Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 43

solutions pour des avions silencieux




  1. #1
    Eubonnois

    solutions pour des avions silencieux

    Bonjour tout le monde,

    J'habite dans une zone juste sous les 2 couloirs aériens de Roissy (le principal aéroport Français) et un des plus grand au monde.

    De ce fait, je fais partie de l’association ADVOCNAR qui milite pour que les habitants sous ces couloirs aériens soient un minimum respectés mais qui propose surtout des solutions réalistes.

    Mon post ici est surtout pour lancer la réflexion sur des idées qui pourraient réduire le bruit ou la pollution induite par les avions.

    - à savoir qu'au niveau du bruit c'est à l’atterrissage qu'il est le plus important lorsque les volets sont complètement ouverts et que l'avion est à sa vitesse minimum.

    pour le décollage, mon rêve serait que le pot d'échappement pour avions soit inventé.

    Sinon, toute solution pouvant améliorer la vie des riverains, par exemple système de bruit blanc pour s'isoler à l'intérieur, ou déflecteur etc... peut changer la vie quand les vols se succèdent toutes les 5 sec.

    http://www.advocnar.fr/

    PS : nous faisons un grand rassemblement au trocadéro Samedi prochain ouvert à tous pour exprimer notre point de vue.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    wizz

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Si je me souviens bien, lorsqu'on avait construit Roissy, c'était un grand champ, avec quelques villages

    Et maintenant, lorsqu'on y fait un tour, on y voit plein de logements datant APRES la construction de l'aéroport...

    si on approche son nez du cul d'une vache, alors forcement, ça pue...
    de même, si on habite près de....

  4. #3
    polo974

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Ils ne doivent pas avoir les mêmes avions que ceux que j'ai déjà entendu...

    Car le bruit au décollage est nettement plus important qu'à l'atterrissage.
    Mais en général, c'est à l'autre bout de la piste (selon le vent dominant)...

    Pour des luttes actives (son déphasé), c'est pas gagné.
    Reste les boules Quies, le bunker en 6ème sous-sol ou la surdité.
    Daudet, tu vas nous manquer...


  5. #4
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Le problème ne touche pas forcément les personnes proches d'un aéroport mais toute la région environnante.

    Vous n'êtes surement pas complètement isolé, imaginer que la petite rue qui donne chez vous se transforme en autoroute, qu'il y apparaisse maintenant des camions aussi (A380) et que tout ce petit monde ne respecte pas le code de la route.
    Je vous assure que s'il y a bien des radars pour les avions, il n'y a pas de flash ni de gendarme au détour d'un carrefour. C'est aux particuliers de porter plainte (cf rubrique PV de l'ADVOCNAR).

    Avant de dénigrer jeter aussi un coup d'oeil au radar en temps réel sur le site suivant : http://www.dfld.de/Radar/index.php?L=F&E=W&R=650
    et vous comprendrez qu'il ne s'agit pas de vaches mais de vrais autoroutes au dessus de nos têtes.

    Bien cordialement,

  6. #5
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Effectivement au décollage le niveau sonore en DB est supérieur à celui enregistré à l’atterrissage mais très court car le pilote a pour directive de prendre très vite un maximum d'altitude. Par contre pour l’atterrissage l'avion survole une longue distance à basse altitude volets ouverts (renvois du bruit des réacteurs vers le bas). Le bruit est strident et pas forcément constant car remise et coupure de gaz s'alternent pour tenir l'altitude.

    Le double ou triple vitrage avec VMC double flux c'est déjà pas. reste peux de db à filtrer, d'où un système actif...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    wizz

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Effectivement. Si la petite ruelle devant ma maison se transforme en autoroute, un axe majeur de circulation, alors en effet, je suis en droit de raler. Parce qu'avant cela, j'étais tranquille, pénard, bien au calme jusqu'à ce qu'on vienne contruire une autoroute devant chez moi

    En revanche, la situation n'est pas la même si j'ai acheté le terrain proche de l'autoroute déjà construite, et que j'y ai construis ma maison. Là, faut pas raler que c'est bruyant...

    Et donc idem, je me demande combien y a t il de maison AVANT la construction de l'aéroport, et combien de maison APRES...(et donc qui est en droit de raler contre le bruit des avions, et qui n'est pas en droit, fallait pas venir ici...)

  9. #7
    Cécile

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Ce n'est pas si simple, Wizz:
    - si on regarde le périmètre touché par le bruit des avions (et pas seulement les riverains les plus proches des aéroports), il y a quand même plus que quelques villages qui étaient là AVANT les aéroports.
    - Ceux qui ont fait construire après l'aéroport, mais lorsque le nombre d'avions étaient limités, sont quand même en droit de râler lorsque le trafic augmente exponentiellement
    - il y a des règles sur le trafic, qui ne sont pas toujours respectées : horaires d'atterissage, hauteur... il faudrait des sanctions bien plus sérieuses pour faire cesser cela

    Sinon, pour répondre à la questions de départ, quelques articles sur des recherches de l'Onera :
    http://www.onera.fr/coupdezoom/01-ma...silencieux.php
    http://www.onera.fr/coupdezoom/11-br...coulements.php
    Et pour les petits avions de loisir (qui sont, eux aussi, responsables de nombreuses nuisances) : http://www.onera.fr/coupdezoom/21-he...ses-anibal.php
    .

  10. Publicité
  11. #8
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Beau travail de la part de l'ONERA, des solutions sont donc envisageables à moyen terme
    Il faut les soutenir et faire connaitre leur travail. J'en parlerais à l'ADVOCNAR.... en attendant, pousser pour une réglementation plus stricte c'est déjà les soutenir. D'autant que vu la durée de vie d'un avion...

    Dès qu'une solution est envisageable il faut l'appliquer plutôt que d'accepter de subir ou alors retourner à la charette tirée par une vache par exemple ou prendre la Fuite comme prônent certains. C'est ça qui est beau dans la science....

  12. #9
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Evidemment que les zones autours des aéroports se sont densifiées, mais les zones touchées sont d'un niveau régional et pas seulement les proches riverains. Ce ne sont pas des autoroutes en dur, vous n'allez pas me croire mais on peut les déplacer !

    Pour info je me situe à 20 Km à vol d'oiseau des pistes de CDG.
    Je me demande plutôt combien d'avions maintenant et combien dans le futur, surtout la nuit.

    Le AVANT ne justifie pas tout. La notion de confort évolue et ce qui est acceptable à un moment peut rendre la vie intenable.
    Les HLM étaient à leurs époque une incroyable avancée dans le confort moderne.

  13. #10
    hdsbattus

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Bonjour à tous,

    Loin de moi l'idée d'être contre vous mais le soucis ne se situ t-il pas ailleurs???

    Je m'explique:
    -personne ne veut de déchetterie à coté de chez soi mais tout le monde y va!!!
    -personne ne veut d'autoroute à coté de chez soi mais bcp de gens la prenne!!!
    -personne ne veut d'antenne relai près de chez soi mais tout le monde à un portable!!!
    -personne ne veut de station d'épuration près de chez soi mais bcp de gens y sont raccordés!!!

    Ce que je veux dire c'est que les nuisances produites par un aéroport sont réel mais la question est la suivante:

    -Ce n'est-il pas de notre faute que ces "nuisances " sont présentes dans notre vie de tout les jours???

    Je répètes que je ne nie pas les problèmes liés à la proximité d'un aéroport, juste de démontrer que nous sommes acteur des troubles occasionné...

    Cordialement

    hdsbattus

    PS: c'est juste une analyse d'une personne qui à habiter à coté d'une autoroute ...et qui la prenait pour aller bosser

  14. #11
    wizz

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Ce n'est pas si simple, Wizz:
    - si on regarde le périmètre touché par le bruit des avions (et pas seulement les riverains les plus proches des aéroports), il y a quand même plus que quelques villages qui étaient là AVANT les aéroports.
    - Ceux qui ont fait construire après l'aéroport, mais lorsque le nombre d'avions étaient limités, sont quand même en droit de râler lorsque le trafic augmente exponentiellement
    Je n'ai jamais dit que seuls ceux qui habitent dans la ville accolée à l'aéroport auront le droit de raler

    Ce que je veux savoir, c'est parmis tous ceux qui ralent contre les bruits des avions (et donc peu importe leur lieu d'habitaton), combien étaient là AVANT la construction de l'aéroport, et combien sont venus s'installer APRES

    Et puis, fallait réfléchir avant de s'installer après, mais à cette époque où il y avait moins de trafic. Il y a 2000 ans, Paris était un petit groupement de quelques habitations. Il y a 300 ans, New York était quelques cabanons. Maintenant, ce sont des mégapoles. Tout évolue, à commencer par la taille des voitures (et dont ceux des raleurs anti bruit avion). Mais bizarrement, en s'installant à proximité d'un aéroport, les gens pensent que son activité restera constante, sera inchangé pour les XX prochaines années....

    bref, fallait pas

  15. #12
    hdsbattus

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Citation Envoyé par wizz Voir le message

    Et puis, fallait réfléchir avant de s'installer après, mais à cette époque où il y avait moins de trafic. Il y a 2000 ans, Paris était un petit groupement de quelques habitations. Il y a 300 ans, New York était quelques cabanons. Maintenant, ce sont des mégapoles. Tout évolue, à commencer par la taille des voitures (et dont ceux des raleurs anti bruit avion). Mais bizarrement, en s'installant à proximité d'un aéroport, les gens pensent que son activité restera constante, sera inchangé pour les XX prochaines années....

    bref, fallait pas
    +1

    mais il faut admettre que ce n'es quand m^me pas la panacée de vivre à coté

    hdsbattus

  16. #13
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Pour la voiture on a bien inventé le pot d'échappement pour limiter le bruit et sur les autoroutes les vitesses ont-été limités en 1970 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Limitation_de_vitesse), ensuite les pots catalytiques et les filtres à particules.. etc.
    Donc on ne doit pas subir sans rien dire mais faire avancer la recherche et trouver des solutions ou réglementer.

    N'est ce pas anormal que le TGV soit souvent plus cher que l'avion pour relier les grandes villes françaises ?
    -> Est-ce normal que le Kérosène ne soit pas taxé ? Le réseau ferré coûte cher à entretenir. Pourquoi ne pourrait-ils pas être financé par ceux qui prennent les jets privés (cf les nuisances du Bourjet) par exemple.

    Le problème du bruit des avions n'est pas nouveau mais l'explosion des vols de nuit (en majorité du fret) sur la plateforme de CDG en plein survol d'une zone urbaine dense est un fait nouveau.
    Ces avions cargo sont plus bruyants et nous subissons les réglementations des autres pays (Japon, USA, Londres, Allemagne interdisant de plus en plus les vols nocturnes).

    Le fait de vivre dans des zones de plus en plus denses en terme de population poses forcément des problèmes de voisinage. Mon voisin fait un peu de bruit et organise quelques soirées dans l'année = ça reste acceptable. S'il se met à faire la fiesta toutes les nuits sono à donf, ça va pas aller. ET ce, je ne vois pas ce que ça change qu'il soit arrivé là avant moi ou pas.

  17. #14
    wizz

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Faut pas tout confondre.

    Un avion sans moteur, on ne sait pas encore le faire
    Et donc si on ne veut pas subir le bruit des avions, alors il fallait ne pas venir s'installer à côté. Point barre

    Il y a 2 catégories de gens, les victimes et les autres

    -victimes: ils étaient déjà là avant la construction de l'aéroport, à l'époque où c'était un champs de betterave (ou peu importe), c'était la campagne, c'était le silence (hors bruit de campagne). Puis on a décidé d'y construire un aéroport (et peu importe s'ils étaient d'accord ou pas). Ceux là ont le droit de raler, parce qu'on leur a imposé la présence d'un aéroport comme voisin

    -les autres: ils auraient pu construire leur logement partout (avec les inconvénients associés, genre cher), mais finalement, ils AVAIENT DECIDE DE VENIR DE LEUR PLEIN GRE habiter à côté de l'aéroport. Alors faut pas raler que c'est bruyant par la suite. Ce sont eux qui avaient décidé de vivre à côté d'une source sonore


    Si tu t'appelles Mamadou, et que tu n'aimes pas le froid, alors faut pas venir vivre en Suede pour ensuite raler qu'il fait froid

    Inversement, si tu t'appelles Bjorn, tu es suédois, et que si tu n'aimes pas la chaleur, le soleil à 45°C à l'ombre, alors faut pas décider de venir au Sénégal pour y habiter, puis de raler qu'il y fait trop chaud

    Et donc de même, si t t'appelles Dupont, que tu as des oreilles sensibles, alors fallait pas venir habiter à côté de l'aéroport pour ensuite raler que c'est bruyant, de raler que les scientifiques ne font rien pour rendre les avions silencieux. Il y avait des avantages et des inconvénients pour venir habiter à côté d'un aéroport. L'avantage, c'est pas cher (nous irons tous au paradis). L'inconvénient, ce sont les avions, c'est le bruit
    Dernière modification par wizz ; 03/10/2011 à 18h12.

  18. #15
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    ok Wizz, pour vous il n'y a donc aucune solution à part la fuite vers un lieu plus cher. c'est votre avis. merci pour votre réponse.

    Ce que vous ne comprenez pas, c'est qu'il ne s'agit pas de proximité de l'aéroport soit disant pas cher (aller faire un tour sur un site immobilier et regarder le prix d'une maison à Enghien les bains par exemple avant de parler de ce qu'on ne connait pas). Paris est à combien de Km de CDG ? Le nord et l'Ouest de la ville de Paris sont très touchés par ce problème.. mais c'est vrai, il ne fallait pas venir à Paris.

    Je pensais être sur un forum scientifique mais je me rends compte qu'à part le bon commentaire de Cécile, avoir le droit à plusieurs messages "fallait pas s'installer près d'un aéroport"... c'est triste. Bientôt on cherchera pas à guérir car "fallait pas respirer" les fines particules de diesel ou "fallait pas habiter à côté du champs" où on épand des pesticides....
    Non, faut fuir à chaque nouvelle nuisance, c'est ça la solution !

    Heureusement qu'il y en a qui bossent :

    "http://www.onera.fr/coupdezoom/01-ma...silencieux.php
    http://www.onera.fr/coupdezoom/11-br...coulements.php
    Et pour les petits avions de loisir (qui sont, eux aussi, responsables de nombreuses nuisances) : http://www.onera.fr/coupdezoom/21-he...ses-anibal.php
    ."

    Bonne journée Wizz dans votre monde parfait ou Mamadou reste dans son pays et les Suédois restent en Suède.

  19. #16
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Faut pas tout confondre.

    Un avion sans moteur, on ne sait pas encore le faire
    PS. pour votre culture, un avion sans moteur s'appelle un planeur et ça existe.

    D'ailleurs, utiliser la capacité à planer d'un avion (yc un 747), c'est une des meilleures voies pour réduire le bruit à l'atterrissage (le plus gênant car à CDG les avions descendent par pallies et donc doivent couper et remettre les gaz constamment).

  20. #17
    hdsbattus

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Salut,

    Je suis bien conscient des désagréments lié à la proximité d'un aéroport,
    mais quand vous dites : "PS. pour votre culture, un avion sans moteur s'appelle un planeur et ça existe."
    c'est un peu une fausse réponse!!!!

    Si je m'abuse un planeur à 2 places maxi...et pour le faire décoller 2 solutions:
    -le remorquage par un avion!!!
    -le treuillage!!!

    Donc ce n'est pas une solution!!!

    Il faudrait plus comme vous le dites une "coupure des gaz" lors des atterrissage mais QUIZZ du décollage!!!!

    cordialement

    hdsbattus

  21. #18
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Il ne s'agit pas de proximité d'un aéroport mais plutôt d'un couloir aérien.

    Un avion de ligne atterrie toujours face au vent. Donc suivant le sens du vent, lorsque l'on se trouve sous un couloir aérien ont les entends à l'atterrissage où au décollage.
    L'atterrissage est une procédure beaucoup plus longue, où un avion de ligne est parfois à 1500m alors qu'il est encore à 50Km de la piste. Ce qui augmente la population survolée. Le décollage est court "prise rapide d'un maximum d'altitude" mais très gênant pour les proches riverains de l'aéroport (ceux là ont des subvention pour l'insonorisation) et ils "savaient" en s'installant. On pourrait quand même l'améliorer car souvent l'avion va jusqu'au bout de la piste alors qu'il pourrait décoller bien avant pour les plus moderne.

    Peut-on dire qu'un planeur est un avion ? Pas de notre point de vue moderne et c'est un autre débat. Mais un avion doit planer, ça c'est sûr
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wright_Planeur_1902

  22. #19
    f6bes

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Citation Envoyé par Eubonnois Voir le message
    Il ne s'agit pas de proximité d'un aéroport mais plutôt d'un couloir aérien.

    Un avion de ligne atterrie toujours face au vent. Donc suivant le sens du vent, lorsque l'on se trouve sous un couloir aérien ont les entends à l'atterrissage où au décollage.
    L'atterrissage est une procédure beaucoup plus longue, où un avion de ligne est parfois à 1500m alors qu'il est encore à 50Km de la piste. Ce qui augmente la population survolée. Le décollage est court "prise rapide d'un maximum d'altitude" mais très gênant pour les proches riverains de l'aéroport (ceux là ont des subvention pour l'insonorisation) et ils "savaient" en s'installant. On pourrait quand même l'améliorer car souvent l'avion va jusqu'au bout de la piste alors qu'il pourrait décoller bien avant pour les plus moderne.

    Peut-on dire qu'un planeur est un avion ? Pas de notre point de vue moderne et c'est un autre débat. Mais un avion doit planer, ça c'est sûr
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wright_Planeur_1902
    Bj rà toi ,
    La finesse d'un avion de ligne varie entre 15 et 20 (voir taux de chute)....voire 30.
    Un planeur est un aéronef . (certains planeurs SONT motorisés)
    Un avion est un aéronef.
    Reste à connaitre TA définition pour le mot " avion" et "planeur" ( ..."Pas de notre point de vue ...)
    A+
    Dernière modification par f6bes ; 04/10/2011 à 11h27.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  23. #20
    hdsbattus

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Un planeur est un aéronef . (certains planeurs SONT motorisés)
    Salut, oui mais dans de rare cas, c'est un peu comme les voitures amphibie....
    ça existe mais ce n'est pas la norme!!

    hdsbattus

  24. #21
    wizz

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Citation Envoyé par Eubonnois Voir le message
    Il ne s'agit pas de proximité d'un aéroport mais plutôt d'un couloir aérien.
    TAKA remplacer "fallait pas habiter à côté de l'aéroport" par "fallait pas habiter sous un couloir aérien"

  25. #22
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Merci pour la précision Wizz, c'est bien de cela qu'il s'agit.

    Voici un site très intéressant sur une journée type en IDF (bon, je sais bien qu'il fallait pas venir habiter en IDF mais bon, tout le monde n'a pas le choix).

    http://www.developpement-durable.gou...tiques-du.html

  26. #23
    wizz

    Re : solutions pour des avions silencieux

    il y a "IDF sous un couloir aérien" et "IDF pas sous couloir aérien"

    alors "fallait pas habiter IDF sous un couloir aérien" pour ensuite raler que c'est bruyant

  27. #24
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Wizz,
    Vos commentaires ne sont pas très constructifs.
    Avez-vous regardé le plan sur le lien http://www.developpement-durable.gou...tiques-du.html ?
    Avez vous compris, depuis le début de la discussion, qu'un couloir aérien ce n'est pas un aéroport ou une autoroute, ça bouge, ça peut aller là où il n'y en avait pas.

  28. #25
    wizz

    Re : solutions pour des avions silencieux

    ah bien sûr, tout le monde sait bien:
    qu'un village, ça peut s'agrandir
    qu'une ville, ça peut s'agrandir
    qu'une entreprise, ça peut s'agrandir, ça peut s'adapter par rapport aux exigences de la société
    mais en revanche, tout le monde sait bien qu'un aéroport, ça n'a pas le droit de modifier, d'évoluer, de s'apdater....

  29. #26
    phys4

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Citation Envoyé par Eubonnois Voir le message
    Wizz,
    Vos commentaires ne sont pas très constructifs.
    Avez-vous regardé le plan sur le lien http://www.developpement-durable.gou...tiques-du.html ?
    Avez vous compris, depuis le début de la discussion, qu'un couloir aérien ce n'est pas un aéroport ou une autoroute, ça bouge, ça peut aller là où il n'y en avait pas.
    Bonsoir aux participants, je suis heureux que Eubonnois a mis les pieds dans le plat sur ce sujet.
    Je fait partie d'une autre association de défense contre les nuisances (ACNAB)
    Nous nous battons actuellement contre un changement programmé de couloirs aériens : la modification vise à élargir le périmètre d'approche pour pouvoir y mettre plus d'avions à plus grande distance.
    Le prétexte était de réduire la nuisance et la pollution, mais l'étude détaillée montre qu'en réalité l'augmentation du trajet augmente la consommation totale, et que la diminution de bruit prévue, est négligeable.
    Nous sommes aidés par un syndicat de pilotes qui conseille un autre projet consistant à programmer aussi souvent que possible la descente progressive à la place de la descente par paliers. Cette technique remplace le guidage par paliers d'altitudes successives par un guidage à angle de descente constant qui amène l'avion au seuil de piste. Les moteurs peuvent rester au ralenti pendant une grande partie de la descente, la consommation s'en trouve alors fortement réduite ainsi que le bruit. Certains aéroports la pratique dèjà.

    La DGAC n'apprécie pas cette technique pour une raison inavouable : cela demande plus de travail aux aiguilleurs du ciel et la DGAC redoute par dessus tout les grèves des aiguilleurs.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  30. #27
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Bonjour phys4,

    Malheureusement la DGAC est un peut comme l'administration US qui autorisait les forages dans le golfe du Mexique et qui tirait ses revenus des redevances des pétroliers.
    Si j'ai bien compris, la DGAC est financée par les taxes aéroportuaires, il y a donc conflit d'intérêts.
    ils ont tout intérêt à qu'il y ai toujours plus de vols quelles qu'en soient les conditions.
    Cf. Mr Gandil qui aux dernières nouvelles était toujours opposé au projet de descente continue.
    Et puis qu'importe les économies de Kérosène vu qu'il n'est pas taxé, diminuer la pollution d'un avion, difficile à mesurer tant elle est dispersée, n'intéresse pas grand monde.

    Il y a aussi la possibilité d’atterrissage par léger vent arrière.

    Vous avez raison, la descente continue représente une bonne voie pour réduire les nuisances proches et en éviter de nouvelles dans le grand Ouest (j'espère que Wizz n'habite pas dans le coin).
    Le bruit de fond restant plus constant il sera moins gênant.
    Lors d'un changement de palier, accélération ou décélération, j'ai l'impression que les extra-terrestres sont en train de débarquer dans mon jardin.
    Les changements de fréquence sonore des réacteurs sont impressionnants !!

    Par contre, concernant les vols de nuit, je pense qu'il n'y a pas d'autre alternative que de réglementer et d'éloigner la plateforme logistique Fedex La postale, Hub Air France and Co, à Valtry par exemple, car même avec du triple vitrage et VMC double flux, le bruit ressortira toujours dans le silence nocturne.

    Sur ce point, je pense que les associations qui défendent le grand ouest et celles des proches riverains doivent vraiment parler d'une seule voix car, en journée, avec du bruit de fond, entendre les avions c'est agaçant, la nuit, avec un silence total, qu'ils soient loin ou près c'est vraiment insupportable.

  31. #28
    homersimpson62

    Re : solutions pour des avions silencieux

    bonjour
    curieux la solution ? deplacer le probleme a Valtry....
    on ne fait pas d atterrissage vent arriere, probleme d allongement de distance d atterrissage , et pour le decollage ce serait donc forcement aussi vent arriere , ideal pour avoir un avion dans le jardin
    je pense que la solution (ideale pour le bruit je suis d accord) de descente continue est refusée par la DGAC etc... purcequ il travaillent en niveau de vol pour le controle aerien (pour eviter les abordage en vol) d ou la descente en pallier
    la consommation n importe pas aux equipage et compagnie.... c est meme un points tres important durant le vol; le kerosene est taxé il me semble ? ; la pollution d un avion est mesuré et interresse beaucoup de monde , elle fait partie du programme d essais , voir sur les sites des motoristes...
    personnellement je "fais de l avion" et les problemes de bruits et nuisances sont pris au serieux lors du vol ( reduction moteur apres la phase de decollage , evitement des zones habitées etc ...)
    c est pas mal que la DGAC soit financé par les taxes portuaires .... sinon qui va payer , le contribuable lambda??

  32. #29
    Eubonnois

    Re : solutions pour des avions silencieux

    Bonjour,

    Vatry est dans une zone infiniment moins dense que CDG et les vols commerciaux sont déjà en train de s'y développer (cf Ryanair).
    Ce qu'il faut voir c'est que la centralisation à outrance sur Paris mène à des situations insupportables pour tout le monde. Les habitants mais aussi les travailleurs de nuit, souvent mal payés et qui peinent à se loger dans la région vu les prix. Alors que, même si forcément il y aura de nouvelles nuisances à Vatry, globalement la balance sera positive entre emplois et qualité de vie.

    Il me semblait qu'un avion moderne pouvait atterrir par faible vent arrière (5, 10Km/h) et vu la longueur des pistes de CDG il me semble avoir vu passer une étude de faisabilité positive. Mais vous avez l'air de mieux connaitre le sujet et je me trompe peut-être ?

    Concernant le risque d'abordage en vol, je suis certain (c'est mon avis) que la sécurité est un prétexte facile à opposer mais que la vérité est qu'il sera alors beaucoup plus difficile d'augmenter encore les cadences et que cela portera un coup à la croissance de CDG.
    Forcément, il y aura plus de travail pour les contrôleurs aériens, ils ne sont pas contre pour en avoir échangé avec eux sur le sujet, mais il faut leurs donner les moyens, y mettre la forme et de la considération aussi.

    C'est certain que les 13000 employés de la DGAC font du bon travail mais, alors que leurs budget dépends directement du nombre de vols, c'est clairement les mettre dans une situation de "juge et partie" que leur donner la mission de "la préservation de l'environnement, par une lutte permanente contre les nuisances générées par le transport aérien"

    Les constructeurs font des efforts pour améliorer les performances du matériel mais il y aussi l'usage de ce matériel.
    Ma nouvelle voiture consomme moins que l'ancienne mais si je continue a accélérer dans les descentes, c'est sûr je consommerais toujours moins qu'avant, mais il doit y avoir moyen de faire mieux

  33. #30
    homersimpson62

    Re : solutions pour des avions silencieux

    bonjour
    l atterrissage peut se faire avec un leger vent arriere, ce n est pas le probleme.
    les avions atterrissent et decollent dans le meme sens (par exemple sur la piste 09/27 de roissy; 09 = piste qui s oriente vers 90° / 27 vers 270°) si la piste 09 est utilisée pour le decollage obligatoirement le meme sens doit etre utilisé pour l atterrissage .hors la phase decollage est la plus "cruciale" pour la longueur de piste (si il y a un probleme moteur paer ex.) donc le decollage doit se faire vent de face pour "economiser" de la longueur de piste
    j ai regardé le site http://www.entrevoisins.org/environn...procedure.aspx
    il indique que l atterrissage en pente continue est en service a Roissy....
    la penteest de 3° , ce que tu entend est peut etre la variation de la poussée reacteur (gaz ) pour tenir cette pente?
    je te rassure les pilotes ne "jouent" pas avec les gaz comme cela , c est tres encadré par des procedures , la pente doit etre fixe et suivie ainsi que la vitesse d ou les variations de regimes moteur

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Bientôt des biocarburants pour les avions ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/06/2008, 18h25
  2. Des avions pour compagnie
    Par jecario dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/11/2007, 23h06
  3. Actu - Des nanotubes pour cicatriser les avions
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/10/2007, 19h42
  4. Propulsion des avions : quelle solution pour l'après pétrole ?
    Par Stratenvie dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 44
    Dernier message: 27/04/2007, 10h27