Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

La science générateur d'incertitudes ?



  1. #1
    Mumyo

    La science générateur d'incertitudes ?


    ------

    N'est-ce pas un aspect paradoxale de la science que d'être à l'origine d'inovations modifier profondément le cours des évennements ?
    La science qui se donne pour vocation de comprendre et de prévoir génère un monde incertain...
    Les humains font la science, la science modifie l' environnement des humains, les humains s'adaptent aux changements provoqués dans l' environnement...Un cycle qui échappe toujours à toute prévision...
    Les découvertes de la science loin de favoriser la maitrise de notre monde, nous ferait ainsi passer d'un indéterminisme à un autre....

    Qu'en pensez-vous ?

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Mumyo

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Ne peux-t-on dés lors envisager la science comme un "enfer pavé de bonnes intentions" ?

  5. #3
    pi-r2

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Citation Envoyé par Mumyo
    N'est-ce pas un aspect paradoxale de la science que d'être à l'origine d'inovations modifier profondément le cours des évenements ?
    La science qui se donne pour vocation de comprendre et de prévoir génère un monde incertain...
    Les humains font la science, la science modifie l' environnement des humains, les humains s'adaptent aux changements provoqués dans l' environnement...Un cycle qui échappe toujours à toute prévision... Qu'en pensez-vous ?
    Que tu te places au niveau de l'homme et de l'évolution de l'homme seulement. En prenant du recul, on s'aperçoit que la démarche de découverte ne permet pas de changer le monde mais de le révéler tel qu'il est. Et contrairement à une intuition initiale pour laquelle le monde est immuable et prévisible, il se révèle en évolution et imprévisible. La science ne génère en rien un monde incertain: elle nous révèle que le monde est incertain.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  6. #4
    Vanyel

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Citation Envoyé par pi-r2
    La science ne génère en rien un monde incertain: elle nous révèle que le monde est incertain.
    Ca c'est bien vrai.

    La science nous permet seulement de comprendre ce qui nous entoure.
    Le monde, l'univers, bougent et nous l'étudions pour nous adapter (non, plus tôt: essayer de nous adapter) à ces changements (enfin je pense ).
    Mais c'est ce que nous faisons de la science peut aussi changer notre environnement.
    C'est a nous aussi, d'y faire attention.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Pierre de Québec

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Les humains font la science, la science modifie l'environnement des humains, les humains s'adaptent aux changements provoqués dans l'environnement...
    Les changements dans l'environnement ne sont pas que le fait des hommes. Disons que la science accélère certains changements (exemple le climat), en retarde d'autres (exemple les maladies), en crée de nouveaux (exemple les déchets en orbitres). Mais en somme, quelle est l'alternative à l'homme actif ? L'homme qui subit ?
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  9. #6
    bgervais2004

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Bonsoir à tous,
    N'importe quelle espèce sur cette terre modifie son biotope, son environnement, le problème c'est que pour l'homme c'est à très, trop grande échelle.
    Par contre l'être humain, la science, ne modifient en rien les lois de la nature, ni les lois universelles qui gouvernent l'univers et donc notre planète.
    On ne maîtrise la fission et bientôt la fusion nucléaire que parceque c'est possible, on a rien inventé, on a juste trouvé comment exploiter le phénomène, tout simplement.
    Même si un jour nous réussissons à détruire notre planète, alors là encore nous serons soumis à ces lois universelles, elles sont immuables et sont une partie intrinsèque de notre propre antité.
    Bonne nuit!
    Bruno

  10. Publicité
  11. #7
    perlinpinpin73

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Citation Envoyé par Mumyo
    Les humains font la science, la science modifie l' environnement des humains, les humains s'adaptent aux changements provoqués dans l' environnement...Un cycle qui échappe toujours à toute prévision...
    Je ne crois pas que les humains "fassent" la science.
    Je dirais plutôt, que les humains cherchent à expliquer et rationnaliser ce qu'ils observent, et ce, par ce qu'on appelle la science, ou plutôt les sciences.

    Ensuite, je ne dirais pas que c'est pas la science qui modifie l'environnement, mais les humains eux-même. Alors bien sur, c'est par les avancées technologiques et scientifiques, d'accord, mais aussi, tout simplement par leur comportement, et ça c'est bien plus grave, selon moi... Après effectivement l'humain doit s'adapter aux changements qu'il a provoqué... L'homme est un loup pour l'homme...
    Par contre la modification de l'environnement est aussi un phénomène naturel à échelle géante: période de glaciation, de réchauffement de la planète, etc... Et, par exemple, à l'heure actuelle, il est loin d'être prouvé que le réchauffement de la planète est du à l'homme....
    Enfin, pour ce qui est du cycle qui échappe à toute prévision: pas si sur... On est de plus en plus capable de prévoir et même parfois d'anticiper les choses

  12. #8
    Rhedae

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Citation Envoyé par pi-r2
    ...on s'aperçoit que la démarche de découverte ne permet pas de changer le monde mais de le révéler tel qu'il est
    C'est vrai pour la recherche pure, mais la science c'est aussi ses applications industrielles , qui ont radicalement changé notre environnement et nos moeurs . Sans la science pas de moteurs a explosions , pas de telephone, pas de tv, ni d'Internet etc ... Notre environnement a donc changé a cause de la science .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  13. #9
    pi-r2

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Citation Envoyé par Rhedae
    Notre environnement a donc changé a cause de la science .
    Notre environnement n'est pas le monde. Le monde n'est pas la Terre. Et ce n'est pas la science comme tu le dis, mais les applications que nous choisissons de réaliser qui ont un impact. Le monde est fondamentalement incertain pour de faibles intelligences telles que la notre.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  14. #10
    sebseba

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Moi je trouve ça rigolot de dire que la science rend le monde incertain. Après tout la science doit être prédictive

    Mais ce qui me gene c'est la confusion qu'il y a entre le monde et l'objet scientifique. ILs ne sont pas l'équivalant l'un de l'autre. Le premier geste scientifique n'est-il pas, de par sont point de vue, de créer sont objet de science?
    Que le modèle scientifique instruise petit à petit le sens commun est un fait mais de là à confondre les deux...

    Mumyo, est-ce que tu penses vraiment que du point de vue du sens commun nous "maîtrisions moins le monde" (pour reprendre ton expression), aujourd'hui que dans la Grèce antique ou les Dieux se jouaient des hommes et des éléments? Moi je n'en suis pas sûr.
    Douda doudi dou di doua, dou di doudi dou da (S. Gainsbourg cité par J. Birkin)

  15. #11
    Mumyo

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Mumyo, est-ce que tu penses vraiment que du point de vue du sens commun nous "maîtrisions moins le monde" (pour reprendre ton expression), aujourd'hui que dans la Grèce antique ou les Dieux se jouaient des hommes et des éléments? Moi je n'en suis pas sûr.
    Bonsoir,

    L'exemple d'indéterminisme qui me vient à l'esprit, corrélé, à la notion d'instabilité, est le problème climatique...

    Il suffit d'observer l'évolution du taux de CO2, dans l'atmosphère terrestre depuis le début de l'ère industrielle, pour constater objectivement les effets destabilisateurs des avancées technologiques...

    Les chiffres parlent d'eux même de manière trés significative...La stabilité climatique et une évolution trés lente a toujours été la règle, sur des échelles géologiques...

    Hors nous observons une évolution de type exponentielle qui se compte en année...Les premiers effets se sont déjà fait sentir, et ce n'est qu'un début...

    Avec le develloppement de la Chine sur le modèle de la technologie Occidentale, Chine qui représente 1/4 de la population planétaire, je vous laisse imaginer quel sera l'évolution à court termes...

    Cela est en train de se produire, et rien ne pourra enrayer le mécanisme...

  16. #12
    Dansampi

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    [Quote"=Mumyo"]
    La science qui se donne pour vocation de comprendre et de prévoir génère un monde incertain [/Quote]

    La science est le langage inventé par l'homme pour lire puis communiquer (dans une certaine mesure) avec la nature.
    Plus ce langage devient complexe et plus la science se développe. Les textes à notre disposition sont livrés bruts par les chercheurs.

    L'interprétation qui en est faite ne relève pas nécessairement d'un consensus, génère des débats, crée des écoles et des chapelles différentes...
    Il est donc normal que chaque nouveau texte soit à l'origine de vastes champs " de questions" à explorer.

    En marge de l'intéprétation fondamentale d'autres chercheurs optent pour l'application du texte.
    L'incertitude devient sociale, philosophique voire métaphysique. Faut-il cloner le vivant, doit-on développer l'énergie atomique...

    Paradoxalement l'incertitude est aussi le facteur de progression de la science.
    La recherche fondamentale est inscrite dans les gènes de l'homme (du moins de certains homme et heureusement). Les applications sont tantôt positives tantôt négatives.
    L'incertitude et le doute sont inhérentes à la science et pour toujours.

  17. Publicité
  18. #13
    actae

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Oui, il faut faire attention aux postulats implicites. Quand on dit :
    Citation Envoyé par pi-r2
    En prenant du recul, on s'aperçoit que la démarche de découverte ne permet pas de changer le monde mais de le révéler tel qu'il est.
    Nous ne savons pas comment est le monde. Nous ne savons de lui que ce que justement nous en connaissons. Partir du principe qu'il ressemble réellement à ce que nous en connaissons est un postulat, et pas une vérité.

    Mais surtout, c'est un parti-pris qui a pour conséquence de considérablement limiter la responsabilité humaine : Il existe un Etre immuable, le monde, que nous ne faisons jamais que découvrir sans agir sur lui. Il existe des lois universelles, immuables, que l'homme ne fait que révéler. Du coup, on peut aller très loin, comme ça ; en fait on peut aller jusqu'à :

    Citation Envoyé par bgervais2004
    Même si un jour nous réussissons à détruire notre planète, alors là encore nous serons soumis à ces lois universelles
    Hé ! Voila la solution définitive à tous les problèmes de la science !

    Pourtant, c'est idiot, ça ne permettra même pas de vérifier l'hypothèse : Il n'y aura plus personne pour constater que l'univers obéit bien à des lois immuables.

    Preuve peut-être que ces lois n'existent que tant que l'homme existe, non ?
    Donc oui, c'est forcément la science qui produit des incertitudes. Et personnellement, je pense que c'est la croyance qui produit des certitudes.

  19. #14
    doryphore

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    La science donne plus de pouvoir a l'humanité, mais elle donne aussi plus de responsabilité car l'humanité ne peut plus ignorer que ces actions peuvent avoir des conséquences néfastes.

    Malheureusement les outils de prévision de la science sont moins efficaces (et rentables) que les applications technologiques immédiates des découvertes.
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  20. #15
    Mumyo

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Malheureusement les outils de prévision de la science sont moins efficaces (et rentables) que les applications technologiques immédiates des découvertes.
    Pas plus qu'il n'est possible de prévoir avec certitude le comportement d'une particule quantique, il n'est possible de prévoir l'évolution du système complexe social...
    C'est là tout le problème...Ce qu'on peut dire c'est que certains modèles sociétaux ont perdurés de nombreux siècles dans une relative stabilité structurelle.
    Mais depuis la révolution industrielle, promue par les avancées scientifiques l'évolution s'accélère...

  21. #16
    Primavera

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Citation Envoyé par Mumyo
    Bonsoir,

    L'exemple d'indéterminisme qui me vient à l'esprit, corrélé, à la notion d'instabilité, est le problème climatique... Il suffit d'observer l'évolution du taux de CO2, dans l'atmosphère terrestre depuis le début de l'ère industrielle, pour constater objectivement les effets destabilisateurs des avancées technologiques...

    Les chiffres parlent d'eux même de manière trés significative...La stabilité climatique et une évolution trés lente a toujours été la règle, sur des échelles géologiques...

    Hors nous observons une évolution de type exponentielle qui se compte en année...Les premiers effets se sont déjà fait sentir, et ce n'est qu'un début...

    Avec le develloppement de la Chine sur le modèle de la technologie Occidentale, Chine qui représente 1/4 de la population planétaire, je vous laisse imaginer quel sera l'évolution à court termes...
    Cela est en train de se produire, et rien ne pourra enrayer le mécanisme...
    On croirait du néo-malthusianisme version environnementale. Il est vrai que de nos jours compte tenu des progrès de l’information et de la plus grande fiabilité de nos observatoires économiques, il était plus conseillé de faire porter ses prédictions pessimistes (effet néfaste du progrès technologique) sur le climat plutôt que sur un futur désastre de famine du aux supposées évolutions démographiques… mal anticipées.

    Je ne crois pas du tout que l’on puisse avancer objectivement que la science génère des incertitudes dans notre maîtrise de l’avenir, cela me semble relever tout simplement de l’opinion. Ce qui est incertain ce serait plutôt nos propres anticipations subjectives – a fortiori influencées par l’émotionnel, l’imaginatif, les croyances – et non la science par définition objective. Incertitudes générées par nos ""anticipations subjectives qui sont des représentations individuelles, plus ou moins informées, d'événements futurs généralement aléatoires "". La démarche scientifique serait plus exactement génératrice du doute (que Descartes qualifierait de méthodique) opposé aux dogmes obscurantistes… aussi bien qu’aux idéologies anti-progressistes construites sur fond de peur des changements.

  22. #17
    Mumyo

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Ce qui est incertain ce serait plutôt nos propres anticipations subjectives – a fortiori influencées par l’émotionnel, l’imaginatif, les croyances – et non la science par définition objective.
    La science n'est pas une chose "en soi", qui ferait son petit bonhomme de chemin en toute indépendance...
    C'est justement parceque les technologies promues par les découvertes scientifiques sont lachées dans la nature...
    C'est justement parcequ'il y a un décalage entre l'objectivité scientifique de champs limités de la connaissance et la subjectivité dans le reste de nos activités, que cette incertitude, cette instabilité est générée...
    La connaissance scientifique confèrent aux hommes un pouvoir qu'ils ne maitrisent pas...

  23. #18
    quetzal

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    génératrice d'incertitude, oui et non. d'un coté notre monde est dans son comportement bien mieux compris et maitrisable qu'il ne le fut, mais le savoir engendre toujours de nouvelle question toujours plus profonde, et ce sont toujours ces abscence de réponse, ces facteurs dans les probabilités future qui génère de l'incertitude quand au devenir des systèmes complexes.
    ne pas savoir n'est pas plus rassurant, mais au moins on ne le sait pas, c'est bète a dire, mais cela permet de faire des erreur en toute bonne fois, donc d'agir en pensant réussir... l'ignorence ignore l'incertitude de ses propre jugement puisqu'elle n'est pas capable de poser l'ensemble des variables a résoudre pour réussir quelque chose..

    un peu comme de faire un avion sans connaitre la capacité de portace de l'air ou en ignorant le fait faille une courbure aux ailes pour ce faire.. l'on pense avoir juste, et beaucoup ont perdu la vie dans ces excès de confiance...

    de fait si l'avenir devient incertain c'est que la science diffuse sa propre incertitude quand a ses possibilité de prédiction, mais aussi ces certitudes quand au devenir probable de notre planète.. dans les deux cas, ce sont des choses positive, car connaitre le devenir le plus probable, ou connaitre les limites de la crédibilité de la connaissance permet de prendre des mésure en "raison" c'est a dire en connaissant les limites et possibilité de crédibilité des prédictions.

    et dans tout les cas il est préférale de regarder les problèmes en face, plutôt que de faire l'autruche...

  24. Publicité
  25. #19
    Mumyo

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    On croirait du néo-malthusianisme version environnementale.
    Oui c'est tout à fait cela, surtout pour la Chine qui le pratique depuis 25 ans, et qui a pris des mesures strictes visant à limiter sa croissance démographique...Saura t-elle contenir également et maitriser harmonieusement sa croissance éconnomique...L'avenir nous le dira...

  26. #20
    Primavera

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Citation Envoyé par quetzal
    ...et ce sont toujours ces abscence de réponse, ces facteurs dans les probabilités future qui génère de l'incertitude quand au devenir des systèmes complexes.
    ... l'ignorence ignore l'incertitude de ses propre jugement puisqu'elle n'est pas capable de poser l'ensemble des variables a résoudre pour réussir quelque chose..

    un peu comme de faire un avion sans connaitre la capacité de portace de l'air ou en ignorant le fait faille une courbure aux ailes pour ce faire.. l'on pense avoir juste, et beaucoup ont perdu la vie dans ces excès de confiance...

    de fait si l'avenir devient incertain c'est que la science diffuse sa propre incertitude quand a ses possibilité de prédiction, mais aussi ces certitudes quand au devenir probable de notre planète...

    ...connaitre le devenir le plus probable, ou connaitre les limites de la crédibilité de la connaissance permet de prendre des mésure en "raison" c'est a dire en connaissant les limites et possibilité de crédibilité des prédictions.

    et dans tout les cas il est préférale de regarder les problèmes en face, plutôt que de faire l'autruche...
    Il faut cependant bien distinguer les limites "internes" au savoir scientifique (limites épistémologiques sur lesquelles s'interrogera le philosophe) et les "incertitudes" et erreurs provoquées par les jugements partisans de celui qui émet des prédictions prétendues scientifiques sur l'avenir, mais en réalité orientées par des affects ou une idéologie politique qui l'influence sans qu'il en ait forcément conscience.

  27. #21
    Primavera

    Re : La science générateur d'incertitudes ?

    Citation Envoyé par Mumyo
    Oui c'est tout à fait cela, surtout pour la Chine qui le pratique depuis 25 ans, et qui a pris des mesures strictes visant à limiter sa croissance démographique...Saura t-elle contenir également et maitriser harmonieusement sa croissance éconnomique...L'avenir nous le dira...
    Qu'un pays comme la Chine pratique une politique pragmatique de réduction de la natalité n'a rien de surprenant ni d'exceptionnel. Il est dans le rôle d'un gouvernement de pratiquer des politiques incitatives pour corriger voire réguler sa croissance. Alors que le malthusianisme (que l'on pourrait comparer à du keynésianisme) émet des thèses plus générales, se voulant économiques, mais surtout directives et à portée plus "philosophiques" et à contenus idéologiques. Le malthusianisme reste un modèle d'extrapolation "pessimiste" erronée qui montre non pas les limites du savoir scientifique lui-même mais les limites de la prédiction politique à trop long terme.

Discussions similaires

  1. Calculs d'incertitudes
    Par elo021 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/12/2007, 11h41
  2. probleme de calcul d'incertitudes
    Par dede77 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/12/2007, 19h56
  3. générateur de courant et générateur de tension
    Par delini dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/10/2007, 22h05