Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

le sentiment de vengeance et la responsabilité parentale



  1. #1
    Amon GAIA

    le sentiment de vengeance et la responsabilité parentale


    ------

    J'aimerais essayer de développer comment le sentiment de vengeance, sur ce que l'on vit, peut transiter à travers nos comportements.

    On dit souvent d'un enfant battu, qu'il risquera de recommettre la même erreur lorsqu'il sera adulte...parce que soit il aura broyé du noir toute se vie, et de ce fait le destin le remettra plus ou moins face à la même situation, pour que cette dernière (la situation) puisse être exorcisée (qu'elle ne se reproduise plus jamais ! et qu'elle soit comprise) à tout jamais....
    Si l'on essaye de tricher avec le destin, ou de cummuler une frustration en soi (en se forçant d'oublier une situation), on risque de laisser "vivre" cette frustration, qui se répercutera dans un comportement (par l'invisible et les choix dans la vie) face à l'éducation que l'on donnera à nos enfants...
    Donc quand je parle d'un enfant battu, je parle d'un mal dont on sait, par l'observation du monde extérieur et par l'évolutionet la compréhension.

    Maintenant si l'on prend une situation où le mal ne serait pas officiellement exposé, qu'en serait-il ?
    Une succession de l'erreur, jusqu'à exorcisme de la situation par la prise de conscience, et de la résolution du problème (par l'introspection souvent !) ...

    Donc j'expose cela pour amener une reflexion sur l'évolution permanente que la Nature a à nous offrir ! A partir du moment où l'on s'établit religieux avec une éducation religieuse (donc datée du passé), rend-on hommage à cette évolution ?! Ne laisse-t-on pas notre éducation au passé qui n'aurait pas, soit régler ses problèmes soit tout simplement évoluer ! Est-ce comme l'enfant battu une violation qui se transmettrait de générations en générations jusqu'à exorcisme du mal pour l'annihiler ?

    On peut bien voir plein des maux dans nos sociétés actuelles : pollution, mal-bouffe (pesticides, ogm, additifs...), représentation politique foireuse et profiteuse, mauvaise parole, mauvais acte, résignation des responsabilités de tout à chacun, idolatre aveugle ... !!!
    Tout cela ne sont-ils point des violations ? Violations qui seront elles aussi transmises à nos enfants, jusqu'à leur propre destruction ou jusqu'à exorcisme des maux ?!
    Si vous voulez vous refugiez dans le positivisme, vous vous direz que cela va changer, et patati et patata ... !!! Donc au "meilleure" des cas, vous leur transmettez tous vos maux en vous disant qu'ils changeront et en portant vos espoirs vers eux !!! Mais cela n'est-il point une fuite, une violation ? Croyez-vous que eux aussi feront la même erreur et se diront que leur enfants évolueront et qu'ils vivront dans un monde meilleur ???!!!

    -----

  2. #2
    bardamu

    Re : le sentiment de vengeance et la responsabilité parentale

    Bonjour,
    a priori, il s'agit de philosophie morale et pas de philosophie des sciences. Le rapport aux sciences me semble trop flou pour un transfert dans la partie "Ethique des sciences", et l'introduction du thème religieux est hors charte.
    Et donc, je ferme, désolé...
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Responsabilité et sécurité sociale
    Par Neutrino dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 63
    Dernier message: 21/12/2007, 01h04
  2. Éthique de la responsabilité
    Par Pierre de Québec dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 20
    Dernier message: 10/03/2007, 16h45
  3. Quand la préférence parentale chez les oiseaux dépend du climat
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/08/2006, 19h47
  4. Lourde responsabilité que d'être médecin
    Par mayonaise dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/02/2005, 19h42
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 01/01/2005, 10h59