Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

dorsales (lente et rapide)



  1. #1
    try

    dorsales (lente et rapide)

    salut voilà j'ai un exercice à faire mais je ne le comprend pas du tout est-ce que vous pouvez m'aider

    Exercice:

    Toutes les dorsales ne sont pas rigoureusement identiques. Ainsi, selon leur mode de fonctionnement et le taux d'expansion océanique à leur niveau, les géologues distinguent les dorsales dites lentes et les dorsales dites rapides. Les documents ci-contre présentent quelques caractéristiques de ces deux types de dorsales.







    a) Comparez l'allure de la zone axiale des deux types de dorsales. (en faite je ne vois pas comment la comparer)
    b) Mettez en relations les données thermiques et celles concernant la propagation des ondes sismiques.
    c) Après avoir rappelé l'origine de la croûte océanique, montrez que les données géophysiques permettent d'établir une corrélation entre taux d'expansion et magmatisme au niveau des deux types de dorsales.
    d) Récapitulez les carctères communs des deux types de dorsales et leurs différences.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Yves2

    Re : dorsales (lente et rapide)

    Bonjour,
    On va commencer par le commencement, le point a), et je te propose un petit jeu pour y répondre.
    Imagine que ton image a disparu du forum, et que tu n'arrives pas à la re-poster. Décris nous les deux systèmes de dorsales, parce que moi, j'en ai jamais vu...


    Yves

  4. #3
    try

    Re : dorsales (lente et rapide)

    ok donc

    Il y a un lien entre la vitesse d'écartement des plaques et le mode de fonctionnement de la dorsale qui les sépare.
    Il y a également une relation entre la vitesse d'écartement et la quantité de magma basaltique issu de la fusion partielle du manteau.

    On définit ainsi deux grands types de dorsales : rapide et lente.

    L'apport important et continu de magma à l'axe d'une dorsale rapide induit la présence d'une chambre magmatique permanente qui se traduit par une couche continue de gabbros au dessus du Moho. Cette couche de gabbros est surmontée d'un complexe filonien formant lui aussi une couche continue.
    A l'inverse, au niveau d'une dorsale lente l'apport de magma n'est pas suffisant pour entretenir une chambre magmatique continue. Les gabbros forment des masses discontinues, de même que le complexe filonien et les laves sous marines.

  5. #4
    Yves2

    Re : dorsales (lente et rapide)

    Citation Envoyé par try Voir le message
    ok donc

    Il y a un lien entre la vitesse d'écartement des plaques et le mode de fonctionnement de la dorsale qui les sépare.
    Il y a également une relation entre la vitesse d'écartement et la quantité de magma basaltique issu de la fusion partielle du manteau.

    On définit ainsi deux grands types de dorsales : rapide et lente.

    L'apport important et continu de magma à l'axe d'une dorsale rapide induit la présence d'une chambre magmatique permanente qui se traduit par une couche continue de gabbros au dessus du Moho. Cette couche de gabbros est surmontée d'un complexe filonien formant lui aussi une couche continue.
    A l'inverse, au niveau d'une dorsale lente l'apport de magma n'est pas suffisant pour entretenir une chambre magmatique continue. Les gabbros forment des masses discontinues, de même que le complexe filonien et les laves sous marines.
    Hello,
    C'est pas mal, mais à partir de cette description, je ne peux pas redessiner l'aspect des deux dorsales ! Donc pour l'instant, tu ne réponds pas tout à fait au point a). Dresse un portrait purement descriptif des schémas !

    Pour les autres points, dis nous ce qui te gène, histoire qu'on ne te donne pas les réponses toutes crues...

    Yves

  6. #5
    try

    Re : dorsales (lente et rapide)

    salut

    donc est-ce que c'est ça

    Le rift est beaucoup plus profond que celui du document b), la zone de fisure est plat par rapport à la zone de fisure du b),
    les zones faillés sont de plus en plus profondes en s'approchant du rift pour le a) contrairement à du b) qui lui ne s'enfonce pas, pour le a) la zone d'épanchement basaltique est plus épaisse que celle de la b)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yves2

    Re : dorsales (lente et rapide)

    Un peu mieux !
    Allez, coup de pouce : l'une forme une chaîne de "montagnes", l'autre montre une vallée centrale.
    Courage !

    Y.

  9. Publicité
  10. #7
    try

    Re : dorsales (lente et rapide)

    salut est-ce que tu peux m'expliquer cela

    l'une forme une chaîne de "montagnes", l'autre montre une vallée centrale.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. problème de dorsales
    Par Elo_8131 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/11/2007, 22h43
  2. Mouvements des dorsales océaniques ?
    Par Yliane dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 8
    Dernier message: 19/09/2007, 00h46
  3. RTC très lente ou très rapide
    Par Toufinet dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/04/2007, 23h38
  4. [Chimie] [TS] Transformation lente ou rapide
    Par Seirios dans le forum Exercices pour les concours et examens
    Réponses: 9
    Dernier message: 01/11/2006, 12h34
  5. [1èS] [TP] Origine du magma basaltique des dorsales
    Par bebys12 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/04/2006, 18h59