Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Les différences entre logique classique et logique quantique ?

  1. #1
    Mihal-Genie_du_monde

    Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Bonjour,
    quelles sont les différences entre ces deux logiques ?

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    PlaneteF

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Bonjour,

    https://en.wikipedia.org/wiki/Quantum_logic

    (il y a très peu de chose dans la page wiki en Français)

    Cordialement
    Dernière modification par PlaneteF ; 27/02/2016 à 09h51.

  4. #3
    f.oreste

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    donc planeteF ? ta position sur le sujet... car si quelqu'un viens ici, ce n'est pas pour être renvoyé vers wikipédia..

  5. #4
    Deedee81

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Bonjour,

    On ne va pas non plus faire un copier-coller. Quel intérêt ?

    D'autant que la réponse à la question est dans l'introduction (distributivité).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  6. #5
    Médiat

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Bonjour,

    En tout état de cause, il n'y a pas de position à avoir, logique classique et logique quantique ont des définitions et il se trouve que ces définitions sont différentes (ce qui n'est pas étonnant, sinon il n'y aurait qu'un seul nom), il suffit de regarder la définition de ces deux logiques pour déterminer les différences.
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  7. #6
    Deedee81

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par Médiat Voir le message
    En tout état de cause, il n'y a pas de position à avoir, logique classique et logique quantique ont des définitions et il se trouve que ces définitions sont différentes (ce qui n'est pas étonnant, sinon il n'y aurait qu'un seul nom), il suffit de regarder la définition de ces deux logiques pour déterminer les différences.
    Ce qui ne concerne d'ailleurs pas que ces deux logiques là. Il y en a plein d'autres (en toute rigueur, une infinité).

    Ici on a une bonne liste :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3...h%C3%A9matique

    Plus complet en anglais (qui l'eut cru )
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  8. #7
    PlaneteF

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    donc planeteF ? ta position sur le sujet... car si quelqu'un viens ici, ce n'est pas pour être renvoyé vers wikipédia..
    Bonjour,

    [HUMOUR]

    On parle de mécanique quantique là donc il s'agit de ma position versus ma quantité de mouvement --> Werner Heisenberg himself te donne des éléments de réponse à ta question.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_d%27incertitude

    Flute, encore un lien Wikipédia, décidément c'est plus fort que moi

    [/HUMOUR]

    Cordialement
    Dernière modification par PlaneteF ; 01/03/2016 à 08h54.

  9. #8
    Deedee81

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    En fait, grâce au flou quantique on est à la fois dans Futura et dans Wikipedia

    F.oreste

    La question initiale était simple et un lien wikipedia y répondait pleinement, complété aussi par le message de Mediat.
    Ceci dit, ces deux logiques ont aussi des racines qui ne sont pas que mathématiques (on les a construit en mathématiques inspiré par les modèles physiques). Donc le débat peut rester intéressant, mais à condition de préciser exactement de quoi discuter (et pas simplement les différences entre les deux logiques, ça c'est trop simple, wikipedia y répondant de manière complète et précise). Donc, si, en demandant quelle est la différence, tu as une idée derrière la tête, n'hésite pas à en parler. Ca pourrait ouvrir le débat.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  10. #9
    Nicophil

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par Mihal-Genie_du_monde Voir le message
    Bonjour,
    quelles sont les différences entre ces deux logiques ?
    Bonjour,
    most notably, the failure of the distributive law of propositional logic: p and (q or r) = (p and q) or (p and r)
    https://en.wikipedia.org/wiki/Quantum_logic
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  11. #10
    Médiat

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Il me semble que la différence la plus notable réside dans la définition de l'implication (il en existe au moins 5 versions ressortissant à la logique quantique)
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  12. #11
    espace-temps-particulaire

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    En informatique quantique, les instructions logiques (ET, OU, NON) sont complétées par des instructions logiques quantiques, par exemple il y a une “racine carrée de NON”. En logique classique, une seule opération pour passer d’un état à sa négation, de VRAI à FAUX, de 1 à 0, mais en informatique quantique il faut deux états, et cet état intermédiaire est la racine carrée du NON.
    Cette logique permet de créer de nouveaux algorithmes, irréalisables de manière classique, par example celui réalisé au MIT : http://forums.futura-sciences.com/ac...iste-deja.html.

    Suivant David Deutsch dans son livre « L’étoffe de la réalité », pour factoriser un nombre de 250 chiffres, l’ordinateur quantique devrait effectuer en parallèle 10^500 calculs simultanés. Or notre univers ne contient que 10^80 atomes. “Si donc l’univers visible couvrait toute l’étendue de la réalité physique“, écrit Deutsch dans son livre, “la réalité physique ne contiendrait même pas les moyens nécessaires à la factorisation d’un nombre aussi grand. Qui a effectué la factorisation, dans ce cas ? Où et quand le calcul a-t-il été effectué ?”.

    Dans d’autres Univers…

  13. #12
    myoper

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par espace-temps-particulaire Voir le message
    En informatique quantique, les instructions logiques (ET, OU, NON) sont complétées par des instructions logiques quantiques, par exemple il y a une “racine carrée de NON”. En logique classique, une seule opération pour passer d’un état à sa négation, de VRAI à FAUX, de 1 à 0, mais en informatique quantique il faut deux états, et cet état intermédiaire est la racine carrée du NON.
    Cette logique permet de créer de nouveaux algorithmes, irréalisables de manière classique, par example celui réalisé au MIT : http://forums.futura-sciences.com/ac...iste-deja.html.
    De ce que je lis, c'est une différence d'instructions informatique, pas une différence de logique(s) qui est la utilisée autrement ?
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  14. #13
    espace-temps-particulaire

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    De ce que je lis, c'est une différence d'instructions informatique, pas une différence de logique(s) qui est la utilisée autrement ?
    Utilises-vous dans votre logique « racine carré du NON » pour répondre ?

  15. #14
    myoper

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par espace-temps-particulaire Voir le message
    Utilises-vous dans votre logique « racine carré du NON » pour répondre ?
    Si besoin, pourquoi pas, j'utilise bien des cailloux ; ça va donc dépendre de ce qu'elle représente.
    Il ne faut pas confondre un argument et la manière de l'utiliser.
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  16. #15
    espace-temps-particulaire

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Utilises-vous dans votre logique « racine carré du NON » pour répondre ?
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Si besoin, pourquoi pas, j'utilise bien des cailloux.
    En logique « myoper », l’on répond par des cailloux ! Tous l'ont compris.
    La réponse par des cailloux n’est plus fort heureusement de nos logiques contemporaines, nos arguments sont aujourd’hui numériques et les cailloux attendront encore leur numérisation.
    Quand nous saurons répondre « racine carré du caillou », la logique quantique nous sera ouverte.

  17. #16
    myoper

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par espace-temps-particulaire Voir le message
    Utilises-vous dans votre logique « racine carré du NON » pour répondre ?
    Pour répondre à quoi ??
    En tous cas, ça fait plusieurs fois que vous l'utilisez dans vos raisonnements: vous utilisez donc (?) une logique quantique ?

    Et non, les cailloux n’attendront pas leur numérisation: la preuve, je les réutilise.
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  18. #17
    myoper

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par espace-temps-particulaire Voir le message
    Utilises-vous dans votre logique « racine carré du NON » pour répondre ?
    Racine carré du NON.
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  19. #18
    shokin

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Il est très complexe d'apporter du bon grain à moudre dans une discussion quand son primo-posteur n'y a plus posé de questions.

    Du coup, il me semble logique d'attendre de savoir si les réponses qui lui ont été apportées ont répondu à ses questions.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  20. #19
    CM63

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Bonsoir,

    La logique kantique c'est la logique prônée par Emmanuel Kant , non ?

  21. #20
    shokin

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    HULK28 t'avait déjà proposé une bonne lecture.

    Ou ce fichier pdf (en anglais).

    Citation Envoyé par CM63 Voir le message
    La logique kantique c'est la logique prônée par Emmanuel Kant , non ?
    Du coup, on en déduit que Kant n'avait pas la classe ?
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  22. #21
    espace-temps-particulaire

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Combien de logiques ?

    Nous sommes là en philosophie, philosophie qui ne serait science suivant de nombreuses observations posées par des reviewers Futura-Sciences.
    Comment des scientifiques pourraient-ils poser pareille limitation à la recherche ?

    Que la logique ne soit Science ici-même, le débat est resté ouvert dans le cadre de la recherche en physique, classique et quantique.
    Les ordinateurs sont modeles de logique, leurs compétences manifestes en jeu de Go comme en d’autres formes de capacité logique. Ordinateur classique, ordinateur quantique, même logique ?

    Les ordinateurs classiques, binaires, disposent de deux types d’opération, les instructions de calcul et les instructions logiques.
    Les ordinateurs quantiques sont confrontés à ce que les qubits sont à la fois dans un état superposé et intriqué. Cela induit plusieurs limites, tout d’abord il est impossible d’interférer avec le calcul, de le mesurer. Les deux fondements de la logique classique, l’instruction IF (si la condition X est remplie, alors exécuter Y) et la boucle FOR ou WHILE (exécuter Y tant que la condition X est – ou n’est pas – remplie) sont indisponibles. Pas de logique comparative en Quantique ?
    Ensuite en logique arithmétique pour l’ordinateur quantique, l’impossibilité de copier le contenu d’un qubit ou le fait qu’une opération doive toujours être réversible. Ainsi l’addition 3 + 4 = 7 n’est pas réversible. Une fois qu’on a 7, il est impossible de savoir qu’on l’a obtenu en faisant 3 + 4, et non 5 + 2.
    L’ordinateur quantique pose de nombreux problèmes en logique de programmation et ne semble opérationnel que dans le cadre d’un processeur secondaire dédié à la prédiction d’un ordinateur classique.

    Les possibilités numériques de l’ordinateur quantique repoussant l’ordre de grandeur des quantités logiquement calculables modifient notre logique centenaire sur la notion de grands nombres inaccessibles, l’Univers devient tout petit et tout devient connaissable. L'ère Quantique, une nouvelle logique de la recherche ?

  23. #22
    myoper

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par espace-temps-particulaire Voir le message
    l’Univers devient tout petit et tout devient connaissable.
    Une petite démonstration ?
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  24. #23
    ansset

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    je ne demande si un sujet de ce type n'aurait pas plutôt sa place en psychologie. ( sans dénigrement )
    certains mots semblent avoir un effet catalyseur sur la fertilité de l'imagination :
    comme IA, singularité, quantique,.....
    il y a un coté assez parfois/souvent ? onirique dans tout ça.
    un onirisme plus ou moins formalisé avec d'autres mots scientifiques, présents en tant qu'habillage de présentation ( consciemment ou pas ) mais sensé donner du sens.
    Cdt.
    Dernière modification par ansset ; 17/03/2016 à 00h14.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  25. #24
    espace-temps-particulaire

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Une petite démonstration ?
    Plutôt une quantification.

    Suivant Jean Pierre Luminet dans ses blogues ici-même, et un certain consensus, le nombre de particules dans l’Univers observable serait 10^80. Ce nombre est conjecture. Quid de la matière noire cinq fois plus nombreuse (gravitationnellement)...

    Il se fait de plus en plus jour depuis J. Bell et observé par A. Aspect que ces 10^80 particules ont une particule corrélée. La localisation de chacune de ces 10^80 particules corrélées serait un univers corrélé, soit 10^80 univers corrélés qui chacun disposerait de 10^80 particules qui chacune …

    La logique quantique est leçon de modestie.

  26. #25
    Deedee81

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par espace-temps-particulaire Voir le message
    Plutôt une quantification.

    Suivant Jean Pierre Luminet dans ses blogues ici-même, et un certain consensus, le nombre de particules dans l’Univers observable serait 10^80. Ce nombre est conjecture. Quid de la matière noire cinq fois plus nombreuse (gravitationnellement)...

    Il se fait de plus en plus jour depuis J. Bell et observé par A. Aspect que ces 10^80 particules ont une particule corrélée. La localisation de chacune de ces 10^80 particules corrélées serait un univers corrélé, soit 10^80 univers corrélés qui chacun disposerait de 10^80 particules qui chacune …

    La logique quantique est leçon de modestie.
    J'ai du à te suivre là. Surtout la phrase sur les corrélations. Elle fait "petit chinois". On dirait presque du Maître Yoda

    Aurais-tu un lien sur une référence qui explique/confirme tout ça ? Merci,
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  27. #26
    myoper

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par espace-temps-particulaire Voir le message
    Plutôt une quantification.

    Suivant Jean Pierre Luminet dans ses blogues ici-même, et un certain consensus, le nombre de particules dans l’Univers observable serait 10^80. Ce nombre est conjecture. Quid de la matière noire cinq fois plus nombreuse (gravitationnellement)...

    Il se fait de plus en plus jour depuis J. Bell et observé par A. Aspect que ces 10^80 particules ont une particule corrélée. La localisation de chacune de ces 10^80 particules corrélées serait un univers corrélé, soit 10^80 univers corrélés qui chacun disposerait de 10^80 particules qui chacune …

    La logique quantique est leçon de modestie.
    En toute modestie, ou est-ce que ça montre que tout devient connaissable (et non pas uniquement ce que vous supposez être à un moment donné et d'une certaine façon) ?
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  28. #27
    espace-temps-particulaire

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Surtout la phrase sur les corrélations. Elle fait "petit chinois".
    La logique quantique impose réflexion, en Chinois comme en superposition. Suivant Everett, le chat de Schrödinger ne se trouve pas dans une superposition d’états. Il y a deux chats, l’un vivant, l’autre mort, qui font partie de deux univers différents. Ceci est possible car lorsque nous lui imposons le choix entre un chat mort et un chat vivant l’Univers se divise en deux. Naissent alors deux univers parallèles qui sont absolument identiques, si ce n’est que l’un contient un chat vivant et l’autre un chat mort. Dans chacun de ces univers, le chat est dans un état bien défini et le concept absurde d’un animal ni mort ni vivant n’est nécessaire…

    Le respect ne se divise et la confiance est universelle... Amitiés.

  29. #28
    myoper

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par espace-temps-particulaire Voir le message
    La logique quantique impose réflexion, en Chinois comme en superposition. Suivant Everett, le chat de Schrödinger ne se trouve pas dans une superposition d’états. Il y a deux chats, l’un vivant, l’autre mort, qui font partie de deux univers différents. Ceci est possible car lorsque nous lui imposons le choix entre un chat mort et un chat vivant l’Univers se divise en deux. Naissent alors deux univers parallèles qui sont absolument identiques, si ce n’est que l’un contient un chat vivant et l’autre un chat mort. Dans chacun de ces univers, le chat est dans un état bien défini et le concept absurde d’un animal ni mort ni vivant n’est nécessaire…

    Le respect ne se divise et la confiance est universelle... Amitiés.
    Alors ça y est, les univers parallèles sont mis en évidence et accessibles ?
    Avec tout le respect du à la langue française, je n'ai aucune confiance en vos affirmations...
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  30. #29
    espace-temps-particulaire

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Tout est-il connaissable ?
    La recherche scientifique a-t-elle une fin ?

    La réalité de cette accumulation exponentielle contemporaine de connaissances et leur diffusion, mal connue et chiffrée, doit être observée et quantifiée.

    Ainsi, dans ce forum « Les différences entre logique classique et logique quantique ? », observons-nous ces apports remarquables à la connaissance d’un seul commentateur :
    - De ce que je lis, c'est une différence d'instructions informatique, pas une différence de logique(s) qui est la utilisée autrement ?
    - Si besoin, pourquoi pas, j'utilise bien des cailloux ; ça va donc dépendre de ce qu'elle représente. Il ne faut pas confondre un argument et la manière de l'utiliser.
    - Pour répondre à quoi ?? En tous cas, ça fait plusieurs fois que vous l'utilisez dans vos raisonnements : vous utilisez donc (?) une logique quantique ? Et non, les cailloux n’attendront pas leur numérisation : la preuve, je les réutilise.
    - Racine carré du NON.
    - Une petite démonstration ?
    - En toute modestie, ou est-ce que ça montre que tout devient connaissable (et non pas uniquement ce que vous supposez être à un moment donné et d'une certaine façon) ?
    - Alors ça y est, les univers parallèles sont mis en évidence et accessibles ? Avec tout le respect du à la langue française, je n'ai aucune confiance en vos affirmations...

  31. #30
    myoper

    Re : Les différences entre logique classique et logique quantique ?

    Citation Envoyé par espace-temps-particulaire Voir le message
    Tout est-il connaissable ?
    La recherche scientifique a-t-elle une fin ?

    La réalité de cette accumulation exponentielle contemporaine de connaissances et leur diffusion, mal connue et chiffrée, doit être observée et quantifiée.

    Ainsi, dans ce forum « Les différences entre logique classique et logique quantique ? », observons-nous ces apports remarquables à la connaissance d’un seul commentateur :
    - De ce que je lis, c'est une différence d'instructions informatique, pas une différence de logique(s) qui est la utilisée autrement ?
    - Si besoin, pourquoi pas, j'utilise bien des cailloux ; ça va donc dépendre de ce qu'elle représente. Il ne faut pas confondre un argument et la manière de l'utiliser.
    - Pour répondre à quoi ?? En tous cas, ça fait plusieurs fois que vous l'utilisez dans vos raisonnements : vous utilisez donc (?) une logique quantique ? Et non, les cailloux n’attendront pas leur numérisation : la preuve, je les réutilise.
    - Racine carré du NON.
    - Une petite démonstration ?
    - En toute modestie, ou est-ce que ça montre que tout devient connaissable (et non pas uniquement ce que vous supposez être à un moment donné et d'une certaine façon) ?
    - Alors ça y est, les univers parallèles sont mis en évidence et accessibles ? Avec tout le respect du à la langue française, je n'ai aucune confiance en vos affirmations...
    Vous êtes puni, vous devez recopier des lignes et vous ne trouvez plus d'autres sites pour ce faire ?

    Quel est l’intérêt de ce message (et des autres) ?
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Logique classique et intuitionniste
    Par kasmurdanto dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/02/2016, 21h11
  2. la logique des etres bete et la logique des etre intelients Paradoxe?
    Par extrazlove dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/06/2013, 16h12
  3. apport entre l'informatique quantique et la logique floue
    Par khh dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/08/2011, 15h13
  4. Logique classique et déduction naturelle
    Par Hibou57 dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 40
    Dernier message: 09/06/2010, 09h07
  5. Logique classique ?
    Par Samaael dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/11/2009, 23h09