Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Economie d'energie à bord d'un navire RORO de 220 m




  1. #1
    marinos22898

    Economie d'energie à bord d'un navire RORO de 220 m

    Bonsoir,
    Je suis nouveau et je suis fier de devenir membre de ce forum.
    Je suis chef mécanicien d'un navire RORO de 8000 kw de puissance et le problème qui me préoccupe c'est l'economie de l'energie tout en préservant l'environnement , alors je vous demande de bien m'aider à me donner des solutions pour y parvenir , j'ai commencé par l'utilisation des ampoules et des projecteurs à led ainsi que pour les feux de navigation . Est ce qu'il y a un système photovoltaique qu'on peut installer pour l'eclairage et l'utilisation quotidienne des équipements qui fonctionnent au 230 V ?

    Merci pour votre aide

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Economie d'energie à bord d'un navire RORO de 220 m

    Le photovoltaïque sur un navire c'est s'exposer à des déconvenues dès que l'on navigue un peu au nord en hiver.
    Attention aux "services essentiels" de la classe du navire.

    L' économie significative d'énergie, c'est sur la propulsion, la propreté de la carène, de l'hélice sont primordiales, transiter à la meilleur allure, celle où la consommation spécifique est la plus faible le plus longtemps possible est aussi une solution.
    Le brossage des hélices à flot est sans doute onéreux mais remboursé très vite, la perte de rendement d'une hélice sale est très impressionnante.

    Sur l'usine électrique on peut jouer sur le nombre de GE en fonction, en chargeant plus un seul moteur que deux moyennement on économise, la crainte du "blackout" est souvent le facteur limitant.
    Le reste s'est chercher les gisements d'économie, sur la production d'eau, sur la clim, sur la cuisine, sur la gestion des pompes, sur les systèmes présents et un peu oubliés qui sont utilisés suivant l'habitude et non la manuel, etc..
    Sur la cargaison en isolant les containers réfrigérés de l'exposition direct au soleil tropical, on doit pouvoir gagner un pouillème.

    Couper une lumière sur deux reste de l'anecdote.....
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    marinos22898

    Re : Economie d'energie à bord d'un navire RORO de 220 m

    Merci ,
    tout à fait , la limite de la consommation spécifique ( la plus économique ) ainsi que l'isolation thermique , mais ça reste toujours insuffisants , ce que je cherche moi , un système photovoltaique qui balance sur le tableau principal en cas de chute de luminosité surtout que chez nous au maghreb , le soleil est omni present , d'ailleurs parfois on met un moteur sur 2 avec un alternateur attelé au lieu du Groupe électrogène. Cette opération a un risque d'après ce que j'ai constaté , l'arbre porte hélice "inerte" avec une hélice de 8 T risque de fissuration de l'arbre à la sortie de la coque avec la vibration .


  5. #4
    wizz

    Re : Economie d'energie à bord d'un navire RORO de 220 m

    énergie brute de 1L de fuel : 10000Wh
    rendement du moteur diesel cargo : 40%
    rendement de l'alternateur : 90%
    (chiffres à la louche)
    la consommation de 1L de fuel permet de produire 3600Wh, disponible à la demande

    1m² de panneau solaire, à midi, et perpendiculaire au soleil, permet de produire 180Wh
    pendant une journée, le panneau produira 1000Wh....


    bref, si tu es chef mécano écolo, pense plutôt à bien faire ton boulot de mécano. Genre le nettoyage du filtre à air (s'il y en a), permettrait d'économiser largement plus que les économies sur l'éclairage ou par les panneaux PV. Idem pour le controle de la qualité de l'huile de lubrification du moteur. Etc....

  6. #5
    SK69202

    Re : Economie d'energie à bord d'un navire RORO de 220 m

    ce que je cherche moi , un système photovoltaique qui balance sur le tableau principal en cas de chute de luminosité surtout que chez nous au maghreb , le soleil est omni present
    Peut être mais la route du navire étant plus que variable, il faut un système complexe d'orientation des panneaux résistant au milieu marin.
    Le tout approuvé par une société de classification, surtout si tu veux remplacer l'usine électrique approuvée.

    Cette opération a un risque d'après ce que j'ai constaté , l'arbre porte hélice "inerte" avec une hélice de 8 T risque de fissuration de l'arbre à la sortie de la coque avec la vibration .
    Il doit exister dans les docs les limites de vitesse lorsqu'un ligne d'arbre est entrainée, en situation, freinée et libre en rotation.
    Si cela n'existe pas en effet c'est l'aventure, une ligne d'arbre freinée (pas 0) = plus de charge sur l'autre, une ligne d'arbre libre de rotation = lubrification électrique, pas max et vitesse max de la ligne d'arbre à surveiller (limite à voir dans la doc)
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    marinos22898

    Re : Economie d'energie à bord d'un navire RORO de 220 m

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    énergie brute de 1L de fuel : 10000Wh
    rendement du moteur diesel cargo : 40%
    rendement de l'alternateur : 90%
    (chiffres à la louche)
    la consommation de 1L de fuel permet de produire 3600Wh, disponible à la demande

    1m² de panneau solaire, à midi, et perpendiculaire au soleil, permet de produire 180Wh
    pendant une journée, le panneau produira 1000Wh....


    bref, si tu es chef mécano écolo, pense plutôt à bien faire ton boulot de mécano. Genre le nettoyage du filtre à air (s'il y en a), permettrait d'économiser largement plus que les économies sur l'éclairage ou par les panneaux PV. Idem pour le controle de la qualité de l'huile de lubrification du moteur. Etc....
    Question entretien et calcul de la puissance qui donne une consommation spécifique économique , ce sont des données de base que je mets à chaque changement de qualité de FO , je crois plutot qu'une sensibilisation des membres de l'équipage est le meilleur moyen d'économie d'énergie c'est à dire qu'elle devient une culture

    Merci WIZZ

  9. #7
    marinos22898

    Re : Economie d'energie à bord d'un navire RORO de 220 m

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Peut être mais la route du navire étant plus que variable, il faut un système complexe d'orientation des panneaux résistant au milieu marin.
    Le tout approuvé par une société de classification, surtout si tu veux remplacer l'usine électrique approuvée.



    Il doit exister dans les docs les limites de vitesse lorsqu'un ligne d'arbre est entrainée, en situation, freinée et libre en rotation.
    Si cela n'existe pas en effet c'est l'aventure, une ligne d'arbre freinée (pas 0) = plus de charge sur l'autre, une ligne d'arbre libre de rotation = lubrification électrique, pas max et vitesse max de la ligne d'arbre à surveiller (limite à voir dans la doc)
    Ce que vous avez dit est applicable sur les navires à 4 moteurs embrayés par 2 et ne laisser qu'un seul moteur par ligne en service . Mais pour ce genre de navires à 2 moteurs indépendants , la puissance maxi est conditionnée par la pression d'air de balayage ainsi que la température d'échappement des sorties des cylindres .Il faut peut etre contacter le fabricant des arbres , c'est le seul à connaitre la résistance des métaux et qui a fait des tests pour ce cas de figure .

    Merci SK69202

    Je laisse cette discussion ouverte , peut etre que quelqu'un a d'autres idées

  10. Publicité
  11. #8
    Tilleul

    Re : Economie d'energie à bord d'un navire RORO de 220 m

    On ne peut pas optimiser ce qu'on ne peut pas mesurer

    Première étape un energy management system... comme ce genre de truc

    http://www.v-per.com/fileadmin/user_...ure_EN_new.pdf

    Après on a de plus en plus de ports qui s'équipent pour pouvoir raccorder les bateaux à leurs infrastructures (genre branchement électrique sur le réseau plutôt que laisser le bateau utiliser ses groupes), ça peut faire un changement significatif

    Enfin mieux que le PV : les voiles !

    En gros c'est un kite commandé par ordinateur qui va arrivé en fuel saving donc c'est pas le retour à la marine à voile vu que les vents soufflent pas forcément le long des routes commerciales mais ça peut aider à 10-20% d'économie d'énergie.

    http://www.skysails.info/english/skysails-marine/
    Keep it in the Ground !

Discussions similaires

  1. energie renouvelable ou économie d'énergie
    Par Pantoufle43 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/03/2010, 10h41
  2. Energie renouvelable et/ou Economie d'énergie ?
    Par jer75 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 53
    Dernier message: 26/02/2006, 23h00
  3. L'économie mondiale au bord du précipice ?
    Par zip dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 38
    Dernier message: 20/12/2005, 12h57