Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire




  1. #1
    guillaume5

    vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    Je suis aller voir le documentaire super trasch suivi d'un débat en présence du réalisateur Martin Exposito pour lui dire que le travail qu'il avait réalisé était formidable mais ne servait à rien car les français sont comparables à un troupeau de moutons qui se laisse mener à l'abattoir en fermant sa gueule.
    J'essaye de créer mon entreprise permettant aux consommateurs d'avoir une consommation responsable et écologique d'avenir dans les produits alimentaires et non-alimentaires de base, à savoir:

    Produis transporté et/ou vendu en:
    -Vrac pour les produits ne nécessitant pas de précaution particulière (achat individuel)
    -Sac biodégradable et écologique (achat groupé pour volume important)
    -Conteneur palettisé retournant chez le fournisseur (vrac et nécessitant des précautions particulières)
    -Contenant en verre, métal retournant chez le fournisseur pour réutilisation (produits nécessitant des précautions d'hygiène)

    Possibilité pour les consommateurs de grouper leurs achats afin d'obtenir des prix plus intéressants
    Réduire, supprimer l'emballage
    Quantité à l'achat désiré, non imposé
    Payé que le produit
    Solution concrète pour réduire de 80% et à pratiquement 100% la quantité des déchets
    Relancer certaines productions au niveau national (exemple: culture des cornichons)

    Lier des relations commerciales en priorité avec des sociétés implanté sur le territoire français favorisant la production nationale des matières premières rentrant dans la composition du produit et ayant pris conscience de l'urgence écologique en mettant en place une politique interne et externe de développement durable associer à la vente du produit.

    Produits alimentaires sans additifs (colorant, conservateur, antioxydant, édulcorant, exhausteur de goût, dérivé d'acides gras, acidifiant, épaississant, émulsifiant, autres additifs) qui ont démontré par des études scientifiques très sérieuse la toxicité à long terme sur l'homme.
    Même principe pour les produits en contenant dont in existe un doute.
    Produits alimentaires sans OGM, matière première excluant lors de la production l'utilisation des pesticides, insecticides et fongicides.
    Pour les articles non-alimentaires, commercialiser uniquement des produits qui par leur utilisation respectent la vie humaine, végétale et animale.

    Réutilisation d'une infrastructure ferroviaire fret qui n'a pas servi depuis des années comprenant un entrepôt pour éviter qu'elle ne disparaisse, ce qui fut le cas des gare de Vincennes-Fontenay/Bois et Rosny/Bois sachant que le transport ferroviaire consomme 20 fois d'énergie pour transporter 1 tonne de marchandise que le camion.
    Développer des solutions alternatives au pétrole qui sont jusqu'à 200% moins polluant et disponible sur tout le territoire français.
    L'autre avantage de ce carburant est de maintenir des activités, des emplois plus que vitale pour les décennies à venir et n'est issu des agro-carburants.

    Récupération ou rachat aux consommateurs de certains déchets non réutilisables pour différentes raisons afin d'être revendu à des sociétés qui en ont besoin comme matière première et situé proche des fournisseurs permettant d'éviter le retour à vide d'une partie ou de la totalité des wagons afin de réduire les frais de transport compris dans le prix de vente final du produit que le consommateur va débourser.


    Mais ce projet, hélas, à peux de chance de voir le jour malgré le soutient des sociétés, des fournisseurs avec lesquelles je suis en contact et qui souhaitent aller dans ce sens.
    J'ai appelé les grosses association écologiques (wwf, greenpeace, les amis de la terre, good planet, planète urgence en autres) pour qu'ils soutiennent mon projet en le faisant connaitre aux adhérents afin que les personnes qui ont pris conscience des conséquences dûs au changement climatique pour les générations futures puissent avoir une alternative au système actuel qui nous conduit droit dans le mur.
    Ces associations écologiques ont préféré ne pas donner suite à ma demande de manière directe telle que: ont peux rien faire pour vous/nous, c'est l'énergie ou de manière indirect, pas de réponse malgré l'envoi des documents comprenant:
    - Explication du projet
    - Liste des produits disponibles
    Idem pour les comités d'entreprises malgré l'envoi des documents ainsi qu'une liste d'une vingtaine de pages d' additifs alimentaires comprenant:
    - Code
    - Risques
    - Utilisation
    - Pays ou il est interdit
    qui n'ont pas voulu donner suite à ma demande ou ne m'ont toujours pas répondu.


    Pour conclure, il semble que cela ne pose pas de problème aux parents ou futur parents d'empoissonner leurs enfants, de laisser en héritage aux générations futures une planète invivable, que les conséquences telles que sécheresse, famine, épidémie, perte de la biodiversité, catastrophes naturelles, maladie et cancer en augmentation, pollution, conflit, guerre pour le contrôle de l'eau, de la nourriture, de l'énergie, des matières premières fassent bander les gens.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cendres

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    Bonjour,

    Il serait bon de dégager des questions scientifiques/techniques de tout ça, sinon ça fait juste "texte militant énervé avec expressions familières". Ca permettrait d'amorcer des discussions sur des points précis.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  4. #3
    tarninou

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    Comme texte, c'est tout mélangé, c'est agressif, y a pas une donnée argumentée, tout est dit péremptoirement, bref, en ne parlant que de la forme, ça donne juste envie de ne pas être d'accord avec vous.

    J'espère que vous communiquez différement lorsque vous recherchez des sponsors...

    Sinon, il me semble intérressant d'échanger autour de ce genre de projet, si expliqué et détaillé. J'y suis plutôt favorable mais y vois un nombre d'écueils assez impressionant. Pour commencer par un des plus gros, vous parlez d'obtenir des prix plus attractifs, êtes vous sûr de pouvoir réaliser cela en ajoutant un intermédiaire ?
    C'est l'histoire d'un têtard qui croyait qu'il était tôt alors qu'en fait il était tard.


  5. #4
    Ryuujin

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    Je truc gênant dans ton propos, c'est qu'il est très très superficiel, plein de yakafokon, qu'il ignore la plupart des vrais problèmes et des mécanismes en jeux, et qu'il commence et se termine par un truc hyper-alarmiste quasi-paranoïaque.

    Ta solution est trop petite pour tes ambitions. Tous les plus gros problèmes, en fait tu les zappe.
    Par exemple, la bouffe, faut déjà la produire de manière régulière, en quantité et variété suffisante. Faut rémunérer correctement les producteurs, s'assurer qu'ils ont les moyens de bosser au mieux, les ressources nécessaires pour produire (notamment, engrais, ce qui est pas mal compromis dans un futur assez proche, et phytosanitaires efficaces). Il faut également acheminer cette production. Il faut produire de l'énergie sous des formes variées.
    En gros, tous les trucs un tantinet concret ou techniques sont passés à la trappe.

    Si tu veux qu'on t'écoute, il faut un projet complet, concret, et chiffré (notamment pour l'impact). Pas juste une vague idée.

  6. #5
    f6bes

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    Citation Envoyé par guillaume5 Voir le message
    Je suis aller voir le documentaire super trasch suivi d'un débat en présence ..onflit, guerre pour le contrôle de l'eau, de la nourriture, de l'énergie, des matières premières fassent bander les gens.
    B O N J O U R à toi,
    Effectivement j'ai du mal à digérer le manque de convivialité....et une prose un tantinet ...grossiére !
    Me demande pourquoi tu veux créer ton entreprise si les français sont...des moutons.
    On ne peut dire que tu maitrises l'art de la "com"....si on veut créer une entreprise , c'est un point à MAITRISER.

    Pour un début , t'a fait fort sur les avis des foromeurs.
    Je crois qu'il te faut revoir ta méthode de "com".

    A+
    Dernière modification par f6bes ; 29/10/2013 à 09h15.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    clemd89

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    Bonjour,

    Je vais reprendre plusieurs points qui sont à mon avis, insuffisamment travaillés et sur lesquels votre recherche n'a pas été assez poussée
    Citation Envoyé par guillaume5 Voir le message
    Produits alimentaires sans additifs (colorant, conservateur, antioxydant, édulcorant, exhausteur de goût, dérivé d'acides gras, acidifiant, épaississant, émulsifiant, autres additifs) qui ont démontré par des études scientifiques très sérieuse la toxicité à long terme sur l'homme.
    Certains industriels ont mis sur le marché des produits plus naturels, exemple du tarama qui est orange ou rose dans les rayons des supermarchés mais qui est un produit naturellement gris-marron. Nous savons qu'aujourd'hui, les consommateurs sont à la recherche de produits sains etc. Contre toute attente, le tarama sans colorant a fait un... FLOP ! et oui, des habitudes alimentaires ça ne sa change pas comme ça ! la couleur gris-marron plait moins que le rose fluo de cette préparation.
    De plus certains additifs sont des produits totalement naturels alors pourquoi leur faire la guerre ? (attention, je ne dis pas là qu'ils sont tous bon pour la santé)

    Citation Envoyé par guillaume5 Voir le message
    Réutilisation d'une infrastructure ferroviaire fret qui n'a pas servi depuis des années comprenant un entrepôt pour éviter qu'elle ne disparaisse, ce qui fut le cas des gare de Vincennes-Fontenay/Bois et Rosny/Bois sachant que le transport ferroviaire consomme 20 fois d'énergie pour transporter 1 tonne de marchandise que le camion.
    Développer des solutions alternatives au pétrole qui sont jusqu'à 200% moins polluant et disponible sur tout le territoire français.
    L'autre avantage de ce carburant est de maintenir des activités, des emplois plus que vitale pour les décennies à venir et n'est issu des agro-carburants.

    Récupération ou rachat aux consommateurs de certains déchets non réutilisables
    Nous sommes loin du temps ou les industriels étaient implantés le long des chemins de fer. Pour utiliser le réseau ferroviaire, un industriel doit payer un transporteur pour acheminer la marchandise jusqu'à la gare ferroviaire, payer le transport ferroviaire et payer un transporteur qui fera la navette entre la gare d'arrivée et son client. Y a t'il un gain ?

    En ce qui concerne les déchets, certains français ne sont déjà pas capable de faire le tri sélectif lorsque tout est mis en place dans les agglomérations pour leur faciliter ce tri... alors comment réagiront-ils si on leur demande encore plus ?
    Dernière modification par clemd89 ; 29/10/2013 à 09h27.

  9. #7
    wizz

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    peu ou prou, j'aurai fait les même remarques que les autres

    mais pour rigoler un peu, je relève ce petit détail digne du répertoire de Coluche, de la lessive qui lave plus blanc que blanc
    blanc, Coluche savait ce que c'est comme couleur
    moins blanc que blanc, Coluche savait ce que c'est comme couleur: c'est gris
    mais plus blanc que blanc, là, il ne savait pas ce que c'est comme couleur
    Citation Envoyé par guillaume5 Voir le message
    Développer des solutions alternatives au pétrole qui sont jusqu'à 200% moins polluant et disponible sur tout le territoire français.
    J'ai 100€
    10% de moins, je sais ce que c'est. Il ne me reste plus que 90€
    75% de moins, je sais aussi ce que c'est. Il ne me reste plus que 25€
    une baisse de 100%, je sais aussi ce que c'est: il me restera exactement 0€
    En revanche, une baisse de 200%, il faudrait que je réouvre mes anciens cours de maths, à moins que "d'autre" ferait mieux de revoir ses cours de communication...

  10. Publicité
  11. #8
    Ryuujin

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    une baisse de 100%, je sais aussi ce que c'est: il me restera exactement 0€
    En revanche, une baisse de 200%, il faudrait que je réouvre mes anciens cours de maths, à moins que "d'autre" ferait mieux de revoir ses cours de communication...
    Simple : tu dois 100 euros à ton banquier.

  12. #9
    wizz

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    je n'ai pas dit une dépense de 200€
    j'ai dit une baisse de 200%

    bref, une baisse de 100% des pollutions, je sais ce que je vais respirer

    mais une baisse de 200% des pollutions, là, je ne sais pas ce que je vais respirer....

  13. #10
    f6bes

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    Citation Envoyé par wizz Voir le message

    mais une baisse de 200% des pollutions, là, je ne sais pas ce que je vais respirer....
    Bonjour à toi,
    Ti est foutu...y a plus rien à RIEN à respirer. CQFD !
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  14. #11
    clmm2012

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    Bonjour,

    Je trouves ce genre de discussion un tantinet énervant. guillaume5, que tu ne soit pas content parce que ton projet ne puisse pas voir le jour, ça je comprends. Mais que tu ne prenne pas en compte des évidences, ça c'est terrible. Par exemple:
    - à quoi sert un emballage? En tout cas, le but n'est pas de créer un déchet. Il répond à des critères concernant l'hygiène, la sécurité, la sûretée, la traçabilité. Après on parle du décors. Va assurer avec ton "vrac" les 4 points évoqués,
    - les aditifs: il correspondent à des demandes issus de panels de consommateurs et les industriels ne les incorporent pas pour rien car ils augmentent les coûts de revient des produits, même si ils font mieux vendre.
    - la culture du cornichon réintroduite (c'est ton exemple): pouvoir d'achat (sans faire de politique déplacée, y'a des gouvernants qui ne l'ont pas encore compris et qui voudraient continuer à taxer tout ce qu'ils peuvent sans se préoccuper des conséquences désastreuses qui en découlent), charges sociales... etc... Renseignes toi sur le nombre d'agriculteurs qui arretent leurs exploitations qui ne trouvent plus de clients,
    - transports: va donc passer quelques nuits à Rungis et expliques nous après comment tu imagines essennecéeffer cette logistique depuis le départ jusqu'à l'arrivée des produits (il n'y a pas que de l'alimentaire) ainsi que leur départ et l'arrivée vers les lieux de consommation. Dans ta réponse, prends bien en compte que le transport par train est bien plus long que celui par route.

    Après on en reparle.

    Cela dit, soit factuel dans tes réponses (si toutefois tu en as...) parce que ton message de base, hein... A éviter: les "Ya qu'à faut qu'on".

    A+

  15. #12
    Tilleul

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    Vous croyez que les gens qui ont fait Kalundborg ils savaient qu'ils allaient faire Kalundborg ?

    Allez je vais faire semblant qu'on est en Amérique du Nord et faire comme si l'idée était d'aider les gens à réaliser leurs projets plutôt que de dire qu-on-peut-rien-faire-ouin-ouin-ouin-la-vie-est-trop-injuste-je-ne-suis-qu-une-goutte-d-eau-dans-un-ocean-de-desespoir-ou-est-ce-que-j-ai-donc-mis-mon-intégrale-de-Sartre ?

    Les bourses au déchets pour pouvoir faire de l'économie circulaire à la maille d'un territoire ça existe, la réhabilitation des voies ferrées pour des usages industriels ça existe aussi, et s'il a trouvé des fournisseurs et des sociétés qui souhaitent jouer le jeu pourquoi ça serait obligatoirement peine perdue, et même si ça n'apporte pas la paix dans le monde mais que ça rend juste service à des entreprises c'est quoi le problème ?

    Par contre ce qui est particulièrement stupide c'est d'aller appeler des ONG quand on veut créer son entreprise... Les gens auxquels il faut que tu t'adresse c'est plutôt OSEO, le conseil régional, les collectivités locales... Tu peux te rattacher aux appels d'offre sur l'économie circulaire du commissariat aux investissements d'avenir par exemple : http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?...&id=88884&p1=1
    Dernière modification par Cendres ; 30/10/2013 à 21h51. Motif: écarts de langage ascientifiques, n'apportant et ne démontrant que l'énervement de l'auteur
    Keep it in the Ground !

  16. #13
    tarninou

    Re : vous aurez du mal à croire ce que vous aller lire

    Sincèrement Tilleul, c'était pas pour descendre et je dis d'ailleurs que je trouve ce genre de projets SI et seulement si, il est un peu mature et réfléchi. Là je m'excuse, et c'est peut être la colère qui parlait dans le premier message que la raison, mais le nombre d'approximations, de raccourcis et d'erreurs est impressionnant.

    Franchement, bonne chance pour obtenir un financement auprès de collectivités territoriales avec un dossier comme celui qui est exposé en message 1...

    Et le côté "en France on râle et on aime pas la réussite, aux US on aide les gens à entreprendre parce qu'on a une mentalité de winners", est franchement un cliché très très éculé...
    C'est l'histoire d'un têtard qui croyait qu'il était tôt alors qu'en fait il était tard.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Vous manquez d'inertie dans votre maison, vous avez besoin de meubles ? Ce sujet est pour vous !
    Par vinsurvain dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/02/2011, 16h59
  2. Vous dites-vous parfois que vous voulez changer de métier?
    Par kindy8847 dans le forum Enseignement : le forum des enseignants
    Réponses: 28
    Dernier message: 14/03/2010, 18h29
  3. Vous n'etes pas obligé de me croire !
    Par f6bes dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/11/2009, 20h17