Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Dm sur l'évolution




  1. #1
    richarddu89

    Dm sur l'évolution

    Bonjour,

    J'ai un DM à faire et je n'arrive pas à construire mon plan .
    Voici la question: L'évolution, l'explication la plus rationnelle du monde vivant. Justifiez cette proposition.

    Je sais pas par quoi commencer ??

    Est ce que quelqu'un pourrait m'aider??

    Merci d'avance!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Nemoclay

    Re : Dm sur l'évolution

    Bonjour

    Tu peux commencer par une intro du style:

    Le monde vivant est extrêmement diversifié mais sous cette énorme diversité se cache une très forte unité. En effet l'ADN ou acide désoxyribonucléique est présents chez tout les organismes vivants comment l'expliquer ?

    Et la talaaa tu sors en grande pompe la théorie de l'évolution tu dit que c'est ce cher Charles Darwin qui l'a énoncée, tu explique son principe et répond à: L'évolution, l'explication la plus rationnelle du monde vivant

    Mais si tu ne comprend pas comment l'évolution explique la biodiversité actuelle fais moi signe je t'expliquerais !

  4. #3
    noir_ecaille

    Re : Dm sur l'évolution

    Un exemple de ce qu'on peut dire du vivant et par exemple de la communication. Ou comment le vivant en vient à se complexifier sans intervention divine.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche


  5. #4
    richarddu89

    Re : Dm sur l'évolution

    oui je veux bien que tu m'explique ?

    je voudrais savoir si ce plan irait:

    I) Les relations de parenté entre les différents être vivant. 1. Unité du vivant
    A) Unité de constitution
    B) Unité de fonctionnement
    2. des structures homologues A) A l'échelle de l'organisme l'échelle de l'organisme, l'embryologie et l'anatomie comparée permettent d'identifier des homologies.

    Développement embryonnaire

    Tous les vertébrés possèdent un plan d'organisation similaire qui se met en place au cours du développement embryonnaire. L'observation des phases précoces du développement chez les Poissons, Reptiles, Batraciens, Oiseaux et Mammifères révèle de grandes similitudes entre les embryons qui présentent des aspects communs dans leur développement comme la formation d'une colonne vertébrale ou la formation d'arcs branchiaux. Comme ces derniers donnent naissance à des branchies fonctionnelles chez les Poissons et à divers organes chez les autres Vertébrés, cela implique qu'un même caractère ancestral puisse mener à des caractères différents, ce qui ne peut s'expliquer que par une évolution.

    Les organes rudimentaires constituent un argument du même type. Ainsi, bien que le Protée, une sorte de triton des eaux souterraines, soit dépourvu d'yeux, sa larve présente une ébauche d'œil similaire à celle des autres Vertébrés. Ceci ne peut s'interpréter que comme la disparition secondaire d'un organe ancestral au cours de l'évolution.

    Organes homologues
    La comparaison du squelette des membres antérieurs chez quelques Vertébrés comme par exemple l'Homme, un Cétacé, un Oiseau (actuels) et un Ptérosaure (fossile de Reptile volant du Secondaire) montre que quelle que soit sa fonction (respectivement préhension, nage et vol), le membre antérieur est construit sur le même plan. On retrouve les segments osseux communs (humerus, radius, cubitus, carpe, métacarpe, phalanges) affectés de transformations variées conduisant à des fonctions différentes. Il s'agit d'organes homologues dérivant d'un plan de base commun aux Vertébrés tétrapodes. Ce plan de base a subi des évolutions différentes selon les groupes car ses différents constituants peuvent être "bricolés" et agencés de différentes façons en membre préhensile, nageoire ou aile, par exemple.

    B )A l'échelle moléculaire Par référence aux organes homologues, on parle de molécules homologues pour des molécules informatives (acides nucléiques et protéines) présentant des similitudes structurales ou fonctionnelles qui ne peuvent être dues au hasard.

    Une proximité moléculaire peut être identifiée par des méthodes immunologiques. Plus les espèces sont proches et plus leurs antigènes sont proches. Par des réactions antigène-anticorps, il est possible de quantifier cette proximité immunologique qui confirme les parentés établies par d'autres méthodes.

    L'analyse des séquences d'acides nucléiques et de protéines montre qu'il existe des familles de molécules homologues. Ainsi les globines des Vertébrés (myoglobine, chaînes a , b , d , g , etc. de l'hémoglobine), et bien entendu les gènes qui les codent, possèdent des parties de séquence communes et des parties différentes qui ne peuvent s'interpréter que comme des variations évolutives à partir d'une molécule ancestrale de globine. Dans ce cas, l'apparition de différentes globines est attribuée à la duplication de gènes qui subissent ensuite une évolution propre les différenciant du gène ancestral car le nombre de chaînes différentes de globines dont chaque groupe possède les gènes est d'autant moins important que la date d'apparition du groupe est plus ancienne. Le dénombrement des motifs identiques et des motifs différents dans les diverses globines appartenant aux différents groupes de Vertébrés permet d'établir une généalogie compatible avec celles établies sur d'autres bases (anatomie comparée, embryologie, immunologie, paléontologie). Il en est de même lorsque l'on analyse d'autres familles de molécules. L'évolution des molécules informatives par accumulation de mutations dans les gènes est un des mécanismes de l'évolution car il crée de la diversité : des modifications dans les gènes peuvent s'accompagner de modifications phénotypiques sur lesquelles s'exerce la sélection.

    II) Variabilité génétique et évolutionet la je suis un petit peu bloqué je sais pas trop mettre
    je pensais

    expliquer pourquoi certaine innovation sont-elle maintenues?
    => ou je montrerai que les facteur du milieu ne sont pas capable de modifier un génotype : ie l'environnement ; la température

    puis j'expliquerai que la selection naturelle peut influencer la répartition des allèles au sein d'une même espèce.

    aprés je monterais que la selection naturelle n'explique pas tout

    autre moteur de l'évolution: l'échantillonnage de certain alléle

    et je finirai par expliquais quel est l'origine des grandes innonvations révolutives.
    avec l'hétérochromies et autres génes homeotiques

    qu'en penses-tu ? est ce que j'ai oublié quelque chose?

    Merci d'avance!!

  6. #5
    Nemoclay

    Re : Dm sur l'évolution

    La première partie est très bien, mais c'est vrai que la deuxième pourrait être mieux.
    Sinon moi j'aurais fait quelque chose du genre:

    I) Les arguments en faveur de l'évolution.

    Si on arrive à établir un lien de parenté entre deux espèces différentes, alors cela veut dire qu'une espèce ancestrale s'est transformée en, au moins, une de ces deux espèces. Il y a donc bien eu évolution.

    A) Indices morphologiques
    B) Indices moléculaires
    C) Indices comportementaux

    II) Les mécanismes de l'évolution

    L'évolution dépend de divers processus qui tendent à modifier la fréquence des allèles au sein de populations

    A) Mutations
    B) Sélection naturelle et sélection sexuelle
    C) Dérive génétique( C'est ce que tu as dit:"l'échantillonnage de certain allèles")

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    richarddu89

    Re : Dm sur l'évolution

    tu entends quoi par Indices morphologiques et Indices comportementaux

    C'est ce que j'ai mis précedemment ou pas??

  9. #7
    noir_ecaille

    Re : Dm sur l'évolution

    Un exemple d'indice morphologique : la colonne vertébrale.

    Un exemple d'indice comportementale : la construction de nids.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  10. Publicité
  11. #8
    Nemoclay

    Re : Dm sur l'évolution

    D'autres exemples d'indices morpho:

    Les baleines, animaux adaptés à la vie aquatique gardent une trace de leurs ancêtres quadrupèdes par la présence d'os vestigials correspondant au bassin (ceinture pelvienne).

    Il y a des vestiges de pattes chez certains serpents (boas).

    Les « mains » des Mammifères ont un même plan d'organisation, ce qui traduit une homologie.

    Indices moléculaires:

    Le support de l'information héréditaire est toujours l'ADN pour l'ensemble du vivant ;

    Le code génétique, code de correspondance entre l'ADN et les protéines est quasiment le même chez tous les êtres vivants.

    Le séquençage de l'ADN fait apparaître de nombreuses régions étroitement proches donc apparentés

    Indices comportementaux:

    Chez certaines espèces devenues asexuées des reliques de comportements sexuels persistent.


    Au faite je voulais rajouter quelques choses pour ton devoir, c'est tout bête mais je préfère le dire, il faut que tu dise que la spéciation(processus évolutif par lequel de nouvelles espèces vivantes apparaissent) résulte de l'évolution, ce qui permet d'expliquer la biodiversité actuelle.
    Et enfin dernier truc tu peut parler de la coévolution ( mais la c'est peut être trop lol) un exemple: une plante sécrète une substance qui repousse les insectes, mais certains insectes mutants résistent leur progéniture en profite pendant des générations, mais certains poireau mutants ont acquis une nouvelle résistance qui améliore leur survie etc ...

  12. #9
    richarddu89

    Re : Dm sur l'évolution

    si je suis ton plan pour la première partie :Indices morphologiques

    je mets ce qu'est j'ai mis A l'échelle de l'organisme

    l'échelle de l'organisme, l'embryologie et l'anatomie comparée permettent d'identifier des homologies. et aprés tout mon blabla c'est bon??

    pour l'Indice moléculaire :est ce que ceci correpond bien
    A l'échelle moléculaire Par référence aux organes homologues, on parle de molécules homologues pour des molécules informatives (acides nucléiques et protéines) présentant des similitudes structurales ou fonctionnelles qui ne peuvent être dues au hasard.

    Une proximité moléculaire peut être identifiée par des méthodes immunologiques. Plus les espèces sont proches et plus leurs antigènes sont proches. Par des réactions antigène-anticorps, il est possible de quantifier cette proximité immunologique qui confirme les parentés établies par d'autres méthodes.

    L'analyse des séquences d'acides nucléiques et de protéines montre qu'il existe des familles de molécules homologues. Ainsi les globines des Vertébrés (myoglobine, chaînes a , b , d , g , etc. de l'hémoglobine), et bien entendu les gènes qui les codent, possèdent des parties de séquence communes et des parties différentes qui ne peuvent s'interpréter que comme des variations évolutives à partir d'une molécule ancestrale de globine. Dans ce cas, l'apparition de différentes globines est attribuée à la duplication de gènes qui subissent ensuite une évolution propre les différenciant du gène ancestral car le nombre de chaînes différentes de globines dont chaque groupe possède les gènes est d'autant moins important que la date d'apparition du groupe est plus ancienne. Le dénombrement des motifs identiques et des motifs différents dans les diverses globines appartenant aux différents groupes de Vertébrés permet d'établir une généalogie compatible avec celles établies sur d'autres bases (anatomie comparée, embryologie, immunologie, paléontologie). Il en est de même lorsque l'on analyse d'autres familles de molécules. L'évolution des molécules informatives par accumulation de mutations dans les gènes est un des mécanismes de l'évolution car il crée de la diversité : des modifications dans les gènes peuvent s'accompagner de modifications phénotypiques sur lesquelles s'exerce la sélection.

    pour l'indice comportementaux , je vois pas très bien quoi mettre!!

  13. #10
    Nemoclay

    Re : Dm sur l'évolution

    Pour les indices morphologiques et moléculaires c'est bien ce que tu as fait

    Pour les indices comportementaux, tu peux dire que l'évolution peut expliquer certains comportements présents chez les animaux notamment les comportements instinctifs qui sont innés donc déterminés génétiquement.

    Un exemple: Chez la mouette rieuse. Lors de l'éclosion des petits, les parents comme programmés(il s'agit d'un instinct) rejettent les débris des coquilles d'oeufs loin du nid pourquoi ? Des expériences ont montrés que les coquilles d'oeufs servent de repaires visuels aux prédateurs, donc ce comportement donne une meilleur probabilité de survie, donc il est favorisé par la sélection naturelle.


    Sinon autres indices comportementaux: Tu dit qu'on peut observer sur un arbre phylogénétique, une diminution des comportements taxiques(réponses motrices liées a l'intensité des sources de stimuli, les actes sont non prévus et non mémorisables), jusqu’à leur disparition chez les oiseaux et les mammifères.
    A l'inverse développement important des comportements acquis et augmentation du psychisme.

  14. #11
    richarddu89

    Re : Dm sur l'évolution

    d'accord je te remercis

    je voudrais savoir pour ma deuxième partie ceci est bon:

    Les mécanismes de l’évolution

    Les mécanismes de l’évolution sont basés sur quatre principes liés à la génétique :
     La variation
     L’hérédité
     La sélection
     Le temps
    Variation : Chaque individu possède un bagage génétique (allèle) qui lui est propre. Celui-ci est différent d’un organisme à l’autre.

    Hérédité : Notre matériel génétique provient de nos parents. Celui-ci se transmet de génération en génération.

    Sélection : Les organismes qui possèdent des caractéristiques (traits) favorables ont de meilleures chances de survie et peuvent donc, en théorie, transmettre leurs bagages génétiques plus souvent.


    Temps : Avec le temps de nouveaux allèles sont formés par mutation génétique. L’évolution prend du temps. Il n’y a pas de normes précises, on peut parler de centaines jusqu’à des millions d’années.

    Ces processus sont interreliés. Par exemple, la variation fait référence au bagage génétique que chacun possède, donc à l’agencement spécifique des allèles sur nos gènes.
    voir dessin en dessous
    Observe un échiquier de Punnett pour des parents hétérozygotes GgRr X GgRr.
    [COLOR="red"] voir tableau en dessous[/COLOR


    La proportion de chacun des allèles est donc identique. La méiose n’apporte pas de nouveaux gènes, mais plutôt des nouvelles combinaisons de gènes.
    Alors, comment expliquer que certains allèles ne sont pas nécessairement aussi bien représentés dans la population?
    De nombreux facteurs peuvent changer les fréquences alléliques. Cependant, seuls cinq d’entre eux modifient les proportions d’homozygotes et d’hétérozygotes de façon significative.
    Ce sont:

     Les mutations
     Le flux génétique
     Les fécondations non aléatoires
     La dérive génétique
     La sélection






    Les mutations

    La création d’un nouvel allèle par mutation modifie les proportions alléliques. Le taux de mutations est en général très faible. Un gène typique mute environ une fois sur 100 000 divisions cellulaires. On peut voir l’effet des mutations plus rapidement sur les organismes qui ont un cycle de reproduction très rapide, tels les virus ou les bactéries.
    Cependant, la mutation reste la cause ultime des variations génétiques. Elle rend l’évolution possible.
    Il ne faut pas oublier qu’une mutation peut avoir des effets favorables, défavorables ou neutres sur un organisme. La mutation est toujours aléatoire et non directionnelle. C’est-à-dire que le changement dans la molécule d’ADN va se faire au hasard et qu’ensuite l’environnement décidera si cette mutation demeurera avec l’espèce ou non, et ce par la sélection naturelle.
    Quelles sont les chances que tout changement dans l’ADN soit utile? Minimes. Imagine que tu enlèves un nucléotide par-ci et en remplace un autre par-là. Quelle est la probabilité de produire quelque chose de fonctionnel et de favorable? C’est pour cette raison que l’évolution est un processus très lent. Autant jouer à la loterie, les probabilités sont meilleures. Il y a plusieurs façons pour les mutations de fournir un avantage sélectif :

     Un attribut physique lui donnant un avantage par rapport à ses congénères; plus fort, plus vite, plus intelligent, etc.
     Un attribut physique le distinguant des autres de son espèce par rapport aux prédateurs.
     Un avantage reproductif; plus de descendants, plus de portées, plus attrayant pour le sexe opposé.
     Un avantage métabolique; catabolise mieux les molécules pour produire de l’énergie ou les toxines pour les neutraliser.
     Un avantage en ce qui concerne la compétition pour les ressources limitées de son écosystème en évitant la compétition avec les autres organismes, comme la termite qui tire sa nourriture du bois à l’aide de mutualisme avec un protozoaire.

    Le flux génétique

    Le flux génétique est le déplacement d’allèles d’une population vers une autre.

    Il permet l’échange de matériel génétique entre deux populations différentes.

    Plusieurs facteurs influencent le flux génétique :

     le vent lorsqu’il emporte les graines sur de grandes distances;

     les animaux qui se déplacent sur de grandes distances et s’intègrent dans une population nouvelle;

     l’eau qui entraîne les gamètes et permet la fécondation entre différentes populations;

     l’émigration (départ) et l’immigration (arrivé).


    La dérive génétique


    Définition : Si la population est de petite taille, la fréquence des gènes peut varier au hasard des accouplements.

    et voir dernier dessin

    Par exemple, suppose que tu lances une pièce de monnaie 1000 fois. Chaque fois, tu as une chance égale d’obtenir le côté pile ou le côté face. Avec un grand échantillon (disons 1000 lancers), tu peux t’attendre logiquement à obtenir des nombres assez semblables de côtés pile et de côtés face. Cependant, si tu obtiens 700 côtés pile et 300 côtés face, tu commenceras peut-être à te poser des questions sur ta pièce de monnaie.

    Par contre, avec un petit échantillon (10 lancers), il ne serait pas si étonnant d’obtenir sept côtés face et trois côtés pile. Plus l’échantillon est petit, plus les chances d’obtenir des erreurs d’échantillonnage sont élevées.

    En génétique des populations, la taille de l’échantillon peut grandement influer sur le pool génétique d’une population.






    La plupart des populations naturelles sont assez grandes pour que les effets de la dérive génétique soient négligeables. Cependant, deux situations conduisent à la dérive génétique :

     l’effet d’étranglement

     l’effet de fondateur

    Effet fondateur : On installe un groupe restreint d’individus sur un nouveau territoire (une réserve par exemple). La population qui va s’y développer possédera les caractéristiques génétiques des individus de départ.

    Effet d’étranglement : À la suite d’une catastrophe (feu, inondation, tremblements de terre, une chasse excessive, etc.), en raison du hasard, certains allèles sont communs et d’autres sont rares (ou même absents) dans la population réduite.

    La dérive génétique amène toujours une faible variation génétique.

    La sélection

    « Darwin disait que certains individus laissent derrière eux une descendance plus nombreuse que d’autres. «

    Ce phénomène s’appelle la sélection.

    On distingue deux types de sélections :

    La sélection artificielle : Lorsque la sélection est faite par un reproducteur. Par exemple, dans l’élevage des chevaux de course.

    La sélection naturelle : Lorsque la sélection est faite par les conditions du milieu (de l’environnement).



    Il y a trois formes de sélection naturelle qui peuvent influer sur la fréquence d’un caractère héréditaire dans une population.


    La sélection stabilisante : qui privilégie les phénotypes intermédiaires et favorise l’élimination des variantes extrêmes.

    Ce type de sélection réduit la variation et améliore l’adaptation de la population à des facteurs assez constants de l’environnement.

    Ex : Les enfants qui viennent au monde très petits ou très gros ont moins de chance de survivre à la naissance.



    La sélection directionnelle : qui favorise les phénotypes d’une extrémité du spectre par rapport à ceux de l’autre extrémité.

    Ce type de sélection est commun lors de périodes de changements environnementaux ou lorsqu’une population migre dans un habitat ou l’environnement est différent.

    Ex : Les antilopes de petite taille sont plus vulnérables aux prédateurs. Elles sont tuées plus fréquemment, ce qui diminue leur nombre dans la population.



    La sélection diversifiante : qui favorise les extrêmes d’un éventail de phénotypes plutôt que les phénotypes intermédiaires.


    Ex : Chez les oiseaux, lorsque la nourriture se fait plus rare, ceux qui peuvent manger les très petites ou les très grosses graines ont une source de nourriture différente, et cela augmente leurs chances de survie.





    La sélection sexuelle

    Sélection sexuelle : sélection en matière d’accouplement, basée en général sur la compétition entre mâles et sur les choix faits par les femelles.

    Les mâles et les femelles de nombreuses espèces animales affichent des caractères physiques différents. Par exemple, chez les oiseaux, les mâles ont un plumage plus coloré que celui des femelles. Chez les cerfs, seuls les mâles ont un panache.

    Cette différence entre les mâles et les femelles s’appelle dimorphisme sexuel.

    Les caractères à la base de la sélection sexuelle ne sont pas forcément adaptatifs, c’est-à-dire qu’ils n’aident pas toujours un individu à survivre dans l’environnement.







    Les changements au cours du temps des fréquences alléliques ou génotypiques des populations sont désignés sous le nom de microévolution.


    Un exemple d’évolution que l’on peut constater est le rapport qu’il y a entre certains types de bactéries et la résistance par rapport aux antibiotiques.
    • Imagine un type de bactéries qui causent une infection chez les humains. Une personne prend un type d’antibiotiques; 99 % des bactéries meurent, mais 1 % survivent.
    • Les survivants, résistants, se reproduisent et une deuxième génération, qui a les mêmes attributs que leurs parents, est maintenant résistante à cet antibiotique.
    • Le médecin lui fournit donc un deuxième antibiotique; la même histoire se répète et 1 % survivent. Ceux-ci se reproduisent et cette troisième génération est maintenant résistante aux deux premiers antibiotiques, et ainsi de suite.
    • C’est ainsi que se produisent des « superbactéries » résistantes à plusieurs antibiotiques. La bactérie C. difficile, par exemple, présente parfois dans les hôpitaux, est la cause de nombreux décès.




    JE VOUDRAIS SAVOIR SI JE DEVELOPPE PAS UN PEU TROP SI JE SUIS PAS HORS SUJET??
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  15. #12
    richarddu89

    Re : Dm sur l'évolution

    est ce que quelqu'un pourrait m'aider s'il vous plait!!

    Merci d'avance!!

  16. #13
    Nemoclay

    Re : Dm sur l'évolution

    Alors c'est bien dans l'ensemble, mais ta sous partie mutation empiète un peu sur celle de la sélection naturelle.

    Je m'explique, a ta place dans la sous partie mutation j'expliquerais ce qu'est une mutation(ce que tu as fait), et les différents types de mutations existantes mais c'est tout, l'aspect avantage sélectif je le traiterais pas dans cette partie mais que dans la partie sélection naturelle.

    Après l'aspect si tu développe trop ça dépend de ton niveau, tu en es ou déjà dans tes études ?

  17. #14
    richarddu89

    Re : Dm sur l'évolution

    je suis en terminal

  18. #15
    richarddu89

    Re : Dm sur l'évolution

    je voulais aussi te demande si je pouvais faire sa :
    pour ma première partie si je peux mettre quelque indices morphologiques et moléculaires en exemple aprés avoir mis les explications que je t'ai dis précedement.

  19. #16
    richarddu89

    Re : Dm sur l'évolution

    alors c'est bon pour mon niveau???

  20. #17
    richarddu89

    Re : Dm sur l'évolution

    Peux-tu me répondre , s'il te plait!!

    Merci d'avance!

  21. #18
    Nemoclay

    Re : Dm sur l'évolution

    Re-bonjour a toi !!

    Alors pour le niveau c'est peut être un peu beaucoup mais bon mieux vaut un peu trop que pas assez, au moins l'enseignant verra que tu t'es bien impliqué ^^

    Sinon pour les exemples oui tout a fait j'allais te le suggérer d'en mettre !!

  22. #19
    richarddu89

    Smile Re : Dm sur l'évolution

    Merci de ton aide , tu m'a été d'une grande utilité!!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Conférences sur l'Evolution
    Par stagiaireculture dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/10/2009, 15h25
  2. Théories sur l'évolution
    Par Lxx dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 119
    Dernier message: 06/07/2005, 11h09
  3. question sur l'evolution
    Par matouf78 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/03/2005, 19h02