Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...



  1. #1
    Vince44

    Question Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...

    Bonjour à tous,

    J'ai regardé ce doc de vulgarisation : https://www.youtube.com/watch?v=CIJJ4X0cv94

    Il date de 2006 et, si j'ai bien compris, la fonte des glaces aux pôles (et partout) s'accélèrent plus vite que prévu à ce moment là. De plus l'emballement lié aux boucles de rétroactions semble un scénario de plus en plus probable. Autrement dit, depuis 2006, le risque de l'arrêt du Gulf Stream serait donc probablement plus probable et proche qu'à l'époque du documentaire.

    Pourtant, on en parle peu.

    Est-ce parce que des études récentes ont invalidé ce risque? Est-ce parce que c'est un modérateur des effets du dérèglement pour les pays du nord (dans un premier temps...) ?

    On explique que l'eau chaude provenant des pôles "plonge" proche du cercle polaire car, après évaporation, elle devient plus dense car plus salée. Ok, soit.

    Par contre, ensuite, on explique que la fonte des glaces au pôle peut casser le système en adoucissant l'eau dans l'atlantique nord.

    Là, je bloque. Si l'eau salée est plus dense et c'est pour cela qu'elle plonge, c'est qu'elle est plus dense que l'eau de l'atlantique nord, donc pourquoi ne plongerait-elle plus si l'eau s'adoucit au pole? Ou est-ce que ça veut dire qu'elle plongerait plus tôt, plus au sud?

    Autre truc qui me pose question : que devient l'énergie qui n'est plus "déplacée" par le Gulf Stream? Est-ce à dire que les zone proche de l'équateur vont encore plus chauffer? Rendant la vie possible seulement à quelques latitudes....

    Merci de vos éclaircissements!

    Vincent

    -----

    Dernière modification par Vince44 ; 26/10/2018 à 14h07.

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...

    Pourtant, on en parle peu.
    Parce que ce n'est pas ça qui se passe, la glace revient et ce n'est pas bon pour la théorie.
    Par contre, ensuite, on explique que la fonte des glaces au pôle peut casser le système en adoucissant l'eau dans l'atlantique nord.

    Là, je bloque.
    L'eau salé en gelant libère le sel qui "sale" plus l'eau salé restante qui devient plus dense et coule, l'eau plus douce, voire douce en gelant libère moins ou pas du tout de sel, et l'eau résiduelle conserve donc un densité proche de celle de la masse d'eau et coule moins facilement.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    Cts31

    Re : Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...

    Pourtant, on en parle peu.
    Je ne serais pas critique sur la communication.

    Une diminution critique n'arriverait qu'après un état de fonte estivale arctique très avancé.
    L'urgence est plutôt de parler de cette fonte.

    L'important est que cette baisse de l'AMOC est étudiée et elle le sera encore.

    Sur la communication, on peut surtout regretter que ce sujet excite beaucoup les Européens pour la partie "froid" comme si c'était le plus critique.
    Le plus critique est je pense surtout le gonflement des eaux chaudes autour du Gulf Stream et causant des inondations sur les côtes américaines à la fois par le niveau de la mer mais aussi l'alimentation des pluies.

  5. #4
    yves25

    Re : Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...

    La formation des eaux profondes n'est pas seulement due à celle de la glace de mer. Elle est principalement due au fait que les eaux superficielles sont refroidies par les échanges de chaleur avec l'atmosphère et par refroidissement radiatif (pas beaucoup de soleil ou pas du tout et pourtant émission de rayonnement infra rouge). L'eau de surface finit par être plus froide et donc plus dense que l'eau qui est en dessous . La libération de sel lors de la formation de la glace de mer amplifie le phénomène mais sans formation de glace il y aurait quand même plongée des eaux de surface aux hautes latitudes. Voir par exemple ici

    Parler de l'arrêt du Gulf Sream est impropre parce que ce sont les alizés qui sont responsables de la formation du Gulf Stream et donc si la Terre continue de tourner le Gulf Stream ne s'arrêtera pas.
    Mais il est un des éléments de la circulation thermohaline dans l'Atlantique Nord (AMOC pour Atlantic Meridional Overturning Circulation). Si la formation des eaux profondes est ralentie voire bloquée du côté du Groenland, alors l'eau chaude qui provient du Golfe du Mexique devrait avoir tendance à s'accumuler du côté de la côte est des USA.
    ..et c'est un peu ce qu'on observe
    La figure montre les anomalies de la température moyenne annuelle calculées par rapport à la moyenne 1950-1981;
    Sur les océans , il s'agit en pratique de la température de surface de la mer. On observe bien une forte augmentation de la température au large des USA et une zone froide plus au Nord qui pourrait bien résulter de l'apport d'eau douce par la fonte de la glace au Groenland mais c'est encore fort discuté.
    Par ailleurs, il y a un réseau de mesures de la circulation océanique dans l'Atlantique vers 20°N , il s'appelle RAPID . Tu y trouveras des infos presque en temps réel.

    dernière chose : si l'AMOC ralentit, est ce que ça va arrêter le réchauffement global ?
    Ben non mais ça peut l'arrêter ou même l'inverser en Europe

    PS: Il y a même une étude récente qui conclue que ce ralentissement pourrait au contraire accélérer le réchauffement global (mais elle est fort critiquée)
    Dernière modification par yves25 ; 27/10/2018 à 11h36.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #5
    Cts31

    Re : Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...

    Tu y trouveras des infos presque en temps réel.
    Des données en temps réel mais je pense que vous serez d'accord, RAPID est un réseau de mesure (beaucoup) trop récent pour toucher la composante climatique.

    En fait, il ne faut pas trop se faire d'illusions sur RAPID : ce n'est pas vraiment un réseau d'alerte, mais plus un réseau de soutien pour aider à calibrer les modèles. Un réseau très utile pour les scientifiques, mais pas vraiment pour le citoyen/décideur qui voudrait savoir ce qu'il se passe en temps réel.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    yves25

    Re : Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...

    Oui. je pensais surtout qu'y jeter un coup d'oeil permet précisément de voir ...qu'on n'observe rien d'autre que de la variabilité (pour le moment peut être)
    Monitoring changes in the AMOC is important for understanding decadal climate variability and change. The RAPID array across the Atlantic at 26°N has now observed the AMOC continuously for 10 years, and revealed greater variability than expected.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  9. Publicité
  10. #7
    Cts31

    Re : Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...

    Si on veut suivre le signal climatique de l'AMOC en quasi temps réel, il faut suivre les reconstructions qui sortent dans les journaux scientifiques. Il faut donc surveiller les dépêches liées à ces journaux, lesquels honnêtement sont souvent médiatisés.

    L'intérêt des reconstructions, parce qu'elles utilisent des proxies climatiques, est qu'elles filtrent efficacement la composante rapide pour tomber proche de la composante climatique.

    Une étude très récente, 2018, propose cette reconstruction où on devine le signal climatique comme la courbe lentement à la baisse, passant entre toutes les oscillations rapide :
    https://media.springernature.com/m68..._Fig12_ESM.jpg

    Etude médiatisée ici https://www.washingtonpost.com/news/...=.ac9f0fd5139f
    Dernière modification par Cts31 ; 28/10/2018 à 10h03.

  11. #8
    Cts31

    Re : Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...

    Notez que l'auteur suggère également que la baisse de l'AMOC se corrèle parfois à une hausse de la NAO hivernale dans le signal reconstruit.

    Pour l'Europe "britannique" (incluant la moitié nord-ouest de la France), faut-il en conclure que la baisse de l'AMOC favoriserait en hiver des vents d'ouest océaniques ?
    Cela complique alors la conclusion "météo" dans cette région européenne, qui intéresse beaucoup de monde : l'AMOC à la baisse est loin de signifier une météo froide en hiver, c'est possiblement le contraire.

    Ceci serait cohérent avec le fait que le discours climatique est, depuis des années, d'attendre une composante climatique de la NAO hivernale à la hausse (une NAO+ hivernale de plus en plus fréquente).
    Dernière modification par Cts31 ; 28/10/2018 à 11h02.

  12. #9
    Vince44

    Re : Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...

    Bonjour,

    Merci pour ces informations/réflexions. Je comprend mieux.

    Malheureusement, ceci confirme, s'il en était besoin, que localement on peut s'attendre à plus ou moins n'importe quoi en terme de variation de climat et notamment de régime des pluies... Surtout pour moi qui suis aux frontières de la zone méridionale...

    Seule l'instabilité est certaine...

    A+

    Vincent

  13. #10
    Cts31

    Re : Arrêt du Gulf Stream: des trucs m'échappent...

    Dans le futur immédiat, on ne verra rien dans le ciel, "rassurez-vous". La variabilité naturelle est suffisante pour expliquer l'essentiel des surprises météo à venir. Typiquement, en Europe, on a l'impression de changer de climat plusieurs fois sur le temps d'une vie humaine. C'est une variabilité naturelle très déstabilisante qui propose des changements de récurrence entre deux décennies.

    Cette variabilité naturelle, habituellement exprimée avec la NAO, est d'ailleurs possiblement liée aux oscillations de l'AMOC (voyez le sursaut de l'AMOC autour de 2005, c'est ce qu'on appelle une forte oscillation).

    Ce qui se voit nettement comme le changement climatique est le changement végétal, là où il est spontané, mais c'est une autre thématique.
    Dernière modification par Cts31 ; 29/10/2018 à 12h59.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Arret durable du Gulf-Stream
    Par invite09876456789221 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 31
    Dernier message: 21/01/2011, 02h43
  2. Gulf-stream
    Par clem76420 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/10/2007, 18h09
  3. Qu'est-ce que le Gulf Stream ?
    Par hularing dans le forum Réchauffement climatique : la Terre a la fièvre
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/10/2006, 19h57
  4. Tpe Gulf stream
    Par alexis08 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/10/2006, 10h46
  5. Arrêt du gulf stream, mythe ou realité
    Par jean-noel70 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/05/2006, 13h34