Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation




  1. #1
    Helene_aeonavale

    Lightbulb Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    Bonjour à tous et à toutes !

    J'ai un projet assez ambitieux en lui-même, dont l'achèvement serait un vol au-dessus de la Russie en 2010. Ce projet se développe sur 3 axes principaux :

    - commémorer le vol de 1938, réalisé au départ de Moscou par les aviatrices Paulina Osipenko, Valentina Grizobudova et Marina Raskova, initialement à destination de Komsmolsk-sur-Amour.

    - montrer aux jeunes (et aux moins jeunes !) que l'aviation n'est pas une affaire d'élites financières ou intellectuelles et que les minorités y ont leur place (en l'occurrence les femmes), la formation de l'équipage en elle-même est un projet à part entière. Les membres d'équipage sont une jeune femme ukrainienne, une jeune femme russe et moi-même. D'autres personnes entourant ce projet espèrent aussi bénéficier des contacts et des opportunités créées par ce projet. Cela veut aussi dire que nous avons pour but de contrer la tendance actuelle qui mène à la mort de l'aviation légère. Bien sûr, à notre niveau, mais chaque geste compte ^^.

    - enfin, l'aspect écologique, l'avion de 1938 était une vraie bétaillère (mais une belle hein ^^), il serait parfaitement inconscient et de tout de manière peu viable économiquement parlant d'employer un appareil à la motorisation équivalente. L'occasion nous est donc donnée de démontrer les capacités d'un biocarburant ou d'une technologie novatrice en matière d'écologie. Et c'est concernant cet aspect que notre équipe compte le moins d'acteurs. Nous cherchons des gens qui voudraient bien nous aider à clarifier nos options pour commencer.

    Merci,

    Helene

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Eloi

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    Bonjour Helene,

    Je ne connais pas bien la géographie russe. quelle distance y a t il entre moscou et Komsmolsk-sur-Amour?
    Pour l'aspect écologique, plusieurs pistes ont été exploitées :
    -l'avion électrique ( http://www.sonexaircraft.com/ ), avion de tourisme donc l'autonomie est limité je crois à environ 1h (à vérifier)
    -Le motoplaneur électrique fonctionnant à l'énergie solaire ( http://www.solarimpulse.com/en/index.php ), mais pour l'instant c'est plutot une prouesse technique.
    -Et de son côté Airbus se tourne vers un carburant alternatif (mais pas forcément bio) : le GTL (Gaz to liquid) testé en ce moment sur un A380.

    Eloi

  4. #3
    Helene_aeonavale

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    merci pour ces réponses

    Concernant les petits appareils de tourisme, ça va pas le faire, la distance est de l'ordre de plus de 5000 km. J'avais déjà entendu parler des avions électriques et surtout des ULM électriques. Pour l'énergie solaire effectivement ça paraît spécial.

    Pour les XTL j'avais cru comprendre que ça marchait bien, j'ai pas tout pigé au principe je crois.


  5. #4
    Eloi

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    Il me semble que le GTL testé par Airbus est élaboré à partir de gaz natures, qui, comme le pétrole est un combustible fossile. Donc dans ce cas ce n'est pas plus écologique que le pétrole, si ce n'est que ça rejette moins de GES.
    http://wiki.oleocene.org/index.php/Gas_to_liquid

  6. #5
    Helene_aeonavale

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    ah donc quoi utiliser ? Je m'étais basée sur les projets d'Andy Pag que j'ai d'ailleurs contacté et qui m'a parlé de ces méthodes pour me donner des idées. Pour son premier projet sur un 4*4 il avait utilisé un carburant à base beurre de cacao recyclé et pour son deuxième projet il veut utiliser des déchets sur un paramoteur j'avais cru comprendre. Il a parlé du procédé Fischer-Tropsch que j'ai essayé de piger aujourd'hui mais c'est pas vraiment mon domaine.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    chatelot16

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    le procédé Fischer-Tropsch consiste a faire passer un melange de H2 et de CO sur un catalyseur avec la pression et la temperature qui va bien , ca fait du petrole artificiel que l'on distille pour faire ce que l'on veut

    le produit est donc equivalent a du petrole : l'avion n'a pas a se soucier de l'origine de son carburant que ce soit du petrole naturel ou de la synthese ne change rien

    les biocarburant direct contiennent moins d'energie que l'essence ou le kerosene : ce n'est pas grave pour les vehicule , augmenter le poid du reservoir par 1.2 avec de l'ethanol ou de l'huile vegetale est aceptable pour une voiture : c'est dommage pour un avion

    que ce soit du vrai petrole ou de la synthese de Fischer-Tropsch le carburant des avion sera toujours le meme essence kerosene ou gazole

    ou gazole : c'est le gazole qui permet les moteur aux meilleur rendement : largement meilleur que les turbine et les moteur a essence : il ya a eu le junker jumo avec son 2 temps diesel qui a continué a voler pendant assez longtemps

    en france il y a eu clerget qui a fait des bon moteur diesel juste avant la guerre : apres ca a été repris par snecma qui abandoné les moteur a piston pour ne s'ocuper que des turbines : pourtant je pense que l'avenir des avions a helices passe par le diesel

    mais j'ai peur que la lourdeur de la reglementation bloque le progres : on continue a faire voler les petit avions avec des moteur a essence archaique mais homologué

    un avion diesel serais un progres ecologique rien que parce qu'il consomerais moins , mais ce n'est pas dans l'avion qu'il faut mettre l'huile vegetale : c'est quand meme plus logique de la mettre dans les vehicules terrestre

  9. #7
    Tilleul

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    Tu peux peut être te rapprocher du viesh à Moscou qui a une installation expérimentale de conversion de bois en biocarburant ( http://www.viesh.ru/piroliz.htm )...

  10. Publicité
  11. #8
    moijdikssékool

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    ce serait bien si tu pouvais utiliser autre chose que das agrocarburants, ou alors veille à ce que ce soit de la 2ème génération. Parceque les biocarburants, c'est bien gentil mais bon
    Le mieux ce serait que ton avion utilise plusieurs types d'énergies (c'est souvent l'image que l'on a du futur: multi énergie). Mais foi, si tu n'y arrives pas, c'est qu'il est compliqué d'en choisir plusieurs...
    Ne pourrait-il pas y avoir un trajet coupé en 3 morceaux, chaque morceaux étant parcouru par un appareil de petite taille, chaque appareil étant propulsé par une énergie 'différente' (conduit par l'une de vous trois)?

  12. #9
    chatelot16

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    un bon petit avion diesel pourrait etre multicarburant : gazole de bonne qualité pour les vol a grande distance , et huile vegetale pour les petites promenades

    il y a des dizaines d'année que j'entend parler de projet de moteur d'avion diesel sur des base de moteur de voitures : je me demande pourquoi ca n'aboutit pas ?

    j'ai peur que les diesels de voitures modernes soient parti vers des solutions trop scabreuses pour la securité , comme le hdi , ou meme la distribution par courroie ...

  13. #10
    chatelot16

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    merci Tilleul pour le lien mais c'est dommage je ne comprend pas le russe...

    en voyant le titre et les immage c'est de la pyrolyse : en 1880 ca fesait marcher des moteur industriel et ca s'appelait gazogene

    l'epuration du gaz peut produire un petite quantité de methanol et d'acetone pouvant servir de carburant liquide

    le gaz produit contient du CO et de l'hydrogene : au lieu de le bruler sur place pour faire de l'energie on peut l'utiliser avec la synthese de Fischer-Tropsch pour faire du vrai petrole

    ce n'est pas nouveau : ca a été fait en allemagne pendant la derniere guerre

    ca se fait toujour en afrique du sud : il font du petrole avec du charbon , et aussi avec du bois : j'ai vu recement a la television des plantation d'arbre immense rien que pour faire du carburant

    ce n'est plus le probleme de l'aviation mais de l'industrie des carburant : il faudra que le prix du petrole augmente encore plus pour qu'on le fasse partout : mais un pays comme l'afrique du sud aura un enorme avantage de savoir faire ...
    Dernière modification par chatelot16 ; 10/05/2008 à 09h49.

  14. #11
    Tilleul

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    po angliiski : http://www.viesh.ru/Thermal.htm

    C'est de la pyrolise (dépolymerisation thermique) oui.

    Ne pas oublier que les moteurs diesel peuvent tourner à 20% de carburant liquide et 80% de carburant gazeux (on remplace l'arrivée d'air par l'arrivée de gaz).

    L'ennui avec Fischer Tropsh c'est que j'ai toujours entendu dire que les investissements étaient assez lourd...

    Il y a encore une autre solution (pour continuer dans les ersatz de pétrole développer par l'Allemagne pendant la seconde guerre mondiale), c'est l'éthanol cellulosique à partir de sciure de bois.

    Ceci dit un peu d'ordre, la première question c'est de savoir combien il faut de carburant pour faire le trajet...

    Ensuite on peut voir quelles sont les contraintes en termes de poids, de volume et de technologie de moteur (est-ce qu'on doit partir uniquement en liquide ou est ce qu'on peut avoir du gaz ?)

    Dans le même temps on peut s'intéresser à quelles matières premières sont pertinentes pour faire le biocarburant... Du coté d'Andy Pag, d'après ce que j'ai suivi il tournait soit avec des coproduits non exploités, soit avec des déchets...

    D'un autre coté si vous voulez du grand spectacle il doit y avoir moyen de faire tourner le moteur à la vodka si elle est à plus de 71% mais bon ça va peut être un peut trop rappeler la scène du sous marin de Osobennosti natsionalnoy rybalki

  15. #12
    Helene_aeonavale

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    Bon alors vous avez dit plein de choses super intéressantes mais je pige pas grand chose à mon petit niveau (j'ai stoppé la SVT en seconde et c'était pas ma matière de prédilection.. en ce qui concerne la chimie j'ai jamais accroché hélas). J'essaie de faire des efforts, des shémas, des résumés mais naveupo, à part Vodka ça a pas bien imprimé ^^. J'ai retenu qu'il y a avait pas mal de procédés basés sur pleins de théories.

    En ce qui concerne le diesel sur les avions légers on en a parlé à l'AG de mon club, on a 3 DR400 qui fonctionne pas au Diesel et on est plutôt content parce que tous ceux qui fonctionnent au diesel dans les autres clubs ont eu des embrouilles. Demain je serais à l'aérodrome, j'en parlerais à plusieurs personnes qui pourront mieux expliquer tout ça.

    En fait, ce que j'aimerais, c'est produire un minimum de CO2 ça on l'aura compris. Après mes seules conditions c'est d'effectuer ce vol d'une traite (peu importe la vitesse) et à 3.

  16. #13
    Alternotre

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    Bonjour,

    Peut être vous pourriez considérer l'usage d'un biocarburant de 2eme génération directement disponible : L'huile végétale issue de la culture de micro algues.

    Vous pourriez dès lors vous rapprocher de ces sociétés :

    http://www.greenfuelonline.com/
    http://www.solazyme.com/
    http://www.algaefuel.org/


    Vous pouvez également vous rapprocher de ce groupement qui semble assez en point sur la motorisation aéronautique diesel.

    http://membres.lycos.fr/dieselis/
    http://www.diamondair.com/

    Enfin, pour ce qui est de la fiabilisation d'un groupe moteur diesel brûlant de l'huile d'algues il vous faudrait vous rapprocher de ces gens :

    http://www.elsbett.com/

    Peut être que vous rapprocher du département sponsors our R&D de chez Virgin Atlantic serait également une bonne piste. Pour plus d'infos nous avions réalisé un petit article sur ce sujet : http://www.alternotre.org/2-categorie-10404170.html

    On soulignera enfin, qu'il convient d'avoir une approche "huile végétale pure" sur ce thème afin de s'assurer d'un bilan CO2 absolument nul.

    En vous souhaitant tout le succès possible dans votre entreprise.

  17. #14
    Helene_aeonavale

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    Merci beaucoup pour votre réponse, pour ce qui est des moteurs diesels aéro, la confiance règne pas encore, en plus les Diamond je peux pas les blairer... des 747 en plus petit.. (traduction : tu pilotes pas, tu surveilles l'ordi). Après ya que les cons qui changent pas d'avis c'est bien connu donc on verra bien ! Merci pour toutes ces pistes ! Les micro-algues m'intéressent beaucoup.

  18. #15
    Tilleul

    Re : Projet Ambitieux : Biocarburant et Aviation

    Si le diesel pose problème il y a plein d'autres biocarburants qui permettent d'utiliser des moteurs à essence. Des fois l'éthanol est beaucoup plus intéressant que le biodiesel d'un point de vue technique et environnemental.

    J'ai vu qu'il existait une association russe des biocarburants : http://www.biofuels.ru

    Il y a moyen de contacter des gens ici : http://www.biofuels.ru/about/Experts/

    Comme le mieux c'est que tu te rapproches des professionnels du coin, c'est peut être un bon plan.

    PS: pour les algues c'est pas encore au point, on est toujours au stade de la recherche, en plus j'ai des doutes sur le fait qu'il y ait ne serait-ce que des études en Russie... tout comme le carburant de Virgin Atlantic qui est à base... de noix de coco.
    Keep it in the Ground !

Discussions similaires

  1. La Chine révèle son ambitieux nouveau programme spatial
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/03/2007, 03h17
  2. aviation
    Par santy dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/11/2006, 11h58
  3. Un objectif ambitieux pour le recyclage du papier en Europe
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/10/2006, 21h07
  4. Un projet ambitieux ( onde ).
    Par geo_malin dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/06/2005, 20h07