Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Cirrus du soir




  1. #1
    Arch Stenton

    Cirrus du soir

    Bonjour.
    Je sais que les cirrus sont des nuages annonciateurs d'un front chaud et que lorsqu'ils arrivent, c'est souvent le signe d'une dégradation. Suivent les altostratus, puis les nimbostratus et la pluie.

    Mais je remarque depuis des années que, même par beau temps, il peut y a avoir des cirrus épars qui montent de l'horizon ouest en fin d'après midi et début de soirée. Cela peut se produire même pas temps anticyclonique, sans front chaud en perspective. Souvent ils disparaissent une fois la nuit tombée.
    Pourquoi ces cirrus ?
    Les cirrus peuvent-ils se former par convection ? Quelqu'un connait-il ce processus des cirrus du soir ?

    Parfois aussi, par temps anticyclonique, on peut avoir des cirrus toute la journée, notamment quand il fait très chaud ou de plus en plus chaud. Pourquoi ?
    Merci par avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    yves25

    Re : Cirrus du soir

    Il y a une réponse très simple:
    les cirrus apparaissent quand il y a de la vapeur d'eau en quantité suffisante dans la haute troposphère.
    Ca peut être parce que une perturbation s'approche droit sur toi
    ça peut être parce qu'elle te frôle sans se diriger vers toi
    ça peut aussi ne pas impliquer de perturbation à proprement parler (une simple ondulation par exemple)

    Alors maintenant pourquoi tu vois les cirrus en fin d'après midi?
    Eh bien, c'est simple, c'est parce que tu te lèves trop tard pour les voir le matin au lever du soleil.
    Parce que tes cirrus, en fait, ils sont toujours là mais tu les vois surtout quand le soleil est incliné parce que le trajet optique à l'intérieur du nuage est maximum.
    Les cirrus que tu vois sont à la limite de ce qu'on appelle des subvisual cirrus, ils sont très fins, au dessus de ta tête , tu les verras jamais.

    Mais si tu regardes une photo au fish eye, c'est bizarre, il y en a tout le tour de la photo et pas au milieu.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  4. #3
    Arch Stenton

    Re : Cirrus du soir

    Donc ce que tu dis, c'est que ce n'est pas une histoire de variation diurne ou de variation de température, mais juste une incidence de lumière.
    OK. Mais ils ne sont pas pour autant toujours là. J'habite en Provence et je peux te dire qu'il y a des soirs sans cirrus. Le mistral assèche fortement la masse d'air et dans ce cas il n'y en a probablement pas.

    Quand tu parles d'ondulation, c'est le même phénomène que les nuages lenticulaires, mais plus haut ?


  5. #4
    yves25

    Re : Cirrus du soir

    Non, je ne parlais pas des ondes de relief , disons qu'il y a plusieurs raisons pour faire varier l'humidité en haute tropo et bien sûr qu'il y a des jours sans cirrus, même ici .
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #5
    Arch Stenton

    Re : Cirrus du soir

    Ok merci.
    Et donc tu penses que ces ondulations en haute tropo ne peuvent pas être favorisées à certaines heures (soir et matin) ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cendres

    Re : Cirrus du soir

    J'insère un commentaire en passant: il y a des cirrus qui sont générés par la désagrégation de cumulonimbus, par le biais "d'enclumes orphelines". On peut donc en rencontrer (matin comme soir) à l'avant de fronts pluvio-orageux (froids), d'amas orageux pré-frontaux, ou par exemple le matin, après des orages nocturnes lointains, avant une éventuelle reprise des orages.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  9. #7
    Robou

    Re : Cirrus du soir

    Je crois qu'en parlant d'"ondulation", Cendres désigne le phénomène de "front ondulant", c'est-à-dire un front dont la frontière vue sur une carte n'est plus droite, mais présente une inflexion, courbée comme une vague, ce qui renforce l'activité du front (comme une mini perturbation qui s'ajouterait) et pourrait créer les nuages en question.Ça n'a pas de rapport avec les nuages lenticulaires.

    Pour le fait qu'on ne les voie pas en milieu de journée, je confirme aussi ! C'est un peu le même principe que les bancs de brouillards : on ne voit pas bien devant soit, par contre le ciel bleu est parfois bien visible au dessus de soi !

    Et les cirrus ne peuvent pas se former par convection (au sens de la formation des cumulus). Ce qui se forme par convection, ce sont les nuages à extension verticale, comme les cumulus justement.

    Il me semble aussi que les cirrus peuvent être présent, et être des nuages caractéristiques de la zone appellée marge de la perturbation : c'est la zone de la perturbation la plus éloignée de son centre.

  10. Publicité
  11. #8
    yves25

    Re : Cirrus du soir

    C'est pas Cendres, c'est moi qui parlais d'ondulationmais Cendres a raison quand il parle de cirrus formés à la suite d'orages , après que celui ci ait éclaté. Ceci dit, il me semble que c'est surtout le cas sous les tropiques où c'est un grand classique (et sous les tropiques, y a pas de perturbation des latitudes moyennes évidemment)
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  12. #9
    Robou

    Re : Cirrus du soir

    Ah oui excuses moi, j'ai pas fait gaffe, c'est le logo modérateur qui m'a aveuglé !

    Et je viens de voir que je me suis mal exprimé en disant que les cirrus ne peuvent se former par convection. Pour moi, ils ne se forment pas par convection, mais peuvent être une conséquence de la convection :
    Les cirrus formés à la suite d'orage, c'est fréquent en France aussi : pas plus tard que ce soir sur les Alpes. C'est peut-être un peu plus complexe en réalité, mais le principe c'est : le nuage s'étend en hauteur vers le haut par convection et lorsque l'ascendance rencontre une couche d'inversion de température (=couche d'air qui bloque le développement vertical), il y a alors un développement horizontal qui commence en haut du nuage : l'air qui monte s'étale comme le ferait de la fumée de cigarette au plafond. Dans le cas du cumulonimbus, la couche d'inversion, c'est en gros la tropopause, et les cirrus forment la tête de l'enclume. Si cette couche est très haute, il se forme des cirrus, si la couche est plus basse, le nuage d'orage peut laisser en se désagrégeant des altocumulus par exemple.

  13. #10
    Arch Stenton

    Re : Cirrus du soir

    Ok, merci. Ce que tu décris je l'ai déjà remarqué. Les cunimbs sont glacés sur le haut et prennent l'allure des cirrus. Parfois ils laissent des nuages glacés effectivement.
    Quand une masse d'air se réchauffe. Par exemple, il faisait 27° hier, 30 aujourd'hui, 33 demain, est-ce que c'est uniquement un phénomène de surface ou est-ce aussi un phénomène qui a une traduction en haute altitude.
    Je m'explique. Des cirrus se forment quand une masse d'aire chaude et humide(front chaud) s'approche en "glissant" au-dessus d'une autre plus fraiche. Ne peut on pas imaginer que cela se produise (les cirrus) à chaque fois qu'il fait de plus en plus chaud - même sans front.
    Je dis ça naïvement mais j'ai remarqué qu'il y a souvent des cirrus toute la journée par beau temps quand il fait de plus en plus chaud au fil des jours (ce qui nous amène souvent à dire qu'il fait lourd) ; alors que cela ne se produit pas quand le temps se rafraichit.
    Au dernier WE de l'ascension, il a fait très chaud en Provence. Il y avait un gros anticyclone sur toute la France (il a fait beau partout), et pourtant le ciel était très voilé toute la journée. Ca a duré comme ça les 4 jours...

  14. #11
    Robou

    Re : Cirrus du soir

    Les cirrus de beau temps qui durent toute la journée, à part la marge d'une perturbation que j'ai déjà citée, je ne peut pas trop l'expliquer...

    Les cunimbs sont glacés sur le haut et prennent l'allure des cirrus. Parfois ils laissent des nuages glacés effectivement.
    -> Les cirrus aussi sont glacés hein.

    Quand une masse d'air se réchauffe. Par exemple, il faisait 27° hier, 30 aujourd'hui, 33 demain, est-ce que c'est uniquement un phénomène de surface ou est-ce aussi un phénomène qui a une traduction en haute altitude.
    -> C'est très compliqué. Ce que je pense savoir, c'est que déjà il peut y avoir deux facteurs en parallèle :
    -Le réchauffement par le soleil du sol, qui transmet cette chaleur à l'air de basse couches puis par extension vers le haut vers les couches plus élevées.
    -Et d'autre part l'arrivée par le vent d'une masse d'air chaude qui vient d'ailleurs.
    Pour qu'il y ait réchauffement de la haute altitude par le premier cas, à mon avis ce serait négligeable car ça prendrait beaucoup de temps (quelques jours). Et d'ailleurs, les nuages ne se forment pas par augmentation de température, mais par diminution. Ce qui forme un nuage à extension horizontale (comme les cirrus, les stratus...) c'est le SOULEVEMENT de la masse d'air. Ce soulevement peut être créé par l'arrivée par dessous d'une autre masse d'air comme un front chaud par exemple. (Pour bien s'immagnier, prendre l'image d'une cale qu'on vient mettre sous quelquechose). Ce soulèvement fait que la température diminue à cause de la chute de pression. Et si la température diminue beaucoup, la couche d'air arrive à saturation : la vapeur d'eau (gazeuse et invisible) contenue dans l'air se transforme en fines gouttelettes d'eau = du brouillard = un nuage.

    j'ai remarqué qu'il y a souvent des cirrus toute la journée par beau temps quand il fait de plus en plus chaud au fil des jours (ce qui nous amène souvent à dire qu'il fait lourd) ; alors que cela ne se produit pas quand le temps se rafraichit.
    Pour comprendre un peu mieux ça, recherche sur google ou Wiki le terme "inversion de subsidence". C'est ce qui fait que les chaudes journées d'été sont presque brumeuses et sans air.


    Voila, j'espère t'avoir éclairé. J'avoue que moi aussi ces cirrus m'ont souvent intrigué, mais en même temps, ils sont si loin que la masse d'air dans laquelle ils sont n'a presque plus grand chose à voir avec celle dans laquelle on est au sol...

  15. #12
    Arch Stenton

    Re : Cirrus du soir

    Ok super.
    Mais tu décris le fonctionnement d'un front froid alors que tu parles du front chaud.
    En fait les fronts chauds glissent SUR l'air plus froid (comme une cale), parce que plus léger. Le phénomène est doux et provoque une succession de nuages en commençant par les cirrus.
    Par contre le front froid passe sous l'air chaud (parce que plus dense) et le remonte brutalement (comme une lame de rabot). C'est violent et peut provoquer des cunimbs. Le front d'orage est d'ailleurs un front froid. La brusque dépression génère effectivement le refroidissement.
    Je vais faire la recherche dont tu parles. Merci.

  16. #13
    Arch Stenton

    Re : Cirrus du soir

    La subsidence, c'est la couche d'inversion anticyclonique. elle peut provoquer des nuages bas, des brumes de vallées mais pas des cirrus.

    J'ai trouvé ça sur un site météo :

    "Les cirrus peuvent aussi apparaître durant une période de beau temps: ils circulent alors, le plus souvent d'est en ouest et se dispersent au cours de la journée, mais toujours lentement (au point que des cirrus sont apparemment immobiles)."
    ...mais pas d'explication physique.

  17. #14
    Robou

    Re : Cirrus du soir

    Ouai j'avoue, je me suis embrouillé tout seul dans mes explications !
    Mais mon explication tient toujours : pour un front chaud, l'air chaud est quand même soulevé par l'air froid en dessous. Pour un front froid, l'air chaud est soulevé par l'air froid.

    Pour l'inversion de subsidence, c'était surtout pour expliquer le fait qu'au sol, on voie un ciel brumeux, lourd, sans air. L'inversion bloque littéralement le développement des nuages vers le haut, ce qui fait que la couche inférieure se retrouve isolée du haut, sans possibilités d'échanges avec le haut. C'est ce qui provoque les pics de pollution de l'été par exemple. L'humidité du sol n'est donc pas évacuée dans la haute atmosphère, mais se retrouve toute au niveau de la couche d'inversion. Il se forme donc une couche brumeuse.
    Mais effectivement, ça n'explique pas vraiment le ciel voilé de cirrus...

    Proposition comme ça : n'y aurait-il pas un lien avec les jet stream ? Par contre, ça, c'est d'ouest en est.

  18. #15
    Arch Stenton

    Re : Cirrus du soir

    On est d'accord. Intéressante l'idée des jet stream, je vais fouiner...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. lune de ce soir (16.09.08)
    Par Thétis dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 18/09/2008, 21h03
  2. Soleil ce soir !
    Par jc_dal dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 20
    Dernier message: 10/04/2007, 12h46
  3. Vénus ce soir
    Par jbfe dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 12/03/2007, 16h57
  4. M1 de ce soir
    Par Mingus dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/12/2006, 22h11
  5. lune de ce soir
    Par ceo dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/11/2006, 07h21