé un MTBF de carte électronique quelquonque, et dans ce cas quel est le mtbf d'une diode?
    Que vous n'ayez aucun recul, c'est un fait. Que je n'en ai pas assez aussi, même si un pouyème de plus. Mais votre hargne, votre colère et votre courroux coucou ce base uniquement sur des a prioris qui se résument à :
    "Je connais rien à l'électronique mais c'est forcément pas fiable tout le monde le sait, et les fabricants ne sont que des voyous qui font tout pour gagner de l'argent."
    C'est un procès d'intention, pas un argumentaire qui devrait avoir sa place ici amha, sur ce forum.

    PS : Mais comme votre opinion est irrationnelle car non basé sur des faits, je ne cherche pas à te convaincre, car pour toitout argument de ma part sera forcément rejeté s'il te déplait. Pour ma part, à la première étude sérieuse qui prouverait que le PV ne tient pas sur la durée, je réviserais mon avis.
    Dernière modification par beaufanamus ; 05/08/2007 à 12h19.
    Le pire n'est jamais certain

  15. #43
    invite14532198711
    Invité

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Bon histoire de calmer les esprits (on est pas là pour se battre, et sur les sujets conflictuels, autant citer des sources pour eclaircir le débat, surtout quand on parles de chose que l'on connait superficiellement).
    et pour info, le silicium marche très bien, nombre de processeurs genre Z80, 68000 ou encore 80C51 ont plus de 25 ans et fonctionne très bien encore de nos jours, malgré les process de fabrication déplorable de l'époque.
    Sans parler des premiers préampli RIAA DENON des années 60, encore sur pieds avec leur transistors préhistoriques.....

    moi je dirais que de toute façon dans 10 ans il y aura des panneaux largement plus performants (systeme à boite quantique, lentille de fresnel améliorée...) qui feront des panneaux actuels des install obsolete, obligeant à les changer.

    après les industriels comme SOLEMS garantissent leur produit 10 ans, c'est que ça doit tenir au moins 10 ans, vu les normes séveres pour pouvoir mettre en vente un produit de nos jour, ce ne doit pas etre des sornettes.

  16. #44
    invite14532198711
    Invité

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    une baisse progressive de la production des panneau solaire n'est vraiment pas un probleme : il y a bien des chose qui s'usent plus vite que ca et on les renouvele autant qu'il faut

    ce que je trouve grave c'est le prix de depart , mais pour celui qui peut se le payer tant mieux pour lui

    [B]je suis assez confiant sur la fiabilité du silicium quand il n'est pas soumis aux surtension violentes comme l'electronique de puissance sur le 220 v : la fiabilité des cellulles solaire ressemblera peut etre plus a la fiabilité du silicium tranquile commes les petits postes de radio c'est a dire exelente ![B/]
    Exactement, la fiabilité du silicium, berylium, germanium, oxyde de silicium et autre arsene, galium...n'est plus à prouver.

    Quand un constructeur annonce 10 ans de vie, faut pas croire qu'un composant reste dans une armoire sous tension pendant 10 ans....
    il existe des normes internationnale qui permettent de qualifier des produits, ce sont des méthodes de test:

    exemple une LED, dure 50000h, le fabricant garantit 50000h de fonctionnement à partir d'un test d'échantillon avec dispertion maximale (min, typ , max).
    l'échantillon est testé selon methode ISO, IEC, JEDEC....

    en général c'est fiable comme test, de meme que les TAKAYA d'intégration ou autre....

    l'electronique est une science assez exacte, c'est l'arrangement de certains composants et les contraintes physiques qui l'est moins (condos chimique enrte autre).

    Mais pour ce qui est du PV, il s'agit d'un composant simple, fiable et prévisible donc, le garantir 20 ans n'est pas une fanfaronnade ou autre "viens là que je te tire ton fric" pour moi.

  17. #45
    Alex66

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Citation Envoyé par alex.com Voir le message
    Mais pour ce qui est du PV, il s'agit d'un composant simple, fiable et prévisible donc, le garantir 20 ans n'est pas une fanfaronnade ou autre "viens là que je te tire ton fric" pour moi.
    Entièrement d'accord.
    Si les constructeurs garantissent leur modules 20 ou 25 ans, ça n'est pas un hasard. Donc pour moi, ça n'est absolument pas une utopie de parler d'une durée de vie de 20 ans, 30 ans, voire plus pour des modules photovoltaïques.
    Pour info, je bosse sur la conversion photovoltaïque sous concentration, domaine dans lequel le vieillissement et la dégradation des cellules PV est autrement plus problématique puisque les conditions de fonctionnement sont nettement plus sevères que dans le cas d'application photovoltaïques conventionnelles.
    Et bien malgrès tout, on démontre que les cellules vieillissent très bien (1 chiffre qui peut paraitre hallucinant : le Mean Time Failure d'une cellule GaAs sous 1000 soleils est de 114 ans!).
    Et puis même si les technologies sont trop récentes pour que l'on puisse constater "de visu" que les modules fonctionnent encore parfaitement 20 ou 30 ans après leur fabrication, on sait que la durée de vie de composants technologiquement très proches (LED, laser...) est souvent de plusieurs dizaines d'années alors que, là encore, les conditions de fonctionnement sont significativement plus sévères que pour les cellules ou modules PV (en terme de température ou encore de densité de courant au sein du composant).

  18. #46
    DavidDB

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Salut,

    pour ma part je ne connais aucun systeme qui soit inusable, et changer quelques panneaux d'une facon reguliere n'a rien de scandaleux, bien sur si tu attends que l'ensemble soit degradé il faut tout changer d'un coup.
    si tu changes 2 à 3 % de la surface chaque année en virant les panneaux qui ont perdu plus de 25 % de rendement ton installation se maintient
    moi je dirais que de toute façon dans 10 ans il y aura des panneaux largement plus performants (systeme à boite quantique, lentille de fresnel améliorée...) qui feront des panneaux actuels des install obsolete, obligeant à les changer.
    Bien oui, c’est bien ce que je dis depuis le départ, il est illusoire d’avancer des chiffres comme 40 ans quand on sait pertinemment bien que bien que l’installation ne se suffira plus à elle-même, bien avant ses 40ans. Je ne dis rien de plus depuis le post#33…

    tu sembles oublier que l'etat c'est nous, moi en tous cas j'ai voté, et que la facture on la paira d'une facon ou d'une autre. autant commencer a faire l'effort tout de suite de reduire les consommations, de passer à certaines energies renouvelables plutot que d'attendre que cela soit imposé par les elements
    Quand la facture sera presentée, ceux qui auront déja une faible consomation s'en sortirons plutot mieux, bien sur ceux la aussi devront payer (pour les autres) mais la note sera un peu moins salée
    Bien là, je ne comprends plus…
    Où est l’intérêt d’installer du photovoltaïque (ou autre source d’énergie dite « propre ») si c’est pour au final polluer plus ! Vu que ces énergies, subventionnent directement le capital CO2 octroyé par l’Europe.
    Pour résumer rapidement, on installe ce genre d’installation pour permettre à d’autres de polluer plus en toute impunité et sans débourser le moindre centime.

    Ce que je persiste à dire, c'est sur quels faits ou indices vous basez vous? Quelles sont vos données pour la durée de vie des composant en sillicium? Avez vous une seule fois dans votre vie calculé un MTBF de carte électronique quelquonque, et dans ce cas quel est le mtbf d'une diode?
    Que vous n'ayez aucun recul, c'est un fait. Que je n'en ai pas assez aussi, même si un pouyème de plus. Mais votre hargne, votre colère et votre courroux coucou ce base uniquement sur des a prioris qui se résument à :
    "Je connais rien à l'électronique mais c'est forcément pas fiable tout le monde le sait, et les fabricants ne sont que des voyous qui font tout pour gagner de l'argent."
    Regarde simplement le nombre de panneaux photovoltaïques qui ont du être changé par le fait de la schottky intégrée défectueuse et ce bien avant 10 ans d’âge…
    Maintenant, plusieurs industriels y ont remédié en dissociant panneau et diode, mais les panneaux avec diode intégrée sont toujours vendus …

    Ou plus marrant (cela dépend pour qui) les panneaux fissurés simplement du fait d’un choc thermique important : soleil suivi d’une averse tropicale (je parle de ce que j’ai vu, étant donné que je suis dans les Antilles) ; il est évident qu’en Europe ce genre de problème doit être rarissime.
    Les assurances raffolent de ce genre de « problèmes » et ne manquent pas d’augmenter considérablement les primes pour assurer ce type d’installation. D’où rentabilité encore plus médiocre.

    Mais là, tu vas me dire que ces incidents ne font pas partie de la durée de vie du panneau et qu’il faut probablement les ignorer. En plus, tu vas me rajouter que ce qui à été installé il y 5-10ans est devenu obsolète et que l’on ne peut se baser sur ces installations pour établir la référence actuelle…


    Donc je résume cela, en disant qu’effectivement dans 40ans les panneaux photovoltaïques seront(peut-être) toujours là, mais ils ne rempliront plus leur fonction initiale…
    Pour faire une analogie simpliste : c’est exactement comme pour le béton, il a une durée de vie estimée à mille ans (voire plus), mais on sait qu’il aura été mis au rebus bien avant cette hypothétique échéance; donc invoquer une durée de vie de mille ans est un simple argument commercial dans bien des cas…

    David.

  19. #47
    verdifre

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    bonsoir,
    Bien là, je ne comprends plus…
    Où est l’intérêt d’installer du photovoltaïque (ou autre source d’énergie dite « propre ») si c’est pour au final polluer plus ! Vu que ces énergies, subventionnent directement le capital CO2 octroyé par l’Europe.
    Pour résumer rapidement, on installe ce genre d’installation pour permettre à d’autres de polluer plus en toute impunité et sans débourser le moindre centime.
    puisque les autres polluent alors pourquoi pas nous ? Et si les autres font des efforts alors nous on peut polluer encore plus....
    c'est sur que si les autres ne font pas le premier pas ca rique pas de bouger

    Je crois que tu interprètes mal mes propos, donc, je corrige le tir.
    je pense au contraire que j'avais trés bien compri

    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  20. #48
    chatelot16

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    je pense que la rentabilité des photo voltaique est bientot possible

    ( il y a quelque année je disais categoriquement qu'il vaut mieux une parrabole et une machine a vapeur )

    le prix de cellule baisse regulierement et le rendement augmente

    mais il faut faire des panneau REPARABLE ! car rien n'est eternel et pour avoir une durée de vie longue il faut pouvoir reparer en changant uniquement ce qui est necessaire

    dans 20 ans les cellule actuelle seront peut etre obsolete mais celui qui les as sera bien content de continuer a les faire marcher : si il a 4 panneau en panne il sera content de pouvoir prendre des piece sur 1 pour reparer les 3 autre et n'avoir qu'un panneau neuf a instaler

    il faut aussi pouvoir changer les joint et verifier l'etancheité

    ce qui n'est pas demontable pour etre reparable n'est pas seulement anti ecologique mais devrait etre consideré comme ESCROQUERIE

    l'onduleur est un autre element dont la reparabilité est essentielle : il m'est arrivé recement de reparer un enorme variateur de vitesse a thyristor : j'ai passé une semaine a relever tout le schema des cartes electronique pour comprendre comment ca marche : il date d'eau moins 30 ans et j'ai pu le reparer parceque les circuit de l'epoque etait facile a comprendre

    les variateurs de vitesse et les onduleur actuel sont impossible a reparer pour celui qui n'a pas la documentation necessaire : l'acheteur devrait exiger d'avoir toute la documentation necessaire aux reparation pour pouvoir reparer quand le constructeur n'existera plus

    pour les batteries c'est plus simple : le plomb est eternel : il faut des batterie demontable a plaque en plomb pur comme les a inventé monsieur planté c'est beaucoup plus lourd que les batterie modernes mais ca dure plus longtemps et ca a un meilleur rendement

  21. #49
    DavidDB

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    puisque les autres polluent alors pourquoi pas nous ? Et si les autres font des efforts alors nous on peut polluer encore plus....
    c'est sur que si les autres ne font pas le premier pas ca rique pas de bouger
    C'est le système mis en place par le gouvernement français qui vous impose cela, ce n'est pas moi...
    D’ailleurs, je ne suis pas français, et donc je n’ai pas participé au vote de loi qui permettent ce genre de dérive parfaitement calculée...

    Moi, pour ma toute petite installation photovoltaïque, je n'ai bénéficié d'aucune aide de l'état. Elle est même non-assurable du fait que je l'ai installé moi-même...
    Si j'ai fait ces frais qui sont impossible à rentabiliser (même sur 30ans), c'est uniquement car les risques climatiques sont trop important où je réside, et je ne veux pas me retrouver plus d'un mois sans courant en cas de problème majeur.

    De même, cette installation n'est pas déclarée à l'état, car je ne cautionne absolument pas l'augmentation du capital CO2 que permet le photovoltaïque à la france.

    David.

  22. #50
    zeblondin

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    J'ai l'impression que l'on a un peu devie du sujet initial...

  23. #51
    invite14532198711
    Invité

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Citation Envoyé par zeblondin Voir le message
    J'ai l'impression que l'on a un peu devie du sujet initial...
    j'ai l'impression aussi...

    mais bon quand certaines choses dites sont fausses, il est de notre devoir de la juste information de rétablir la vérité ou le logique raisonnement, comme beaucoup l'on fait en déviant légerement du sujet.

    Cela permet à l'auteur du post de se faire une idée plus précise sur les différents points du sujet qu'il n'avait pas forcement anticipé.

  24. #52
    remyb

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    En combinant divers idées de ce fils, j'arrive au systéme suivant :
    - Une piscine, avec des parois blanches pour réfléchir la limiére, surmonté d'une tonnelle (par exemple, de la vigne) pour faire de l'ombre, grande, mais peu profonde pour accentuer les transferts de chaleur avec le sol et l'air
    - Une récupération de l'eau de pluie pour alimenter la piscine
    - Une cuve d'eau semi-enterrée
    - La cuve de vin à l'intérieur de la cuve d'eau (comme un bain marie )
    - Un puit provencal pour rafraichir au maximum l'eau

    Le fonctionnement serait le suivant :
    - Au début, les deux cuves sont vides.
    - On remplie la cuve de jus de raisin. La cuve "Bain-Marie" étant vide, elle constitue un bon isolant qui permet de laisser le vin monter à la température souhaitée.
    - Dés que la température devrient trop importante, l'électro-vanne de regulation s'ouvre. Cela a deux conséquances : 1 - l'eau froide du puit provencal arrive au contacte de la cuve et la refroidi. 2 - Le remplissage de la cuve "Bain-Marie" supprime l'isolation et permet de profiter de la fraicheur du sol.
    - Quand la cuve Bain-Marie est pleine, il se crait une différence de température entre le puit provencal et la cuve. Si la piscine est plus haute que la cuve, il y aura apparition d'un thermo-siphon qui va continuer à alimenter la cuve bain-marie en eau fraiche. En augmentant les pertes de charge, l'electrovanne permet de réguler la température.
    - Au plus fort de la fermentation et même avec l'électro-vanne ouverte au maximum, le thermosiphon ne devrait pas suffit. Il faut alors augmenter la circulation grace à la pompe.
    - En fin de fermentation, il faut vider la cuve Bain-Marie pour éviter que la fraicheur du sol refroidisse le vin.

    Une telle installation ne demande que peu d'énergie pour fonctionner (électro-vanne négligeable, pompe pendant peu de temps). Il doit falloir aussi un peu d'énergie pour brasser le jus de raisin / vin et, ainsi, homogénéiser la température (est-ce problèmatique pour la fermentation ?).
    La cuve "Bain-Marie", la piscine et le puit provencal ne doivent pas être beaucoup plus coûteuse à fabriquer qu'une machine frigorifique.
    L'enterrement de la cuve permet d'avoir de la terre pour sur-élever la piscine.

    Bien sur , il n'est pas question d'obtenir des basses températures. Mais, si le but est de rester en dessous de 28°C au mois de septembre-octobre, ca me semble jouable.
    Et puis, il faut trouver des solutions pour que la piscine ne se transforme pas en mare infectée de moustiques.
    Quand pensez-vous ?
    Images attachées Images attachées

  25. #53
    Mahou

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Remplir la piscine de piranhas... ou de grenouilles, crapauds et salamandres suivant la région et/ou la température de l'eau...

  26. #54
    polo974

    Re : Photovoltaïque et installation 380v

    Citation Envoyé par DavidDB Voir le message
    ...
    Ou plus marrant (cela dépend pour qui) les panneaux fissurés simplement du fait d’un choc thermique important : soleil suivi d’une averse tropicale (je parle de ce que j’ai vu, étant donné que je suis dans les Antilles) ; il est évident qu’en Europe ce genre de problème doit être rarissime.
    Les assurances raffolent de ce genre de « problèmes » et ne manquent pas d’augmenter considérablement les primes pour assurer ce type d’installation. D’où rentabilité encore plus médiocre.
    ...
    Antilles, ou Réunion, c'est sous les tropiques, mais c'est aussi des îles, donc la température est régulée par l'océan.
    Le rayonnement capté par des panneaux bien orientés, est assez similaire sous le soleil du sud de la France et sous les tropiques.
    Une bonne saucée, (orage d'été par ex) ça crée aussi bien un choc thermique à Bordeaux qu'à St Paul (974). En plus en métropole, il y a la grêle...

    Si maintenant le matériel est garanti 10 ou 20ans, ce n'est plus l'assurance de l'acheteur qui paye (et qui coute)...

    Mais pour le moment, c'est (à mon avis) une bonne manière pour l'état (au travers d'EDF) de foutre de l'argent en l'air.

    Que ceux qui en ont les moyens en profitent...

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Photovoltaïque : Mise en ligne des production pour comparaison entre installation
    Par trebosc dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/08/2011, 14h10
  2. dimensionnement installation photovoltaique
    Par florentdpt dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/06/2008, 18h38
  3. brachement d'un moteur220/380v
    Par daniel1967 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/10/2007, 21h30
  4. moteur electrique 380v
    Par medusa dans le forum Dépannage
    Réponses: 23
    Dernier message: 29/07/2007, 10h35
  5. [Thermique] cabalge 380v en 220 v
    Par philsa16 dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/04/2007, 22h24