Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Permien moyen



  1. #1
    blondie

    Permien moyen


    ------

    Bonjour

    Je viens de lire sur la Recherche de ce mois (p.34):
    "Au Permien moyen le niveau des mers était l'un des plus hauts jamais atteints-environ 200 mètre au dessus du niveau actuel"
    J'immagine qu'il n'y avait aucune calottes glaciaire a cette époque.
    Dans l'hypothése où le réchauffement actuel ferait fondre toute glace sur notre planete, la hauteur du niveau de la mer serait-il comparable?
    Merci
    Blondie

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Zunder

    Re : Permien moyen

    Non.
    Une rapide estimation :

    ~30 millions de km3 de glaces sur les inlandsis
    ~350 millions de km2 d'océans

    30/350 = 0,085 soit 85m

    Ca reste approximatif, mais ça donne une bonne idée.


    Pour ceux qui voudraient savoir où sont passés les 115m manquants, c'est en fait dû à une variation d'activité des dorsales océaniques. Si elles créent plus de croûte, cela a pour effet d'épaissir la croûte océanique, et donc de faire monter le niveau des eaux. Un peu comme si on rajoutait du sable au fond d'un aquarium en fait.

  4. #3
    blondie

    Re : Permien moyen

    ZUDER
    "Pour ceux qui voudraient savoir où sont passés les 115m manquants, c'est en fait dû à une variation d'activité des dorsales océaniques. Si elles créent plus de croûte, cela a pour effet d'épaissir la croûte océanique, et donc de faire monter le niveau des eaux. Un peu comme si on rajoutait du sable au fond d'un aquarium en fait."

    Donc, la croûte océanique a disparue

    Blondie

  5. #4
    SK69202

    Re : Permien moyen

    Bonsoir,

    Donc, la croûte océanique a disparue
    Non en élargissant le bassin océanique, elle se refroidit, devient plus dense, s'enfonce légérement dans le manteau puis fini par subducter.
    La conséquence est que un bassin océanique devient de plus en plus profond.

    Cela colle très bien à la fracturation de la Pangée au Crétacé, mais ne colle pas quand les continents sont en fin de regroupement au Permien.

    En consultant quelques sites, suite à ta question, j'arrive à la conclusion, que la variation du niveau de la mer au Permien moyen est entièrement dû à la fonte de la calote "sud pangéenne" présente à la fin du carbonifère/ début Permien.
    Avis sous toutes réserve.

    Pour notre petite calotte antarctique actuelle, les 85 m de Zunder sont cohérents, j'avais 70 m en mémoire.

    @+
    Dernière modification par SK69202 ; 16/06/2007 à 21h47. Motif: complément
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Zunder

    Re : Permien moyen

    Honte à moi de ne pas avoir tilté. Je ne sais pas où le rédacteur de l'article est allé pêcher ça, mais c'est à l'ordovicien et au crétacé sup que le niveau de la mer était le plus haut. Le Permien correspond justement au plus bas du creux entre ces deux pics. Ca m'apprendra à répondre bêtement tiens

    SK69202 : Je vois difficilement comment on pourrait expliquer des variations de premier ordre par du glacio-eustatisme. De plus, si on compare à une fonte totale des glaces actuelles, il nous manquerait bel et bien 115m d'eau qu'il faut bien trouver quelque part non ? Personnellement je ne vois que du tectono-eustatisme pour expliquer ça. Après vérification, c'est bien la principale explication donnée pour ces variations (Elements de Géologie, Dunod, pp 151-154)

    blondie : la croute océanique disparait en effet (du moins de la surface). Comme l'a dit SK69202, c'est dû au mécanisme de subduction. La lithosphère océanique passe sous la lithosphère continentale, et s'enfonce dans le manteau.

  8. #6
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Permien moyen

    Citation Envoyé par Zunder Voir le message
    Pour ceux qui voudraient savoir où sont passés les 115m manquants, c'est en fait dû à une variation d'activité des dorsales océaniques. Si elles créent plus de croûte, cela a pour effet d'épaissir la croûte océanique, et donc de faire monter le niveau des eaux.
    Salut,

    J'aurais plutot vu le bombement des dorsales comme le facteur principal a cette augmentation de volume; la production de croute oceanique etant en effet peut etre plus importante mais, propportionellement et par isostasie, je ne sais pas si l'augmentation serait si forte que cela.
    Une augmentation d'activite du plume asthenospherique sous les dorsales pourrait donc peut etre avoir le meme effet volumique. C'est a verifier mais dans ton cas, la croute oceanique cretacee du Pacifique (sans les sediments) devrait etre plus epaisse que les croutes plus jeunes ou plus anciennes non ? et les variations d'eustatisme pourrait-elles aussi rapide quand on sait qu'il faudra plusieurs dizaines de millions d'annes pour attenuer les effets de la croute epaisse.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 17/06/2007 à 02h50.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  9. Publicité
  10. #7
    Hedgehog

    Re : Permien moyen

    Il me semble que vous oubliez le phénomène de dilatation thermique qui contribue pour 2/3 aux variations eustatiques. Une hausse de 0,5°C provoque une élévation du niveau marin de 10-15 m. De plus, le "Permien moyen" sensu stricto n'existe pas. A moins que qu'ils ne parlent du Saxonien, qui n'est définit que dans l'Ouest de l'Europe et qui correspond à la fin du Permien inférieur. Enfin, il m'apparait étrange qu'à cette période que le niveau de la mer était plus haut ... Ils donnent des explications dans La Recherche ? En effet, à la fin du Carbonifère, le taux de CO2 atmosphérique était 10 fois supérieur à l'actuel puis commence à décliner. Une chute de CO2 indiquerait un refroidissement puisque moins de gaz à effet de serre. Bon après me direz vous en 30 Ma ça a le temps de se réchauffer mais bon ...

  11. #8
    Skoll

    Re : Permien moyen

    Citation Envoyé par Hedgehog Voir le message
    De plus, le "Permien moyen" sensu stricto n'existe pas. A moins que qu'ils ne parlent du Saxonien, qui n'est définit que dans l'Ouest de l'Europe et qui correspond à la fin du Permien inférieur.
    Si, si: les Américains et les Chinois ont fait pression pour avoir une période à eux dans le Permien, alors que l'intégralité des étages étaient définis en Russie:
    - Permien inférieur = Cisuralien (Assélien, Artinskien, Sakmarien, Kungurien)
    - Permien moyen = Guadalupien (Roadien, Wordien, Capitanien)
    - Permien supérieur = Lopingien (Wuchiapingien, Changhsingien)
    Voir l'Echelle stratigraphique internationale (2004).

    Quant au Saxonien des Français, il est équivalent à l'Upper Rotliegend I européen, soit une période allant du Sakmarien supérieur au Wordien inférieur (Schneider et al., 2006). Il mord donc sur le Permien moyen.
    Dernière modification par Skoll ; 17/06/2007 à 11h21. Motif: mise en page

  12. #9
    Zunder

    Re : Permien moyen

    T-K : On parle ici de variations du premier et deuxième ordre (de 10 à >50Ma), l'activité des dorsales est donc une explication tout à fait raisonnable d'un point de vue temps.
    Il faut aussi prendre en compte la variation de la surface continentale (et donc océanique) : collisions = réductions de la surface continentale, et donc augmentation de la surface océanique, qui se traduisent par une baisse du niveau marin. Les variations de premier ordre sont d'ailleurs calquées sur les cycles de Wilson.

    Hedgehog : le coefficient de dilatation thermique de l'eau est de 2,6.10-4°C-1. Avec une thermocline en moyenne à 1000m, une augmentation de 0,5°C correspond donc à :
    1000*2,6*10-4*0,5 = 0,13m soit 13cm.
    Sachant qu'au Crétacé inf la température moyenne était d'environ 10°C de plus qu'acuellement, cela expliquerait 2,6m d'augmentation. Si on y ajoute les 80m de la glace, on arrive toujours à moins de 100m. Il y a donc nécessairement un autre facteur, influant sur plus de la moitié de l'élévation du niveau, et donc majoritaire pour une variation de cet ordre.

  13. #10
    Hedgehog

    Re : Permien moyen

    Effectivement ... [I]Mea culpa[I]

Discussions similaires

  1. Taux CO2 recraché par les volcans du Permien
    Par Padwyll dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/11/2007, 10h16
  2. Accroissement moyen
    Par thechieuse dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/11/2006, 08h50
  3. Champ moyen
    Par Bar-Jojo dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 31/10/2006, 09h58
  4. Taux de variation moyen
    Par chantal22 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 10
    Dernier message: 29/08/2006, 16h36
  5. moyen mémotechnique ?
    Par alli dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/03/2006, 16h53