Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Gestion des déchets de laboratoire

  1. #1
    Lio22

    Gestion des déchets de laboratoire

    Bonjour,

    J'ai une question concernant l'évacuation de déchets spéciaux en laboratoire.

    J'aimerais savoir comment l'on évacue généralement les déchets tels que le TMB (Tetra Methyl Benzidine), OPD (Ortho Phenyl Diamine), H2SO4 (0.18 M et 2M) notament.
    Pourrais-je savoir si l'évacuation de ses déchets doit se faire de façon spéciale en suivant l'élimination de déchets spéciaux par la filière d'élimination appropriée ou si l'évacuation peut se faire simplement par l'évier?
    Si l'évacuation par l'évier ne peut se faire pour des raisons environementales ou autres peut-elle se faire si tous les rejets passent par une station de décontamination?
    Quels sont les éventuels déguats environementaux ou autres que peuvent générer une élimination non appropriée de tels déchets chimiques?

    D'avance je vous remercie

    Lio

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cécile

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Bonjour,

    Oui, les déchets dangereux doivent suivre une filière spéciale. En général, ce sont des industriels spécialisés qui s'occupent de ça. Non, les stations d'épuration ne sont absolument pas aptes à gérer ce genre de produits. Dans les stations d'épuration, ce sont des micro-organismes qui "mangent" la pollution classique émise par les ménages (selles et urines, eaux de vaisselle...). Les produits chimiques que tu cites sont toxiques pour ces micro-organismes. Donc non seulement ces produits ne seront pas détruits et finiront à la rivière, mais en plus, tu risques de "flinguer" les micro-organismes, et la station d'épuration ne pourra même plus traiter la pollution normale.
    Qu'appelles-tu une station de décontamination ?
    Enfin, n'oublie pas que jeter des toxiques à l'évier est un délit !

  4. #3
    chatelot16

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    dans un laboratoire il devrait y avoir des gen competent pour savoir decomposer les cochonerie qu'il produisent

    chaque produit chimique a toujours une facon simple de le detruire et de faire un rejet non toxique : quand on melange tout , on fait des melange infernal que les société specialisé detruisent a grand frais

    savoit detruire ses dechet est donc indispensable

    par example pour l'acide sulfurique , melanger avec du calcaire : ca fait du sulfate de calcium = platre : sans danger

    pour tes autres produit demande a quelqu'un plus competent que moi
    je n'utilise que des produit dont je connais les proprieté , donc je sais les detruire , ou les reutiliser

  5. #4
    Santépub

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Tu as un gros probleme avec le cout toi!!

    Appel veolia ou chimirec ils se feront un plaisir de t'en dire plus!!

  6. #5
    Cécile

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Chatelot, c'est vrai pour les produits simples comme l'acide sulfuriques, beaucoup moins pour les produits plus complexes. Et dans un labo, il peut y avoir des centaines de produits différents, sans compter ceux que tu fabriques, qui sont souvent inconnus. Dans certains cas, seul une incinération poussée avec récupération de fumées pourra détruire ces produits. C'est bien sûr hors de portée des labos. Enfin, les sociétés spécialisées font sûrement ça de manière plus sûre et plus propre.

  7. #6
    vycki

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    C'est une idée très sympa et j'irais même plus loin au risque de faire un "hors sujet" : peut-on valoriser les déchets ménagers les plus courants (cad faire d'un produit polluant un produit commercialisable) ???

  8. #7
    Bala Gi

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Et bien je crois que c'est ce que l'on fait déja avec le tri des déchets tels que le plastique

  9. #8
    chatelot16

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Chatelot, c'est vrai pour les produits simples comme l'acide sulfuriques, beaucoup moins pour les produits plus complexes. Et dans un labo, il peut y avoir des centaines de produits différents, sans compter ceux que tu fabriques, qui sont souvent inconnus.
    un laboratoire ou l'on fabrique des produit inconu m'inquiete vraiment

    quand on fait des experience ca doit etre dans un but precis donc concerner des produit dont on connais les usages et les proprieté

    biens sur qu'on peut etre amené a avoir des produit compliqué a detruire , et qu'il vaut mieux les donner a des societé specialisé , mais ne pas les melanger a des produit simple !

    ce n'est pas dans les labo de chimie que le probleme est le plus grave : c'est dans tous les atelier ou l'on utilise des solvant , colle , peinture , produit de nettoyage sans jamais connaitre la composition , pour cause de secret de fabrication : les quantité sont bien plus grande que dans les laboratoire ,n et ca fini souvent n'importe ou

    et il y en a qui payent consciencieusement des societé specialisé alors que le dechet serait tres facile a detruire si on connaisait la composition , et d'autre qui jetent n'importe ou en ignorant le danger

    le probleme du secret de fabrication se pose aussi en laboratoire avec certain reactif pour analyse , mais c'est moins grave , ca s'utilise au compte goutte

    ca devrait faire partie du combat ecologiste : lever les secret de fabrication quand ca permet d'eviter des polution !

  10. #9
    vycki

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Tout a fait d'accord...La levée du secret permettrait aussi une prise de conscience du grand public et des entreprises plus importante. Ces produits sont omniprésents dans le monde aujourd'hui et même parfois à des endroits dits déserts... Ce qu'on ne voit pas encore aujourd'hui (ca commence à venir), c'est l'effet polluant à long terme : mutations biologiques et/ou extinction d'espèces, diminution de la chaîne alimentaire, ce qui entraîne souvent des surpopulations de prédateur...ce qui forme une chaîne ininterrompue jsqu'à ce qu'elle en atteigne le sommet, sans compter les dégats des oxydes de souffre su les constuction et la fertilité des sols...liste non exhaustive

    Voilà l'adresse d'un site officiel pour en savoir plus (Food and Agriculture Organisation, USA)
    http://www.fao.org/docrep/q2570F/q2570f01.htm

  11. #10
    Cécile

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    un laboratoire ou l'on fabrique des produit inconu m'inquiete vraiment
    Ca s'appelle la recherche. Une recherche où l'on ne fabriquerait que des produits connus ne serait pas de la recherche

    quand on fait des experience ca doit etre dans un but precis donc concerner des produit dont on connais les usages et les proprieté
    Si on connaît déjà le produit qu'on fabrique et ses propriétés, à quoi bon le fabriquer ?
    Que dirais-tu d'un explorateur qui affirmerait "moi, je ne vais qu'aux endroits déjà explorés et cartographiés" ? Et bien la recherche, c'est l'exploration dans le domaine scientifique.

    biens sur qu'on peut etre amené a avoir des produit compliqué a detruire , et qu'il vaut mieux les donner a des societé specialisé , mais ne pas les melanger a des produit simple !
    Qui te dit que c'est mélangé ?
    Le critère pour savoir comment détruire un produit, ce n'est pas "c'est un produit simple" ou "c'est un produit complexe", mais "est-il organique ou minéral ? Chloré ou non ? inflammable ou pas ? ..."

    ce n'est pas dans les labo de chimie que le probleme est le plus grave : c'est dans tous les atelier ou l'on utilise des solvant , colle , peinture , produit de nettoyage sans jamais connaitre la composition , pour cause de secret de fabrication : les quantité sont bien plus grande que dans les laboratoire ,n et ca fini souvent n'importe ou
    Nous sommes d'accord.

    et il y en a qui payent consciencieusement des societé specialisé alors que le dechet serait tres facile a detruire si on connaisait la composition , et d'autre qui jetent n'importe ou en ignorant le danger
    Rares sont les déchets faciles à détruire. Surtout dans les produits que tu cites (colles, peintures...), qui sont des mélanges de dizaines (voire davantage) de substances.

    ca devrait faire partie du combat ecologiste : lever les secret de fabrication quand ca permet d'eviter des polution !
    Oui.

  12. #11
    chatelot16

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Rares sont les déchets faciles à détruire. Surtout dans les produits que tu cites (colles, peintures...), qui sont des mélanges de dizaines (voire davantage) de substances.
    si si il y a beaucoup de produit facile a detruire par simple combustion : et c'est le manque d'information serieuse qui empeche de les distinguer de ceux qu'il ne faut surtout pas bruler

    j'ai vu des entreprise qui utilisait beaucoup de colle a bois et qui rincait tout a l'eau , deversé dans la riviere du coin : c'etait lamentable : cette meme entreprise brulait beaucoup de bois dans une chaudiere : les dechet de colle aurait été beaucoup mieux brulé avec les dechet de bois

  13. #12
    Cécile

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    si si il y a beaucoup de produit facile a detruire par simple combustion : et c'est le manque d'information serieuse qui empeche de les distinguer de ceux qu'il ne faut surtout pas bruler
    Il est illégal de brûler ses propres déchets. Et avec raison : ça émet plein de saloperies. Ce n'est pas pour rien que les incinérateurs sont équipés de filtres !
    Ce n'est pas qu'une question de composition du déchet, mais aussi une question de température : sais-tu que brûler ses feuilles d'automne au fond de ton jardin émet des dioxines ?

  14. #13
    JPA80

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Bonjour LIO,

    Il n'y a pas de mauvaises questions.
    Principe général: ce qui n'est pas interdit à l'égout est autorisé. Pour savoir ce qui peut être rejeté, prendre contact avec la Mairie ou la société qui gère l'assainissement où est situé le labo. lire le règlement d'assainissement. Très instructif.
    Ensuite pour la gestion des déchets chimiques donc non autorisés dans les égouts, type TMB, ça c'est sûr, il faut contacter l'Agence de l'eau de l'interrégion dont tu dépends. Là on va te donner une liste des collecteurs de déchets agréés, pas des bricoleurs. De plus en passant par eux (les collecteurs agréés), et si ton labo produit des DTQD (Déchets Toxiques en Quantités Dispersées) c'est à dire de l'ordre de la tonne par an, tu bénéficieras d'une subvention qui sera déduite de ta facture.
    Cordialement,
    JPA
    responsable de laboratoires d'enseignement

  15. #14
    chatelot16

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Il est illégal de brûler ses propres déchets. Et avec raison : ça émet plein de saloperies. Ce n'est pas pour rien que les incinérateurs sont équipés de filtres !
    Ce n'est pas qu'une question de composition du déchet, mais aussi une question de température : sais-tu que brûler ses feuilles d'automne au fond de ton jardin émet des dioxines ?
    bien sur que bruler en tas est une anerie car la temperature n'est jamais suffisante : je deteste voir la fumé quand n'importe qui brule ses dechet de jardin n'importe comment

    mais un bon feu de bois dans une bonne chaudiere peut detruire correctement un petite quantité de dechet sans pvc ou autre cochonnerie chloré

    dire betement interdit de bruler les dechet ne fait pas avancer le schmilblick

  16. #15
    chatelot16

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Si on connaît déjà le produit qu'on fabrique et ses propriétés, à quoi bon le fabriquer ?
    Que dirais-tu d'un explorateur qui affirmerait "moi, je ne vais qu'aux endroits déjà explorés et cartographiés" ? Et bien la recherche, c'est l'exploration dans le domaine scientifique.
    bien sur qu'on cherche parce qu'on ne sait pas tout , mais en general il est plus facile de detruire que de creer : donc celui qui fait des experience doit en savoir assez pour detruire les dechets qu'il produit : bien sur que dans certain cas des societé specialisé sont la meilleure solution , mais dans le cas general le chimiste devrait savoir comment detruire lui meme ses dechets

  17. #16
    Cécile

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    dire betement interdit de bruler les dechet ne fait pas avancer le schmilblick
    Ce n'est pas "bêtement". C'est parce qu'on sait bien que quelqu'un de non spécialiste traitera mal ses déchets, sauf exception. Et qu'il vaut mieux confier ça à des sociétés spécialisées, qui prendront toutes les précautions, à la fois pour les travailleurs et pour l'environnement.
    Contrairement à ce que tu crois, détruire des déchets proprement, ce n'est pas simple. Prends le simple cas des solvants chlorés (dichlorométhane, chloroforme,...) très utilisés dans les labos. Tu fais comment pour le détruire simplement ?

  18. #17
    chatelot16

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    pour ne pas avoir de probleme avec les solvant chloré je ne les utilises pas : les solvant hydrocarbure sont aussi bien , il suffit de maitriser le danger parce qu'il sont combustible

    bien sur que les solvant chloré ne peuvent pas etre detruit dans un simple feu de bois : ca eteind le feu !

  19. #18
    vycki

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Salut,
    Je sais qu'il existe des solutions pour les plastiques simples (PVC, polyvinyles...) mais existe t-il des solutions qui pourraient s'étendre à des matériaux plus complexes : emballages contenant d l'Alu, barquettes en plastique souple, les cartons plastifiés, piles et accumulateurs, incorporés ou non, lampes fluo-compactes, tubes fluorescents (néons), huiles de vidanges, résidus de peintures et vernis, de produits phytosanitaires, de produits contenant des solvants ou des hydrocarbures, acides et bases, produits contenant de l’amiante, aérosols, réfrigérateurs contenant des CFCs, est-il possible de développer des procédés + efficaces ?

  20. #19
    chatelot16

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    vycki par ta question tu montre que tu n'a rien compris !

    le pvc n'est pas un plastique simple : c'est justement celui qu'il ne faut pas bruler sous peine de dioxine

    je ne detaillerai pas le reste de la liste , je souligne juste l'aberation des refrigerateur : un vieux refrigerateur contient du CFC , en general quand il tombe en panne c'est pour cause de fuite : le CFC est parti et il ne contient plus de CFC !

    les refrigerateur plus recent contiennent du butane apellé R600a pour ne pas faire peur : il suffit d'ouvrir 1 minute une cuisiniere a butane sans allumer pour lacher dans l'atmosphere la meme quantité de butane

    pour le reste de ce que tu cite dans ton message il faudrait 3 jours pour repondre ...

  21. #20
    kimiara

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Je voudrais souligner que les laboratoires ( par exemple ) utilisent beaucoup de consommables, je suis assez choqué par la quantité de déchets que cela peut produire. Aussi bien en sac poubelles classiques qu'en cartons, papiers et les déchets chimiques bien entendu.
    Une solution est bien sure délicate a trouver mais la réduction de tout les déchets devrait être une priorité!

    Quant à l'impact des produits chimiques dans notre environnement, serai't il choquant de supposer que certaines maladies atteignant nos enfants soit le résultat d'une exposition a ces produits!

  22. #21
    Cécile

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    pour ne pas avoir de probleme avec les solvant chloré je ne les utilises pas : les solvant hydrocarbure sont aussi bien , il suffit de maitriser le danger parce qu'il sont combustible
    Sauf qu'il y a plein de cas, notamment dans les labos de recherche, où il y a besoin de solvants chlorés. Les hydrocarbures sont souvent apolaires, contrairement aux solvants chlorés. Or, il y a plein de cas où certaines réactions ne marchent que dans des solvants polaires.

    bien sur que les solvant chloré ne peuvent pas etre detruit dans un simple feu de bois : ca eteind le feu !
    Ah bon, le chloroforme, ça éteint le feu ? Première nouvelle. Et moi qui croyais que c'était extrêmement inflammable, faut que je révise

    Citation Envoyé par Kimiara
    Je voudrais souligner que les laboratoires ( par exemple ) utilisent beaucoup de consommables, je suis assez choqué par la quantité de déchets que cela peut produire.
    Tout dépend de quel type de laboratoire tu parles. S'il s'agit d'un labo médical, le jetable est la base de la sécurité : une seringue qui ne serait pas à usage unique serait par définition dangereuse, même si on essayait de bien la nettoyer. De même, tout objet stérile est emballé sous atmosphère contrôlée, donc cela fait forcément pas mal de déchets d'emballage.

  23. #22
    chatelot16

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Ah bon, le chloroforme, ça éteint le feu ? Première nouvelle. Et moi qui croyais que c'était extrêmement inflammable, faut que je révise
    tu m'a mis le doute : je pensait surtout au trichlorethylene qui ne brule pas , le chloroforme ferais penser a un combustible comme l'ether

    et bien non d'apres wikipedia le chloroforme est incombustible

    quand on vois la formule ce n'est pas etonnant , le chlore ne brule pas , ce n'est pas un atome d'hydrogene qui va en faire un combustible

    ensuite il faut voir pour les autres chloré

  24. #23
    chatelot16

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Tout dépend de quel type de laboratoire tu parles. S'il s'agit d'un labo médical, le jetable est la base de la sécurité : une seringue qui ne serait pas à usage unique serait par définition dangereuse, même si on essayait de bien la nettoyer. De même, tout objet stérile est emballé sous atmosphère contrôlée, donc cela fait forcément pas mal de déchets d'emballage.
    les seringues sont en polypropylene , c'est un tres bon combustible non poluant , j'espere que le reste des embalages utilisé brule bien aussi

    helas je suis inquiet pour les tuyaux souvent en pvc
    le silicone est mieux mais plus cher et je ne sais pas non plus comment il brule
    les tuyaux en polyethylene sont trop raide et pas transparent

    conclusion brulez tout sauf les tuyaux

  25. #24
    Cécile

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    et bien non d'apres wikipedia le chloroforme est incombustible
    Tu as raison

    conclusion brulez tout sauf les tuyaux
    NON. C'est interdit, c'est polluant, c'est dangereux si on n'a pas le matériel adapté.

  26. #25
    ecolami

    Re : Gestion des déchets de laboratoire

    Bonjour,
    ce sujet (ancien) etant sur un forum environnement je pense utile de compléter l'information via ce lien Cela fait le point sur la question de façon exhaustive.

Discussions similaires

  1. Gestion des déchets de laboratoire
    Par Lio22 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/11/2008, 21h22
  2. gestion des dechets
    Par scoto dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/05/2008, 07h33
  3. [Autres] seminaire sur la gestion des déchets
    Par KEVAN dans le forum Stages
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/04/2008, 10h51
  4. option gestion des dechets radioactif à chimie paris
    Par kassam dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/10/2006, 13h41
  5. gestion des dechets du nucléaire civil
    Par uinet_propane dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 27/07/2005, 13h01