Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 102

Bilan de la production électrique Française - 2005




  1. #1
    jer75

    Bilan de la production électrique Française - 2005

    Bonjour,

    Des nouvelles fraîches et intéressantes, en particulier pour les adeptes de la « transformation d’électricité en chaleur », (quelque que soit le système) et pour ceux et celles qui n’ont pas encore compris qu’il faut réduire la consommation et pas la facture...

    Quelques citations de la présentation du Bilan électrique Français 2005 par RTE.

    « Hausse de la consommation de +0,7%, essentiellement le fait de la consommation domestique (l’hiver 2005 plutôt rude ayant occasionné un recours accru au chauffage) ».

    «Nouveau record de consommation d’électricité avec un appel de 86 024 MW au mois de février».

    «Hausse de la part du thermique classique : +10,7% »

    Et en prévision :
    «Augmentation de production de 800 MW pour l’automne 2009 et de 1000 à 1200 MW supplémentaires par an à partir de 2010.»

    No comment, on marche sur la tête...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    r17777

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    peux-tu nous donner le liens précis?
    merci...

  4. #3
    r17777

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par jer75
    .... et pour ceux et celles qui n’ont pas encore compris qu’il faut réduire la consommation et pas la facture...
    Je suppose que tu voulais dire :
    …pour ceux et celles qui n’ont pas encore compris qu’il faut réduire la consommation et pas uniquement la facture...
    Je ne mets pas de point d'interrogation tellement il me paraît évident que t'as simplement oublié un mot ... rien de grave, mais bon ! Je préfère préciser, par ce que des fois on à affaire à des gens qui nous prennent vraiment pour des ayatollah
    Citation Envoyé par jer75
    « Hausse de la consommation de +0,7%, essentiellement le fait de la consommation domestique (l’hiver 2005 plutôt rude ayant occasionné un recours accru au chauffage) ».

    «Nouveau record de consommation d’électricité avec un appel de 86 024 MW au mois de février».

    «Hausse de la part du thermique classique : +10,7% »
    Augmentation de 10.7 par rapport à quoi précisément stp?


  5. #4
    DanielH

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Le record de puissance a encore été battu le 26 janvier avec 86280 MW !!!

    http://www.rte-france.com/jsp/fr/act...he.jsp?Id=8661

    C'est un fait, la consommation d'électricité est toujours croissante. La part du thermique à flamme augmente et c'est vraiment ça qui est inquiettant. Je suis d'accord qu'un chauffage électrique fonctionnant aux heures de pointes est une illeptie, mais associé à un système de stockage de chaleur (dalle chauffante par exemple), c'est tout de même mieux que le gaz ou pire le fioul !!!

    Pour les bilans annuels, il y a:

    http://www.rte-france.com/htm/fr/vie..._annu_2005.jsp

  6. #5
    jer75

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Pas de lien précis R1777.

    Source: "Energie plus" du 1er Fevrier 2006.

    Mais peut etre que ces chiffres sont dispo sur le site de RTE? Je n'ai pas vérifié.

    +10,7% par rapport à la production thermique 2004.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jer75

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    et ben voila les liens

    Merci DanielH

  9. #7
    r17777

    Talking Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    hé "Jer5" t'as oublier un "7" à r17777 !!!

    j'y tien par ce que y'en à même un qui s'amuse à faire des jeux de mots entre mon pseudo et les gaz caloporteurs des installation électro-thermodynamiques... !
    mais faut dire que personnelement je suis bon joueur et ça m'amuse moi aussi ...

    un vrai gamin c'te r17777 !!

  10. Publicité
  11. #8
    r17777

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par DanielH
    C'est un fait, la consommation d'électricité est toujours croissante. La part du thermique à flamme augmente et c'est vraiment ça qui est inquiettant. Je suis d'accord qu'un chauffage électrique fonctionnant aux heures de pointes est une illeptie, mais associé à un système de stockage de chaleur (dalle chauffante par exemple), c'est tout de même mieux que le gaz ou pire le fioul !!!
    Pas tout à fait ! Voir même pas du tout
    Les besoins de chauffage électrique hors pointe sont des besoins de semi base...
    La semi base est elle aussi assurée par les centrale thermique ...
    Et vu la dégringolade de la production hydraulique c'est dernière année, on ne peut plus dire que le ratio CO2 soit tjrs à l'avantage des systèmes électriques que tu nous cites...
    Donc un plancher chauffant élec reste tjrs une ineptie !
    Dernière modification par r17777 ; 03/02/2006 à 15h47.

  12. #9
    r17777

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    bon tant qu'à faire... je rectifie mes propres érreurs d'eaurthaugraffe ....
    merde j'me suis fait grillé par la durée de 5 min pour ré-éditer mon post

    "Pas tout à fait ! Voir même pas du tout
    Les besoins de chauffage électrique hors pointes sont des besoins de semi base...
    La semi base est elle aussi assurée par les centrales thermiques à flammes ...
    Et vu la dégringolade de la production hydraulique ces dernières années, on ne peut plus dire que le ratio CO2 soit tjrs à l'avantage des systèmes électriques que tu nous cites...
    Donc un plancher chauffant élec même plus performant qu'un grille pain, reste tjrs une bonne ineptie !

  13. #10
    DanielH

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par r17777
    Donc un plancher chauffant élec même plus performant qu'un grille pain, reste tjrs une bonne ineptie !
    Ca dépend de ce à quoi tu compares. Pour moi le but est de rejeter moins de CO2. Une centrale thermique au gaz a un rendement supérieur à 1/3 perte sur le réseau compris. Si l'électricité utilisée pour le chauffage provient à moins d'1/3 d'une centrale aux gaz c'est bon, dans le cas contraire, autant avoir la flamme chez soit. Il est rare, en dehors des heures de pointes, que les centrales à flamme représentent plus du 1/3 de la production, donc je maintiens. Par contre si tu me dis qu'il vaux mieux isoler ou/et utiliser une chaudière au bois, je ne dirais certainement pas le contraire...

    Le problème est qu'on ne peut pas faire toujours comme on veut si on ne veut pas faire croitre la facture au delà du résonnable. Par exemple je suis en train de changer ma chaudière au gaz. Je me suis évidemment posé des questions, mais comme j'ai des radiateurs et pas de cheminée efficace, j'ai du me résoudre à installer une chaudière à condensation. (Sachant que je n'arriverais jamais à amortire le surcoût de la condensation mais j'accepte de faire tout de même un effort financier...)

  14. #11
    Quisit

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    En tout cas il reste une réalité : une centrale thermique sans cogénération rejette 70% de l'energie sous forme de chaleur... c'est un peu ballot. avec les 30% restant tu essaye de produire de la chaleur chez toi.
    Résultat une chaudière a condensation chez soi fait forcément mieux

  15. #12
    r17777

    Talking Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par Quisit
    En tout cas il reste une réalité : une centrale thermique sans cogénération rejette 70% de l'energie sous forme de chaleur... c'est un peu ballot. avec les 30% restant tu essaye de produire de la chaleur chez toi.
    Résultat une chaudière a condensation chez soi fait forcément mieux
    merde! zut! crotte!!! comment fais-tu pour te démerder à toujours nous sortir des aussi courtes, claires, nettes et bonnes réponses ??!!

  16. #13
    Patrick222

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Parce que ses réponses il les tape, alors que toi tu causes.....................

  17. #14
    r17777

    Talking Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par Patrick222
    Parce que ses réponses il les tape, alors que toi tu causes.....................
    pas en ce moment ... j'ai marché sur mon micro casque y'a deux ou trois semaines, et j'arrive pas à souder les tout petit fils ...

    et puis ça faisait pas longtemps non plus que j'avais ce logiciel de reconnaissance vocal ...

    promis le W-E prochain j'retourne voir les parents ...et j'vais tenter de remetre la main sur mon bon vieux micro des années 80 genre Danielle Gilbert ... au moins celui ci il ne me lâchera pas!

    tien au fait? ça doit pas vraiment être compatible avec ma carte son ça ...

  18. #15
    Narduccio

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par r17777
    Les besoins de chauffage électrique hors pointes sont des besoins de semi base...
    La semi base est elle aussi assurée par les centrales thermiques à flammes ...
    Autant que je sache, les centrales thermiques EDF restent éteintes pendant cette "demi-base".
    Ensuite, un scoop:
    Les énergies renouvelables deviennent compétitives. En janvier, le volume de dioxyde de carbone (CO2) échangé sur Powernext a atteint un record de 1,966 million de tonnes. Ce chiffre correspond à une moyenne quotidienne de 89 364 tonnes, soit un bond de 163% au cours des six premiers mois de fonctionnement de Powernext Carbon. Des records ont également été battus en janvier sur Powernext Day-Ahead, le marché de l'électricité, et Powernext Future, avec respectivement 2 533 710 MWh et 12 138 664 MWh négociés. Selon le bilan annuel publié hier par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), les énergies renouvelables semblent séduire de plus en plus les Français. Côté production électrique, l'énergie éolienne est plébiscitée, avec une hausse de 425% de la production d'électricité éolienne entre 2002 et 2005. Le développement de l'éolien est soutenu par l'obligation légale faite à EDF de racheter les kilowattheures produits par une éolienne à un tarif plus avantageux que celui pratiqué pour les ménages. De son côté, l'utilisation de la biomasse connaît un véritable regain, grâce au développement des biocarburants relancés par le Premier ministre cet été et la montée en puissance du plan bois-énergie. En 2006, six nouvelles usines de production de biocarburants viendront s'ajouter aux six déjà opérationnelles. Le marché du solaire thermique connaît lui aussi une belle progression, de 290% en quatre ans. (La Tribune du 02/02)
    Aufait, EDF est toujours le plus grand producteur européen d'énergie renouvelable.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  19. #16
    r17777

    Cool Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par Narduccio
    Autant que je sache, les centrales thermiques EDF restent éteintes pendant cette "demi-base".
    ben écoutes narduccio... la source dont je tient cette logique se trouve être un grand responsable RTE du grand ouest qui nous à sorti ça devant toute une assemblée de spécialistes sur la question énergétique lors d'une réunion du plan énergie Bretagne 2007/2013 au conseil régional....
    Autrement dit devant la quasi totalité des responsables des producteurs d'électricité du grand ouest EDF inclus!
    Personne n’as bronché … et même pas qd il à insinuer les nuisances indirectes de toutes sources de chauffage élec…
    Si j’avais su j’aurais amener mon caméscope …
    Citation Envoyé par Narduccio
    Ensuite, un scoop: ....
    ....
    ....
    ....
    Aufait, EDF est toujours le plus grand producteur européen d'énergie renouvelable.
    Sauf que dans cet article, on ne parle pas de la relance promise fin 2005 par EDF de six grosses tranches thermiques (deux anciennes + quatre neuve) !

    De plus edf premier producteur d’ENR, ça ne date pas d'aujourd’hui !! Je te rappelle qu'avant d'être nucléaire, la production d'élec française était avant tout et au tout début hydraulique !
    Alors vouloir valoriser de très vieux acquis n'a pas grand chose de réjouissant !

    Et puis scoop encore la France ne doit plus aller de 16% d’ENRà 21% mais de moins de 10% à 21% (hydraulique en chute libre !!)… mais il ne s’agit la encore que de respecter le protocole de Kyoto, qui comme tu le sais très bien est totalement insuffisant face aux enjeux de ce siècle…
    il aurais été utile dans ce texte d'y trouver les chiffre concernant l'augmentation des abonnements 9Kw pour bien démontrer le fait qu'edf vois bel et bien sa clientèle chauffage élec augmenter grâce au système électro-thermodynamique dont elle fait maintenant elle même la promotion au grande heure d'écoute
    En faisant croire à une pseudo ligne de comportement digne d'un service public qu'elle n'a jamais respectée dans le passé en incitant toujours et encore son "actionnaire" principale, c'est à dire indirectement le contribuable, à consommer plus que son besoins... en incitant lourdement au suréquipement de matériel électrique ...
    Tout ceci bâti sur les pseudo vertu indépendante, du nucléaire.
    Mais aujourd’hui sur le caractère illimitée, sûr, et écologique…

    Non ! L’effet de serre ne serra pas la bouée de sauvetage du nucléaire Narduccio…
    Ça serait occulté très volontairement le fait que le nucléaire à l’heure actuelle ne subvient qu’à 5% de l’énergie mondiale consommé soit à, à peine 1% des besoins de l’humanité, avec une durée de vie actuelle prouvé de 50 ans d’uranium !

    Au fait EDF est elle pour bcp dans l'augmentation actuelle des investissements dans le renouvelable ...?
    Moi de mon vivant je n'ai vu qu'un seule parc éolien estampillé EDF ...c'est celui de Dirinon deux éoliennes aux pieds desquelles se trouvent deux ou trois turbines à gaz!!!
    Belle opération de com'

    Bon allé ! j’m’arrête là j’ai encore bcp trop de boulot à faire …

  20. #17
    Narduccio

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Cher R17777, tu n'as pas lu le mot important :
    Posté par Narduccio
    Autant que je sache, les centrales thermiques EDF restent éteintes pendant cette "demi-base".
    Il y a de plus en plus de turbines à gaz à cycle combinées ou de centrales thermiques à cogénération non-EDF qui mettent sur le marché un MW/h à un prix intermédiaire entre le coût du MW/h nucléaire et celui d'une centrale thermique classique.

    Ensuite, j'ai mis cet article car il s'(agit d'une nouvelle qui peut changer partiellement le paysage énergétique français. Pour l'instant, EDF qui ne percoit pas de coût spécial pour sa propre production de MW éoliens, considérait que l'investissement était rentable si la disponibilité du MW-h éolien était supérieur à 50%. Des entrepreneurs ont installé des éoliennes avec un coéfficient de disponibilté inférieure car, grace à l'obligation d'achat, ils y trouvaient leur compte. Or, maintenant, le MW/h éolien est devenu rentable, il y a donc des chances pour voir sa part augmenter.
    Pour ce qui est de l'hydraulique, je dirais que cela dépend comment on compte. Dans de nombreux graphiques (surtout ceux qui montrent l'excellence de notre voisin dans l'énergie éolienne) on parle de puissance installée, pae d'énergie produite. Le coéfficient moyen de l'éolien étant d'environ 30%, ectuellement, il conviendrai donc de diminuer ce chiffre par 3. Le nucléaire à un coéfficient de disponibilité supérieur à 83% et l'on espère gagner 1% sur 3 ans. Quand à celui du thermique classique, il est proche de 1, mais cela ne veut pas dire grand chose puisque l'entretien se fait en "temps masqué" pendant les périodes où on a pas besoin de lui.
    Pour finir, j'ai rappellé une évidence que de très nombreuses personnes ignorent. On présente partout la France comme n'étant pas un pays vertueux sur le plan de la production d'électricité "verte". Alors que l'on oublie juste de dire que nos voisins sont en train de rattrapper leur immense retard à notre égard. Il est évident que si les gens se mettaient vraiment à faire des efforts et comme je l'ai souvent appellé de mes voeux dans de nombreux messages à isoler de manière correcte leur habitat ce serait l'idéal. Ce qui serait bien aussi, c'est que l'on développe le chauffage solaire (même en mi-saison, ce serait interressant et contrairement à ce que tu laisse supposser, c'est pas le nucléaire qui y perdrait les plumes, mais ces centrales thermiques non-EDF).
    Surtout celles-là:
    Les électriciens retournent au charbon. Des projections d'Alstom, de Siemens et de General Electric indiquent que le charbon redeviendra, dans les prochaines années, le combustible le plus prisé des producteurs d'électricité. Les turbines à charbon devraient représenter 40% des commandes au cours des dix prochaines années.
    J. Condijts, Le Soir du 20/01
    Alors que ceci jouera en faveur de l'environnement :
    Les « certificats blancs » bientôt en vigueur. Libération s'intéresse aux certificats blancs, prévus par la loi d'orientation sur l'énergie adoptée en juin dernier. Bientôt, l'ensemble des fournisseurs d'énergie présents en France sera soumis à l'obligation d'oeuvrer à la baisse de la consommation de leurs clients. Chaque acteur se verra assigner un objectif de réduction en fonction de sa taille et devra se procurer un certain volume de certificats d'économies d'énergie, dits « certificats blancs ». Ces derniers seront obtenus en échange d'actions permettant aux clients de réduire leur consommation énergétique. La liste de ces « opérations certifiantes » est en cours d'élaboration. La publication des décrets mettant en place ce système est attendue dans les prochaines semaines. Le gouvernement français, qui s'est inspiré du système anglais, vise une réduction annuelle de 2% de l'intensité énergétique (rapport entre la consommation totale d'énergie et le produit intérieur brut). La première phase durera trois ans, de 2006 à 2008, avec l'objectif d'une économie de 54 TWh. La moitié de cet effort sera imputé à EDF. (Libération du 23/01)
    J'ai tout de suite mis en gras une phrase. C'est étonnant, 50% de papillons blancs pour EDF alors que l'éssentiel de l'énergie fournie en France provient du pétrole.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  21. #18
    moijdikssékool

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    dites-moi, ca marche comment un chauffage électrique? ca passe de 0 à Xkw instantanément quand on l'allume? parceque si c'est ca le problème (demande d'élec trop forte sur le réseau nucléaire et entraîne une augmentation de la prod des thermiques à flammes si j'ai bien compris), pourquoi n'y a-t-il pas de retardateur (peu cher) dans les radiateurs élec, afin qu'ils passent de 0 à Xkw en plusieurs minutes? Une telle norme serait assez facile à mettre en place

  22. #19
    Narduccio

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Cela dépend du type de radiateur et de leurs branchements internes. Ils peuvent être constitué de plusieurs résisatnce se mettant en service à des écarts de températures différents ou d'une seule résistance capable ou non de moduler sa puissance.
    Le problème, c'est l'énergie marginale au moment où tu l'appelle. Si tu appelle 1 kWh à 7h00 du matin, ce kWh proviendra surement d'une centrale nucléaire ou d'une centrale hydraulique. Le même kWh à 10h00 en plien décembre ou janvier (mais aussi février quand il y a une vague de froid) et c'est du kWh thermique assuré. Donc, si l'on possède des batiments avec une grande inertie thermique, il vaut mieux utiliser du chauffage électrique en dehors des périodes de pointes. Pour un particulier, EDF rappelle qu'un degré en moins, c'est 7% de la facture mensuelle. Pour cela, EDF conseille de tirer les rideaux et de fermer les volets, ce qui améliore l'isolation de la maison. Il est aussi conseillé de veiller au bon états des moyens de chauffage. Evitez la poussière qui est un très bon isolant.
    Et veillez à baisser le chauffage pendant les périodes ou le logement est vide.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  23. #20
    DanielH

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par Quisit
    En tout cas il reste une réalité : une centrale thermique sans cogénération rejette 70% de l'energie sous forme de chaleur... c'est un peu ballot. avec les 30% restant tu essaye de produire de la chaleur chez toi.
    On est bien d'accord, sauf que la plu part du temps l'electricité n'est pas thermique en France. Narduccio l'explique très bien...
    Citation Envoyé par r17777
    Non ! L’effet de serre ne serra pas la bouée de sauvetage du nucléaire
    Pourquoi toujours opposer les solutions... Le nucléaire est une solution au même titre que les autres. Mal utilisé c'est une mauvaise solution, bien utilisé, une bonne. C'est pareil pour l'éolien ou tout autre énergie renouvelable. Il ne s'agit pas de s'oposer à une solution pour en sauver une autre, mais de soutenir toutes les bonne utilisation de toutes les solution.

    Le charbon est peut-être aussi une bonne solution grâce à la séquestration du CO2. Il faut y regarder de près et ne pas être opposé par principe...

  24. #21
    jer75

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par DanielH
    On est bien d'accord, sauf que la plupart du temps l'electricité n'est pas thermique en France. Narduccio l'explique très bien...
    Le peu de thermique produit (ou acheté à nos voisins) est quand meme la conséquence directe de l'utilisation du chauffage electrique et autres PAC.
    Et comme cela a deja été indiqué sur FS, un kWhe utilisé pour le chauffage rejete 180g CO2 (source: "note de cadrage sur le contenu CO2 du kWh par usage en France", dispo sur le site de l'ADEME ou d'EDF c'est mieux que le Fioul ou le Gaz, mais ce n'est quand meme pas terrible.

    De plus, comme l'a précisé Quisit, le rendement d'un chauffage elec ne depasse pas 30%, voire moins selon les pertes en ligne. Et tout ca sans tenir compte de la filiére uranium: extraction, transport, enrichissement, gestion des déchets...qui est d'ailleurs une zone d'ombre bien difficile à eclaircir.


    Citation Envoyé par DanielH
    Pourquoi toujours opposer les solutions... Le nucléaire est une solution au même titre que les autres. Mal utilisé c'est une mauvaise solution, bien utilisé, une bonne.
    Entiérement d'accord, le probléme etant qu'en France on se pose à peine la question du "bouquet energétique", en misant sur le tout nucléaire et en privilégiant la production de chaleur à partir d'electricité pour justifier cette démarche.

  25. #22
    Quisit

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    par Narduccio :
    j'ai rappellé une évidence que de très nombreuses personnes ignorent. On présente partout la France comme n'étant pas un pays vertueux sur le plan de la production d'électricité "verte". Alors que l'on oublie juste de dire que nos voisins sont en train de rattrapper leur immense retard à notre égard.
    c'ets vrai, on montre toujours l'allemagne en exemple en tapant sur la france parceque l'allemagne "voit ses emissions de CO2 baisser" ... mais malgré ses efforts intenses, elle ne nous arrive pas à la cheville niveau emission de Co2.

    c'est pourquoi j'aimerais bien d'ARTE (chaine franco-allemande) nous fasse non pas des emissions portant sur les taux de croissance et de décroissance de CO2, mais pose un véritable état des lieux sur les productions ACTUELLES : Je pense que ça lancerait un furieux débat, un vrai scandale même chez les verts allemands.

    Nombreux sont ceux qui découvriraient qu'on fait deux à trois fois mieux qu'eux, sans "se fouler" [ tout ceci ne voulant pas dire qu'il ne faille pas poursuivre nos efforts, renouveau du thermique pour preuve]

    quel bouquet energétique faut il choisir ? sûrement pas le bouquet allemand, il a une apparence de vertu, mais sa "base" est mauvaise, et ce n'est sûrement pas en se séparant encore d'avantage du nucléaire qu'il vont faire mieux.

    ce serait bien que les écolos allemands ET français reconnaissent ça

    Quand à la sequestration du carbonne... a quel prix, pour quels rendements ? pour quelle durée ? ... le charbon propre, pour l'instant, c'est de la SF

    pour l'instant on ne connait pas , on a pas réeussi la moindre sequestration durable industrielle prouvée... alors bâtissons une filière sur le charbon uniquement si nous sommes sûr que la sequestration est disponible

    je trouve curieux de voir autant d'écolos moins flippés par le thermique que par le nucléaire, preuve que la peur a court terme et dans leur zone d'unfluence motive plus leurs raisonnements que la pollution réelle d'aujourd'hui ayant de plus un impact durable et global
    Dernière modification par Quisit ; 06/02/2006 à 12h21.

  26. #23
    Cécile

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par Quisit
    c'ets vrai, on montre toujours l'allemagne en exemple en tapant sur la france parceque l'allemagne "voit ses emissions de CO2 baisser" ... mais malgré ses efforts intenses, elle ne nous arrive pas à la cheville niveau emission de Co2.
    [...]
    Nombreux sont ceux qui découvriraient qu'on fait deux à trois fois mieux qu'eux, sans "se fouler" [ tout ceci ne voulant pas dire qu'il ne faille pas poursuivre nos efforts, renouveau du thermique pour preuve]
    Petite précision quand même : il ne sert à rien de comparer les proportions d'énergies renouvelables de chaque pays, car les conditions ne sont pas les mêmes. La France possède de nombreux reliefs donc a pu miser largement sur l'hydroélectricité, ce qui n'est pas le cas d'autres pays européens. Ou alors, si on compare, comparons nous à la Suisse ou à l'Islande. Comment ? Ils ont du pot, ils ont soit de la géothermie à gogo, soit plein d'hydroélectricité ? Ben oui. Mais nous aussi, on a du pot comparé à l'Allemagne, l'Angleterre ou d'autres pays. Est-ce à dire qu'on est plus vertueux ? Euh...

  27. #24
    DanielH

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par jer75
    Et comme cela a deja été indiqué sur FS, un kWhe utilisé pour le chauffage rejete 180g CO2
    Oui, mais c'est une moyenne. En effet le chauffage électrique est souvent utilisé en heure de pointe et alors il vaux mieux avoir la flamme chez soit (comme je l'écrivais quelques message plus haut). Par contre, si on a un logement bien isolé avec une bonne inertie termique c'est peut-être mieux l'électricité que le gaz ou pire le fioul parce que dans ce cas on prend l'électricité en heures creuses...

  28. #25
    Quisit

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Pas d'accord cécile ... si on en est là c'est pas seulement à cause de l'hydro, mais par refus du thermique dans les années 70 !

    en Autriche et Allemagne aussi il y a des montagnes, il y a aussi des fleuves pour bâtir des centrales, et les physiciens qui vont bien.

    leur politique est un aveux d'echec, dont on peut tirer le bilan aujourd'hui : faire de l'éolien et du solaire, c'est bien, c'est même très bien, mais c'est ruiné si on choisit une énergie de base ultra génératrice de GES, mais par des stats de montée ou de descentes de Co2 on essaye de nous faire croire exactement le contraire...

    donc pour l'instant ce qui m'interresse c'est pas si les allemands produisent plus ou moins de Co2 aujourd'hui qu'hier, mais combien ils en produisent au total.

    Idem pour la politique de transport de ce pays, leur culture du biocarburant mais parraèllement celle de la grosse bagnole et du gros 4x4

    On a un parc automobile avec des véhicules largement moins gloutons parceque notre politique de taxation a été prise bien avant eux... résultat, sans flonflons écologistes on a une une vraie politique vertueuse en tapant... au portefeuille

    et ça me mine qu'on regresse là dessus, en partie parceque le matraquage "pro-écolo" allemand et anglais s'est vissé aussi dans la tete de nos concitoyens au détriment d'une énergie de base indispensable, favorisant le pire, le thermique

  29. #26
    DanielH

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par Quisit
    Pas d'accord cécile ... si on en est là c'est pas seulement à cause de l'hydro, mais par refus du thermique dans les années 70 !
    Je serais plutôt d'accord avec Cécile. A l'époque il n'était pas question de GES mais d'indépendence énergétique. L'Allemagne avait du charbon et l'Angleterre du pétrole et du gaz, la France rien... Les trois politiques étaient donc cohérentes!

    De faite, on a eu de la chance dans notre malchance. Si l'effet de serre n'existait pas (ou était moins fort) l'Allemagne continurait avec le charbon et l'Angleterre serait sur le point de relancer son programme nucléaire (ce qui est le cas).

    Par chance on c'est retrouvé dans la bonne direction, autant en profiter et là je te rejoins totalement...

  30. #27
    DanielH

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par Quisit
    donc pour l'instant ce qui m'interresse c'est pas si les allemands produisent plus ou moins de Co2 aujourd'hui qu'hier, mais combien ils en produisent au total.
    Un début de réponse sur le site de Janco:

    http://www.manicore.com/documentation/serre/GES.html

    Il y a quelques graphs qui montre les emissions comparées entre plein de pays mais pour 1990 et 1998 (il c'est passé 8 ans depuis). On peut tout de même remarqué la chute spectaculaire des émission des pays de l'est après la chute de l'empire sovietique (une solution que certain envisage!!!). On remarque surtout la prédominance de la Chine et de USA (dans la course, c'est la Chine qui va gagner...). Question, c'est bien de faire des efforts, mais si eux n'en font pas on va où ?

  31. #28
    jer75

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par DanielH
    Un début de réponse sur le site de Janco:
    Effectivement question émission de CO2, la France est un bon éléve, merci l'atome...

    Citation Envoyé par DanielH
    c'est bien de faire des efforts, mais si eux n'en font pas on va où ?
    Pardon? qui fait des efforts??

    Franchement, on parle beaucoup mais coté efforts, rien à mon sens.
    Au contraire, fiers de nos centrales qui n'émettent pas de CO2 et dont "les ressources sont inépuisables."
    ((!!!) citation authentique entendue à la radio, bonjour la communication) ...On se croit dispensés de réduire notre consommation energétique.

    Et comme de toute façon, quasiment personne ne fait d'effort, on va dans le mûr, evidemment.

  32. #29
    Quisit

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Daniel, je n'ai jamais dit que "la france était vertueuse parcequ'elle a voulu l'être" je dis simplement qu'en ayant adopté une politique de réduction énergétique (la chasse au gaspi, la TIPP...) sur les transports d'une part, et en ayant adopté l'atome d'autre part ... effectivement dans le simple but de limiter la dépendance énergétique, elle a, de fait, limité sa production de GES, avant même qu'on ne parle de GES

    ... Prouvant par là même que réduire ses dépenses en énergie d'une part, et choisir une source de base non productrice de GES d'autre part est un préalable indispensable à une vraie réduction, ensuite on peut compléter tout ça par du renouvellable à gogo, mais la marge de manoeuvre est plus faible

  33. #30
    DanielH

    Re : Bilan de la production électrique Française - 2005

    Citation Envoyé par jer75
    Pardon? qui fait des efforts??
    Je parlais d'efforts potentiel !!!

    Je ne serais tout de même pas si pessimiste que toi. L'europe en générale fait des efforts, peut-être insuffisant à ton goût, mais c'est mieux que rien. Il y a au moins une prise de consience. Lit le "mémorendum de la France pour une relance de la politique énergétique européenne..." et tu verras qu'il y a des propositions concrètes qui vont dans le bon sens (c'est-à-dire que tout est bon à prendre sans préjugé). Je connais des gens qui travail sur le scénario "facteur 4" (réduction des emmission de GES d'un facteur 4 d'ici 2050) et je peux te dire que c'est fait très serieusement.

    Alors on peut critiquer à tout va, mais se serait bien aussi d'encourager ceux qui bossent concrètement pour nous sortir de là !!!...

Sur le même thème :

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Répartition des sources de production d'énergie électrique mondiale?
    Par Condensat_B-E dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/10/2011, 09h48
  2. TPE : La production électrique (besoin d'aide)
    Par $@MU€L dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2007, 12h50
  3. Production électrique et économie
    Par Allan47 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/11/2007, 17h16
  4. TPE: Production lumineuse, Production
    Par Shaolan dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/11/2006, 20h11