Affichage des résultats du sondage: L'auteur de ce sujet

Votants
9. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • A fume la moquette ! O_o

    5 55,56%
  • A partiellement raison, mais la regulation sera trop faible

    1 11,11%
  • A partiellement raison, mais la regulation sera trop lente

    2 22,22%
  • Fichtre je pense qu'il est dans le vrai !

    1 11,11%
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Un rechauffement moindre mais non sans catastrophes



  1. #1
    BinbinDesbois

    Lightbulb Un rechauffement moindre mais non sans catastrophes

    Bonjour a tous,

    J'aurai aime vous exposer une theorie qui me trotte dans la tete depuis quelques temps.

    Je tiens d'abord a preciser que je ne nie, ni le rechauffement, ni la responsabilite humaine et que j'essaie depuis des annees de reduire mon empreinte sur ce monde.

    Ma theorie est purement climatique. Nous sommes au bord d'un emballement climatique lie a plusieurs facteurs que la majorite d'entre nous connaissent : CO2, fonte des glaces donc plus d'absorbtion de la chaleur, liberation du methane emprisonne dans le froid, augumentation de la vapeur d'eau dans l'athmosphere et j'en passe, bref, de quoi augmenter de plusieurs degres la temperature globale de la planete.

    Mais jusqu'ou ?

    Une plus forte evaporation de l'eau ne propulse-t-elle pas cette derniere a des altitudes plus elevees, la ou l'air est le plus froid? L'athmosphere peut se rechauffer, mais l'espace qui nous entoure ne le peut pas car c'est du vide. Donc la haute athmosphere ne peut pas se rechauffer.
    Si de nouveaux ou de plus puissants courants aeriens verticaux se mettent en marche, l'athmosphere n'arriverait-elle pas a se refroidir d'elle meme, pas immediatement bien sur, mais a l'echelle humaine tout de meme. A defaut de se refroidir, elle limiterai l'augmentation de la temperature de l'air mais aussi du sol en arrosant de pluie fraiche ce dernier.

    Bien evidemment, cette auto-regulation ne se ferra pas sans mal : tempete, pluie d'illuvienne, etc. et n'empechera pas les oceans de monter.

    Ma reflexion est juste de penser que si rechauffement climatique il y a, son ampleur sera peut-etre moindre en terme de hausse de temperature que les previsions alarmistes ne le laisse croire.

    Libre a vous de mettre a mal ma pensee, je ne suis pas climatologue, je ne le prendrais pas mal

    A defaut de repondre par ecrit vous pouvez repondre par le sondage .

    ps : mon clavier sans accents vous prie de l'excuser.

    -----


  2. #2
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Un rechauffement moindre mais non sans catastrophes

    Salut, il a certainement une auto-régulation qui peut se faire(car la température ne pourrait pas augmenté sans cesse), mais au point d'équilibre, il serait déja trop tard pour éviter les pires scénarios de changement climatique, alors pour cette raison, j'ai voté:
    "a fumé de la moquette" .
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  3. #3
    guezguez karim

    Re : Un rechauffement moindre mais non sans catastrophes

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7 Voir le message
    Salut, il a certainement une auto-régulation qui peut se faire(car la température ne pourrait pas augmenté sans cesse), mais au point d'équilibre, il serait déja trop tard pour éviter les pires scénarios de changement climatique, alors pour cette raison, j'ai voté:
    "a fumé de la moquette" .


    salut,



    en fait, si je comprends bien, le mec il dit: que si le taux de rayonnement infrarouge (effet de serre) augmente, bon ben ça peut être réduit par phénomènes de convections amplifiés par le fait que l'air contiendra plus de vapeur d'eau, la haute atmosphère irradiera à l'exterieur le surplus d'ir...
    elle a l'air bonne sa moquette!
    j'tirerais bien un coup dessus

    aplus


  4. #4
    Cécile

    Re : Un rechauffement moindre mais non sans catastrophes

    Les climatologues ne disent pas qu'il va y avoir fonte de la totalité des glaces, relarguage de méthane... Ils sont beaucoup beaucoup plus nuancés que ça. Et beaucoup plus prudents. Ce n'est qu'une possibilité parmi d'autres.
    Les conséquences du réchauffement dépendront surtout des quantités de CO2 qu'on émettra au cours du 21ème siècle. Et ça, les climatologues ne peuvent pas le prévoir, ça dépend de nos politiques et de nous. Les scénarios "business as usual" peuvent en effet avoir des conséquences catastrophiques, tandis que les scénarios où le CO2 est mondialement régulé sont bien plus rassurants (dans ce cas, même si le réchauffement est bel et bien présent, et a des conséquences non négligeables, il reste dans des limites connues).

Discussions similaires

  1. Actu - Le maïs à la rescousse du réchauffement global ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/01/2009, 17h51
  2. Pages intempestives mais sans pub
    Par hamelec dans le forum Sécurité et malwares : désinfectez votre machine
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/12/2008, 12h17
  3. Fichiers mp3 lisibles avec sans mais sans video ?
    Par shokin dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/01/2007, 14h34
  4. Réchauffement : la couche d'ozone souffle mais les vents s'essoufflent
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/05/2006, 22h08