Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Et pour l'industrie pétrochimique ?




  1. #1
    Bételgeuse

    Et pour l'industrie pétrochimique ?

    Bonjour à tous,

    Dans ce forum, un sujet déchaîne les passions, celui des alternatives au pétrole (40 pages de messages !!!).
    J'avoue ne l'avoir que survolé, mais il me semble que seule y est abordée l'utilisation du pétrole comme carburant.

    Or, le pétrole est aussi à la base de la fabrication de nombreux produits de la vie courante, à commencer par bon nombre de matières plastiques.

    Alors, à votre avis, quelles alternatives pour l'industrie pétrochimique ?

    (merci de ne pas parler ici d'essence et de voitures, l'autre sujet est déjà très riche sur ce thème ! )

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Tenacatita

    Re : Et pour l'industrie pétrochimique ?

    Bonsoir Béltegeuse,

    Et oui c'est une thématique fondamentale et vraiment d'actualité. C'est de notre avenir à tous, de notre modèle sociétal dont il s'agit : sans pétrole nos sociétés s'effondrent. Le risque est sérieux d'autant plus que le nucléaire et les énergies alternatives auront du mal à servir de palliatifs. Ce surajoute à ce problème de pénurie le changement climatique avec ses graves conséquences (même Delarue s'en inquiète ).

    A mon avis il faut économiser le pétrole justement pour les usages dont tu parles : produits à intérêt pharmaceutique, chimie organique, matières plastiques etc...Il est lamentable de le brûler à toute vitesse comme on le fait aujourd'hui.

    Les alternatives sont à mon sens un peu les mêmes : biomasse ( oléagineux terrestres classiques, Jatropha, micro-algues et nombreuses autres plantes ).

    @+
    Dernière modification par Tenacatita ; 09/06/2005 à 20h14.

  4. #3
    Quisit

    Re : Et pour l'industrie pétrochimique ?

    ça me rappelle ce dessin dans le site de jancovici, ou un enfant demande à son grand père "c'est vrai, vous le bruliez ???"


  5. #4
    Goofy

    Re : Et pour l'industrie pétrochimique ?

    Je ne suis pas sûr que le problème soit si important que ça. Je pense que la quantité de pétrole utilisée pour la pétrochimie est bien plus petite que ce qu'on utilise en carburant. Et qu'il reste encore la moitié du pétrole disponible (environ 1000 milliards de barils).
    Quand le choc pétrolier va arriver, le pétrole va être très cher (dernière estimation 380$ le baril, on va dire 4€ le litre d'essence), on trouvera d'autres sources d'énergie, du coup le prix du pétrole va se stabiliser et le pétrole restant sera utilisé pour la pétrochimie.

    Dites-moi ce qui vous en pensez...

  6. #5
    Bételgeuse

    Re : Et pour l'industrie pétrochimique ?

    Rien ne dit qu'avec l'essor industriel des pays comme la Chine ou l'Inde, les réserves de pétrole ne soient pas entamées beaucoup plus vite qu'on ne le pense.
    Il n'y a qu'à voir le problème de l'acier aujourd'hui : il commence à manquer à cause de la très forte demande des pays asiatiques (qui consomment une proportion croissante de l'acier produit chaque année).
    Je crois donc que la pénurie de pétrole est à envisager aussi pour tout ce qui n'est pas carburant... et que c'est un peu dangereux d'attendre le dernier moment pour se poser la question !
    Il me semble que si le problème doit se poser dans 20 ans, c'est maintenant qu'il faut y réfléchir.

    D'autre part, mais ça relève de la géopolitique et plus de l'écologie, ce ne serait pas plus mal de ne pas être aussi tributaires des pays producteurs de pétrole, qui peuvent très bien décider du jour au lendemain de réduire les exportations (même s'il y a encore des réserves) !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Narduccio

    Re : Et pour l'industrie pétrochimique ?

    Nous avons déjà abordé cette question, peut-être pas dans la discussion sur l'alternative au pétrôle, mais dans celles sur le peak-oil et sur celle des conséquences du peak-oil. D'après les réponses que nous avons eu, il semblerait que ce ne soit pas un problème, ou du moins que ce sera un problème moins ardu à résoudre. La raison éssentielle serait que les quantitées nécéssaires sont sans communes mesures avec celles utilisées par le pétrôle comme carburant. De plus, peak-oil signifiera dans un premier temps, pétrole plus cher et non pas fin du pétrole. L'industrie pétrochimique arrivera donc à s'adapter, tandis que les gros comsommateurs de pétrole/carburant devraient trouver des solutions alternatives ou diminuer leur consommation. De plus, chimiquement on sait produire les produits plastiques avec d'autres sources de carbone telles que le charbon, le gaz, ou le bois.
    Au chapitre des citations: un intervenant rappellait que dès ces premiers mètres de roues une voiture consommait plus de pétrole que celui des toutes les matières plastiques qu'elle contenait.
    Il y a aussi cette phrase de Pierre-Gilles De Genes: "le pétrole est un produit trop chimiquement riche pour que ce ne soit pas un crime de simplement le brûler dans une chaudière." (ou quelque chose d'approchant)
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  9. #7
    Tenacatita

    Re : Et pour l'industrie pétrochimique ?

    Citation Envoyé par Goofy
    Je ne suis pas sûr que le problème soit si important que ça. Je pense que la quantité de pétrole utilisée pour la pétrochimie est bien plus petite que ce qu'on utilise en carburant. Et qu'il reste encore la moitié du pétrole disponible (environ 1000 milliards de barils).
    Quand le choc pétrolier va arriver, le pétrole va être très cher (dernière estimation 380$ le baril, on va dire 4€ le litre d'essence), on trouvera d'autres sources d'énergie, du coup le prix du pétrole va se stabiliser et le pétrole restant sera utilisé pour la pétrochimie.

    Dites-moi ce qui vous en pensez...
    Le problème est au contraire très important. A l'heure actuelle on ne sais pas remplacer le pétrole à grande échelle et il y a fort à parier que l'on se saura toujours pas le remplacer dans 10 ans, avec un baril forcément très élevé à cause de la tension demande-production et pour les raisons developpées par l'aspo et aussi par IXIS (caisse d'épargne). On ne sait pas remplacer le pétrole, pétrole qui a mis des millions d'années a se former et que l'on brûle à toute vitesse. Le "on trouvera d'autres sources d'énergie" est pour moi irréaliste.

    L'industrie et toute notre économie s'adaptera très très difficilement à un pétrole 3,4, 5, 6 ou 7 fois plus cher qu'aujourd'hui. Cela va générer des troubles sociaux énormes (en Europe le pétrole cher pénalise déjà la croissance, voir aussi la situation de quasi guerre civile au Nicaragua à cause du prix du pétrole), une dangereuse instabilité politique et une course aux ressources entre les grandes puissances avec comme corolaire les conflits armés type Irak. Cette tension offre-demande rendra tout acte terroriste au niveau de la chaîne du pétrole (sites de production, zones stratégiques pour le passage des pétroliers, pipe lines, raffineries) très dangereuse étant donné que le prix du baril montera immédiatement.

    Point positifs du pétrole cher : fin des délocalisations (coût du transport des marchandises) et retour aux productions locales.
    Dernière modification par Tenacatita ; 10/06/2005 à 16h05.

  10. Publicité
  11. #8
    malicolo

    Re : Et pour l'industrie pétrochimique ?

    Dans l'utilisation des matières plastiques le recyclage se fera de plus en plus sélectif et la matière première de moins en moins nécessaire . Grace a la réutilisation des plastiques recyclés .

  12. #9
    meteor31

    Re : Et pour l'industrie pétrochimique ?

    Du moment qu'il reste du carbone (charbon ,biomasse ,gaz nat , recyclage etc..) et de l'eau (pas un problème non plus) la chimie "sait faire" n'importe quel hydrocarbure (H,C) ou molécule avec C,H,O.
    La pétrochimie retournera à sa maman la carbochimie avec les connaissances et progrès supplémentaires qu'elle aura acquises au cours de ces derniers décennies.

    à plus

  13. #10
    MomoPoloChocho

    Re : Et pour l'industrie pétrochimique ?

    Bonjour
    nous sommes des éleves de première S et nous faisons des TPE sur la pétrochimie
    nous avons réfléchi sur la problématique et nous avons évoqué l'avenir de la pétrochimie.
    Pouvez vous nous aider pour cette problématique ?
    Auriez vous des sites qui parlent de ce thème ?
    merci de votre réponse rapide

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. génie de l'industrie alimentaire
    Par pitchpitch dans le forum Technologies
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/05/2007, 10h24
  2. Maths spé pour intégrer l'industrie nucléaire ???
    Par Viviter dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 12
    Dernier message: 10/09/2006, 15h38
  3. experts liés à l'industrie
    Par docteur vincent dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/06/2006, 19h37
  4. Innovation : pluie de millions, de Quaero à TVMSL, pour l'industrie du futur
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/04/2006, 13h21
  5. TPE : de la nature à l'industrie
    Par rob29 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/10/2005, 12h21