Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

protection des plantes, danger!!!




  1. #1
    bartagri

    protection des plantes, danger!!!

    Bonjour,
    Je m'étonne toujours quand on parle de plantes rares ou des plantes en voie de disparition. On cherche à les protéger pour les sauvegarder et empêcher leur commerce et pourtant il y à toujours des gens pour en faire un commerce. La question que je me pose est quels sont les débouchés qu'ils arrive à trouver et à qui il les vendent, quelles sont donc ses entreprises qui gagne de l'argent sur le dos d'espéces qui risques de disparaitre?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Mikka

    Re : protection des plantes, danger!!!

    à quelles espèces penses-tu en particulier?

    Tu ne pourras empêcher le marché noir, mais pour les entreprises légales, il existe une surveillance assez stricte, et les fraudes sont rares.

    Attention, certaines espèces ne sont protégées que localement ou dans certains pays, ce qui n'empêchent donc pas les autre pays d'en faire du commerce.

    Ensuite certaines plantes sont des espèces protégées dans leur milieu naturel, mais celle que tu trouve dans le commerce proviennent de culture (in vitro généralement) et sont même rarement des espèces sauvages mais des variétés horticoles.

  4. #3
    chatelot16

    Re : protection des plantes, danger!!!

    interdire le commerce ne protege pas une plante , c'est au contraire en la cultivant pour la vendre qu'on est sur qu'elle ne disparaisse pas !


  5. #4
    Mikka

    Re : protection des plantes, danger!!!

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    interdire le commerce ne protege pas une plante , c'est au contraire en la cultivant pour la vendre qu'on est sur qu'elle ne disparaisse pas !
    ce n'est pas si simple, la seule façon de réellement protéger une espèces, c'est de sauvegarder son milieu naturelle.

    Si elle est cultivée, elle perdra peu à peu son caractère sauvage. D'autant plus que le commerce cherchera le cultivar le plus intéressant, et au bout du compte on obtiendra une variété horticole qui aura perdu de sa richesse et de sa variété génétique. (et donc son intérêt écologiques)

  6. #5
    Burt67

    Re : protection des plantes, danger!!!

    Surtout que les espèces en danger sont souvent des espèces endémiques avec des conditions de reproduction et de développement très particulière. Sorties de leur milieu naturel, un insect pollénisateur va manquer, des phénomènes de mutualismes seront difficiles à reproduires... comme dit Mikka : ce n'est pas si simple.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    didah

    Re : protection des plantes, danger!!!

    bonjour a tous j'aurais voulu savoir quel est l'impact de la pollutin atmosphérique sur l'accumulation de la proline dans les plantes les arbreset aussi son role j'attends vos reponses mérci de me répondre svp

  9. #7
    QuébecEcho

    Re : protection des plantes, danger!!!

    Salut le monde,
    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    ce n'est pas si simple, la seule façon de réellement protéger une espèces, c'est de sauvegarder son milieu naturelle.
    Mais justement la nature, de par son essence même, est vivante et ce qui est vivant se transforme. Le milieu naturel est justement une notion qui évolue constamment. Le milieu naturel change la plante disparaît (c'est dommage) et une autre plante mieux adaptée à ce nouveau milieu s'implante (c'est mieux).

    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    Si elle est cultivée, elle perdra peu à peu son caractère sauvage. D'autant plus que le commerce cherchera le cultivar le plus intéressant, et au bout du compte on obtiendra une variété horticole qui aura perdu de sa richesse et de sa variété génétique. (et donc son intérêt écologiques)
    Bien d'accord, toutefois si une plante peut aussi rapidement perdre son "caractère sauvage", aussi vite elle pourrait le reprendre. Non ?

    Naturellement vôtre
    André.
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  10. Publicité
  11. #8
    felicha

    Re : protection des plantes, danger!!!

    je crois que l'interdiction du transport des plantes est surtout justifié par la protection des sols du pays qui les reçoit. les plantes emmènent avec elles des organismes symbiotiques, par exemple les rhizobiums qui viennent ensuite concurrencer les espèces locales, ce qui n'est pas toujours bénéfique. C'est actuellement le cas pour le soja importé chez nous qui ne peut se développer qu'avec les rhizobiums de la même origine. Beaucoup de pays se protègent en interdisant les importations de graines et de végétaux
    Chez nous, l'importation du doryphore, du phylloxéra et autre genre de saloperie nous a coûté très cher.

  12. #9
    QuébecEcho

    Re : protection des plantes, danger!!!

    Bonjour felicha,
    Je suis d'accord avec vous. Vous avez mis le doigt sur le bobo (et de son médicament). Au Québec nous avons la moule zébrée ( Un lien ici ) qui éprouve durement l'écosystème de nos lacs.

    Cependant, vous avez fourni des exemples d'importation d'insectes indésirables. Vous avez également parlé de plantes (soya) qui s'acclimatent difficilement en Europe. Auriez-vous des exemples de plantes nuisibles qui auraient été importées ?

    Cordialement
    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  13. #10
    Mikka

    Re : protection des plantes, danger!!!

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Mais justement la nature, de par son essence même, est vivante et ce qui est vivant se transforme. Le milieu naturel est justement une notion qui évolue constamment. Le milieu naturel change la plante disparaît (c'est dommage) et une autre plante mieux adaptée à ce nouveau milieu s'implante (c'est mieux).
    oui, ça c'est à l'échelle géologiques, mais à l'échelle humaine ça se passe pas comme ça.

    En plus on parle de plante en voie d'extinction à cause de nos activités, pas d'un processus naturelle. Je vais pas détailler l'utilité de la sauvegarde des espèce, mais cette mentalité ne risque pas d'aider beaucoup les plantes en voie de disparition!

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Bien d'accord, toutefois si une plante peut aussi rapidement perdre son "caractère sauvage", aussi vite elle pourrait le reprendre. Non ?
    Ben non en faite, y'a très peu de chance. La sélection de cultivar se traduit par un appauvrissement génétique, ce qui réduit énormément les possibilité de retour à "l'état sauvage"

    Pour ce qui est des végétaux envahissant, en France il y a le Buddleia, le robinier faux-acacia, l'herbe de pampa, l'ambroisie...

  14. #11
    QuébecEcho

    Re : protection des plantes, danger!!!

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    oui, ça c'est à l'échelle géologiques, mais à l'échelle humaine ça se passe pas comme ça.
    À l'échelle humaine les conditions d'existence changent fortement pour les plantes. À l'échelle macroscopique, le réchauffement planétaire n'implique pas des durées géologiques, et à plus petite échelle des tas de choses bouleversent la nature (un pin pousse, laisse tomber ses épine et élimine toute les plantes près de son pied). Mouais, je reconnais la faiblesse du dernier argument, ce n'est pas ce pin qui va mettre une espèce en danger...

    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    En plus on parle de plante en voie d'extinction à cause de nos activités, pas d'un processus naturelle.
    C'est tellement vrai, l'humanité, de par ses activités affecte la nature, tout comme l'ensemble des les animaux d'ailleurs, mais je ne dénie pas l'importance des changements générés par l'Homme. Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'humanité n'est pas très respectueuse de ses co-locataires à bord du fragile vaisseau spatial Terre.

    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    Je vais pas détailler l'utilité de la sauvegarde des espèce, mais cette mentalité ne risque pas d'aider beaucoup les plantes en voie de disparition!
    Ce que je m'apprête à argumenter n'est pas "in" de nos jours, mais pourquoi tant vouloir tout protéger autour de nous? Une culpabilité mal placée? Même avant que l'Homme ne prenne le contrôle de la Terre, bien des espèces vivantes ont disparues. C'est ça la vie.

    Les activité de l'Homme sont souvent préjudiciables à l'équilibre naturel, mais lorsqu'il cherche à aider la nature, c'est souvent là qu'il fait le plus de ravages. Il n'y qu'à regarder le gâchis des parc nationaux américains.

    Lorsque l'homme intervient pour "protéger" la nature son action consiste généralement à vouloir figer les choses dans leur état actuel. Et ce n'est pas ainsi que les choses vivantes fonctionnent.

    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    Ben non en faite, y'a très peu de chance. La sélection de cultivar se traduit par un appauvrissement génétique, ce qui réduit énormément les possibilité de retour à "l'état sauvage"
    Autant pour moi , vous avez ben raison.

    Cependant lorsqu'une plante sauvage (mettons les fraises des champs (mmmm!) ) est suffisamment traficotée pour mieux répondre à nos besoins (des grosses fraises de jardin), nous pourrions considérer qu'il s'agit là d'une la nouvelle variété de fraise. Cette variété est certes fragile, mais la fraise sauvage existe toujours à ce que je sache. Alors, où est le problème ?

    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    Pour ce qui est des végétaux envahissant, en France il y a le Buddleia, le robinier faux-acacia, l'herbe de pampa, l'ambroisie...
    Merci beaucoup Mikka pour ces informations.

    Le Buddleia, wow! très joli ! J'ai même le projet d'en planter un chez moi (à Québec). Seriez-vous assez gentille pour m'expliquer pourquoi le lilas est considéré comme nuisible ? (je ne voudrais pas faire un gaffe)

    L'herba à Pampa, brrrr !

    L'ambroisie, c'est marrant je ne connaissait pas cette homonymie.

    Amicalement
    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  15. #12
    Mikka

    Re : protection des plantes, danger!!!

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Ce que je m'apprête à argumenter n'est pas "in" de nos jours, mais pourquoi tant vouloir tout protéger autour de nous? Une culpabilité mal placée? Même avant que l'Homme ne prenne le contrôle de la Terre, bien des espèces vivantes ont disparues. C'est ça la vie.
    C'est un peu trop facile. Il y a beaucoup de raison de sauvegarder une espèce :
    - maintient de équilibre écologique, notamment des réseaux trophiques (tout déséquilibre peux nous toucher directement ou indirectement avec des conséquences parfois inattendue)

    - potentiel de l'espèce : médicale, agronomique, scientifiques, économiques... (qui sais à coté de quoi nous passons en laissant disparaitre des espèces que nous ne connaissons pas!)

    - ensuite des raison diverse : éthiques, symbolique, esthétiques... c'est un peu notre responsabilité envers les générations futur.

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Lorsque l'homme intervient pour "protéger" la nature son action consiste généralement à vouloir figer les choses dans leur état actuel. Et ce n'est pas ainsi que les choses vivantes fonctionnent.
    Pas forcément, un milieu naturel protégé continue d'évoluer quand même. Quand les homme veulent protéger l'environnement, c'est implicitement "l'environnement tel que nous le connaissons" car c'est dans à celui ci que nous somme adapté!

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Cependant lorsqu'une plante sauvage (mettons les fraises des champs (mmmm!) ) est suffisamment traficotée pour mieux répondre à nos besoins (des grosses fraises de jardin), nous pourrions considérer qu'il s'agit là d'une la nouvelle variété de fraise. Cette variété est certes fragile, mais la fraise sauvage existe toujours à ce que je sache. Alors, où est le problème ?
    c'est pas forcément un bon exemple vue que: la fraise des bois n'est pas une espèces menacée, et la fraise cultivé n'est pas issue de notre fraise des bois sauvage, c'est une variété issue d'une espèce provenant du chili.
    Je ne dit pas qu'une espèces horticole issue d'une espèces menacées est une mauvaise chose, je dit simplement que c'est n'est pas une solution pour sauvegarder une espèces.

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Le Buddleia, wow! très joli ! J'ai même le projet d'en planter un chez moi (à Québec). Seriez-vous assez gentille pour m'expliquer pourquoi le lilas est considéré comme nuisible ?
    attention en france le Lilas ne désigne pas le Buddleia mais un arbuste de la famille des Oléacées, aux fleurs très parfumées.
    Le buddleia pose le même problème que la majorité des espèces envahissantes: il fait trop de concurrence au autres espèces.

    L'ambroise est une astéracées (Ambrosia trifida, je suppose qu'elle ne pose pas autant de problème au canada vue qu'elle est originaire d'amérique du nord!

    Par contre il me semble qu'au Canada, certaines plantes européenne devenait génantes: le lierre (hedera helix) l'érable plane...

  16. #13
    QuébecEcho

    Re : protection des plantes, danger!!!

    [Bonjour Mikka,
    merci pour votre réponse détaillée.
    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Ce que je m'apprête à argumenter n'est pas "in" de nos jours, mais pourquoi tant vouloir tout protéger autour de nous? Une culpabilité mal placée? Même avant que l'Homme ne prenne le contrôle de la Terre, bien des espèces vivantes ont disparues. C'est ça la vie.
    C'est un peu trop facile. Il y a beaucoup de raison de sauvegarder une espèce :
    - maintient de équilibre écologique, notamment des réseaux trophiques (tout déséquilibre peux nous toucher directement ou indirectement avec des conséquences parfois inattendue)

    - potentiel de l'espèce : médicale, agronomique, scientifiques, économiques... (qui sais à coté de quoi nous passons en laissant disparaitre des espèces que nous ne connaissons pas!)

    - ensuite des raison diverse : éthiques, symbolique, esthétiques... c'est un peu notre responsabilité envers les générations futur.
    Vos arguments sont bien difficiles à réfuter. Ils sont pleins de bon sens. Je n'ai pas trouvé de raisonnements convaincants à leur opposer (j'y ai pourtant bien réfléchi). Vous avez bel et bien ébranlé mes convictions.
    Merci beaucoup !

    Sur un autre registre, si on pouvait évaluer le risque potentiel de la disparition d'une espèce de plante, on serait à même de mieux évaluer si les coûts et les efforts engagés dans une opération de sauvetage en valent la peine. De tels outils d'évaluation existent-ils ?

    [QUOTE=Mikka;1701133]
    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Je ne dit pas qu'une espèces horticole issue d'une espèces menacées est une mauvaise chose, je dit simplement que c'est n'est pas une solution pour sauvegarder une espèces.
    Oups! J'étais tellement occupé à répondre à votre réponse que j'en ai perdu de vue la question originale.

    [QUOTE=Mikka;1701133]
    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    attention en france le Lilas ne désigne pas le Buddleia mais un arbuste de la famille des Oléacées, aux fleurs très parfumées.
    Le buddleia pose le même problème que la majorité des espèces envahissantes: il fait trop de concurrence au autres espèces.
    Bof! Ce ne devrait poser un bien gros problème dans mon environnement de banlieusard à la "nature" bridée.

    Biologiquement vôtre
    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  17. #14
    Mikka

    Re : protection des plantes, danger!!!

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    on serait à même de mieux évaluer si les coûts et les efforts engagés dans une opération de sauvetage en valent la peine. De tels outils d'évaluation existent-ils ?
    J'avoue que je ne suis pas très calé dans ce domaine! Mais je pense que les budgets sont sérieusement étudié. En outre les parc nationnaux (En France du tout du moins, je ne sais pas au Canada) ne sont pas des zone vierges, ils peuvent être exploité. Par exemple le Parc naturelle régional du Morvan prêt de chez moi est une zone de sylviculture des plus importante! Seule le cahiers des charges diffère d'une zone non protégé.

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Bof! Ce ne devrait poser un bien gros problème dans mon environnement de banlieusard à la "nature" bridée.
    C'est vrai que je n'ai jamais trouvé de buddleia sauvage dans ma région, cela dépend peut être du type de flore locale. (Par contre en Belgique, prêt de Liège, le problème est plus présent)

    Prêt de chez moi ce sont les Lauriers cerises qui deviennent envahissants: ils s'immiscent de plus en plus dans les sous bois.

    Attention parfois la nature en "banlieue" peut être extrêmement variée et riche!

  18. #15
    felicha

    Re : protection des plantes, danger!!!

    pour les plantes nuisibles importées, à vrai dire, je n'ai pas d'exemple; Cependant ces jours ci j'ai relevé dans la presse une info : des défenseurs de la forêt du Massif de l'Esterel en Provence signalent que les mimosas, plante importée en Europe il y a quelques siècles seulement, sont en train de prendre la place des plantes endogènes. détruisant le peuplement d'origine.

  19. #16
    pilouflo

    Re : protection des plantes, danger!!!

    Bonjour,

    Pour la préservation des milieux naturels, en france, il y a effectivement les Parc Naturel Nationnaux (à ne pas confondre avec les PNR, comme le morvan, qui sont un statut de valorisation et pas nécessairement de protection des milieux...), le réseau des réserves naturelles (voir Réserves naturelles de France) et le réseau des Conservatoires d'espaces naturels (voir Espace naturel de France) + le Conservatoire du littoral + nombre d'associations et fondations (dont certaines pilotés par le chasseurs, sisi !)
    La gestion dynamique des milieux, ou la stagnation à un stade donné dépend du type d'habitat, de sa surface, etc... que l'on cherche à protéger. Un habitat de type relictuel (petite pelouse calcaire, tourbière, etc...) sera géré en état stationnaire, alors qu'un ensemble plus vate de mosaique de milieux (vallée alluviale, etc...) sera géré de façon plus dynamique et alternée, la protection passant plutôt par l'empèchement de faire certaines pratiques (retournement des prairies, maïs, peuplier, etc.)

    Pour les plantes invasives en france j'ajouterai bien volontier les jussies, qui cause des dommages inestimables sur tous les plans d'eau et certaines rivières, le seneçon du cap, le sorgho d'alep, certaines renouées asiatiques, etc...
    La liste est très longue et des reseaux régionnaux de suivi, surveillance et lutte sont en cour de mise en place, sous l'égide des agences de l'eau et/ou des conseils régionaux.

    On a aussi de nombreux champignons invasifs, qui commencent à poser de sérieux problèmes. ils sont rarement exogènes, mais plus généralement hybrides d'espèces autochtones, tels les Phytophthora sp, qui touchent de façon létales un nombre croissant d'espèces. Les hybridations sont à priori favorisées par le transport de souches diverses sur les outils forestiers et d'espaces verts...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - Des insectes utilisent des plantes comme un téléphone
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/04/2008, 13h05
  2. Réponses: 12
    Dernier message: 10/12/2006, 18h12
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 23/10/2006, 16h16
  4. TPE 1ere S : l'eau en danger: pollution,rareté et protection
    Par ecoleau dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/10/2006, 16h12
  5. Utilisation des insectes pour la protection des plantes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/08/2005, 18h10