Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Gaz carbonique dans l'atmosphère




  1. #1
    Casse cailloux

    Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Salut,
    quelqu'un peut-il m'éclairer sur les points suivants:
    Depuis grosso modo 200 ans, nous avons consommé une certaine quantité de combustibles fossiles, qui ont mis des millions d'années à se former. Tout le gaz carbonique consommé pour leur formation n'était donc pas présent au même instant dans l'atmosphère.
    Puisque nous avons consommé en un éclair (à l'échelle géologique) des roches (y compris le pétrole et le gaz) qui se sont formées très lentement, nous devrions avoir dans l'atmosphère une teneur en CO2 jamais atteinte au cours des temps géologiques.
    Voici donc mes questions:
    - Y a-t-il une faille dans ma logique?
    - Quelles quantités de combustibles fossiles avons-nous consommé depuis le début de l'ère industrielle?
    - Quel volume de CO2 rejeté cela représente-t-il?
    - Les analyses de l'atmosphère traduisent-elles une hausse reflétant exactement les rejets de CO2 dûs à cette consommation?
    - Si ce n'est pas le cas, l'absorption du CO2 par les océans peut-elle expliquer cette éventuelle différence?
    Par avance, merci.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invite765732342432
    Invité

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Citation Envoyé par Casse cailloux
    - Y a-t-il une faille dans ma logique?
    Je n'en vois qu'une petite:
    Tout le carbone que nous rejettons par la combustion du pétrole et du charbon vient de l'atmosphère: Les végétaux ont fixé ce carbone et se sont ensuite transformés en pétrole/charbon.

    Par conséquent, la teneur en CO2 dans l'atmosphère au début de l'apparition des végétaux était nettement supérieure à celle actuelle.

  4. #3
    Cécile

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Salut,

    Ca dépend aussi de quels "temps géologiques" tu parles. Peu après la formation de la Terre, il y avait beaucoup plus d'activité volcanique que maintenant, donc beaucoup de CO2 (et d'autres gaz peu sympas, soufrés notamment). D'autre part, l'arrivée de la vie, donc de la photosynthèse, a énormément modifié l'atmosphère.
    Tu devrais poser ta question dans le forum géologie, il y aura sûrement des gens plus compétents sur ce sujet.


  5. #4
    Casse cailloux

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Salut,
    laissons pour l'instant de côté l'aspect "géologique" de la chose.
    Depuis le début de l'ère industrielle, on doit bien savoir, à quelques milliers de tonnes près, combien on a consommé de millions de tonnes de combustibles fossiles, et donc combien de CO2 on a rejeté dans l'atmosphère. La teneur actuelle de celle-ci en CO2 reflète-t-elle les volumes émis, et sinon, où est passée la différence?

  6. #5
    shokin

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Il semble qu'avec la déforestation, il y a bien moins d'arbres pour jouer leur rôle photosynthétique... (me trompé-je ?)

    ça m'fait d'la misère, tous ces arbres tués...

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    paulb

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Citation Envoyé par Casse cailloux
    Puisque nous avons consommé en un éclair (à l'échelle géologique) des roches (y compris le pétrole et le gaz) qui se sont formées très lentement, nous devrions avoir dans l'atmosphère une teneur en CO2 jamais atteinte au cours des temps géologiques.
    Tu peux consulter ces sources:
    http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/...TetCO2ter.html page 5 sur 16 (ils n'ont rien trouvé de plus long)
    et
    http://www.manicore.com/documentation/club_rome.html page20 sur 24
    Amicalement paulb.

  9. #7
    Casse cailloux

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    A Paulb: effectivement, il semble qu'il y ait toutes les réponses à mes questions sur ces sites, mais il va falloir un moment pour dépouiller ça. C'est beaucoup plus complexe que je ne pensais.
    Un grand merci, en tous cas.

  10. Publicité
  11. #8
    Cécile

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Citation Envoyé par Casse cailloux
    La teneur actuelle de celle-ci en CO2 reflète-t-elle les volumes émis, et sinon, où est passée la différence?
    C'est toute la question des "puits de carbone", qui préoccupe des milliers de scientifiques. On n'est pas sûr de les avoir tous identifiés, ni de la manière dont ils fonctionnent, ni comment ils fonctionneront si la température augmente, etc.

    C'est beaucoup plus complexe que je ne pensais.
    Oui, c'est extrêmement complexe.

  12. #9
    paulb

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Bonjour Casse cailloux!
    Un autre lien intéressant:
    http://www.ipcc.ch/pub/un/syrfrench/spm.pdf
    page 7.
    Prends le temps de dépouiller, tu économiseras beaucoup de temps à toi et à ceux que tu interroges!
    Amicalement paulb.

  13. #10
    sterfil

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    La photosynthèse a créée l'atmosphère actuelle, la réaction globale est
    CO2+H2O + Q => CH2O + O2
    Le groupe CH2O est le monomère de tous les sucres dont la celluloise fait partie.
    Q est l'énergie nécessaire ; Cette énergie fournie par la lumière solaire est égale à celle qui est dégagée par la combustion qui est la réaction inverse de la photosynthèse.
    Si on considère la formule CH2O le poids moléculaire est 12+2+16 = 30, autrement dit la formation de 30 grammes de sucre (ou de cellulose) engendre 32 grammes d'oxygène soit 22,4 litres
    Le poids de CO2 transformé est de 44 grammes
    Autrement dit un kilogramme de bois (ou de paille) sec correspond à la formation de:
    (1000/30)x22,4 = 80 litres d'oxygène.
    et à la disparition de 44 grammes de CO2
    En fait, ce calcul est approché par défaut, car la polymérisation du monomère CH2O se fait avec élimination d'un certain poids d'eau.
    On peut considérer qu'une tonne de bois ou de paille de maïs correspond au rejet dans l'atmosphère de 800 litre d'oxygène et à la disparition d'un même volume de gaz carbonique.
    la mole de gaz carbonique pesant 44, le poids de gaz carbonique prélevé dans l'atmosphère par la photosynthèse d'une tonne de cellulose sèche est égal à (800/32)x44 = 1100 kilogrammes.

    Notez en passant qu'un hectare de maïs correctement arrosé et fertilisé génère 30 tonnes de biomasse sèche, alors qu'un hectare de forêt qui ne reçoit pas de fertilisant n'arrive qu'à la moitié de ce chiffre.

    Notez également que la phostosynthèse n'est pas limitée aux végétaux terrestres. Les océans qui couvrent 70% de la surface de notre planète, contiennent logiquement 70% de la biomasse.

  14. #11
    meteor31

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Citation Envoyé par sterfil
    La photosynthèse a créée l'atmosphère actuelle, la réaction globale est
    CO2+H2O + Q => CH2O + O2
    Le groupe CH2O est le monomère de tous les sucres dont la celluloise fait partie.
    Q est l'énergie nécessaire ; Cette énergie fournie par la lumière solaire est égale à celle qui est dégagée par la combustion qui est la réaction inverse de la photosynthèse.
    Si on considère la formule CH2O le poids moléculaire est 12+2+16 = 30, autrement dit la formation de 30 grammes de sucre (ou de cellulose) engendre 32 grammes d'oxygène soit 22,4 litres
    Le poids de CO2 transformé est de 44 grammes
    Autrement dit un kilogramme de bois (ou de paille) sec correspond à la formation de:
    (1000/30)x22,4 = 80 litres d'oxygène.
    et à la disparition de 44 grammes de CO2
    En fait, ce calcul est approché par défaut, car la polymérisation du monomère CH2O se fait avec élimination d'un certain poids d'eau.
    On peut considérer qu'une tonne de bois ou de paille de maïs correspond au rejet dans l'atmosphère de 800 litre d'oxygène et à la disparition d'un même volume de gaz carbonique.
    la mole de gaz carbonique pesant 44, le poids de gaz carbonique prélevé dans l'atmosphère par la photosynthèse d'une tonne de cellulose sèche est égal à (800/32)x44 = 1100 kilogrammes.

    Notez en passant qu'un hectare de maïs correctement arrosé et fertilisé génère 30 tonnes de biomasse sèche, alors qu'un hectare de forêt qui ne reçoit pas de fertilisant n'arrive qu'à la moitié de ce chiffre.

    Notez également que la phostosynthèse n'est pas limitée aux végétaux terrestres. Les océans qui couvrent 70% de la surface de notre planète, contiennent logiquement 70% de la biomasse.
    euh..
    petites erreurs:
    1000g de bois / 30 g de masse molaire de CH2O * 22.42 l =747 litres O2 et pas 80 litres.
    même chose pour CO2
    1000g/30g * 44 g de CO2 = 1467 g de CO2 disparus.

    1 tonne matière sèche libère donc 747 m3 d'O2 et consomme 1467 kg de CO2.

    Tes chiffres de 30 t de matière sèche à l'hectare m'étonnent beaucoup.Cela ferait 15 tep/ha alors que l'on espère un maxi de 3.5 tep/ha.

    sous réserve que je me sois trompé aussi.

    Concernant la question initiale ,ce n'est certainement pas la biomasse à l'origine de la disparition de la majeure partie du CO2.
    Rappelons qu' il y avait dans les temps primordiaux 270000 fois plus de CO2 que maintenant.
    Une partie importante de ce CO2 a réagi avec le roches basiques chaudes pour donner des carbonates minéraux.(grâce à l'eau liquide)
    Le reste a effectivement été consommé par la photosynthèse.

    A plus

  15. #12
    meteor31

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Citation Envoyé par paulb
    Bonjour Casse cailloux!
    Un autre lien intéressant:
    http://www.ipcc.ch/pub/un/syrfrench/spm.pdf
    page 7.
    Prends le temps de dépouiller, tu économiseras beaucoup de temps à toi et à ceux que tu interroges!
    Amicalement paulb.
    Si je peux me permettre, ceux qui répondent c'est parce qu'ils le veulent bien.
    Les forums ne sont pas uniquement faits pour bavasser à longueur de posts stériles sur l'existence ,ou non ,du hasard.
    Tout le monde a le droit de poser certaines questions et de répondre à d'autres.

  16. #13
    sterfil

    Re : Gaz carbonique dans l'atmosphère

    Citation Envoyé par meteor31
    euh..
    petites erreurs:
    1000g de bois / 30 g de masse molaire de CH2O * 22.42 l =747 litres O2 et pas 80 litres.
    même chose pour CO2
    1000g/30g * 44 g de CO2 = 1467 g de CO2 disparus.

    1 tonne matière sèche libère donc 747 m3 d'O2 et consomme 1467 kg de CO2.

    Tes chiffres de 30 t de matière sèche à l'hectare m'étonnent beaucoup.Cela ferait 15 tep/ha alors que l'on espère un maxi de 3.5 tep/ha.

    sous réserve que je me sois trompé aussi.



    Concernant la question initiale ,ce n'est certainement pas la biomasse à l'origine de la disparition de la majeure partie du CO2.
    Rappelons qu' il y avait dans les temps primordiaux 270000 fois plus de CO2 que maintenant.
    Une partie importante de ce CO2 a réagi avec le roches basiques chaudes pour donner des carbonates minéraux.(grâce à l'eau liquide)
    Le reste a effectivement été consommé par la photosynthèse.

    A plus
    Excuses moi pour l'erreur de virgule .
    En ce qui concerne le maïs le chiffre de 30 tonnes de matière sèche est admis par les agronomes . Il y a 6 à 7 tonnes de grains et le reste 25 tonnes de la paille
    Il faut naturellement lui fournir les aliments minéraux en particulier les phosphates, l'azote et le potassium.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Le gaz carbonique (CO2)
    Par P3k0sT dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/10/2007, 13h13
  2. Poid du Gaz carbonique
    Par Simplemind dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/06/2006, 12h55
  3. calcul du taux d'un gaz dans l'atmosphére
    Par sentinou dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/03/2006, 17h11
  4. Teneur en gaz carbonique de l'atmosphère : un record depuis 650.000 ans
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/12/2005, 19h46
  5. Le cycle du gaz carbonique sous l'oeil des satellites
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/06/2005, 11h24