Répondre à la discussion
Page 11 sur 11 PremièrePremière 11
Affichage des résultats 301 à 313 sur 313

énergie et nucléaire



  1. #301
    Philou67

    Re : énergie et nucléaire

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Quand quelque chose ne marche pas à 100 % tout le temps, il coute de l'argent ?
    Oui, c'est le principe de l'amortissement d'un investissement. Si l'investissement ne rapporte pas, l'amortissement sera plus long (ou pour une durée limitée, comme c'est le cas pour tout investissement, la rentabilité sera plus faible).
    Sans compter que j'imagine que l'arrêt et la remise en route d'un tel équipement industriel n'est pas non plus sans coût (par rapport à le laisser tourner). Malheureusement, je doute que ces couts soient publiés ouvertement au public.

    Mais il est vrai que cette sous-question est purement économique.

    -----

    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  2. Publicité
  3. #302
    richard 31

    Re : énergie et nucléaire

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Oui, c'est le principe de l'amortissement d'un investissement. Si l'investissement ne rapporte pas, l'amortissement sera plus long (ou pour une durée limitée, comme c'est le cas pour tout investissement, la rentabilité sera plus faible).
    Sans compter que j'imagine que l'arrêt et la remise en route d'un tel équipement industriel n'est pas non plus sans coût (par rapport à le laisser tourner). Malheureusement, je doute que ces couts soient publiés ouvertement au public.

    Mais il est vrai que cette sous-question est purement économique.
    re,
    cela est le principe employé pour faire dire ce que l'on veut faire dire aux chiffres dans le sens qui arrange celui qui les manipule,
    amortissement plus long en fonction de quel critère??
    celui du prévisionnel retour sur investissement ?
    parce qu'un prévisionnel doit forcément être calculé avec un rendement a 100% ??
    et c'est comme cela que l'on se prend le bouillon a coup sûr ,

    tout autant pour le calcul du fonctionnement
    bref,
    cela pour dire que ce n'est pas avec ce type de raisonnement que je forgerais mon opinion,
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  4. #303
    myoper

    Re : énergie et nucléaire

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Quand quelque chose ne marche pas à 100 % tout le temps, il coute de l'argent ?
    Oui, c'est le principe de l'amortissement d'un investissement. Si l'investissement ne rapporte pas, l'amortissement sera plus long (ou pour une durée limitée, comme c'est le cas pour tout investissement, la rentabilité sera plus faible).

    Mais il est vrai que cette sous-question est purement économique.
    Honnêtement, je ne connais pas d'industrie, entreprise ou outil qui marche à 100 % du temps (H24), ne serait-ce que pour l'entretien.
    Toutes (presque) les installations dans mon coin ne tournent pas pendant plus de la moitié du temps (la nuit et les WE) et elles sont toutes rentables.
    Je pense comme Richard que si le solde est positif, l'ensemble est rentable. Qu'il soit possible de faire des bénéfices supplémentaires, c'est toujours théoriquement possible mais comme tu le dis, ça reste des considérations économiques.

    Edit : je viens de comprendre.
    Ici, couter de l'argent veut dire couter par rapport au maximum théorique ou pratique envisageable.

  5. #304
    Moinsdewatt

    Re : énergie et nucléaire

    on ne peut ralentir une centrale nucléaire en relevant des barres ???
    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Ce qui va diminuer la production d'énergie de la centrale nucléaire au cours de sa vie et donc augmenter le cout...
    Et alors, qu' est ce que ca peut bien faire que le cout du kW.h augmente d' un pouiéme ? Il est de toute façon trés bas en nuke, il peut bien augmenter un chouïa.

    Et puis de toute façon EDF régule effectivement sa puissance nuke au sein méme d' une seule journée.
    Il suffit d' aller sur le site du suivi de la production. Aujourdhui méme : à 3h45 dans la nuit 44.0 GW de nuke (faible demande d' electricité)
    à 14h15 47.3 GW de nuke (plus forte demande d' electricité)

    voir les courbes ici : http://www.rte-france.com/fr/develop...courbeDeCharge

    et c' esst comme ca tous les jours on j' ai suivi ce site.

    Alors Tilleul, cessez de raconter des bétises.

  6. #305
    Tilleul

    Re : énergie et nucléaire

    Et alors, qu' est ce que ca peut bien faire que le cout du kW.h augmente d' un pouiéme ? Il est de toute façon trés bas en nuke, il peut bien augmenter un chouïa.
    Hum... la question n'est pas lié au cout, la question est lié au fait que je suis intervenu pour corriger la bêtise xénophobe qui consiste à dire que ce les étrangers sont dépendants de la France pour la stabilité de leur alimentation électrique alors que c'est l'inverse...

    Bon allez petit retour en arrière à l'époque du dimensionnement du parc nucléaire français (extrait d'un article de Michel Herblay en 1974... époque où le nucléaire n'était pas encore devenue une religion et où on pouvait en parler objectivement...):

    ce sont les contraintes énergétiques du nucléaire (énergie de base dont l'interruption serait un non-sens économique) qui conduisent à rechercher un équipement complémentaire interruptible, destiné à desservir les pointes de consommation. Les centrales thermiques classiques à combustibles fossiles peuvent jouer ce rôle ; mais d'une part, ces combustibles deviennent rares et coûteux et, d'autre part, les grandes tailles actuelles des groupes thermiques rendent absurde une modulation qui serait parfois horaire. Pour bien faire il faudrait accoupler un site nucléaire géant à un réservoir de haute montagne, dont la fonction serait de stocker de l'énergie. Puisque la géographie ne le permet plus, les distributeurs d'électricité conçoivent un maillage de petits réservoirs artificiels (localisés près des zones de fortes consommation, afin d'éviter les pertes de transport), remplis aux heures creuses à l'aide de turbines-pompes, et producteurs d'énergie chère aux heures de pointe, la même eau montant et descendant en circuit fermé.[...] Certes les physiciens rigoristes haussent les épaules. Qu'une génération asservie à la pénurie d'énergie en dépense d'avantage à faire remonter de l'eau dans un tuyau qu'elle n'en récupère lors du trajet inverse, il y a là quelque chose de désolant pour l'esprit. Mais les théoriciens marginalistes (Marcel Boiteux en est un) en font leur régal. Toutes les nouvelles centrales devenant d'ici peu nucléaires, il faudra en fonder le programme ou bien sur les besoins annuels moyens, et il sera alternativement excessif ou insuffisant, ou bien sur la demande maximale des périodes de pointe, que ne parviendrait plus à combler l'hydraulique "naturelle". Autant alors définir une masse d'énergie excédentaire qui se rendrait utile, quand elle ne vaut rien, à remplir un tonneau où l'on puisera quand elle vaudra cher.
    C'est bon vous avez compris avec ça ?

    Une fois que vous aurez compris le principe de conception du réseau électrique français on pourra passer à la prochaine étape qui est de vous faire comprendre les conséquences résultat de la mauvaise appréciation de la consommation électrique au moment de la mise en route des centrales (soit 15-20 ans après la décision de les construire ce qui explique pourquoi il est tout à fait normal de se planter) et du choix de s'en remettre aux importations/exportations plutôt qu'au stockage...

    et seulement après vous serez capable de comprendre pourquoi c'est la France qui a besoin de ses voisins pour équilibrer son réseau et pas l'inverse...
    Keep it in the Ground !

  7. #306
    Garlik

    Re : énergie et nucléaire

    Nous sortir un article d'un journaliste économique de 1974, il fallait oser. Tilleul l'a fait. Depuis 1974, la technique un chouilla évolué non ?

    Quand Tilleul aura compris que son argumentaire est foireux depuis le départ, que l'on attend toujours une démonstration de ses affirmations, et qu'il est parfaitement inutile de le prendre sur ce ton, il sera alors sans doute capable de comprendre pourquoi il nous faut plus qu'une profession de foi à l'appui d'une thèse que contredisent les faits.

  8. Publicité
  9. #307
    polo974

    Re : énergie et nucléaire

    Dans l'article cité: l'affreux gros vilain biais dès les premières lignes:
    ce sont les contraintes énergétiques du nucléaire (énergie de base dont l'interruption serait un non-sens économique) qui conduisent à rechercher un équipement complémentaire interruptible, destiné à desservir les pointes de consommation.
    Pour raison économique on ne peut (veut) pas ralentir le nucléaire, et donc de ce fait on reporte ce coût sur les autres équipements...
    Ce qui même tout droit au "non-sens économique" (de toute façon, c'est une sorte de pléonasme...) suivant: on coupe les autres centrales...



    Si la France dispose d'un parc nucléaire "surdimentionné d'un facteur proche de 2", comment ce fait-il que ces centrales tournent aux alentour de 70 à 80 % de leurs capacités ? ? ?
    Daudet, tu vas nous manquer...

  10. #308
    myoper

    Re : énergie et nucléaire

    ... serait un non-sens économique...
    Les billets de banques permettent de stabiliser le réseau, on les glisse dans une fente en bas d'un poteau électrique ?

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Hum... la question n'est pas lié au cout, la question est lié au fait que je suis intervenu pour corriger la bêtise xénophobe qui consiste à dire que ce les étrangers sont dépendants de la France pour la stabilité de leur alimentation électrique alors que c'est l'inverse...
    Le problème étant que votre intervention ne le montre justement pas et si, d'autre part, vous pouviez nous citer et nous pointer cette bêtise xénophobe, on pourrait se rendre compte de sa validité.

  11. #309
    homersimpson62

    Re : énergie et nucléaire

    bonsoir
    je me recentre sur la question , et qcq chose me chagrine...
    tu dis que le parc de production est en surproduction , ce qui reste a demontrer!
    l hiver ça arrive souvent que ça passe juste!

  12. #310
    Moinsdewatt

    Re : énergie et nucléaire

    Citation Envoyé par homersimpson62 Voir le message
    bonsoir
    je me recentre sur la question , et qcq chose me chagrine...
    tu dis que le parc de production est en surproduction , ce qui reste a demontrer!
    l hiver ça arrive souvent que ça passe juste!
    Actuellement (été) le parc electrique Français produit plus que ce consomme la France.

    Il suffit ad' aller voir le site de RTE. http://www.rte-france.com/fr/develop...courbeDeCharge
    Par exemple ce jour les exportation on été au mini de 7.75 GW à 14 h (plus grosse consommation intérieure) et de 10.8 GW à 06h30 (moins de consommation intérieure).

    En hiver c'est l' inverse, on arrive à importer pas mal à la pointe de 19h.

    Vous dites "surproduction".
    EDF ne raisonne pas comme ca. EDF dit "on produit et on exporte".
    Est ce qu' Airbus dit qu' il surproduit quand il vend des avions ailleurs qu' en Europe ?

    Maintenant je dis rien du tout sur l' histoire de la stabilité du réseau contrairement à ce que nous ressase Tilleul.

    Les histoires de "stabilité et "d'échanges d' electricité" sont certes liés mais pas la méme chose.

  13. #311
    homersimpson62

    Re : énergie et nucléaire

    bonsoir

    "" tu dis que le parc de production est en surproduction , ce qui reste a demontrer! ""Vous dites "surproduction". "

    1/ je voulais ecrire surcapacité (a la place de surproduction" )
    2/ c<etait adressé a TIlleul

    pour il est actuellement a peu pres equilibré , ce qui veut dire que dans 10ans il sera pas assez puissant pour effacer les pics d hiver

  14. #312
    Philou67

    Re : énergie et nucléaire

    Citation Envoyé par homersimpson62 Voir le message
    pour il est actuellement a peu pres equilibré , ce qui veut dire que dans 10ans il sera pas assez puissant pour effacer les pics d hiver
    Comme te l'as indiqué Moinsdewatt, il n'a déjà actuellement pas la capacité d'effacer les pics hivernaux.
    Par ailleurs, dans 10 ans, le parc aura également évolué en fonction des prévisions de consommation que RTE simule selon plusieurs scenarii (voir son bilan bisannuel et son actualisation annuelle).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  15. Publicité
  16. #313
    homersimpson62

    Re : énergie et nucléaire

    bonjour
    => philou
    j ai lu ton lien sur les rapport erdf
    effectivement il montre que le 6/1/2010 rte a importé 7GW /9de dispo , comme je disait en #309 , des fois l hiver ça passe juste...
    pour moi (avis personnel) on est encore en capacite d effacer les pics hivernaux et meme d exporter encore un peu durant ces periodes
    les evenements comme le 6/1/10 sont encores rares et sont dus a une production nucleaire basse suite a des aleas techniques (arrets non planifiés ) mais ... mais il faut faire "gaffe" .... sinon ont passe dans la phase ou on deleste des zones entieres , et suivant la loi de l offre et de la demande les prix vont monter en fleche
    bonne journée
    hs62

Sur le même thème :

Page 11 sur 11 PremièrePremière 11

Discussions similaires

  1. Réponses: 12
    Dernier message: 18/08/2009, 17h54
  2. énergie nucléaire
    Par nasnasnisne dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/10/2007, 13h35
  3. Energie solaire/energie nucléaire
    Par Mignane dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/04/2006, 12h15
  4. énergie nucleaire
    Par bendesarts dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/01/2005, 22h53