Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 38

La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)



  1. #1
    heckscherohlin

    La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    y-at-il une science unique ou plusieurs sciences? voilà une question difficile...

    Puisqu'il n'y a qu'un seul réel, il ne devrait y avoir qu'une seule vérité, c'est à dire qu'une seule adéquation possible entre le réel et ce que l'homme en pense.Il n'y aurait donc qu'une seule méthode scientifique(on pense à Descartes où tout se déduirait d'un "axiome générateur") et les disciplines ne serait que différentes ramifications d'une seule et même science(l'arbre de la connaissance)...
    Mais cependant on peut dire qu'il y a plusieurs sciences, car il y a plusieurs objets de la science(la matière, l'homme);il n'y a pas d'unité de méthode effective, beaucoup de philosophes ont procédés à des classifications des sciences...

    voilà j'aimerais avoir des avis sur cette question que j'ai du mal à trancher...merci d'avance!!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    DJS

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Merci pour cette question qui va nous faire voyager loin ...

    J'ai envie de commencer en disant qu'il y a un univers - le nôtre - qui a une histoire et que tout un ensemble de connaissances convergent vers un même but qui est d'essayer de raconter cette histoire.

    Cette histoire, nous la décomposons en fragments, eux-mêmes constitués d'autres fragments : nous parlons de galaxies, de planètes, de montagnes ou de plaines, de pluie ou de vent puis de molécules et d'atomes.

    Comment définissons-nous ces objets ?

    La réponse ne me semble pas simple du tout.
    et à vous ?

  4. #3
    heckscherohlin

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Vous considérez donc qu'il y a davantage une tension vers l'unification plutôt qu'une unité effective des sciences...
    Vou avez raison je pense que, même en supposant l'unité du réel, l'explication de ce réel ne peut être que fragmentée, elle ne peut pas être d'emblée globale et totalisante.Cela pourrait rejoindre l'idée cartésienne de la réduction du complexe au simple,réduction caractérisrique de l'analyse. Le réel, bien qu'unique, serait fragmenté, tout comme le discours scientifique.

    Je trouve cette notion de "fragment" intéressante dans le sens où elle ne remet pas radicalement en cause l'unité de la science, mais souligne bien qu'il y a différents "compartiments" dans cette science, tout comme il y a différents compartiments de notre univers.

    La manière de définir les objets de la science est en effet difficile à décrire...Je dirais que l'homme a toujours tendance à définir un objet par rapport à un autre objet qui "l'englobe".Par exemple nous définissons les atomes comme des composants des molécules, les planètes comme composants du système solaire.
    Cela irait encore dans le sens d'une unité de la science, car bien qu'il faille décomposer le réel pour l'analyser, un mouvement inverse serait nécéssaire, du particulier au général, pour satisfaire l'éternel besoin d'unité de l'esprit humain...

    Dans ce sens l'unité de la science serait-elle "ex post"? (d'après la terminologie des économistes)
    Encore une question hardue...

  5. #4
    Médiat

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par heckscherohlin Voir le message
    Puisqu'il n'y a qu'un seul réel, il ne devrait y avoir qu'une seule vérité, c'est à dire qu'une seule adéquation possible entre le réel et ce que l'homme en pense.
    Il me semble que la réponse à ta question est incluse dans la citation ci-dessus. Cette citation a la forme d'une implication, malheureusement sans justification, or, si tu vois la "vérité" (telle que ci-dessus définie) comme une projection du "réel" (tel que défini ci-dessus), il n'y a aucune raison pour que cette vérité soit unique. Il ne s'agit que d'une métaphore, mais je ne crois pas que l'on ait le moindre renseignement sur les rapports entre "réel" et "vérité", ma métaphore n'est donc, en rien justifiée, mais elle n'est pas condamnée, non plus, ce qui, à mon sens, invalide le lien de causalité contenu dans la citation ci-dessus.

    On pourrait aussi ne pas adhérer à l'affirmation "il n'y a qu'un seul réel", mais là, ce serait ouvrir un débat sans fin dans lequel on parlerait certainement du solipsisme...
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  6. #5
    quetzal

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    t'on problème viens que ce que ta question est mal posée..

    avec un, il y a une science composé de nombreuse discipline scientifique... le problème disparait de lui-même..

    tu opposes ce qui n'est pas opposable et du crée un parradoxe, une fausse question en opposant l'ensemble te le conteu de l'ensemble.. alors qu'il y a une relation de parentalité... les sciences(discipline) sont filles de la science.. comme la science est fille de la philosophie..

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DonPanic

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par quetzal
    t'on problème viens que ce que ta question est mal posée..
    avec un, il y a une science composé de nombreuse discipline scientifique... le problème disparait de lui-même..
    Bien vu la question ressemble surtout à un médiocre sujet de bac philo pour sections scientifiques

  9. Publicité
  10. #7
    didier23

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation de Quetzal : ... "avec un, il y a une science composé de nombreuse discipline scientifique... le problème disparait de lui-même.."

    On pourrait poursuivre le débat en se posant la question corrolaire : "les nombreuses disciplines scientifiques" forment-elles un ensemble cohérent ou un ensemble disparate ?
    Il me semble que "disparate" convient mieux : plus on avance dans le temps et plus les disciplines scientifiques se morcellent, les savoirs se particularisent. On a de plus en plus des "bouts de science" valables pour un champ restreint et de moins en moins de vision d'ensemble : le Descartes qui unifiera tout ça, n'est pas encore né !

    En revanche, il me semble que l'on peut dire qu'il y a UNE attitude scientifique devant le réel et pas deux.

  11. #8
    quetzal

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    faux, dider, les sciences, la science, la philosophie sont tenue dans le même axe de résolution qui se trouve etre la raison..

    si tu analyses ces trois systèmes sous a partir de toute autre libéllé tu obtiendras des abhérations..

    la philosophie, la science et ses disciplines appartienne toute au système des methode basé sur la raison, dans l'exploration, et la compréhesion rationelle de l'univers..

    il y a des méthodes plus métaphysqiue, spirituelle et religieuse, qui relie aussi le monde mais sans tenir compte ni chercher le plus raisonable et la cohérence logique entre les proposition..(seul le boudhisme et certainne religion oriantale se pose aussi sur le raisonement, mais d'un autre ordre)
    Dernière modification par quetzal ; 18/09/2006 à 13h43.

  12. #9
    DonPanic

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par didier23
    On pourrait poursuivre le débat en se posant la question corrolaire : "les nombreuses disciplines scientifiques" forment-elles un ensemble cohérent ou un ensemble disparate ?
    C'est disparate même dans une discipline, ex, les lois qui gouvernent le comportement d'un objet sont valides dans un domaine d'application et certaines cessent de l'être lors de transitions de phase, ou ce qui est vrai pour un truc ne l'est pas pour le symétrique chiral du truc, ou encore ce qui est vrai à telle échelle ne l'est pas nécessairement à une autre si les lois ne sont pas "fractales", et ce avec un effort constant pour chercher la cohérence

  13. #10
    Invité

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Bonjour
    (Message 1): je ne vois pas pourquoi le réel serait forcément UN ... c'est peut être là un préjugé antique...

  14. #11
    DJS

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par quantat Voir le message
    Je ne vois pas pourquoi le réel serait forcément UN ... c'est peut être là un préjugé antique...
    Notre Univers a bien [UNE] Histoire, non ?

  15. #12
    Invité

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par DJS Voir le message
    Notre Univers a bien [UNE] Histoire, non ?
    Bonjour DJS

    Et bien justement, il semblerait que Hawking développe une théorie selon laquelle notre univers aurait plusieurs histoires... j'avoue ne pas bien comprendre...

    Quand bien même, c'est notre langage qui pose cette histoire comme étant "une".. et même s'il nous est difficile de penser que le réel puisse ne pas être "un", l'argument n'est pas suffisant... : nous ne pouvons pas penser qu'il n'existe pas d'nesemble de tous les ensembles.. et pourtant...

  16. Publicité
  17. #13
    didier23

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    faux, dider, les sciences, la science, la philosophie sont tenue dans le même axe de résolution qui se trouve etre la raison..
    (...)
    la philosophie, la science et ses disciplines appartienne toute au système des methode basé sur la raison, dans l'exploration, et la compréhesion rationelle de l'univers..
    Selon moi, quand vous parlez d'un champ unifé par "la raison" vous parlez bien d'une cohérence de méthode et non d'une cohérence de résultats ou même de champs.
    Donc nous sommes d'acord : il y a bien une "attitude scientifique unique" qui aboutit à des champs d'investigation qui ne sont pas obligatoirement jointifs.

    Le propos de DonPanic, comme quoi à l'intérieur même du champ des disparités existent, est troublant : il me semble quand même que tous les physiciens par ex, appellent les mêmes choses par les mêmes noms, même s'ils diffèrent sur les théories ?

  18. #14
    DonPanic

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par didier
    Le propos de DonPanic, comme quoi à l'intérieur même du champ des disparités existent, est troublant : il me semble quand même que tous les physiciens par ex, appellent les mêmes choses par les mêmes noms, même s'ils diffèrent sur les théories ?
    Regarde ça, et dis-moi, si à ton avis, le mot "particule" désigne la même chose en mécanique des fluides et en physique dite des "particules"

  19. #15
    heckscherohlin

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Je ne vois pas pourquoi le réel serait forcément UN ... c'est peut être là un préjugé antique...
    C'est en effet une hypothèse indémontrable,invérifiable, c'est à dire non scientifique. Au sens de Popper, c'est une hypothèse qui n'est pas falsifiable.
    Mais je défend farouchement l'idée que ce postulat est justifié :
    Cette hypothèse est d'abord "vraisemblable":elle est communément présupposée par tous les épistémologues.
    Mais cette hypothèse est surtout nécéssaire, tout comme il est nécéssaire de supposer que notre vie n'est pas rêve, qu'elle n'est pas une fiction dans laquelle on serait plongée et où l'on pourrait se réveiller à tout moment, découvrant ainsi le"vrai réel"!Ce serait dériver dans la science fiction, parler de mondes parralèlles...
    C'est un POSTULAT INDISPENSABLE A TOUTE DEMARCHE SCIENTIFIQUE, sinon la science n'aurait plus de sens,on ne pourrait rien dire...La science a justement pour but de prononcer des énoncés vrais, c'est à dire en adéquation avec le réel.
    Postuler la multiplicité du réel serait peu "productif", car elle réduirait l'épistémologie et la science à néant...

    Ce postulat étant nécéssaire, bien que potentiellement faux, l'implication est vérifié:si l'on postule l'unicité du réel, il ne peut y avoir qu'une seule science.

  20. #16
    heckscherohlin

    Angry Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    t'on problème viens que ce que ta question est mal posée..

    avec un, il y a une science composé de nombreuse discipline scientifique... le problème disparait de lui-même..

    tu opposes ce qui n'est pas opposable et du crée un parradoxe, une fausse question en opposant l'ensemble te le conteu de l'ensemble.. alors qu'il y a une relation de parentalité... les sciences(discipline) sont filles de la science.. comme la science est fille de la philosophie..
    Les réponses toutes faies de ce genre me semblent un peu trop simple, voire simpliste;on pourrait même dire que ce n'est pas une réponse.C'est un point de vue non justifié, qui manque de nuance (reflet d'un esprit peu être "trop scientifique"?); il irait dans le sens d'une science unique, les différentes disciplines étant considérés comme de simples applications de la science, oubliant la diversité des méthodes scientifiques et de leur objets...
    Comment expliques tu que tant de philosophes aient produits des classifications des sciences (et non des disciplines)??
    Je ne crée donc pas de "paradoxe artificiel",c'est un vrai problème qui se pose et s'est toujours posé, qui mérite peut être un peu de réflexion avant de proposer une réponse en une ligne...

  21. #17
    DonPanic

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par heckscherohlin
    Mais je défend farouchement l'idée que ce postulat est justifié :
    Je te trouve une seule contradiction entre disciplines scientifiques, et ton postulat est infirmé, non ?

    Alors question, les maths appartiennent à la Science, oui ? non ?
    Les solutions mathématiques d'une équation sont "vraies", oui ? non ?

  22. #18
    bardamu

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Je te trouve une seule contradiction entre disciplines scientifiques, et ton postulat est infirmé, non ?

    Alors question, les maths appartiennent à la Science, oui ? non ?
    Les solutions mathématiques d'une équation sont "vraies", oui ? non ?
    Salut,
    les sciences sont basées sur une communicabilité de leurs résultats et les maths plus que le reste, sont fondées sur le caractère explicite de leurs démonstrations.
    Pourras-tu trouver un seul résultat scientifique qui ne soit pas communicable et qui donc n'entre pas dans une unité du réel, celui dont parle la science, celui de l'expérience commune ?
    Si on veut parler d'un réel vécu, de ce qui est de l'ordre de l'intériorité, on pourra peut-être le dissocier, mais un réel qui ne serait pas accessible à tous aurait bien du mal à entrer dans les sciences.

    Selon moi, la question de heckscherohlin porte donc sur le caractère d'inter-communication des concepts, méthodes, représentations etc. selon les secteurs des sciences. Le découpage n'est pas alors forcément entre disciplines.
    En physique, des concepts de la Relativité Générale et de quantique sont exclusifs les uns des autres.
    En psycho-neurobiologie, il est toujours délicat de relier les explications physicalistes aux explications psychologiques.
    En math, les choses sont encore plus claires puisqu'on peut arbitrairement choisir des axiomes pour construire tel ou tel segment des mathématiques exclusif d'un segment sans cet axiome.

    Au final, on pourrait se demander si une description de notre expérience peut se passer d'une pluralité d'approches, comme si il fallait plusieurs types de cartes, de calques superposés mais autonomes pour représenter cette expérience.
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  23. Publicité
  24. #19
    DonPanic

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par bardamu
    Au final, on pourrait se demander si une description de notre expérience peut se passer d'une pluralité d'approches, comme si il fallait plusieurs types de cartes, de calques superposés mais autonomes pour représenter cette expérience.
    Entièrement d'accord, et puisque tu parles de cartes, il me semble avoir affaire avec certaines disciplines scientifiques à autant de jeux différents, avec une approche commune et différentes de règles.
    Ma question à props des math appelait une réponse en physique où l'utilisation des math est essentielle, mais où parmi certains résultats d'équations à solutions multiples, ceux indiquant des grandeurs négatives physiquement absurdes seront rejetés.
    Un autre point qui me fait rejeter une unité profonde de "La Science", c'est qu'il ne me semble pas que la physique ou la chimie, pour ce que j'en connais de leurs lois, ne portent en germe quelqu'indication sur la possibilité du vivant et par conséquent les lois de la biologie.


    Je ne dis peut-être pas bien les choses, je ne suis pas à l'aise en philo

  25. #20
    Invité

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par heckscherohlin Voir le message
    C'est en effet une hypothèse indémontrable,invérifiable, c'est à dire non scientifique. Au sens de Popper, c'est une hypothèse qui n'est pas falsifiable.
    Mais je défend farouchement l'idée que ce postulat est justifié :
    Cette hypothèse est d'abord "vraisemblable":elle est communément présupposée par tous les épistémologues.
    Mais cette hypothèse est surtout nécéssaire, tout comme il est nécéssaire de supposer que notre vie n'est pas rêve, qu'elle n'est pas une fiction dans laquelle on serait plongée et où l'on pourrait se réveiller à tout moment, découvrant ainsi le"vrai réel"!Ce serait dériver dans la science fiction, parler de mondes parralèlles...
    C'est un POSTULAT INDISPENSABLE A TOUTE DEMARCHE SCIENTIFIQUE, sinon la science n'aurait plus de sens,on ne pourrait rien dire...La science a justement pour but de prononcer des énoncés vrais, c'est à dire en adéquation avec le réel.
    Postuler la multiplicité du réel serait peu "productif", car elle réduirait l'épistémologie et la science à néant...

    Ce postulat étant nécéssaire, bien que potentiellement faux, l'implication est vérifié:si l'on postule l'unicité du réel, il ne peut y avoir qu'une seule science.
    Bonjour heckscherohlin (pas facile comme pseudo)

    D'abord je salue ton honnêteté: les deux postulats de l'unité ou de la pluralité du réel ne sont pas falsifiables.

    Peut être que le postulat de l'unité est nécessaire dans le cadre d'une théorie (peut être...: ce n'est pas le cas de la psychanalyse lacanienne)
    Ce postulat n'est toutefois pas nécessaire à l'individu (quoiqu'il le soit pour de nombreux individus)...
    Mais je t'accorde que ce n'est pas sans effets subjectifs... qui peuvent même donner à l'autre l'impression d'être face à un schizophrène...

    (Don panic, tu dis les choses très clairement, c'est l'avantage de ne pas être philosophe

  26. #21
    Médiat

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par heckscherohlin Voir le message
    Ce postulat étant nécéssaire, bien que potentiellement faux, l'implication est vérifié:si l'on postule l'unicité du réel, il ne peut y avoir qu'une seule science.
    Cette implication suppose aussi que le réel ne soit pas transcendant à l'homme (à la compréhension de l'homme) ; on peut aussi décider que ce postulat est nécessaire au même titre que celui sur l'unicité du réel, par pragmatisme, mais il est nécessaire de le mettre dans la liste ds postulats, et il en manque surement...
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  27. #22
    didier23

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Regarde ça, et dis-moi, si à ton avis, le mot "particule" désigne la même chose en mécanique des fluides et en physique dite des "particules"
    J'avoue ne pas avoir lu l'article de fond en comble... mais la démonstration ne me convainc pas tout à fait (ce n'est qu'un point de vue).
    Deux physiciens parlant de particules peuvent avoir une "définition" différente. Il n'empêche qu'ils s'entendent l'un l'autre et que le fait que le mot ait plusieurs définitions ne porte pas à conflit ou à confusion dans leur dialogue.
    Ce type de dialogue n'existera sans doute pas entre un psychanalyste et un neurophysiologiste, comme l'indique bien Bardamu dans son message.

  28. #23
    DonPanic

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par didier23
    J'avoue ne pas avoir lu l'article de fond en comble... mais la démonstration ne me convainc pas tout à fait (ce n'est qu'un point de vue).
    Deux physiciens parlant de particules peuvent avoir une "définition" différente. Il n'empêche qu'ils s'entendent l'un l'autre et que le fait que le mot ait plusieurs définitions ne porte pas à conflit ou à confusion dans leur dialogue.
    Ou bien, tu risques un sourire ironique de la part d'un ingénieur en pompes* qui passe son temps à calculer combien ça va comsommer en énergie d'obtenir du vide si tu te mets d'un coup d'un seul à lui parler sans le prévenir d'énergie du vide

    *Oui, ç'a des godasses aussi, un ingénieur

  29. #24
    DJS

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par heckscherohlin Voir le message
    Y a-t-il une science unique ou plusieurs sciences? voilà une question difficile...

    Puisqu'il n'y a qu'un seul réel, il ne devrait y avoir qu'une seule vérité, c'est à dire qu'une seule adéquation possible entre le réel et ce que l'homme en pense.

    Il n'y aurait donc qu'une seule méthode scientifique....
    Salut,
    A mes yeux, il y a au moins deux débats dans cette affaire.

    Pour ce qui est de "LA" méthode scientifique, si on cherche ce qui est commun à toutes les sciences, on va dire : l'existence d'un débat et tout ce qu'il sous-entend : la liberté de parole, le respect des autres, la séparation des faits et de leur interprétation...

    Par contre, chaque science a ses propres méthodes et outils (ce qui n'exclut pas que certaines et certains soient partagés par plusieurs sciences)

    Maintenant, tu as dit : "Puisqu'il n'y a qu'un seul réel..."
    et il me semble que nous sommes dans UN Univers qui a Une Histoire. (même si on peut argumenter, partant du "Principe Anthropique" - nous sommes là, donc c'est possible - et imaginant d'autres Constantes Fondamentales, que dans d'autres univers auxquels nous n'accédons pas, se déroulent d'autres histoires. Pourquoi pas ? )

    Mais le travail scientifique - dans son ensemble - produit au moins trois sortes de résultats :
    - des récits historiques
    - des explications
    - des objets

    et .... cela fait déjà trois "sortes" de vérités ....
    .... et @+ DJS

  30. Publicité
  31. #25
    heckscherohlin

    Question Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Pour ce qui est de "LA" méthode scientifique, si on cherche ce qui est commun à toutes les sciences, on va dire : l'existence d'un débat et tout ce qu'il sous-entend : la liberté de parole, le respect des autres, la séparation des faits et de leur interprétation...

    Par contre, chaque science a ses propres méthodes et outils (ce qui n'exclut pas que certaines et certains soient partagés par plusieurs sciences)
    Salut DJS,

    L'opposition La Science-les sciences ne refleterait t-elle pas pour toi l'opposition théorie-pratique?

    En effet, on pourrait dire que La Science serait l'ensemble des théories, des lois, des concepts, des modèles,...Bref, ce serait tout ce que produit un esprit scientifique.
    A l'inverse les sciences désigneraient les différentes techniques, les outils à disposition des scientifiques pour pénétrer le réel.
    Mais théorie et pratique apparaissent difficilement dissociables:toute théorie n'est en effet prononcée que dans le but d'être appliquée au réel;autrement dit, il n'y a pas de théories purement "spéculatives".Par ailleurs les outils ne sont que des émanations des théories, et en sont indissociables...La science est à la fois théorie et pratique .

    Mais le travail scientifique - dans son ensemble - produit au moins trois sortes de résultats :
    - des récits historiques
    - des explications
    - des objets

    et .... cela fait déjà trois "sortes" de vérités ....
    Je ne suis pas tout à fait d'accord. La vérité se définit comme l'adéquation entre le réel et l'homme qui le pense.
    Dans ce sens, je ne pense pas que la production de nouveaux objets par la science soit une production de vérité en tant que telle, elle traduirait davantage un élargissement du domaine où peut s'exercer la science...
    Et pourquoi sépare tu quelque peu arbitrairement récits historiques et explications? En viendrais tu à nier le pouvoir explicatif des récits historiques? (Peut-être que je ne vois pas d'ailleurs très bien ce que tu entends par récits historiques...).
    En somme,je m'efforce de montrer qu'il n'y a qu'une seule vérité...


    Voici une voie de réflexion (de solution?) au problème monstrueux de l'unité des sciences:
    au fond parler de LA Science ne servirait qu'à délimiter science et non science.Par exemple la science vs la religion...

  32. #26
    DonPanic

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par heckscherohlin
    Et pourquoi sépare tu quelque peu arbitrairement récits historiques et explications? En viendrais tu à nier le pouvoir explicatif des récits historiques? (Peut-être que je ne vois pas d'ailleurs très bien ce que tu entends par récits historiques...).
    En somme,je m'efforce de montrer qu'il n'y a qu'une seule vérité...
    Ben, c'est qu'en Histoire, comme on dit, Vérité en deçà des Pyrénées, Erreur au delà.
    C'est terriblement difficile de s'abstraire de contextes purement humains, ex Attila est un héros historique hongrois, et ils se marrent un peu des descriptions historiques "gauloises". La légende qui veut que les Huns auraient attendri la viande sous leur selle, c'est une grosse connerie, c'était pour ces cavaliers une manière de mettre de la bidoche aux endroits où le harnachement aurait pu blesser leurs chevaux.

  33. #27
    DJS

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par heckscherohlin Voir le message
    Pourquoi sépares-tu arbitrairement récits historiques et explications ? En viendrais tu à nier le pouvoir explicatif des récits historiques?
    Loin de moi une telle pensée !
    Je vais prendre un exemple :
    - l'explication dit : voici où se trouvent les planètes du système Solaire et comment calculer leur position.
    - le récit historique dit : l'histoire [du système Solaire] commence il y a 6 millions d'années : un nuage de gaz se condense.... et un peu plus tard, maintenant, il n'y a plus de collisions, plus de migrations, et de telle date à telle date, la mécanique Newtonnienne vous décrit les choses quantitativement
    Il n'y a pas opposition entre les deux. Il s'agit un peu de physique qualitative / quantitative. Mais l'histoire ne peut être décrite par les équations seules.

    Amicalement DJS

    PS : Je comprends bien ton souci d'"unification de a vérité"....

  34. #28
    heckscherohlin

    Wink Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Merci DJS pour ta précision

    Salut Donpanic,

    C'est terriblement difficile de s'abstraire de contextes purement humains
    j'ai peur que ton affirmation ne nous fassent sombrer dans un relativisme, qui poussé à l'extrême, amenerait à une impasse.Je m'explique:


    Tu dis qu'on ne peut pas s'abstraire de contextes humains;j'en déduit que toute science est relative à une communauté scientifique, ce qui est tout à fait vraisemblable.Thomas Kuhn l'a d'ailleurs défendue:"comme le langage, la connaissance scientifique est intrinsèquement la propriété commune d'un groupe, ou alors elle n'est pas".La science doit en effet s'incarner dans une communauté.

    Personnellement, ce qui me gène, c'est que si l'on pousse le relativisme plus loin, la science serait relative à chaque individu dans sa subjectivité...Autrement dit, il y aurait autant de sciences que d'individus pratiquant la science...
    Ca fait un peu beaucoup de sciences, ça,non??
    "...science sans conscience n'est que ruine de l'âme" Rabelais, Pantagruel

  35. #29
    DonPanic

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    LO

    Citation Envoyé par heckscherohlin
    j'ai peur que ton affirmation ne nous fassent sombrer dans un relativisme, qui poussé à l'extrême, amenerait à une impasse.Je m'explique:
    Tu dis qu'on ne peut pas s'abstraire de contextes humains;j'en déduit que toute science est relative à une communauté scientifique, ce qui est tout à fait vraisemblable.Thomas Kuhn l'a d'ailleurs défendue:"comme le langage, la connaissance scientifique est intrinsèquement la propriété commune d'un groupe, ou alors elle n'est pas".La science doit en effet s'incarner dans une communauté.

    Personnellement, ce qui me gène, c'est que si l'on pousse le relativisme plus loin, la science serait relative à chaque individu dans sa subjectivité...Autrement dit, il y aurait autant de sciences que d'individus pratiquant la science...
    Ca fait un peu beaucoup de sciences, ça,non??

    Je pense qu'il est nécessaire de dissocier les Sciences "dures" de celles où les phénomènes et évènements sont non-reproductibles, d'une part.

    Quant aux sentiments humains, penses-tu qu'un anthropologue du XIXème siècle aurait même admis se laisser mesurer en long et en large par un anthropologue africain, si ç'avait existé ?

    Perso, je crois que ç'aurait été inconcevable, vu l'idéologie raciale ambiante

  36. #30
    DJS

    Re : La science ou les sciences?(unité ou pluralité?)

    Citation Envoyé par heckscherohlin Voir le message
    [...] il y aurait autant de sciences que d'individus. Ca fait un peu beaucoup de sciences, ça,non ??
    Chacun pourrait avoir sa vision du monde et être dans le vrai.
    Ca me rappelle un texte de Lacan :
    "Je ne dis pas toute la vérité (parcequ'il y en a trop à dire) mais je ne dis que la vérité."
    (je cite de mémoire)
    Ca pourrait être vrai. (bien qu'un peu provocateur...) DJS

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Faut-il dire la science ou les sciences ???
    Par systemecrach dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/02/2005, 19h51
  2. La science ou les sciences ?
    Par btve dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/05/2004, 21h06