Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures



  1. #1
    b1a2s3a4l5t6e7

    diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Salut ,oui on peut produire des hydrocarbures tout en réduisant l'effet de serre ;
    le forumer Carter21 a déja proposé d'obtenir des hydrocarbures avec du CO2 et du H2, comme on a bien répondu a sa question ,il
    faut maintenant trouver cette source de CO2 optimale pour
    ne pas augmenteé l'effet de serre et je l'ai trouvé:

    il suffit simplement de partir du calcaire pour obtenir du CO2.
    Nous pouvons donc obtenir des hydrocarbures sans utilisé du pétrole,ni du
    charbon,ni meme de matiere organique.
    Dabord le CaO qui reste apres avoir avoir chauffé le calcaire CaCO3(et émis le CO2) peut capter ce CO2 soit dans l'air ou dans l'eau).
    L'énergie nécessaire au chauffage peut etre diminué beaucoup si l'on utilise le CO2 émis pour chauffer la nouvelle poudre de calcaire avant de l'introduire dans le four,aussi le CaO qui reste dans le four peut etre utilisé aussi pour chauffer la nouvelle poudre de calcaire.
    Bien sur qu'il faut un systeme particulier et efficace pour éviter de perdre du temps et essayez d'économisé de l'énergie de chauffage.

    Plusieurs actuellement propose d'utiliser la poudre de calcaire CaCO3 pour chauler les océans , car cette poudre peut capter du CO2 avec l'eau,et les océans pourront ainsi capter plus de CO2, de telle initiative sont meme supporté par des compagnies pétroliere ,dont la compagnie "Shell" .
    Avant de vous donnez des référence de FSG, je voudrais vous donnez des détails sur une équation qui se trouve dans l'encyclopédie Francaise Larousse # 2. page 619 ,deuxieme colonne en bas ,elle se trouvera aussi dans la premiere référence plus bas, voici cette équation :
    CO2 + 4 H2 ---> CH4 +2 H2O
    le catalyseur employé pour cette réaction est l'oxyde de nickel et il faut
    faire attention pour ne pas inversé le sens de cette réaction car autrement
    les produits seront moin important que les réactifs,il faut bien utilisé de l'oxyde de nickel et non du nickel car le nickel favorise la réaction inverse, surtout si l'on utilise une haute température(température supérieur a 500 degrés Celsius).
    Avec ler méthane CH4 obtenu ,nous pouvons obtenir du CO et
    du H2 suite a la réaction suivante(qui est dans mon livre de chimie,page 32 section 7.2 ,
    Chimie 1, 2.les familles chimiques ,de M. Tournier,professeur au cégep Maisonneuve,1980,bibliotheque nationale du Québec) :
    CH4 + (1/2)O2 --->CO + 2 H2
    en ajoutant de l'hydrogene au produit que nous avons obtenu(CO et 2 H2) nous sommes pret pour utiliser le procédé Fischer-Tropsch qui donne
    des hydrocarbures avec du CO et de l'Hydrogene.
    Voici la référence du forumer Carter21 pour sa question:
    Créer des hydrocarbures a l'aide de CO2 et de H2 :
    http://forums.futura-sciences.com/thread119901.html
    La référence pour la proposition de chauler les océans est celle-ci :
    http://forums.futura-sciences.com/thread237124.html

    -----

    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  2. Publicité
  3. #2
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    Avec ler méthane CH4 obtenu ,nous pouvons obtenir du CO et
    du H2 suite a la réaction suivante(qui est dans mon livre de chimie,page 32 section 7.2 ,
    Chimie 1, 2.les familles chimiques ,de M. Tournier,professeur au cégep Maisonneuve,1980,bibliotheque nationale du Québec) :
    CH4 + (1/2)O2 --->CO + 2 H2
    en ajoutant de l'hydrogene au produit que nous avons obtenu(CO et 2 H2) nous sommes pret pour utiliser le procédé Fischer-Tropsch qui donne
    des hydrocarbures avec du CO et de l'Hydrogene.
    Salut ,dans ce meme livre ,tout juste a coté de cette meme équation que je vous ai donné ,il a y a une autre équation qui indique qu'on peu obtenir du
    CO et de l'hydrogene en partant avec du méthane et du CO2 ,et
    a la meme page de l'encyclopédie que je vous ai donné ,il s'agit d'utilisé
    du méthane et de la vapeur d'eau H2O, (dans l'équation qui est l'inverse du procédé Fischer-Tropsch ,utilisé n=1 et m=4).
    Je sais que l'équation cité ci-haut est utilisé par certain comme point de départ pour le procédé Fischer-Tropsch(normalement on utilisait le charbon a la place du méthane), je ne me souvient plus de la référence pour le point de départ avec le méthane .
    Voici ces deux autres équations :

    CH4 + CO2 ---> 2 CO + 2 H2

    CH4 + H2O ---> CO + 3 H2

    Une fois les produits CO et l'hydrogene obtenu ,il faut ajouter de l'hydrogene
    pour avoir le bon rapport (H2)/(CO) ,pour etre capable ensuite d'utilisé le procédé Fischer-Tropsch ,si l'on veut un hydrocarbure autre que le méthane.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  4. #3
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    CH4 + CO2 ---> 2 CO + 2 H2

    CH4 + H2O ---> CO + 3 H2

    Une fois les produits CO et l'hydrogene obtenu ,il faut ajouter de l'hydrogene
    pour avoir le bon rapport (H2)/(CO) ,pour etre capable ensuite d'utilisé le procédé Fischer-Tropsch ,si l'on veut un hydrocarbure autre que le méthane.
    Je remarque qu'il a un surplus d'hydrogene dans la derniere équation cité,il faut donc enlevé un peu d'hydrogene ,si on utilise cette derniere équation,l'hydrogene enlevé servira pour le point de départ ,ce qui fait qu'on a moin besoin d'hydrogene ,dans le procédé global si on utilise cette équation.
    Pour la premiere équation cité ,il ne serait pas nécessaire d'ajouté de
    l'hydrogene ,si on enleve le CO en surplus, et ce CO peut servir a obtenir d'autre hydrogene ,en exploitant l'équation suivante :
    CO + H2O ---> CO2 + H2
    a une température de 500 degrés Celsius et en utilisant l'oxyde de fer comme catalyseur , et si on utilise un catalyseur formé d'un mélange de nickel,chrome,zinc ,il faudrait alors une température entre 300 et 350 degrés Celsius.
    On aurait donc un surplus d'hydrogene la aussi ,ce qui fait qu'il faudrait aussi moin d'hydrogene que prévu dans le bilan global et le bilan pour notre
    CO2 reste inchangé.
    Ces nouvelles équations que j'ai ajouté ,peuvent donc nous permettrent
    d'utiliser moin d'hydrogene pour le procédé global.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  5. #4
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Salut ,étant donné que pour l'instant la production actuelle d'hydrogene par les énergies renouvelable n'est pas suffisamment importante pour une production massive d'hydrocarbure avec le calcaire et l'eau,je suggere de produire massivement toute l'hydrogene nécessaire au procédé que j'ai expliqué précédemment en craquant le méthane venant de la terre tout en
    stockant le carbone dans des anciennes mines de charbon ,
    voici la réaction de craquage :

    CH4 + chaleur plus catalyseur ---> C + 2 H2

    Cette équation est dans mon livre de chimie que j'ai donné en référence dans
    mon premier message ,elle est dans la meme section que deux des autres équations que j'ai donné dans mes messages précédent(section 7.2).
    Dans ce livre on indique toutefois pas le catalyseur nécessaire ,je suppose qu'il faut que le méthane soit dirigé sur un métal suffisamment chaud pour
    perdre sont hydrogene.
    Stocker ce carbone dans d'ancienne mine de charbon est beaucoup plus sur que stocker du CO2 dans ces mines .
    Il faut de la chaleur ,bien sur et si on ne peut obtenit suffisamment cette
    chaleur par l'énergie solaire et en exploitant le vent et d'autre ressource renouvelable ,on pourra toujours brulé un peu de méthane et stocker son CO2 ,on a déja assez de connaissance pour agir rapidement tout en produisant massivement des hydrocarbures sans augmenté l'effet de serre.
    J'ai fourni tout les références nécessaire et je ne fait que rassemblez des connaissances connu pour élaborer une stratégie de développement durable.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  6. #5
    remyb

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    Dabord le CaO qui reste apres avoir avoir chauffé le calcaire CaCO3(et émis le CO2) peut capter ce CO2 soit dans l'air ou dans l'eau).
    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    a une température de 500 degrés Celsius et en utilisant l'oxyde de fer comme catalyseur
    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    CH4 + chaleur plus catalyseur ---> C + 2 H2
    Et, je te propose de bruler des hydrocarbure pour fournir toute l'énergie nécessaire à ces équations
    (désolés, je n'ai pas pu m'empêcher...)

    Nous n'avons aucun problème d'hydrocarbure. Le problème, c'est l'ENERGIE.
    Si tu trouve de l'énergie pas chére et en grande quantité, on peut produire ce que l'on veut : hydrocarbure, électricité, hydrogène, charbon, végétaux, etc...

    Mais, sans énergie, tu peux aligner toutes les équations de ton livre de chimie, ça ne changera pas grand chose !
    Rien ne se perd, rien ne se créer...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Et, je te propose de bruler des hydrocarbure pour fournir toute l'énergie nécessaire à ces équations
    (désolés, je n'ai pas pu m'empêcher...)
    Salut, si j'aurais proposé de craquer l'eau au lieu du méthane ,la ce commentaire aurait eu beaucoup plus de sens,je m'explique :
    selon l'échelle d'électronégativité de Pauling ,l'électronégativité du Carbone est de 2.5 ,celui de l'oxygene est de 3.5 et celui de l'hydrogene est de 2.1,donc la différence entre l'oxygene et l'hydrogene est de 1.4 et la différence
    entre le carbone et l'hydrogene est de .4 et le rapport (1.4)/(.4) =3.5 et cela est tres significative car autrement l'échelle d'électronégativité de Pauling ne signifirait pas grand chose ,a titre de comparaison la différence entre celle de l'azote et l'oxygene est de .5 (e=électronégativité=3 pour l'azote) donc cette liaison est plus stable que celle entre le carbone et l'hydrogene.
    Alors il faut beaucoup moin d'énergie pour l'libérer l'hydrogene du méthane que l'hydrogene de l'eau ,le bilan de fabrication-combustion est donc tres positif.
    Citation Envoyé par remyb
    Nous n'avons aucun problème d'hydrocarbure. Le problème, c'est l'ENERGIE.
    Si tu trouve de l'énergie pas chére et en grande quantité, on peut produire ce que l'on veut : hydrocarbure, électricité, hydrogène, charbon, végétaux, etc...
    Actuellement les pétrolieres ont de la dificulté a fournir le marché a cause de la rareté des gisements et c'est pour cela que le prix du carburant ne monte sans cesse.Le moyen que je suggere pour produire l'hydrogene
    est temporaire en attendant que les énergies renouvelable se développent suffisamment.
    Citation Envoyé par rémyb
    Mais, sans énergie, tu peux aligner toutes les équations de ton livre de chimie, ça ne changera pas grand chose !
    Rien ne se perd, rien ne se créer...
    Ici j'insiste beaucoup sur le fait que ce procédé de fabrication ne peut pas augmenté l'effet de serre meme une fois ces carburants brulé ,l'Énergie nécessaire on peut la trouver ,j'ai bien indiqué que si l'énergie renouvelable ne peut fournir l'énergie de base a ce procédé ,on peut toujours brulé un peu
    de méthane et stocker son CO2 .
    Il me fait plaisir d'ajouté que l'hydrogene peut servir aussi a craquer les hydrocarbure venant du pétrole pour produire encore du méthane auquel on peut aussi craquer et stocker leur carbone dans des anciennes mine de charbon et récupérer plus d'hydrogene pour faire des hydrocarbures qui ne contribu pas la l'effet de serre ,meme une fois brulé.
    En fait on peut faire l'équivalent de remplacer le carbone des hydrocarbures qui vient de la terre par du carbone qui vient de l'air.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  9. Publicité
  10. #7
    benlamb

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    Il me fait plaisir d'ajouté que l'hydrogene peut servir aussi a craquer les hydrocarbure venant du pétrole pour produire encore du méthane auquel on peut aussi craquer et stocker leur carbone dans des anciennes mine de charbon et récupérer plus d'hydrogene pour faire des hydrocarbures qui ne contribu pas la l'effet de serre ,meme une fois brulé.
    Attends un peu, je ne vois pas très bien ou tu veux en venir : tu fais de l'hydrogène, tu t'en sert pour faire du méthane à partir d'hydrocarbures, tu crack ce méthane pour récupérer de l'hydrogène qui va te servir à faire des hydrocarbures moi j'appelle ça une usine à gaz, tes explications me semblent un peu confuses...

  11. #8
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par benlamb Voir le message
    Attends un peu, je ne vois pas très bien ou tu veux en venir : tu fais de l'hydrogène, tu t'en sert pour faire du méthane à partir d'hydrocarbures, tu crack ce méthane pour récupérer de l'hydrogène qui va te servir à faire des hydrocarbures moi j'appelle ça une usine à gaz, tes explications me semblent un peu confuses...
    Salut ,ma derniere idée ,c'est pour indiqué qu'on peut changé le carbone des hydrocarbures par un autre carbone .
    Affirmé comme cela ,c'est la confusion total ,mais le nouveau carbone des hydrocarbures vient de l'air par l'intermédiaire du calcaire,tandis que celui qui vient des hydrocarbures de la terre ,lui pourrait contribuer a l'effet de serre,
    une fois l'hydrocarbure brulé.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  12. #9
    remyb

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    l'Énergie nécessaire on peut la trouver
    Je suis beaucoup plus sceptique que toi sur ce point !

    C'est possible que ta solution permette d'optimiser certaines étape, ou de "bruler" autre chose que du Carbone (par exemple de l'uranium). (Et, encore, j'ai des doutes, car, en général, au plus on fait de transformation, au plus on obtient de pertes d'énergie...)

    Mais, (tant que l'on ne maitrise pas la fusion nucléaire), pour obtenir 1kWh d'énergie, il faut au moins 1kWh d'énergie primaire...
    Ce qui veut dire qu'une solution qui ne créer pas d'énergie, c'est comme un tour de passe passe : le foulard qui était à droite passe à gauche. Mais il n'y a toujours qu'un seul foulard !

  13. #10
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Ce qui veut dire qu'une solution qui ne créer pas d'énergie, c'est comme un tour de passe passe : le foulard qui était à droite passe à gauche. Mais il n'y a toujours qu'un seul foulard !
    Salut ,faisons dabord le bilan énergétique pour l'équation suivante :
    CO2 + 4 H2 ---> CH4 + 2 H2O
    la combustion du carbonne donne 394.1 kj/mol ,
    celle de H2 donne 286.3 kj/mol ,
    la chaleur de formation de C + 2 H2 est de 75 kj/mol ,
    je suggere donc d'écrire cette équation sous la forme suivante :
    394.1 kj/mol + C + O2 + 4 H2 ---> 75 kj/mol + 2(286.2 kj/mol)+ CH4 + 2 H2O
    CO2 + 4 H2 ---> CH4 + 2 H2O +
    253.3 kilojoules
    maintenant faisons le bilan d'une seule des équation que j'ai suggéré pour produire du CO et de l'hydrogene ,soit celle-ci :
    CH4 + (1/2)O2 ---> CO + 2 H2
    le bilan de combustion du CO est de 283.4 kj/mol ,alors écrivons cette équation comme ceci :
    75 kj/mol + (C + 2 H2) + (1/2)O2 ---> 283.4 kj/mol
    CH4 + (1/2)O2 ---> CO + 2 H2 + 208.4 kj
    si l'on veut produire de l'octane avec le procédé Fischer-Tropsch il manque un peu d'hydrogene,car le rapport (H2)/(CO) doit etre (2n+1)/n ,
    por l'octane n = 8 ,alors (2n+1)/n = [2(8)+1]/8 = (17)/8 ,alors quand nous ferons le bilan du craquage du méthane ,il faudra tenir compte de cette fraction qui représente le nombre de molécule H2 qu'il nous faut ;
    le craquage du méthane exige 75 kj/mol ,soit pour l'équation suivante :
    CH4 + 75 kj ---> C + 2 H2 ,
    alors 75 kj c'est pour obtenir 2 H2 ,alors qu'il nous en faut (17)/8 ou 2.125 ,il faut donc [(2.125)/2](75 kj/mol) = 79.7 kj ,il nous faut donc
    79.7 kj ,alors le bilan avant le procédé Fischer-Tropsch donne :
    253.3 kj + 208.4 kj - 79.7 kj = 382 kj
    et le procédé Fisher-Tropsch est exothermique et fournit donc de l'énergie
    supplémentaire,mon procédé fournit donc de l'énergie et l'énergie de chauffage nécessaire que j'avais mentioné ,c'était pour le craquage
    du méthane,ici c'est 79.7 kj que j'ai soustrais .L'énergie utilisé pour le chauffage nécessaire pour déclenché mes réactions est inférieur a celle
    fournit par le bilan de ces réactions comme je l'ai démontré, il s'agit donc d'exploité l'énergie émise par ces réactions pour que mon procédé soit rentable du point de vu production d'énergie .
    J'ai oublié ,il faut diviser par environ 2 mon bilan ,car au départ on part avec 4 h2 .
    Dernière modification par b1a2s3a4l5t6e7 ; 07/08/2008 à 13h25.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  14. #11
    remyb

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Dans tes équations, il y a toujours H2 ou CH4 a gauche.
    Or, l'hydrogène et le méthane sont de très bon combustible, bourrés d'énergie !

    Tant que tu consommes de l'hydrogène ou du méthane, tu ne fais que déplacer le problème :
    Avec quel énergie produira-t-on l'hydrogène et/ou le méthane ?

  15. #12
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Dans tes équations, il y a toujours H2 ou CH4 a gauche.
    Or, l'hydrogène et le méthane sont de très bon combustible, bourrés d'énergie !
    Pour le méthane , on a fait son bilan de production,
    pour H2 ,j'ai fait la soustraction du craquage du méthane
    (mais j'aurais du soustraire le double car on est partit avec 4H2 et non
    2 H2,c'est ce j'avais indiqué a la fin ,et je me cite :
    Citation Envoyé par basalte
    J'ai oublié ,on est parti au départ avec 4 h2 ,il faut donc divisé le bilan par 2.
    Pas tant que cela ,on avait calculé le craquage pour obtenir 2 H2
    (plus la légere correction pour avoir le bon rapport (H2)/(CO),soit 79.7 kj au lieu de 75 kj) et il fallait plutot faire le calcul pour 4 H2,ce qui donne une soustraction de 2(79.7 kj) = 159.4 kj ,
    alors dans mon bilan total(avant le procédé Fischer-Tropsch) il aurait fallu
    soustraire 159.4 kj au lieu de 79.7 kj ,ce qui fait que ce bilan total est d'environ 300 kj .
    Citation Envoyé par remyb
    Tant que tu consommes de l'hydrogène ou du méthane, tu ne fais que déplacer le problème :
    Avec quel énergie produira-t-on l'hydrogène et/ou le méthane ?
    Il suffit d'exploiter la chaleur fournit par le procédé pour faire le craquage du méthane pour obtenir l'hydrogene de départ et le reste suit apres;
    Pour partir le procédé ,il faut de la chaleur(pour craquer le méthane et obtenir l'hydrogene de départ) ,mais comme le procédé nous donne bien plus de chaleur que la chaleur que l'on a donné au départ ,il suffit donc d'exploité
    la chaleur obtenu par le procédé pour craquer d'autre méthane qui nous donneront d'autre hydrogene pour entretenir le processus de production et d'émission de chaleur.
    On peut aussi exploité la chaleur obtenu pour rentabilisé ce procédé.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  16. Publicité
  17. #13
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Salut ,je vien de faire une recherche pour le chauffage du calcaire et selon
    cette recherche ,j'ai déduit qu'il faut fournir 120.7 kj/mol pour la réaction :
    CaCO3 + 120.7 kj ---> CaO + CO2
    et la réaction du CaO avec l'eau donne 64.6 kj/mol :
    CaO + H2O ---> Ca(OH)2 + 64.6 kj
    La différence donne 120.7 kj - 64.6 kj = 56.1 kj
    Avec les sugestion que j'ai fait (dans mon premier message de ce sujet) pour
    réduire les cout de chauffage je n'avais pas tenu compte de l'hydratation de l'oxyde de calcium qui fournit de la chaleur et je prévoyait qu'on pouvait diminuer d'environ la moitié les cout de chauffage,soit réduire de moitié la valeure de 120.7 kj/mol ,ici l'hydratation de l'oxyde de calcium fournit au moin
    l'autre moitié ,ce qui fait que le bilan de chauffage du calcaire peut etre considéré comme nulle .
    Voici les références :
    noter s'il vous plait que j'ai considéré que 1 kg de CaO pese 56 grammes,alors la valeur de 1155 kj/kg(dans wikipédia) équivaut a 64.6 kj/mol,
    pour l'autre référence ,j'ai fait la soustraction suivante :
    1100.1 kj/mol -(591.7 + 387.7) kj/mol = 120.7 kj/mol
    voici c'est liens :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chaux_%28chimie_%29
    http://photochemistry.epfcl.ch/EFC/Serie_D.pdf
    C'est lien ne fonctione pas ,je vous suggere donc d'écrire oxyde de calcium dans la barre de recherche de Google Canada ,
    comme je l'ai fait et dans la page de Wikipédia ,cliquer sur le mot chaux , pour l'autre lien ,il suffit de repérer l'adresse web que j'ai donné ci-haut dans la page de présentaion de Google Canada.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  18. #14
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7
    et je prévoyait qu'on pouvait diminuer d'environ la moitié les cout de chauffage,soit réduire de moitié la valeure de 120.7 kj/mol ,
    Je m'excuse ,il s'agit de la réduction de la moitié du cout de chauffage pour atteindre une température de 900 degré Celsius,dont l'énergie exigé est de
    1350 kj par kg et comme il y a 10 mole dans un kilogramme de CaCO3 ,il faut donc 135 kj/mol pour atteindre 900 degrés Celsius et si je sauve
    la moitié de cette valeur ,il faut 67.5 kj/mol pour atteindre 900 degrés Celsius,
    alors le bilan de chauffage est :
    120.7 kj + 67.5 kj = 188.2 kj
    et a cette valeur on peut soustraire la chaleur dégagé par l'hydratation du CaO qui est de 64.6 kj :
    188.2 kj -64.6 kj = 123.6 kj
    il faut donc soustraire cette valeur au bilan total(avant le procédé de Fischer-Tropsch) qui est de 300 kj ,ce bilan devient donc :
    300 kj - 123.6 kj = 176.4 kj
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  19. #15
    Pierre-Ernest

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Bonsoir.

    Lorsqu'on hydrate de la chaux vive (CaO) en la mettant dans de l'eau pour obtenir de l'hydroxyde de calcium, on dégage une importante chaleur.
    Lorsqu'on fait réagir du CO2 sur ce lait de chaux pour obtenir du carbonate de calcium (calcaire), on obtient de nouveau un important dégagement de chaleur.
    Si on veut faire l'opération inverse, c'est à dire retrouver le CO2 initial et la chaux vive (CaO) il faut, au minimum, fournir toute la chaleur qui a été produite dans les 2 premières phases décrites.
    Si, par le calcul, on trouve que cette dernière réaction est possible sans apport d'énergie, c'est tout simplement qu'on s'est trompé dans ses calculs ou qu'on est parti avec des données fausses !

    (Je suis ancien ingénieur chimiste).

  20. #16
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par Pierre-Ernest Voir le message
    Bonsoir.

    Lorsqu'on hydrate de la chaux vive (CaO) en la mettant dans de l'eau pour obtenir de l'hydroxyde de calcium, on dégage une importante chaleur.
    Salut ,wikipédia donne 64.6 kj/mol de chaleur émis ou 1155 kj/(kg de CaO) .
    Citation Envoyé par Pierre-Ernest
    Lorsqu'on fait réagir du CO2 sur ce lait de chaux pour obtenir du carbonate de calcium (calcaire), on obtient de nouveau un important dégagement de chaleur.
    J'obtient 120.7 kj/mol de chaleur a fournir ( j'avais soustrait l'énergie de lien du CaO qui est de 591.7 kj/mol et celui du CO2 qui est de 387.7 kj/mol de l'énergie de lien total pour le CaCO3) qui est de 1100.1 kj/mol) ,ces valeurs ont été prise dans une des 2 références donné dans mon message précédent.
    Citation Envoyé par Pierre-Ernest
    Si on veut faire l'opération inverse, c'est à dire retrouver le CO2 initial et la chaux vive (CaO) il faut, au minimum, fournir toute la chaleur qui a été produite dans les 2 premières phases décrites.
    C'est pour cela que j'ai additioné a mon bilant total 64.6 kj/mol pour tenir compte de l'hydratation de la chaux et c'est pour cela que j'ai soustrait 120.7
    kj/mol a mon bilan total pour tenir compte de la séparation du CO2 du calcaire CaCO3 .
    Citation Envoyé par Pierre-Ernest
    Si, par le calcul, on trouve que cette dernière réaction est possible sans apport d'énergie, c'est tout simplement qu'on s'est trompé dans ses calculs ou qu'on est parti avec des données fausses !

    (Je suis ancien ingénieur chimiste).
    Oui et c'est pour cela que l'hydratation du CaO et l'émission du CO2 provenant du calcaire CaCO3 me donne une valeure négative :
    64.6 kj/mol - 120.7 kj/mol = -56.1 kj/mol
    et cela sans tenir comte qu'il faut chauffer le calcaire pour évacuer son CO2 .

    Par ailleur j'ai trouvé une erreur ,la formation du monoxyde de carbone selon
    l'équation suivante :
    C + (1/2)O2 = CO + 106 kj
    et j'avais donné 283.3 kj ,ce qui fait que le bilan de l'équation suivante:
    CH4 + (1/2)O2 ---> CO + 2 H2
    donne un bilan de 31 kj au lieu de 208.4 kj comme j'avais donné,il va donc faloir que je soustrait 177.4 kj , soit (208.4 kj -31kj) de mon bilan total qui est de 302 kj sans tenir compte du calcaire ,faisons maintenant cette soustraction :302 kj - 177.4 kj = 124.6 kj
    j'ai surestimé la chaleur nécessaire pour chauffer le calcaire,selon certaine référence,
    le CO2 est libéré lorsque la température se situ entre 400 et 900
    degrés Celsius,considérons donc une température moyenne de 650 degrés
    Celsius et la capacité calorifique(chaleur en joule pour augmenté sa température par mole et par degré Kelvin) est de 124.56 j/mol.k , si je donne la capacité calorifique(appellons la Cp) pour une température moyenne de 650degré Celsius(923 K) , j'obtient 124.56 j/mol.k selon la référence suivante :
    http://www.eng-tips.com/viewthread.c...=196206&page=6
    voir le forumer kenvlach sur cette page web
    la chaleur total est donc ce Cp multiplier par 650 (qui est 923 K-273 K) ,soit :
    (124.56 j/mol.k)(650 k ) = 80.964 kj/mol.K
    j'estime qu'on peut sauver la moitié de l'énergie nécessaire pour que le calcaire atteigne cette température de 650 degrés Celsius ,il faut donc diviser cette valeure par 2 soit : (80.964 kj/mol.K)/2 = 40 .5 kj/mol.K ,
    maintenant nous sommes pret pour avoir le bilan total avant le procédé
    Fisher-Tropsch :
    124.6 kj -56.1 kj - 40.5 kj = 28 kj
    C'est quand meme légerement positif ,ce qui signifie que ce bilan fournit de la chaleur ou de l'énergie.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  21. #17
    chatelot16

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    atention : quand on eteind de la chaux vive ca degage une certaine quantité de chaleur , mais a basse temperature : cette chaleur a basse temperature ne peut absolument pas servir a cuire du calcaire pour en faire de la chaux

    l'equivalence entre energie et quantité de chaleurs est a sens unique : 1 joule ( ou 1 kwh ) d'energie fait un joule ( ou 1 kwh ) de chaleur , mais un joule de chaleur ne fait pas forcement autant d'energie ...

  22. #18
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : diminuer l'effet de serre tout en produisant des hydrocarbures

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    atention : quand on eteind de la chaux vive ca degage une certaine quantité de chaleur , mais a basse temperature : cette chaleur a basse temperature ne peut absolument pas servir a cuire du calcaire pour en faire de la chaux

    l'equivalence entre energie et quantité de chaleurs est a sens unique : 1 joule ( ou 1 kwh ) d'energie fait un joule ( ou 1 kwh ) de chaleur , mais un joule de chaleur ne fait pas forcement autant d'energie ...
    Il est vrai qu'il va etre difficile d'exploité au complet toute les sources de chaleur proche du procédé expliqué ,dont celle que vous mentionez ,mais
    c'est certain que si on veut obtenir des hydrocarbures avec le procédé que j'ai expliqué sans un bilan négatif,qu'il faudra faire des efforts important.
    Mais le plus important que je voudrais qu'on retienne ,c'est que prendre
    du carbone dans le calcaire CaCO3 pour faire des hydrocarbures,c'est l'équivalent de prendre ce carbone dans l'air et pour les hydrocarbures venant de la terre comme le méthane et autre hydrocarbures venant du pétrole ,on peut aussi changé le carbone de ces hydrocarbures (qui vient de la terre) par celui du calcaire et dans ce cas cela sera l'équivalent de remplacer le carbone de ces hydrocarbures par du carbone venant de l'air.
    Comme cela ces hydrocarbures(fabriquer ou rénover) ne pourront pas contribué a augmenté l'effet de serre et j'ai démontré que ces hydrocarbures
    ne sont pas couteux a obtenir au point de vu énergétique.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. Démontrer l'effet de serre
    Par zouzzz dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/10/2007, 16h37
  2. infra-rouge de l'effet de serre
    Par vincent44 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/01/2007, 07h15
  3. Mécanisme de l'effet de serre du CO2.
    Par Mumyo dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/11/2006, 15h29
  4. experience sur l'effet de serre
    Par grewolker dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/12/2005, 18h34
  5. Des torpilles de CO2 solide contre l'effet de serre
    Par l.romain dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/04/2005, 09h48