Discussion fermée
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 112

Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs



  1. #31
    BertrandR

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    Sache que la température d'un gaz n'est autre que la vitesse de ses molécules. Quand tu chauffes un récipient fermé, les molécules vont s'agiter plus. Refroidir->moins
    Dans un référentiel fixe, leur vitesse globale est nulle (elles vont dans toutes les directions à à peu près la même vitesse, que nous appelerons v). Ensuite, leur vitesse globale est V lorsque ce gaz est dit se déplacer à la vitesse V par rapport à ce référentiel
    lorsque les molécules rencontrent un obstacle, elles perdent de la vitesse au niveau de V et de v. En fait elles donnent de la vitesse aux molécules qu'elles rencontrent: c'est le frottement et l'obstacle chauffe. Si l'obstacle est une pale d'éolienne, elles percutent les molécules de la pale qui gagnent, puisqu'elles sont reliées à un rotor mobile, une vitesse Vo et vo. Pour estimer Vo et vo, il faut considérer à quel type de choc on a affaire (transfert d'énergie cinétique, d'inertie etc...)

    Bon j'avoue, j'ai un peu schématisé en disant que la température était représentée par le mouvement latéral des molécules, je croyais que c'était plus simple
    C'est vrai que le vent échauffe les obstacles qu'il rencontre, comme par exemple la navette spatiale lorsqu'elle rentre dans l'atmosphère. Il faut d'ailleur poser des tuiles réfractaires sur les ailes de la navette, par contre je savais pas que s'était aussi un problème sur les pales d'éolienne, et la température elle monte à combien sur la pale ?

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par BertrandR
    C'est vrai que le vent échauffe les obstacles qu'il rencontre, comme par exemple la navette spatiale lorsqu'elle rentre dans l'atmosphère. Il faut d'ailleur poser des tuiles réfractaires sur les ailes de la navette, par contre je savais pas que s'était aussi un problème sur les pales d'éolienne, et la température elle monte à combien sur la pale ?
    Ce n'est pas toujours vrai : si tu as un objet à 40°, un vent de 10m/s à 20° le refroidira plus vite qu'un vent à 5m/s, l'échauffement ne se produit qu'à très hautes vitesses

  4. #33
    claude27

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par DonPanic
    Je crois que l'agitation moléculaire n'a strictement rien à voir avec la vitesse de déplacement d'une masse gazeuse.
    je pense aussi pareil !

    Faut pas confondre mouvement brownien du à la température et mouvement d' ensemble des molécules dans une direction donnée.
    On pourrait reprendre le raisonnement avec l' hydraulique. est ce que l' eau des barrages s' échauffe ou se refroidit en faisant tourner les aubes des turbines ?
    Celà doit être plus facile à contrôler et à mesure que pour le vent . Il suffirait de mettre des capteurs de température en amont et en aval des turbines
    Chiche ?
    Pour moi, l' eau doit céder de l' énergie cinétique, comme le vent, mais surement pas des calories .
    Tu vois la panique, l' eau qui gèle à la sortie des turbines ... la galère ....
    ou le contraire, de l' eau chaude en aval du barrage ... ou un moyen de réinventer l' eau cahude .

  5. #34
    claude27

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par BertrandR


    C'est vrai que le vent échauffe les obstacles qu'il rencontre,
    on nage dans le délire ....
    En général, quand il fait du vent ( sur terre ) , celà provoque de l' évaporation, donc du froid, et pas de la chaleur . Evaporation due à la dépression et effectivement ce passage de l' état liquide à l' état gazeux produit du froid . ( la serviette humide qu' on se met sur la tête l' été pour se rafraichir, ou les pseudos " climatiseurs" , qui ne sont que des "évaporateurs ")
    En général, l' hiver, on a plus froid quand il fait du vent que quand il n' y en a pas ( le blizzard )
    Mais je vais mettre mon capteur de sation météo sur mon toit en tuiles plates, pour voir s' il s' échauffe quand il fait du vent !
    D' ailleurs, comme j' ai un toit " quatre pentes " je vais mettre un capteur " sous le vent " et un autre " au vent " .
    Je parie ma paie qu' il va faire plus froid du côté " au vent " que du côté " sous le vent " , ce qui prouvera que le vent ne donne pas de calories, sauf si c' est un vent chaud ( coup foen en montagne l' hiver par exemple ! )
    Mais là il faut aller chercher dans les problèmes de détente dite " adiabatique "
    C' est bien expliqué dans certains " Science et vie " ou " Pour la Science " ...
    Le transfert de calories sur les pales d' une éolienne du aux chocs doit être insignifiant vu les vitesses mises en jeu . Rien de comparable avec la rentrée d' une navette à plusieurs milliers de km/h dans les couches denses de l' atmosphère . On n' est plus dans le même domaine . faut pas tout mélanger !

  6. #35
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par DonPanic
    si tu as un objet à 40°, un vent de 10m/s à 20° le refroidira plus vite qu'un vent à 5m/s, l'échauffement ne se produit qu'à très hautes vitesses
    c'est vrai pour notre corps lorsqu'il transpire
    Mais lorsque c'est un corps froid, toute augmentation de la vitesse du vent qui le heurte le réchauffe, du fait des frottements, et ce suivant le carré de la vitesse

    Bon, on va pas en faire un fromage: regardons de plus prêt un ventilateur. De l'énergie est consommée pour faire tourner les pales. Ces pales, en tournant, heurtent les molécules de l'air en leur donnant une vitesse supplémentaire (vous avez surement remarqué ca, non? quand vous mettez votre tête en face, vos cheveux sont décoiffés, alors que sans le ventilo, vos cheveux tombent dans la soupe. Et ben ce phénomène s'appelle le vent, si si!). Et ben, si vous mettez un obstacle devant le ventilo suffisamment grand, ce dernier récupère (presque) toute l'énergie que le ventilo aura mis pour accélérer l'air. Si la consommation du ventilo est 50watts, l'obstacle augmente en température (sur toute sa surface permettant d'arrêter l'air) comme si vous le chauffiez avec une énergie de 50watt (bon c'est sûr, c'est pas 50watts, mais 10, 20 ou 30% de 50watts, pas la totalité en tout cas)

    Et une éolienne, c'est l'inverse du ventilo: si l'éolienne produit du 1Mw, l'air au sortir des pales aura perdu en température et en vitesse une énergie de 1Mw*t

    Tout ca pour dire que le gradient n'augmente pas, que le vent ne va pas souffler plus de part la présence d'éoliennes. C'est quand même pas compliqué de comprendre que lorsque les éoliennes seront capables de tirer 0.1% du vent, ce dernier soufflera 0.1% moins fort (globalement)!

  7. #36
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    c'est vrai pour notre corps lorsqu'il transpire
    Mais lorsque c'est un corps froid, toute augmentation de la vitesse du vent qui le heurte le réchauffe, du fait des frottements, et ce suivant le carré de la vitesse
    Hobendidon !
    Avec tes théories saugrenues, les moteurs de voitures fondraient dès qu'elles iraient vite, puisque que les moteurs tournent vite, donc s'échauffent et que la vitesse du vent sur leurs radiateurs augmenterait leur réchauffement.

    l
    Citation Envoyé par moijdikssékool
    lorsque les éoliennes seront capables de tirer 0.1% du vent, ce dernier soufflera 0.1% moins fort
    Raisonnement archisimpliste et déja réfuté
    Dernière modification par DonPanic ; 16/02/2005 à 22h24.

  8. Publicité
  9. #37
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par DontPanic!
    Avec tes théories saugrenues, les moteurs de voitures fondraient dès qu'elles iraient vite, puisque que les moteurs tournent vite, donc s'échauffent et que la vitesse du vent sur leurs radiateurs augmenterait leur réchauffement
    ca, si le corps est plus chaud que le vent, c'est sûr! d'un côté, le vent crée des frottements sur le moteur et augmentent sa température en transferant de la chaleur (q). De l'autre c'est le moteur qui se frotte contre le vent et échauffe ce dernier en lui donnant de la chaleur (Q). Au total, comme la chaleur donnée par le moteur est supérieure à celle donnée par le vent, c'est le vent qui s'échauffe (Q-q>0) et le moteur qui refroidit (q-Q<0)

    toujours est-il que "une éolienne, c'est l'inverse du ventilo: si l'éolienne produit du 1Mw, l'air au sortir des pales aura perdu en température et en vitesse une puissance de 1Mw". Et ca c'est loin d'être une théorie saugrenue

    Raisonnement archisimpliste et déja réfuté
    ben voyons
    Dernière modification par moijdikssékool ; 16/02/2005 à 22h32.

  10. #38
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Salut
    Citation Envoyé par moijdikssékool
    Et ben, si vous mettez un obstacle devant le ventilo suffisamment grand, ce dernier récupère (presque) toute l'énergie que le ventilo aura mis pour accélérer l'air. Si la consommation du ventilo est 50watts, l'obstacle augmente en température (sur toute sa surface permettant d'arrêter l'air) comme si vous le chauffiez avec une énergie de 50watt (bon c'est sûr, c'est pas 50watts, mais 10, 20 ou 30% de 50watts, pas la totalité en tout cas)
    Quand je mets un obstacle devant un ventilo, il ne récupère pas l'énergie de l'air expédié par le ventilo, il dévie le flux d'air !

  11. #39
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par SapionceDur
    Quand je mets un obstacle devant un ventilo, il ne récupère pas l'énergie de l'air expédié par le ventilo, il dévie le flux d'air !
    oui, c'est pour ca que je dis que l'obstacle ne va pas chauffer avec une puissance de 50watts. Déjà, il y a les pertes du moteur, de la pale et le vent arrivant sur l'obstacle (il est grand, il faut s'en souvenir) ne tranmet pas toute son énergie à l'obstacle (il faut considérer que les molécules d'air qui heurtent l'obstacle le heurte suivant un choc mou où il transmet la moitié de son énergie à l'obstable sous forme de chaleur). J'ai donc précisé que seul 10, 20 ou 30% de l'energie consommée par le ventilo est transmise à la plaque

    La preuve que de l'énergie est transmise à l'obstacle, disons une grande plaque légère: si on le tient à la main et qu'on le lache, il s'envole! miracle!

  12. #40
    claude27

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    C' est censé nous mener à quoi ce débat ?????

  13. #41
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    ca, si le corps est plus chaud que le vent, c'est sûr! d'un côté, le vent crée des frottements sur le moteur et augmentent sa température en transferant de la chaleur (q). De l'autre c'est le moteur qui se frotte contre le vent et échauffe ce dernier en lui donnant de la chaleur (Q). Au total, comme la chaleur donnée par le moteur est supérieure à celle donnée par le vent, c'est le vent qui s'échauffe (Q-q>0) et le moteur qui refroidit (q-Q<0)
    D'après ta théorie, même si le moteur évacue toute sa chaleur propre, il continuera à s'échauffer suivant le carré de la vitesse de l'air, et donc ne pourra en aucun cas refroidir
    Citation Envoyé par moijdikssékool
    toute augmentation de la vitesse du vent qui le heurte le réchauffe, du fait des frottements, et ce suivant le carré de la vitesse

  14. #42
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par Claude
    C' est censé nous mener à quoi ce débat ?????
    à rigoler
    Citation Envoyé par Paniktotal
    D'après ta théorie, même si le moteur évacue toute sa chaleur propre, il continuera à s'échauffer suivant le carré de la vitesse de l'air, et donc ne pourra en aucun cas refroidir
    il va pas refroidir s'il a perdu sa chaleur propre

  15. Publicité
  16. #43
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    salut
    Citation Envoyé par claude27
    C' est censé nous mener à quoi ce débat ?????
    N'est-ce pas la vocation de ce site de réfuter les idées fausses ? par hasard ?

  17. #44
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool

    il va pas refroidir s'il a perdu sa chaleur propre
    La chaleur qu'il produit lui même !
    et cesse de trafiquer mon pseu, je peux en faire autant pour toi, mais je ne pratique pas ce genre de connerie

  18. #45
    Narduccio

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Je me demande en lisant les interventions de moijdikssékool, pourquoi on met des ventilateurs pour augmenter le rendement des aéroréfrigérants. Si on le suit dans son raisonnement, plus on met de ventilateurs et plus on donne de l'énergie à un système concu au départ pour refroidir.

    PS: Q=mcT ça ne te dit rien ?
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  19. #46
    claude27

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par DonPanic
    salut

    N'est-ce pas la vocation de ce site de réfuter les idées fausses ? par hasard ?
    Si , aussi, mais je confonds pas " idées fausses " et " idées fumeuses " , donc , bonne chance, moi, je vais me coucher !
    bonne nuit

  20. #47
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par DonPanic
    N'est-ce pas la vocation de ce site de réfuter les idées fausses ?
    nous sommes d'accord

    et c'est pas ma faute si les frottements de l'air font chauffer l'obstacle et que "une éolienne, c'est l'inverse du ventilo: si l'éolienne produit du 1Mw, l'air au sortir des pales aura perdu en température et en vitesse une énergie de 1Mw*t"

    je n'insisterais plus, contente-toi de ces faits



    Citation Envoyé par Narduccio
    Si on le suit dans son raisonnement, plus on met de ventilateurs et plus on donne de l'énergie à un système concu au départ pour refroidir
    vous vous mettez à prendre des corps froids ou chauds où la ventilation transmet une chaleur négligeable par rapport aux échanges de chaleurs. Je me place dans le cas d'éolienne et j'insiste sur le fait que "une éolienne, c'est l'inverse du ventilo: si l'éolienne produit du 1Mw, l'air au sortir des pales aura perdu en température et en vitesse une énergie de 1Mw*t"
    Dernière modification par moijdikssékool ; 16/02/2005 à 23h23.

  21. #48
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    et c'est pas ma faute si les frottements de l'air font chauffer l'obstacle
    Les catamarans ont leurs voiles qui chauffent, c'est connu, les navigateurs s'y font d'ailleurs cuire leurs oeufs

  22. Publicité
  23. #49
    Narduccio

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    On a déjà discuté du sujet, http://forums.futura-sciences.com/sh...=transpiration
    Bonne lecture.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  24. #50
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Les catamarans ont leurs voiles qui chauffent, c'est connu, les navigateurs s'y font d'ailleurs cuire leurs oeufs
    si tu cumules l'énergie reçue par les voiles et que tu la concentre sur une petite surface, sans doute que tu pourras ressentir de la chaleur. Ptet même que tu pourras y (t'y faire?) cuire un oeuf

    Evidemment, on va me faire dire que les pales des éoliennes deviennent incandescentes en puisant l'énergie du vent

    allez, pour la forme: "une éolienne, c'est l'inverse du ventilo: si l'éolienne produit du 1Mw, l'air au sortir des pales aura perdu en température et en vitesse une énergie de 1Mw*t"

  25. #51
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    moijdikssékool, ton affirmation
    "je prélève 10% de l'énergie éolienne, ça ralentit le vent de 10%" a été discuté dans le sujet
    Energies renouvelables : miroir aux alouettes

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    l'air au sortir des pales aura perdu en température
    Ya pas de raisons, s'il s'est frotté aux pales, le frottement engendre la chaleur

  26. #52
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    je lirai le sujet plus tard

    Citation Envoyé par Donpanic
    Ya pas de raisons, s'il s'est frotté aux pales, le frottement engendre la chaleur
    tout à fait, et comme il transmet de la chaleur, c'est qu'il en a perdu, c'est à dire qu'il se refroidit. Rien ne se perd, tout se transforme

    Il n'y a qu'un ventilateur qui puisse tendre à faire augmenter la température des obstacles qui se trouvent sur le trajet de l'air

    Mais comme je ne puis quantifier la chose par de savants calculs, je ne m'époumonnerai pas d'avantage et m'en tiendrai à "une éolienne, c'est l'inverse du ventilo: si l'éolienne produit du 1Mw, l'air au sortir des pales aura perdu en température et en vitesse une énergie de 1Mw*t"

    Bon, pour ceux qui veulent s'instruire plus que de penser que l'énergie puisée par les éoliennes sort d'une pochette surprise, j'ai trouvé un document ultra-complet sur les éoliennes:
    http://www.mecatronique.bretagne.ens...lton2004_2.pdf

  27. #53
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Salut
    Le raisonnement : "Si une éolienne produit 1MWh, ce MWh sera ponctionné sur l'energie du vent donc sur sa vitesse et son debit.", défedu par mattttttt a été discuté dans Energie éolienne...catastrophique ? si oui... a quel point.

  28. #54
    BertrandR

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    je lirai le sujet plus tard


    tout à fait, et comme il transmet de la chaleur, c'est qu'il en a perdu, c'est à dire qu'il se refroidit. Rien ne se perd, tout se transforme

    Il n'y a qu'un ventilateur qui puisse tendre à faire augmenter la température des obstacles qui se trouvent sur le trajet de l'air

    Mais comme je ne puis quantifier la chose par de savants calculs, je ne m'époumonnerai pas d'avantage et m'en tiendrai à "une éolienne, c'est l'inverse du ventilo: si l'éolienne produit du 1Mw, l'air au sortir des pales aura perdu en température et en vitesse une énergie de 1Mw*t"

    Bon, pour ceux qui veulent s'instruire plus que de penser que l'énergie puisée par les éoliennes sort d'une pochette surprise, j'ai trouvé un document ultra-complet sur les éoliennes:
    http://www.mecatronique.bretagne.ens...lton2004_2.pdf
    Je vois que vous avez bien délirez sur le thème "les éoliennes réchauffent l'atmosphère". L'éolien en Europe c'est 28 452 MW
    installé fin 2003 et très probablement environ 70 000 MW en 2010, depuis plus de 15 ans les prévisions ont toujours été dépassées.
    Ces éoliennes sont installées dans des pays qui ont fortement recours au gaz, au pétrole ou au charbon pour produire leur électricité donc ces éoliennes représentent de millions de tonnes de CO2 évitées. Il faut entre 6 mois et un an à l'éolienne pour produire l'énergie nécessaire à sa fabrication et sa durée de vie est supérieure à 20 ans.
    Donc maintenant moijdikssékool tu nous expliques, sans ******* les mouches, si les éoliennes réchauffent l'atmosphère à cause du frottement des molécules ou si elles participent à éviter le réchauffement climatique avec le CO2 évité.

    Sur le site de vent de colère on trouve également ça :
    http://www.eoliennes.net/article.php?sid=870
    Les pales (non pas les pâles même si elles sont blanches) rencontrent les molécules d'air (refrain connu) et produisent des atomes ébréchés, si si et même que ces atomes ébréchés produisent du phosgène qui est un gaz de combat utilisé pendant le 1ère guerre mondiale. Donc tu vois l'éolien est un domaine qui suscite bien les délires de toutes sortes...

    Cela dit le document que tu cites est très bien fait.

  29. Publicité
  30. #55
    deep_turtle

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Bonjour,

    Le but de ce forum est de pouvoir discuter calmement mais sérieusement de sujets comme celui-ci, pourquoi pas, mais un minimum d'effort et d'honnêteté est demandé à chacun.

    Honnêteté : ne pas envoyer balades les gens qui exposent un argument thermodynamique quand on n'y connait rien soi-même.

    Effort : Ne pas mélanger les concepts, notamment ceux d'énergie et de température.

    A partir de maintenant, ce fil est sous haute surveillance de la part des modérateurs, certains forumeurs s'étant plaint que ça partait dans le n'importe quoi et l'obstination inébranlable.

    merci de votre compréhension.

  31. #56
    BertrandR

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Bonjour,

    Le but de ce forum est de pouvoir discuter calmement mais sérieusement de sujets comme celui-ci, pourquoi pas, mais un minimum d'effort et d'honnêteté est demandé à chacun.

    Honnêteté : ne pas envoyer balades les gens qui exposent un argument thermodynamique quand on n'y connait rien soi-même.

    Effort : Ne pas mélanger les concepts, notamment ceux d'énergie et de température.

    A partir de maintenant, ce fil est sous haute surveillance de la part des modérateurs, certains forumeurs s'étant plaint que ça partait dans le n'importe quoi et l'obstination inébranlable.

    merci de votre compréhension.
    OK je veux bien que l'on discute du bilan énergétique global de la transformation de l'énergie éolienne. Mais au moins que le problème soit posé clairement et non pas sous une forme vague qui laisserait penser que les éoliennes perturbent le climat en diminuant la vitesse des vents et les échanges thermiques.
    Le thème de la discussion c'est quand même l'emprise territoriale des éoliennes.

  32. #57
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par Bertrand
    Donc maintenant moijdikssékool tu nous expliques, sans ******* les mouches, si les éoliennes réchauffent l'atmosphère à cause du frottement des molécules
    incroyabel, ca fait je ne sais combien de messages où je me tus à dire une éolienne, c'est l'inverse du ventilo: si l'éolienne produit du 1Mw, l'air au sortir des pales aura perdu en température et en vitesse une énergie de 1Mw*t

    Une éolienne, c'est comme une turbine (d'ailleurs c'en est une). Dans les centrales nucléaires, à l'embouchure d'un tuyau, il y a de la vapeur d'eau super chaude, préssurisé et tout et tout. Elle passe dans le tuyau dans lequel se trouve moultes turbines et, phénomène étrange, à la sortie du tuyau, la vapeur d'eau beaucoup moins chaude et pressurisé
    Bon, c'est sûr, la centrale, c'est du 1GW quand l'éolienne fait du 1Mw. la diminution de T°C est plus faible d'un rapport 1/1000, mais bon la T°C de l'air n'est pas non plus 300°C

    Petite estimation sur l'incidence des éoliennes sur les vents:
    Imaginons le tuyau: pour y caser des éoliennes 1Mw, il faut qu'il soit d'un diamètre 70m. Espacons les éoliennes de 10m et considérons un 'morceau d'air' de longueur 100m. Comme ca, lorsqu'il aura passé la première éolienne, il atteindra la 2ème et on pourra s'intéresser à un 2nd 'morceau d'air' qui commencera à passer la première. Bref, considérons un 'morceau d'air' de longueur 100m, ainsi, cela équivaudra à étudier un vent en continu
    Ce morceau, à raison de (disons) 1g/l, pèse 100*Pi*80² = 201 tonnes. S'il est animé de 25m/s (90km/h), son énergie est de mv²/2 = 62.8 MJ = 628000000/3600 = 174kwh

    Comme le 'morceau d'air' se déplace à 25m/s, il aura traversé la première éolienne en 4secondes (longueur 100m). En 4s, l'éolienne produit une énergie 1*4/3600 = 1kwh

    En gros, il faut une rangée de centaines d'éolienne de 1Mw pour stopper un vent de 90km/h

  33. #58
    claude27

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Citation Envoyé par DonPanic
    Les catamarans ont leurs voiles qui chauffent, c'est connu, les navigateurs s'y font d'ailleurs cuire leurs oeufs
    C' est d' ailleurs comme çà que les navigateurs du " Vendée Globe " réchauffent leurs plats tout préparés , car ils n' ont pas de four micro ondes à bord . Tu savais pas ???
    Quand aux oeufs, ce sont des oeufs de goélands, bien entendu !

  34. #59
    DonPanic

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    Salut
    Citation Envoyé par moijdikssékool
    tout à fait, et comme il transmet de la chaleur, c'est qu'il en a perdu, c'est à dire qu'il se refroidit.
    Une éolienne convertit l'énergie cinétique du vent en énergie électrique, pas la chaleur du vent

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    Il n'y a qu'un ventilateur qui puisse tendre à faire augmenter la température des obstacles qui se trouvent sur le trajet de l'air
    Non, un objet qui tend à faire augmenter la température, ça s'appelle un radiateur

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    Mais comme je ne puis quantifier la chose par de savants calculs, l'air au sortir des pales aura perdu en température et en vitesse une énergie de 1Mw*t"
    Non, le vent aura perdu de sa vitesse, sa température restera inchangée, les parties externes d'un objet tendent à égaliser leur température avec celle de l'air ambiant

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    Bon, pour ceux qui veulent s'instruire plus que de penser que l'énergie puisée par les éoliennes sort d'une pochette surprise, j'ai trouvé un document ultra-complet sur les éoliennes:
    http://www.mecatronique.bretagne.ens...lton2004_2.pdf
    Enfin une chose des plus sensées

    Pour prelever un pourcentage significatif de l'énergie du vent, il faudrait que tout le territoire soit couvert d'éoliennes à raison d'une tous les 100 m sur le front d'une perturbation c'est à dire sur des centaines de killpmètres, et cela ne concernerait que les couches d'air à une hauteur inférieure à 100m par rapport au niveau du sol alors que les couches venteuses s'étagent jusqu'à 5000 m d'altitude au bas mot
    Dernière modification par DonPanic ; 17/02/2005 à 09h15.

  35. #60
    moijdikssékool

    Re : Eolien et emprise territoriale : de nouveaux calculs

    je voulais dire espacer les éoliennes de 100m, bien sûr

    dans http://www.lei.ucl.ac.be/multimedia/...ueeEolien3.htm, le rendement d'une éolienne est de 60%. Donc, quand une éolienne ture 1Mw, elle aura tiré du vent 1.44Mw

    c'est pourquoi j'arrondis à une centaine d'éolienne plutôt que 174éoliennes (qui retire à chaque passage 1kwh d'un morceau d'air d'une énergie initiale de 174kwh. Bon certes, au fur et à mesure, le morceau diminue sa vitesse mais le résultat doit être similaire)

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Eolien : Arnaque ?
    Par migri dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/06/2005, 11h54
  2. emprise de la terre sur la lune
    Par imrahil95 dans le forum Archives
    Réponses: 13
    Dernier message: 05/05/2005, 13h14