Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

TPE electrophorese




  1. #1
    sendy76

    TPE electrophorese

    Bonjour, j'aimerai savoir si la partie de mon tpe qui est sur l'electrophorese est correct et compréhensible, s'il vous plait .


    En parallèle, ils procèdent à l’extraction de l’ADN contenu dans la salive de chaque suspect et de celle retrouvée sur la scène du crime.
    Cette opération nécessite l’utilisation d’une technique de biologie moléculaire appelée electrophorèse, dont l’action est basée sur le déplacement d’ions, sous l’effet d’un champ électrique. Pour attiré les molécules l’ADN (chargées négativement) on les soumets à leur contraire, soit un champ électrique positif.
    Chaque ion du fait des conditions de l’électrophorèse et de ses caracteristiques propres : charges, poids moléculaires, et tailles, connaît une migration différente : la vitesse de migration et la distance parcourue dans la matrice par ces ions est différent, et permet ainsi de les séparer.
    Le matériel necessaire pour réaliser l’electrophorese se compose de plaques, de pinces, de joint d’étanchéité, de peigne, de gel d’agarose et d’espaceurs.
    On soumet l’ADN à une enzyme de restriction, afin de le fractionner en multiples morceaux. On place ensuite le joint d’étanchéité sur une plaque de verre recouverte d’un gel d’agarose, puis on met en place les espaceurs, on coule la préparation à l’aide d’une pipette, afin d’éviter la présence de bulle dans le gel,puis on met en place le peigne pour former des puits dans celui-ci; enfin on recouvre de la deuxième plaque de verre, puis on consolide le tout à l’aide de pinces, avant de le soumettre a un champ électrique.
    Les résultats de l’électrophorèse ont montrés des taches situées à différents niveaux, et de tailles différentes, constituants en quelque sorte le code barre génétique de chacun des suspets. Après comparaison de ces différents résultats, les scientifiques identifient le coupable, ayant un « code barre » identique a celui de la salive retrouvée sur la scène du crime.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    françois_asm

    Re : TPE electrophorese

    Salut,
    J'ai l'impression que tu confonds éléctrophorèse de protéine et d'ADN. Les espaceurs, pinces..... sont utilisées pour des migrations protéiques(verticale).Pour les migration d'ADN on coule le gel ac des puits, mais la migration se fait a l'horizontale sur gel d'agrose, il n'y a pas de structures ac des plaques de verres, le gel est déposé ds une cuve directement.Tu dois clarifier ça a mon avis.
    De plus, je doute que l'on puisse parler d'ions pour une molécule d'ADN même si elle n'est pas neutre.
    salut

  4. #3
    jerome.lebloch

    Re : TPE electrophorese

    Effectivement tu confond un peu les 2 techniques :

    Gel d'agarose (ADN et ARN): ton gel (agarose + TAE) est coulé dans un moule (horizontal) dans lequel tu as déjà positionné ton peigne. Un fois refroidi tu dépose tes échantillons dans les puits et tu fait migrer.

    Gel polyacrylamide (Protéines) : ton gel est plus compliqué. Tes plaques sont positionnées verticalement et séparées par des espaceurs afin que le gel ait une epaisseur bien définie. Ton gel se compose d'acrylamide, de tampon, d'eau, de SDS si tu est en conditions dénaturantes, de beta mercaptoéthanol et de persulfate d'ammonium. Tu distingue 2 gels : le gel de séparation et au dessus le gel de concentration. Tu coule le 1er et tu le laisse se polymériser. Ensuite tu positionne le peigne et tu coule le 2ème. Ce dernier sert à concentrer les protéines sur une bande fine pour que la séparation soit bien popre...


  5. #4
    REMASY

    Re : TPE electrophorese

    D'abord il faut clarifier une chose, l'extraction de l'ADN ne se fait pas par electrophorèse...
    On extrait en général l'ADN par l'association d'une chromatographie liquide-liquide puis une précipitation (en général l'éthanol)... Il y a d'autre technique d'extraction possible (Quiagen, Chelex, PVPP, etc, etc). Le but est d'obtenir un produit qui ne contienne que l'ADN de départ et de l'eau et rien d'autre.
    Ensuite on réalise une PCR pour amplification de l'ADN ciblé. On a là en général un seul brin de taille unique d'ADN. En l'absence de PCR, la technique risque d'être insuffisament sensible et être très gourmande en échantillon. Donc pas utilisable sur une trace de sang, de sperme ou autre.
    Ensuite l'amplicon est soumis à une restriction par digestion enzymatique et à ce moment on obtient plusieurs fragments de taille différentes (les enzyme de restriction sont des ENDOnucléases : elles coupent à l'intérieur du brin d'ADN). C'est à ce moment qu'on soumet le produit de digestion par electrophorèse... Il me semble que le polyacrilamide peut-être utilisé pour l'ADN aussi (mais c'est à vérifier), mais seulement pour des fragments de taille importante (plus de 10.000 paires de bases), ce qui est peut-être le cas ici, je ne sais pas.
    Enfin que la phorèse soit verticale ou horizontale, est en général un problème de taille. Pour les grannds gel on prefère que ce soit vertical, pour des problèmes d'evaporation de tampon par echauffement du milieu (qui entraine des phénomène d'electroendoosmose ) et aussi de surface sur la paillasse tout simplement.
    Mais comme ils sont plus difficile à couler, on se les reseve au grand gel. Pour les petits gel, il y a moins de problème d'échauffement et de surface sur la paillasse, donc on les fait horizontalement.

    Une molécule chargée, quel que soit sa taille, est un ion. L'ADN se comporte donc comme un ion dans le cadre de l'electrophorèse...

    J'ai noté une faute d'orthographe rédhibitoire dans un devoir : Tu as écris : Pour attiré les molécules l’ADN (chargées négativement) on les soumets à leur contraire, soit un champ électrique positif.
    Il faut écrire attirer...

    Pour le reste pour un TPE, je pense que ça ira très bien.

    En espérant aider

  6. #5
    sendy76

    Re : TPE electrophorese

    Merci beaucoup, ça m'aide vraiment, même si certaine chose sont un peu compliqué, je ne sais pas, par contre si je dois tout changer, ou si mon TPE est bon quand même, je peux laisser l'electrophorese horizontal ou je dois expliquer celle verticale ? Merci pour la faute d'orthographe !! J'ai essayé de changer quelque partie par rapport à ce que vous m'avez expliqué, je ne sais pas si j'ai bien changé les endroits qu'il fallait. Voici ce que j'ai retouché :

    En parallèle, ils procèdent à l’extraction de l’ADN contenu dans la salive de chaque suspect et de celle retrouvée sur la scène du crime. Ils extraient l'ADN par l'association d'une chromatographie liquide-liquide puis une précipitation,ici , l'éthanol. ILs souhaitent ensuite mettre en évidence les molécules d'ADN. Cette opération nécessite l’utilisation d’une technique de biologie moléculaire appelée electrophorèse, dont l’action est basée sur le déplacement d’ions, sous l’effet d’un champ électrique. Pour attiré les molécules l’ADN (chargées négativement) on les soumets à leur contraire, soit un champ électrique positif.(...)
    On soumet l’ADN à une enzyme de restriction, une endonucléase, afin de le fractionner en multiples morceaux, on obtient alors plusieurs fragments de taille différentes.

    Encore merci.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    REMASY

    Re : TPE electrophorese

    Citation Envoyé par sendy76 Voir le message
    Merci beaucoup, ça m'aide vraiment, même si certaine chose sont un peu compliqué, je ne sais pas, par contre si je dois tout changer, ou si mon TPE est bon quand même, je peux laisser l'electrophorese horizontal ou je dois expliquer celle verticale ? Merci pour la faute d'orthographe !! J'ai essayé de changer quelque partie par rapport à ce que vous m'avez expliqué, je ne sais pas si j'ai bien changé les endroits qu'il fallait. Voici ce que j'ai retouché :

    En parallèle, ils procèdent à l’extraction de l’ADN contenu dans la salive de chaque suspect et de celle retrouvée sur la scène du crime. Ils extraient l'ADN par l'association d'une chromatographie liquide-liquide puis une précipitation,ici , l'éthanol. ILs souhaitent ensuite mettre en évidence les molécules d'ADN. Cette opération nécessite l’utilisation d’une technique de biologie moléculaire appelée electrophorèse, dont l’action est basée sur le déplacement d’ions, sous l’effet d’un champ électrique. Pour attiré les molécules l’ADN (chargées négativement) on les soumets à leur contraire, soit un champ électrique positif.(...)
    On soumet l’ADN à une enzyme de restriction, une endonucléase, afin de le fractionner en multiples morceaux, on obtient alors plusieurs fragments de taille différentes.

    Encore merci.
    Ca m'a l'air très bien pour un TPE

    Ensuite pour la position de ton electrophorèse, conforme toi à ce que tu as vu lors de ton enquête sur le terrain. (Si tu as vu qu'elles étaient verticale, décris les verticales, si tu as vu qu'elles étaient horizontales, décris les horizontales)
    Dernière modification par REMASY ; 08/01/2009 à 10h08.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Électrophorèse
    Par MPGem dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/11/2008, 07h42
  2. [Biochimie] électrophorèse
    Par Garaï dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/03/2008, 22h37
  3. [Biochimie] electrophorèse
    Par zina57 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/02/2008, 19h20
  4. [Biochimie] Electrophorèse
    Par carabin1453 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/02/2008, 20h44
  5. Electrophorese 2d
    Par imenely dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/05/2007, 08h10