Discussion fermée
Page 2 sur 5 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 136

Comment survivre quand le monde partira en vrille ?



  1. #31
    myoper

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Stop à la politique, svp !

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Tilleul

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Je ne vois aucun risque de crise de matière première qui ait jamais été diminué par des mesures sur la natalité...

    1) Une baisse de la natalité a ses effets sur 2 générations donc pas le temps...
    2) Il s'agit d'une réduction progressive, hors les infrastructures ne sont pas linéaires : c'est le problème du voyageur de Calais.

    Si tu as des wagons de 50 voyageurs dans des trains de 12 wagons sur une ligne de chemin de fer, baisser la fréquentation de ton wagon de 1 personne ne va pas diminuer la taille des wagons de 1/50e ou les wagons de 1/600ème ou la ligne de chemin de fer de 1/1200eme (aller et retour pour ceux qui se demandent!)

    Les simulations de systèmes énergétiques se font à l'échelle spatiale et temporelle....
    Keep it in the Ground !

  4. #33
    antec51

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    héhé, j'avais oublié l'histoire de la politique

    Mais perso je trouve pas la population français en général très concerné...

    Pour les déplacements, ne faudrait t'il pas penser à remettre en état toutes les anciennes voie ferrées, les électrifier ?

  5. #34
    trebor

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par antec51 Voir le message
    héhé, j'avais oublié l'histoire de la politique

    Mais perso je trouve pas la population français en général très concerné...

    Pour les déplacements, ne faudrait t'il pas penser à remettre en état toutes les anciennes voie ferrées, les électrifier ?
    Bonsoir à tous,

    Trop tard chez nous, on y a fait des ravel pour y circuler à pied ou en vélo , si il y avait eu un cycliste comme émoticône, je l'aurai mis
    Quelle gâchis, nous avions le réseau ferroviaire ( train et tram ) le plus important au monde.
    Tous les réseaux ferroviaires abandonnés ne sont pas encore adaptés : http://ravel.wallonie.be/opencms/opencms/fr

    Bonne soirée à tous
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  6. #35
    chris111

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Antec51,

    Je te conseille de chercher sur ton moteur de recherche "survivalisme", ou "Volwest", tu y trouveras des idées. Il y a aussi "WTSHTF", "prepper" en anglais. Faudra faire le tri, car on y trouve de tout du plus sensé au plus délirant.
    Mais je crois qu'avec ta réflexion tu es bien parti.

    Pour moi cette démarche requiert: d'acquérir des connaissances pour réduire sa dépendance, une habitation avec une enceinte dans un coin tranquille, un peu reculé, avec un point d'eau. Un stock de nourriture et d'eau pour le court terme, du terrain pour cultiver (et donc des graines), un verger et un bois. Prévoir un élevage de lapins, poules et donc de quoi les abriter. Prévoir également de quoi se défendre (défense passive et active) car il y aura toujours quelqu'un pour te piquer tout cela. Evidement, cela ne fait pas tout seul car il te faudra 1- dormir, 2- avoir des compétences que tu n'as pas.
    Patient est le pompier, car il commence à chaque fois en bas de l'échelle

  7. #36
    f6bes

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Bonjour,
    Ben voyons , y a des solutions !!!

    http://www.francetvinfo.fr/image/74v...10/1938441.jpg

    Mais meme avec cela...faut pas espérer quoi que ce soit !Bien beau de vouloir vivre en autarcie.....mais que faire contre la nat


    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  8. Publicité
  9. #37
    trebor

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Bonjour à tous,

    Il faudra surtout que les mentalités changent, arrêté de vouloir obtenir mieux et plus que son voisin.

    Que celui qui a trop puisse aider ceux qui n'ont rien, tout en parvenant à ce qu'il puisse se contenter de peu.
    Juste le minimum pour (sur)vivre sans lux et superflu afin de ne pas attirer la convoitise.
    Car celui qui vivra dans l'opulence sera une cible par ceux qui n'ont rien.

    Plus que jamais les gens devrons être solidaires et s’entraider, ne pas rester isolé des autres.
    En Asie, souvent les familles habitent tous dans la même maison ou vivent très proche les uns des autres, un regroupement, notre devise étant l'union fait la force.

    Bonne journée à tous
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  10. #38
    wizz

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    l'union fait la force.....ou peut être un manque de capacité financière!
    (pour les familles qui habitent tous dans une même maison)

  11. #39
    antec51

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Y'aura t'il un exode urbain et un retour à la ruralité ?

    Pour le survivalisme, je trouve que c'est plus adapté en cas d'attaque atomique ou de zombie, je trouve la probabilité faible (même si le délire de me faire une maison de hobbit-bunker m'habite
    Par contre le survivalisme alimentaire ou energétique, ça je pense que ça nous guette pour les prochaines décennies.

  12. #40
    Moinsdewatt

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par antec51 Voir le message
    Y'aura t'il un exode urbain et un retour à la ruralité ?

    Pour le survivalisme, je trouve que c'est plus adapté en cas d'attaque atomique ou de zombie, je trouve la probabilité faible (même si le délire de me faire une maison de hobbit-bunker m'habite
    Par contre le survivalisme alimentaire ou energétique, ça je pense que ça nous guette pour les prochaines décennies.
    Pour le survivalisme alimentaire, ça existe déjà. Voir les freegans.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Freeganisme


    et pour les problémes energétiques :

    Un tiers des Français peine à payer sa facture énergétique

    24 Oct 2013 LeFigaro

    La facture énergétique est de plus en plus salée. Selon un sondage publié dans le magazine 60 millions de consommateurs, la hausse des tarifs de l'énergie met de nombreux ménages en difficulté.

    La facture énergétique est un poids lourd dans le budget des ménages, et nombreux sont ceux qui peinent à y faire face. Selon un sondage Mediaprism réalisé pour le magazine 60 millions de consommateurs, un tiers des Français a en effet rencontré, ces trois dernières années, des difficultés à payer les factures de gaz, d'électricité ou de fioul. Ils essaient pourtant de limiter la casse: plus de neuf personnes sur dix déclarent faire attention à leur consommation d'énergie, bien plus pour des raisons financières qu'écologiques.

    Mais la note ne cesse de s'alourdir. Depuis 2005, la facture de gaz a progressé de 80% selon l'AFP. Et si le prix de cette source d'énergie connaît actuellement une accalmie, ce n'est pas le cas de l'électricité, qui a augmenté de 5% en août et progressera d'un montant à peu près similaire l'année prochaine. Rien que pour se chauffer, une récente étude réalisée par l'Ifop montrait que les Français dépensaient plus de 1000 euros par an. Les consommateurs sont pleinement conscients de cette évolution: pour 84% d'entre eux, l'énergie est le poste de dépense qui a le plus augmenté ces trois dernières années, devant le logement ou l'alimentation.

    Ils ne restent cependant pas les bras croisés. L'attention qu'ils portent à leur consommation permet de réduire de manière conséquente certaines factures. Un baromètre Powermetrix publié mardi montre qu'il existe de grandes disparités de consommation énergétique entre les ménages, même en été. Le quart des Français les plus énergivores consomme ainsi la moitié de l'électricité en France et le quart le plus sobre à peine 5%! Or ces écarts, mesurés alors que les chauffages sont éteints, s'expliquent surtout par un suréquipement en appareils électroménagers, utilisés de façon intensive.

    Près de la moitié des personnes interrogées par Mediaprism pour 60 millions de consommateurs ont par ailleurs effectué des travaux de rénovation thermique dans leur logement. Changement des fenêtres, des appareils de chauffage, isolation de la toiture et des murs, installation d'un programmateur de chauffage... Autant de travaux qui ont permis de faire baisser la facture pour trois Français sur quatre qui se sont lancés dans cet investissement. Le gouvernement a récemment annoncé un plan qui devrait inciter davantage de ménages à entreprendre cette démarche. Une prime sous conditions de ressources viendra s'ajouter au crédit d'impôt déjà existant, ce qui permettra à certains ménages de ne financer que 20% du montant des travaux engagés.
    http://www.lefigaro.fr/conso/2013/10...nergetique.php
    Dernière modification par Moinsdewatt ; 09/08/2014 à 13h42.

  13. #41
    trebor

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Bonjour à tous,

    Devrons nous un jour vivent en total autarcie comme montré sur cette vidéo ?
    https://www.youtube.com/watch?v=6hfS2VhRzqQ
    D'autres liens ici : https://www.google.be/search?q=vivre...GaiG8QeSiYGICw

    Bonne journée
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  14. #42
    jiherve

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Bonsoir,
    Sujet intéressant , le problème c'est que la planète ne peut pas nourrir tous ses habitants sans recours à des moyens de culture modernes, pour mémoire les dernières famines en Europe n'ont même pas un siècle.
    sauf à anticiper des aujourd'hui cette éventualité (plus que probable) en diminuant drastiquement notre consommation d’énergie (se souvenir que les seuls besoins de charbon de bois déforestent Madagascar , surface équivalente à la France 1/3 de la population française) nous ou nos enfants seront plutôt confrontés à des remake de Mad Max et comme me l'a rapporté un de mes amis ayant longtemps travaillé en Mauritanie : celui qui a la kalachnikov à toujours raison et se sert!!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  15. Publicité
  16. #43
    bzh_nicolas

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    L'aspect défense me parait peu utile. Si on regarde ce qui se passait "avant" on se rend compte qu'aucune forteresse n'est imprenable. Les châteaux forts du moyen-age par exemple pouvait tenir longtemps (au mieux aussi longtemps que le stock de nourriture) mais ils nécessitaient une garnison importante pour une défense efficace (des centaines d'hommes pour des enceintes de quelques milliers de m²). Ils nécessitaient aussi une puissante logistique car ces soldats ne cultivaient pas, des paysans devaient leur fournir la nourriture et tous ces paysans n'étaient pas protégés lors des attaques.

    Je pense que l'aspect défensif doit se limiter à un mur de 2-3 m de haut et une porte bien solide. Des armes qui font peurs (si on en arrive à les utiliser s'est forcément mal barré). Tout en gardant à l'esprit qu'une troupe organisée passera si elle le veut vraiment...

  17. #44
    yves35

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    bonsoir,


    mesure préventive : la société à 2000 watts soit le niveau de conso de la fin des années 50 :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C...%A0_2000_watts

    mais effectivement cela suppose une cohésion sociale

    yves

  18. #45
    SK69202

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    L'aspect défense me parait peu utile. Si on regarde ce qui se passait "avant" on se rend compte qu'aucune forteresse n'est imprenable. Les châteaux forts du moyen-age par exemple pouvait tenir longtemps (au mieux aussi longtemps que le stock de nourriture) mais ils nécessitaient une garnison importante pour une défense efficace (des centaines d'hommes pour des enceintes de quelques milliers de m²). Ils nécessitaient aussi une puissante logistique car ces soldats ne cultivaient pas, des paysans devaient leur fournir la nourriture et tous ces paysans n'étaient pas protégés lors des attaques.
    Les bandes armées privées ou "publiques" se nourrissent de ce qu'elles trouvent, après le passage d'une ou deux, les autres crèvent de faim et ne viennent plus pendant au moins une saison agricole.

    Le populo sera d'accord avec celui qui maintiendra l'ordre quelques soient les moyens qu'il utilisera et la façon dont il aura acquis ce rôle.

    Bref rester groupé, pas de survie d'individus isolé de Sapiens Sapiens, espèce grégaire, agressive et dangereuse.....
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #46
    Tilleul

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Ouais enfin je vous signale que rien que sur la voiture qui est garé au bas de votre rue il y a plus de métaux que la majorité des personnes du moyen age n'ont jamais touché...
    Keep it in the Ground !

  20. #47
    Pierreyves

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Bonjour ;
    L'avenir, c'est moins de terre cultivable par personne (croissance démographique, donc moins de terre par personne, et donc aussi croissance des villes, routes, autoroutes, aéroports, résidences secondaires, etc, qui phagocytent la terre nourricière. Cinq pour cent des surfaces cultivées disparaissent ainsi tous les dix ans.)
    L'avenir, c'est aussi des tensions sur un certain nombre de métaux. Les mines ne sont pas sans fond.
    C'est aussi moins de pétrole conventionnel... Mais il y aura encore du charbon, le pire des pollueurs.
    Il y aura aussi du gaz et pétrole de schiste... il faudra choisir entre eux et le charbon (on me répondra qu'il y a aussi les énergies renouvelables... mais les nouvelles énergies renouvelables à la mode, éolien et solaire ne réussissent même pas à produire 1% de l'énergie consommée sur la planète... donc, on n'en parle même pas).
    L'avenir c'est aussi un climat changé, dont personne ne sait s'il sera une catastrophe, ou non.

    Une solution ?
    Je n'en ai pas. Ni personne d'autre sur cette terre. Ça se saurait.
    Mais il y a quantité d'illusions de solutions.

    Évoquer les "réussites" de quelques petits pays développés, le Danemark et l'Allemagne (vu dans ce fil), est une illusion. Le problème n'est pas celui de tel ou tel pays, il est planétaire. (En outre, l'exemple du Danemark et de l'Allemagne est particulièrement mal venu, ces pays sont parmi ceux qui émettent le plus de CO2 par habitant en Europe)

    Il suffirait, dit-on, que les hommes deviennent raisonnables, économes, non gaspilleurs – bref, qu'ils ne soient plus des hommes, qu'ils deviennent des mutants, des homo-ecologicus-no-gaspillus, et le problème serait vite résolu.
    Vite... C'est vite dit... Les mutations, ça prend des milliers d'années. D'ici là...
    Nous sommes des homo-tels-que-nous-sommes-encore. Nous ne sommes ni raisonnables ni économes ; nous ne ferons pas aujourd’hui ce nous pouvons remettre à demain ; quand il sera peut-être trop tard… Nous ne sommes pas encore des homo-ecologicus-no-gaspillus.

    Il suffirait, dit-on, que les peuples s'entendent et luttent ensemble. C'est le bon sens même ; le CO2 ne s'arrête pas à la frontière, le danger est planétaire, il faut une entente planétaire pour l’affronter.
    Les échecs des conférences de Copenhague et de Durban ont montré que les homo-tels-que-nous-sommes sont pour l’instant incapables d’une telle entente.

    Il suffirait, dit-on, de consommer moins.
    C'est la plus grande des illusions. Parce que économiser est un sport de riches que ne peuvent pratiquer que les quelques happy few qui ont la chance de pouvoir consommer au delà du nécessaire. Ils sont trop peu nombreux pour compenser les appétits impatients des multitudes qui piaffent pour entrer, elles aussi, dans le monde fabuleux de la consommation. La préoccupation dans les énormes pays émergents n’est pas d’économiser, elle est d'émerger.
    La bonne nouvelle est que les pauvres, les damnés de la terre, diminuent en nombre.
    La mauvaise nouvelle est que les pauvres, les seuls écologistes vraiment pratiquants, diminuent en nombre.

    Il suffirait, dit-on, de limiter la croissance démographique. Mais la plupart de ceux qui verront le monde "partir en vrille", sont déjà nés. On ne peut rien faire de mieux que l'alphabétisation des femmes. La corrélation entre alphabétisation et fécondité est très élevée. C’est ainsi que la population mondiale plafonnera peut-être, naturellement et pilule aidant, à neuf milliards de bouches à nourrir dans moins de cinquante ans.

    Peut-être, des avancées techniques arriveront-elles in extremis pour nous sauver... À condition toutefois que nous acceptions les nouveautés technologiques et les changements qui peuvent en découler. Hélas, le mythe d'une nature qui serait bonne, parfaite, "naturellement" suffisante aux besoins des hommes, une sainte Nature-Nitouche dont il faudrait ne toucher aucun cheveu et dont il faudrait supporter tous les caprices, entretient les frilosités peureuses de quelques vieux pays développés, effrayés par l'audace iconoclaste des hommes.
    Le XIXe siècle avait connu une belle histoire d’amour ; les hommes aimaient la science, qui les payait de retour en leur offrant de fantastiques inventions ; la force des moteurs, l'électricité... Aujourd'hui, la science est toujours aussi inventive, mais le poison de la méfiance s'est glissé dans le couple. La zizanie règne maintenant entre les hommes et la technique, dans les vieux pays d'Europe.

    Sur tous ces sujets, je recommande, sans aucune fausse modestie lien supprimé : autopromotion.

    Pierre Yves
    Dernière modification par JPL ; 15/08/2014 à 14h52.

  21. #48
    f6bes

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par Pierreyves Voir le message
    Une solution ?
    Je n'en ai pas. Ni personne d'autre sur cette terre. Ça se saurait.
    Mais il y a quantité d'illusions de solutions.

    Sur tous ces sujets, je recommande, sans aucune fausse modestie lien supprimé : autopromotion.
    Bonjour à toi,
    Si on s'arréte aux SOLUTIONS, c'est sur il y en aura de gré ou de force.
    Et ce ne sera pas des...."illusions" !

    Bref si on comprends bien, ce post n'est là que pour servir de support
    et PROMOUVOIR...un bouquin ( le TIEN ).

    Bonne journée
    Dernière modification par JPL ; 15/08/2014 à 14h53.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  22. Publicité
  23. #49
    Pierreyves

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Si on s'arréte aux SOLUTIONS
    Des solutions ?
    Tous ceux qui sont conscients qu'il y a un problème les cherchent.
    Si vous avez l'ombre du début d'une solution, il faut vite la révéler, prix Nobel assuré.
    Mon livre est justement là pour alerter, pour faire prendre conscience qu'il y a un problème, qu'on cherche des solutions, et que personne ne les connaît. Ni moi ni vous. Faire savoir qu'il y a ce problème qui nous pend au nez est vital, épargnez-moi vos référence mercantiles de "promotion" ; oui il y a un problèmes pour les 50 ans à venir ; oui il faut le faire savoir ; oui toute promotion est bonne pour le faire savoir. Il faut trouver des solutions, et au lieu de chercher des solutions vous cherchez des poux dans la tête, sans proposer la moindre solution.
    Ça ne fait pas avancer le smilblic


    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    il y en aura de gré ou de force.
    Et ce ne sera pas des...."illusions" !
    "Il y aura des solutions de gré ou de force"
    Pouvez-vous préciser ces solution "de force" et leur coût humain.
    Pierre Yves

  24. #50
    f6bes

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Bjr à toi,
    Quand y a plus à manger dans la gamelle...y en a qui ne mange pas et la suite...suit !
    Quand on ne peut plus se soigner.... la suite ...suit ! etc..etc..
    Quand y a plus grand chose à partager...etc..etc...
    En gros j'appele ça une "régulation.. naturelle".

    Et ce ne sera pas une illusion.
    Soit on est capable de "nourrir" , soit on en est incapable...et FORCEMENT.. dans ce cas ...y en a qui resteront dans le fossé
    qu'on le veuille ou non .

    Je ne prétends pas qu'il y a une ou des solutions...je dis qu'il y aura des conséquences si tel est le cas .

    Dire au gens qu'il va y avoir un gros caca ( promotion) ,.....n'évite pas le caca.

    Bon WE
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  25. #51
    Pierreyves

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    [QUOTE=f6bes;4923770
    Soit on est capable de "nourrir" , soit on en est incapable...et FORCEMENT.. dans ce cas ...y en a qui resteront dans le fossé [/QUOTE]

    Votre "solution", c'est donc Malthus dans toute son horreur égoïste, religieuse, inhumaine.

    Je cherche autre chose.
    Et toute promotion est bienvenue pour qu'il y en ait le moins possible qui "reste dans le fossé".
    Pierre Yves

  26. #52
    Bluedeep

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par Pierreyves Voir le message
    Votre "solution", c'est donc Malthus dans toute son horreur égoïste, religieuse, inhumaine.
    C'est fatiguant de lire de telles sottises. Ce qui est inhumain et une horreur c'est l’accroissement dément de la démographie humaine.
    C'est la seul chose insupportable et qu doit être enfin combattu avec la plus vive énergie.

    Et toute promotion est bienvenue pour qu'il y en ait le moins possible qui "reste dans le fossé".
    Réflexion d'une absurdité confondante.

  27. #53
    Pierreyves

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    ce qui est inhumain et une horreur c'est l’accroissement dément de la démographie humaine.
    C'est la seul chose insupportable et qu doit être enfin combattu avec la plus vive énergie.
    J'ai donné mon avis sur ce sujet de la démographie.
    Mais vous, expliquez-nous comment vous envisagez de lutter contre "l’accroissement dément de la démographie humaine. C'est la seul chose insupportable et qu doit être enfin combattu avec la plus vive énergie.
    S'il vous plaît, épargnez-nous les scènes sanglantes ou dures, si par hasard, il y en avait dans votre scénario.
    Les bébés chat noyés, j'aime pas. Les bébé noyés, encore moins.
    Pierre Yves

  28. #54
    chris111

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    La régulation ne sera pas volontaire mais va se faire toute seule.
    Cela s'est déjà passé, il suffit de chercher. Je vous invite à taper sur votre moteur de recherche "saint matthew rennes". Pas besoin d'éducation des femmes, de planning familial ou de flingues.
    En effet, les solutions mises en œuvre visent au mieux à stabiliser la population en 2050. Même une guerre mondiale (comme la seconde) ou une pandémie planétaire (comme la grippe espagnole) ne sont pas à l'échelle, car pour maintenir plus ou moins le niveau actuel moyen, il faut diviser la population mondiale pour un facteur 2, 3, ou plus.
    Comme la dit quelqu'un, les gens qui vont "survivre quand le monde partira en vrille" sont déjà là. Reste à savoir combien de "rennes" vont subsister à la fin...
    Patient est le pompier, car il commence à chaque fois en bas de l'échelle

  29. Publicité
  30. #55
    Bluedeep

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par chris111 Voir le message
    Reste à savoir combien de "rennes" vont subsister à la fin...
    Le moins possible, espérons.

  31. #56
    trebor

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Bonjour à tous,

    Aurons nous le même sort que ces rennes ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_Saint-Matthieu

    La fin de notre civilisation, non pas tous, les plus fortunés y échapperons mais ils seront bien seuls.

    A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  32. #57
    Pierreyves

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par chris111 Voir le message
    La régulation ne sera pas volontaire mais va se faire toute seule.
    Il existe quantité d'exemples de ce genre de régulation "naturelles" des populations animales ou de plantes. Ce fut également le cas en ce qui concerne les populations humaines :
    « La règle à laquelle les sociétés ont longtemps été soumises, avant l’âge industriel, est simple et désespérante. […] La croissance économique entraîne la croissance démographique : la richesse augmente la natalité et réduit la mortalité, celle des enfants et des adultes. Mais la hausse de la population fait baisser progressivement le revenu par tête. Vient fatalement le moment où la population bute sur l’insuffisance des terres disponibles pour se nourrir. Trop nombreux, les hommes doivent mourir, par la faim ou la maladie. Famines et épidémies viennent invariablement briser l’essor des sociétés en croissance.
    Cette loi dite de Malthus a fait couler beaucoup d’encre, mais a finalement résisté à l’examen de ses critiques. » (Daniel Cohen - La prospérité du vice)


    Mais pourquoi les hommes devraient-ils accepter les lois de cette nature qui n'est qu'une abominable mégère ? Si on laisse faire la nature c'est désastre assuré : « Laissez faire Vénus, elle vous amènera Mars» (Bergson).

    Mais les hommes ne sont pas des manches, ils peuvent intervenir. Réguler par la famine, façon "nature", est une chose, réguler par la naissance est infiniment moins dramatique. Vive donc la pilule, et l'éducation des femmes qui permet de l'utiliser."
    Le problème est qu'il y a encore des gens qui rejettent la pilule, ils considèrent que c'est moins "naturel" que famines et épidémies.

    Nature, amie ou ennemie ? (http://ecologie-illusion.fr/nature_t..._nucleaire.htm)

    Pierre Yves

  33. #58
    f6bes

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par Pierreyves Voir le message
    La croissance économique entraîne la croissance démographique : la richesse augmente la natalité et réduit la mortalité,

    Le problème est qu'il y a encore des gens qui rejettent la pilule, ils considèrent que c'est moins "naturel" que famines et épidémies.

    Pierre Yves
    REmoi,
    Pourtant il me semble que c'est dans les pays les plus pauvres.....qu'il y a le plus de ...natalité !
    Au siécle dernier les familles ( occidentales) avait facilement 4 , 5 enfants...voire plus !Et les gens ne roulaient pas sur l'or !
    Loin s'en faut.Au boulot à 11 ans etc...etc...
    Une orange pour la Noel et t'était content !

    Le taux de fécondité des pays " développés" dépasse rarement les 3 ACTUELLEMENT.
    On ne peut dire que la croissance économique a entrainé une démographie galopante !!

    Je doute que ceux qui soi disant refusent la pilule aille jusqu'à faire cette analyse = "... ils considèrent que c'est moins "naturel" que famines et épidémies..."
    Me demande d'ailleurs s'ils sont en capacité de considérer quoi que ce soit !!

    A+
    Dernière modification par f6bes ; 16/08/2014 à 14h26.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  34. #59
    f6bes

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par Pierreyves Voir le message

    Une solution ?
    Je n'en ai pas. Ni personne d'autre sur cette terre. Ça se saurait.

    Parce que économiser est un sport de riches
    Remoi,
    Alors dans ce cas autant arréter ton "patacaisse".....comme dirait Coluche ( quand on n'en sait pas plus autant se taire).

    J'ai jamais trop vu en général un riche etrre économe de quoi que ce soit !

    A+
    Dernière modification par f6bes ; 16/08/2014 à 14h38.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  35. #60
    Pierreyves

    Re : Comment survivre quand le monde partira en vrille ?

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Une solution ? Je n'en ai pas. Ni personne d'autre sur cette terre. Ça se saurait.
    Alors dans ce cas autant arréter ton "patacaisse".....
    OK, je le répète, je n'ai pas de solution simple ni douloureuse.
    Ce n'est pas une raison pour baisser les bras et aller se coucher.
    La solution ne viendra qu'après une prise de conscience claire des problèmes et des fausses solutions. Je m'y emploie, et je n'arrête pas mon pataquès.
    Pierre Yves

Sur le même thème :

Page 2 sur 5 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Quand des plantes broutées boostent leur ADN pour survivre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/08/2011, 14h45
  2. Actu - En bref : navette Endeavour, partira, partira pas ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/07/2009, 21h39
  3. Comment arrivent à survivre les siamois bicéphales ?
    Par Mark_Green dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/03/2008, 11h21
  4. Quand les galaxies spirales de l'amas de la Vierge partent en vrille !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/01/2006, 08h33