Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 48 sur 48

Où commence la vivisection ?



  1. #31
    aquilegia

    Re : Où commence la vivisection ?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par mister.gap Voir le message
    Personnellement je pense que le seul animal néfaste soit l'homme ! C'est le seul qui soit assez barbare pour infliger des souffrances par pur plaisir, en se cachant derrière une " pseudo-science " pour justifier la recherche de profits même si elle doit entrainer souffrance, détresse et mort d'animaux.
    Je suppose que tu ne prends jamais aucun médicament, que tu n'as jamais eu un seul cours de biologie, et que personne dans ta famille ou tes amis n'a jamais été blessé ou malade....
    Par ce si quelqu'un de ta connaissance a pu un jour prendre un médicament, ou que tu as des connaissances en biologie, c'est parce que des gens, à un moment ou à un autre, se sont posé des questions et ont expérimenté sur des animaux.

    La médecine, comme la biologie, n'est pas pour autant une "pseudo-science" (sinon, qu'appelles-tu une science?), et les chercheurs ne sont pas pour autant des "barbares" (voir les post d'Effie, un peu plus haut).
    D'ailleurs, il n'y a aucun plaisir à expérimenter sur des animaux. C'est simplement une nécessité pour répondre à certaines questions : quand on met un médicament au point, ou qu'on s'interroge sur le vivant, on est obligé, à un moment ou à un autre, de tester ses hypothèses.

    Alors, il est clair que ces tests doivent se faire in vitro à chaque fois que c'est possible, et que l'usage des animaux doit être limité au maximum. De la même manière, quand on fait un test, on doit suivre des règles très strictes pour que l'animal souffre le moins possible, et les conditions d'élevage doivent suivre les règles du bien être animal le plus étroitement possible.
    L'expérimentation doit se dérouler dans des règles éthiques.

    Mais cela n'empêche que les médicaments, de même qu'ils doivent être testés sur un petit groupe d'humains (consentants bien sûr) avant d'être commercialisés, doivent encore avant être testés sur des animaux.

    Si tu veux te renseigner sur les règles qui gouvernent l'expérimentation animale, et qui sont très strictes, tu peux faire une petite recherche sur le net, tu verras que tout est très réglementé.

    -----

    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  2. Publicité
  3. #32
    paca2000

    Re : Où commence la vivisection ?

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    L'expérimentation doit se dérouler dans des règles éthiques.

    Mais cela n'empêche que les médicaments, de même qu'ils doivent être testés sur un petit groupe d'humains (consentants bien sûr) avant d'être commercialisés, doivent encore avant être testés sur des animaux.
    J'ai une biologiste dans ma famille, qui a effectué de la vivisection sur des rats. Ils sont auparavant endormis.

    Je pense également que ce genre d'expérience est nécessaire, même si cela peut paraître cruel.

    Elle m'a également confirmé que les biologistes admettent aujourd'hui (la grande majorité), que les crustacés ne souffrent pas, car leur système nerveux n'est pas assez développé.

  4. #33
    aquilegia

    Re : Où commence la vivisection ?

    Citation Envoyé par paca2000 Voir le message
    Elle m'a également confirmé que les biologistes admettent aujourd'hui (la grande majorité), que les crustacés ne souffrent pas, car leur système nerveux n'est pas assez développé.
    Bonjour,
    C'est sujet à discussion... il y a des arguments pour et d'autres contre, mais rien n'est tranché.
    Pour ma part, je travaille sur des mouches de toute petite taille, et pourtant, je ne trancherais pas (et j'évite d'ailleurs autant que possible les expériences trop "brutales", quand il existe une alternative)
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  5. #34
    invite431

    Re : Où commence la vivisection ?

    Bonjour,

    Le Baygon jaune (pour tout ce qui vole)
    Le Baygon vert (pour tout ce qui rampe)
    Les granulés bleus, la cendre, le sel pour limaces et escargots
    Le gaz pour les renards
    Les anticoagulants pour les rats, mulots, souris, campagnols
    Le pyrethre,
    La permethrine,
    Le piperonyl butoxide
    (pour les acariens, araignées rouges, puces .....)
    La raquette électrique,
    Les pièges à bières, à sirop, pour les guêpes, les frelons
    La naphtaline pour les mites

    ..........

    Croyez vous que cela leur assure une mort "digne", sans souffrances .... uniquement pour votre confort, pour que votre barbecue ne soit pas perturbé ou que vos laitues poussent tranquilles

    Bon, ben vous me jurez que vous n'avez jamais au grand jamais utilisé quoi que ce soit de cet arsenal et puis on reparle de la vivisection.

    Savez vous que l'araignée est un des animaux les plus utilisés en laboratoire ?
    Quand je verrai un fanatique anti-vivisectionniste se battre pour la défense des araignées (que l'on peut parfaitement chez soi, gazer, écrabouiller, électriser) je commencerais à croire en sa cause.

  6. #35
    heyrick

    Re : Où commence la vivisection ?

    Citation Envoyé par baguette Voir le message
    Bonjour,

    Le Baygon jaune (pour tout ce qui vole)
    Le Baygon vert (pour tout ce qui rampe)
    Les granulés bleus, la cendre, le sel pour limaces et escargots
    Le gaz pour les renards
    Les anticoagulants pour les rats, mulots, souris, campagnols
    Le pyrethre,
    La permethrine,
    Le piperonyl butoxide
    (pour les acariens, araignées rouges, puces .....)
    La raquette électrique,
    Les pièges à bières, à sirop, pour les guêpes, les frelons
    La naphtaline pour les mites

    ..........
    Tu oublie le McDo pour les homo sapiens

  7. #36
    invite431

    Re : Où commence la vivisection ?

    Je n'oublie pas, simplement je ne veux pas confondre élimination et suicide volontaire

  8. Publicité
  9. #37
    heyrick

    Re : Où commence la vivisection ?

    Citation Envoyé par baguette Voir le message
    Je n'oublie pas, simplement je ne veux pas confondre élimination et suicide volontaire
    Ben dans le cas des anticoagulants, ça ressemble pas mal à mon exemple : les individus sont parfaitement consentants pour absorber une substance qui leur parait comestible. Ce qui ne les empêchera pas de mourir dans d'atroces souffrances.

  10. #38
    paca2000

    Re : Où commence la vivisection ?

    Citation Envoyé par baguette Voir le message
    Je n'oublie pas, simplement je ne veux pas confondre élimination et suicide volontaire


    Y'a un peu de ça.

  11. #39
    Youry

    Re : Où commence la vivisection ?

    Il y a deux jour, un film est passé à la télévision sur la 5 (ou ARTE). "Ham le premier singe dans l'espace".
    La NASA voulait connaitre la résistance des hommes au pression, accélération... Des volontaires humains ayant froller la mort, des singes ont aussi été utiliser et tuer. Aujourd'hui nous connaissons les limites du corps humains...
    Il fallait aussi selectionner un singe parmis un groupe très entrainer. L'entrainement, les tests au accélérations, décélérations, chek up médical, traumatisaient ces petits chimpansés. Mais le but n'est pas de faire souffrir des animaux, mais d'éviter des souffrances, voir la mort d'être humain. (C'est valable pour les médicaments, la cosmétique...).

    Sans cette souffrance envoyer un homme dans l'espace aurait été une folie.

    Alors non, l'homme n'est pas dieu, il ne doit pas faire ce qu'il veut. Néanmoins, si l'objectif vise le progrès, ou l'éducation des futurs chirurgiens alors je ne vois absolument pas ou est le problème. On ne va pas demander à un étudiant totalement inexpérimenter du scapel d'ouvrir un homme en deux. C'est du pur bon sens.

    Cela n'empèche pas une certaine empathie ou compassion pour l'animal. C'est triste mais on ne peut pas faire autrement, c'est ainsi qu'il faut voir le problème.

    Sinon on dit non à tous et au progrés, et on retourne faire pousser des patates avec une espérance de vie de 40 ans. C'est un choix de société je crois. C'est ça le problème avec les gens "gentil" souvent ils critiquent mais ne ce rendent pas compte qu'ils dépendent du système.
    Brigitte Bardeau et son rouge à lèvre, ça me fait bien marrer.

    Finalement, l'analogie avec les souffrances en cuisine n'est pas ridicule. Il est vrai que si une activité humaine s'autorise des souffrances, alors pourquoi pas une autre si c'est justifier ?

    Après comme il a été dit il existe aujourd'hui des règles. Et si il y a des abus ou des actes satiques se sont des individus qu'il faut blâmer mais pas l'activité humaine. C'est pas parce que quelque étudiants vont torturer une pauvre bètes qu'il faut empécher les autres d'apprendre. De toute façon ces étudiants n'ont surement pas attendue d'être en classe pour torturer un animal.
    Si on fait tout dans les règles alors dignité et humanité sont conservées.

  12. #40
    jamajeff

    Re : Où commence la vivisection ?

    Pour ce qui me concerne, l'intérêt humain passe avant tout. Nous survivons car nous sommes parvenus à maitriser notre environnement, la nature (y compris nous même)...

    La maltraitance des huitres est un faux problème, tout à fait absurde. Et l'argument selon lequel cela doit être interdit car ce n'est pas pour alimenter son estomac ne tient pas; c'est de l'hypocrisie pure pour se donner bonne conscience. Comme si les surplus des huites n'allaiebt pas être jetées.
    En fait, le but de cette vivisecteon est encore plus important que se nourrir, le but est d'alimenter notre cerveau en connaissances, de montrer aux jeunes qu'il est nécessaire d'observer pour apprendre, que le scientifique qui a étudié les huitres n'avait pas internet et des schémas tout faits pour comprendre de quoi il s'agit. Il a du disséquer, mettre les mains à la pâte. Et peut-être parims ces jeunes, certains se découvriront une vocation de biologiste...

    Quand au scientifique qui fait des tests sur les animaux, en labo; ce n'estpas du sadisme. Le but est de tester les produits que nous mangeons, s'assurer que les maquillages de mesdames ne vous brûlent pas les paupières et ne vous transforment en sorcières décrépites avant l'age...

    Le but est d'assurer notre survie et notre confort avant tout, pour nous les humains. Si il avait fallu éventrer un milliard de singes de labo pour sauver mon parrain mort du cancer, croyez bien que mon choix est vite fait...

    La souffrance des animalaux est un réel problème, pas celui de leur exploitation pour notre confort, notre survie...

  13. #41
    crazyhorse

    Re : Où commence la vivisection ?

    C'est vrai ! on maîtrise tellement bien l'environnement…
    le réchauffement climatique en est un bel exemple,
    et le jour où la terre se réveillera vraiment, on verra bien que l'on ne maîtrise rien du tout !
    Lorsqu'un séisme se fait sentir, il y a encore aujourd'hui des morts,
    Lorsqu'un tsunami dévaste une région, il y a encore des morts
    Lorsque des pluies torrentielles s'abattent, il y a toujours des morts,
    Lorsqu'une canicule sévit dans notre pays, il y a encore et toujours des morts
    alors elle est belle la maîtrise de la nature !

    Personnellement, je ne mange pas d'huitres, alors oui la vivisection sur les huitres me dérange.

    J'ose espérer que si un jour une race supérieure à la notre venait à apparaître, et qu'elle se mette à expérimenter de diverses manières au nom de la connaissance et du savoir, vous seriez le premier à proposer votre femme, votre enfant ou vous même pour des expériences où l'on vous ferait ingérer n'importe quoi, on vous retirerait le haut de la boite cranienne sous vos yeux, car on vous maintiendrait tout de même en vie (car on est quand même pas des barbares !) afin de voir comment çà fonctionne la dedans, ou tout autre acte de boucherie.

    J'ose espérer que vous le feriez car la science en vaut tellement la peine !

    "…pour notre confort"
    c'est aussi ce confort qui nous pousse à dépecer des animaux afin de confectionner de superbes manteaux de fourrure ! Car un manteau de fourrure, c'est essentiel dans notre vie.

    Si nous ne vivons pas avec la nature, nous vivons contre la nature,
    et un jour çà se paiera cash !

  14. #42
    Jiav

    Re : Où commence la vivisection ?

    Citation Envoyé par crazyhorse Voir le message
    Si nous ne vivons pas avec la nature, nous vivons contre la nature, et un jour çà se paiera cash !
    Cette phrase me rappelle quelque chose si on remplace "nature" par "USA".

    George?
    L'été vient.

  15. Publicité
  16. #43
    crazyhorse

    Re : Où commence la vivisection ?

    les USA, on ne leur doit quasiment rien,
    la nature, on lui doit tout :
    la nourriture, l'eau, l'air que l'on respire, les fibres de textile pour nous vêtir, les différents matériaux qui servent à fabriquer tout ce qui nous entoure, que ce soit en matière brute ou en éléments transformés.
    Si l'on retire tout ce que la nature nous apporte, l'homme n'existe plus !
    Alors cà n'est pas la peine de faire de l'esprit mal placé !

    PS : Moi c'est Stéphane, mon pseudo c'est Crazyhorse,
    un peu de recherche sur internet vous indiquera qu'il s'agit d'un grand chef sioux, et que par définition on ne peut confondre George Bush avec un indien à qui l'homme blanc a volé l'équivalent d'un continent entier et bien plus encore.

  17. #44
    jamajeff

    Re : Où commence la vivisection ?

    Citation Envoyé par crazyhorse Voir le message
    les USA, on ne leur doit quasiment rien,
    la nature, on lui doit tout :
    la nourriture, l'eau, l'air que l'on respire, les fibres de textile pour nous vêtir, les différents matériaux qui servent à fabriquer tout ce qui nous entoure, que ce soit en matière brute ou en éléments transformés.
    Désolé mais je ne partage pas tes vues sur l'Idole Nature ou Gaïa... La "nature " telle qu'on en parle est le concept qui a succédé à la notion de Dieu. Je ne peux tout simplement pas partager ta croyance. Je ne crois pas non plus au péché originel par lequel il faut expier sa faute d'être sur Terre.

    Aussi, si je devais prendre au sérieu que "on lui doit tout", il me semble que la nature ne m'a pas demandé la permission pour me faire apparaitre en son sein. De telle sorte qu'on peut aussi prendre le problème dans l'autre sens : la nature est responsable d'avoir fait apparaitre l'Homme sur Terre alors qu'on n'avait rien demandé. Pour cela, ce que je lui prend, elle me le doit.

    Pour moi, il n'y a pas de véritable antagonie homme/nature. L'homme est un élément de la nature comme tout le reste.
    De telle sorte que "la nature on l'emprunte à nos petits enfants"; cela je le comprend. Par contre, un énoncé tel que "je suis redevable envers la nature" n'a pas de sens à mes yeux, sauf si par là on entend qu'il faut préserver une certaine qualité d'environnement que nous allons céder à nos enfants?

  18. #45
    nabzz

    Re : Où commence la vivisection ?

    Citation Envoyé par javiou Voir le message
    Depuis cette année, les expériences sur les huîtres au lycée sont interdites. On s'en servait pour montrer l'automatisme cardiaque en seconde.

    La raison est simple : on fait une expérience sur un animal vivant, c'est de la vivisection c'est donc interdit.

    Ce qui me pose un petit problème, c'est que les huîtres sont consommées vivantes habituellement. Alors en fin de compte quelle différence entre le cuisinier et ne serait-ce le prof (sans faire manipuler les élèves si'il le faut) avec son huître ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Je tiens à rappeler que tous les animaux utilisés dans le secondaire sont des animaux destinés à l'alimentation, c'est à dire qu'il n'y a pas d'élevage propres pour la dissection.
    Moi je propose que vous tuez l'huitre avant pour l'éthique, puis que vous la réanimer avec une pile 9V ainsi tu pourras étudier les phénomènes cardiaques !!!
    LOLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL
    N@bzz du 38

  19. #46
    Marcoti

    Re : Où commence la vivisection ?

    Personnellement j'accepte tout à fait l'idée qu'on puisse se nourrir d'huîtres, ce que j'ai fait avec plaisir de nombreuses fois. En revanche je me pose maintenant la question suivante : la réflexion sur la souffrance animale doit-elle être prise en compte pour nos chers mollusques ? (huitres, moules...) Ont-il un système nerveux tel qu'on puisse parler de sensibilité de type douleur ? Auquel cas cela amènerait-il la question d'une "mise à mort" rapide avant consommation ? lol

    Concernant les dissections d'être "vivants", cela existe encore en classe ? En biologie j'en ai eu que des morts perso (et ça fait bien 10 ans le lycée). N'étant pas du tout "chochote" ou versant dans la "sensiblerie" à la Walt Disney, je pense en revanche que j'aurai totalement refusé de travailler sur une grenouille, quoi que puisse dire ma prof.

    Car incapable de savoir avec certitude si l'animal ne continuait pas à ressentir une forme de souffrance bien qu'immobile et anesthésié pendant l'expérience. Symboliquement j'ai du mal à voir également certaines formes de vivants comme du simple "matériel" d'étude surtout au niveau collège / lycée.
    Dernière modification par Marcoti ; 01/09/2008 à 04h51.

  20. #47
    amourabi

    Re : Où commence la vivisection ?

    Citation Envoyé par javiou Voir le message
    Depuis cette année, les expériences sur les huîtres au lycée sont interdites. On s'en servait pour montrer l'automatisme cardiaque en seconde.

    La raison est simple : on fait une expérience sur un animal vivant, c'est de la vivisection c'est donc interdit.

    Ce qui me pose un petit problème, c'est que les huîtres sont consommées vivantes habituellement. Alors en fin de compte quelle différence entre le cuisinier et ne serait-ce le prof (sans faire manipuler les élèves si'il le faut) avec son huître ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Je tiens à rappeler que tous les animaux utilisés dans le secondaire sont des animaux destinés à l'alimentation, c'est à dire qu'il n'y a pas d'élevage propres pour la dissection.
    il y a vivisection à tout moment lorsque l'on touche à quelque chose de vivant. Par exemple lors d'un avortement, il n'y a pas de moment auquel un foetus est vivant ou non il y a transmission de la vie à travers un ovule vivant et un spermatozoïde vivant. La vie ne se recrée jamais elle se transmet depuis l'origine sans interruption. Il n'enpêche que nous sommes des mammmifères vivipares dont la femmelle allaite ses petits et que nous avons besoins de viande en quantité limitée pour notre alimentation. Vivement les bacs nutritifs dans lesquels on élèvera notre viande.

  21. #48
    astypal

    Re : Où commence la vivisection ?

    bonjour,
    Moi je ne suis pas contre les dissections et vivisection si on arrive a faire comprendre aux élèves les problèmes éthique ( a 16 ans je me souvien avoir fait une dissection de souris morte et il est vrai qu'au boiu d'un moment j'ai commencé a tous découper par envi de connaissance, c'était un vrai puzzle a la fin mais je l'ai respecté et ne l'ai pas fai souffrir (déjà morte ), je me souvien par contre au'il y avait d'auter élève qui abusait).

    Pour ce qui est de la cuisine il y a de l'abus également, je ne fai pas de homard car 1) le prix est sympas et 2) a ce qui parai on entend des genres de gémissement. mais j'adore ca (le homard)
    On entend souvent parler de la cuisine chinoise (nouille sautées a la tibétaine ) j'ai vu des vidéo où, dans un restaurant les gens fracassaient le crâne d'un singe a coup de marteau avant de manger la cervelle (DANS UN RESTOS!!!!!), ou le fet d'éplucher des serpent vivant ect............
    C'est comme pour tous il n'y a pas le même son de cloche d'un endroit à un autre (manger un chien nous parait abérrant mais pas une vache j'ai 3 chiens,que je ne mangerais pas, mais cela ne me choque pas et je comprend qu'on puisse en manger. (je mange de tous, j'ador manger et je me suis promis de goûter tous type de nourriture qu'on me proposera).

    bref tous ca pour dire pas grand chose sauf qu'il est réellement difficile de trouver un juste milieu car pour moi quand on voi un insecte se tordre de "douleur" j'ai du mal a imaginer qu'il ne ressent rien.

    je rejoin également mister gap pour son point de vu sur l'Homme bien que je ne suis pas contre les dissections (pour la vivissection moyennement pour)

    bonne journée

  22. Publicité

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. La vivisection humaine
    Par Florian76620 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/11/2006, 11h44
  2. Vivisection : Utilité ou futilité ?
    Par Yoyo dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 106
    Dernier message: 03/06/2005, 08h45