Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Sauvetage des mines de la Gardette



  1. #1
    Prolagus

    Exclamation Sauvetage des mines de la Gardette


    ------

    Avis à tous les géologues, étudiants en sciences terre et autres amateurs de belles pierres...
    Les mines de la Gardette, fameuses depuis des siècles notamment pour leurs quartz, risquent le dynamitage.
    Plus d'infos et pétition en ligne sur http://www.lagardette.com

    -----
    Péteux de caillasse en exil.

  2. Publicité
  3. #2
    kwisatz

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    Bravo
    Il faut signer...ce sont les plus beaux quartz du monde.

  4. #3
    ecover

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    çà y est c'est fait....mais quand est il de ses magnifiques quartz quand des histoires de gros sous-sous sont en jeu...?
    "on voit que le vent ne sait pas lire quand il feuillette les pages d'un livre a l'envers"

  5. #4
    Mister Quartz

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    Merci pour cette mauvaise info.
    Tout "Mister Quartz" que je suis , je n'étais pas au courant. J'ai bien sûr signé et j'ai fait suivre à mes amis amateurs de minéraux.
    Si ça arrivait, ce serait un désastre...et je serais obligé de changer de pseudo ! (rire jaune).

  6. #5
    Prolagus

    Lightbulb Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    Quelques niouzes : un bruit court dans les milieux informés comme quoi l'idée d'un "foudroyage" (dynamiter quoi) serait peut-être abandonnée au profit d'un "noyage sous le béton".
    Moins destructeur donc on peut s'en féliciter, m'enfin bon, à court terme ça revient au même : interdire toute entrée, de pilleurs, promeneurs ou archéologues miniers...
    Péteux de caillasse en exil.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    pmdec

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    J'ai signé, bien sûr, mais il faut savoir que ce problème de foudroyage est récurrent dans toute la France. On vient, par exemple, de foudoyer quelques entrées de mines du côté des chateaux de Lastours (11). Certaines étaient "modernes", d'autre, peut-être, beaucoup plus anciennes ...

    Cela fait partie de la politique sécuritaire ... bientôt il faudra installer des barrières au bord de toutes les falaises, voire entourer les arbres d'une protection, des fois qu'un promeneur s'y cogne !

  9. Publicité
  10. #7
    kinette

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    J'ai signé aussi...
    On a manifestement un problème général pour le patrimoine souterrain en France: pour des raisons de sécurité, on ferme tout, on interdit aux gens de passer, par peur de procès.
    Ayant participé à des inventaires de populations de chauves-souris, j'ai pu expérimenter combien la majorité des propriétaires deviennent frileux en ce qui concerne la visite de leur carrières de pierre (souvent sur conseil de leurs assureurs).
    Tiens d'ailleurs si quelqu'un trouvait des preuves d'hibernation de chauves-souris dans ces fameuses mines, ça pourrait être un argument de poids pour leur conservation...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  11. #8
    Mister Quartz

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    Dans les anciennes mines d'antimoine d'Ouche (commune de massiac, Cantal), il y avait des chauves-souris. En août 2002, la DRIRE a dynamité les entrées de galeries. Mais dans les galeries où il y avait des chauves-souris, les entrées ont été murées en laissant un passage pour leur déplacement (lucarne de 50 cm de côté environ, avec 3 gros barreaux métalliques en travers).
    Idem pour la mine de fluorine de Martinèche (Puy de Dôme).
    On préserve donc les chauves-souris (c'est bien), mais les amateurs de minéraux et d'archéologie minière (comme moi) sont privés de leur plaisir (c'est pas bien) .
    Et pour éviter des procès, il suffit de demander une autorisation au propriétaire du terrain ou à la commune où se trouve la mine, et tout va bien (enfin, théoriquement, passque dans le Nord Est, même avec des autorisations, on se fait choper par les archéologues ! )

  12. #9
    eric94

    Angry Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    c'etait prévisible ...........
    ce n'est pas la première fois qu'une chose pareil se produit !!
    nous perdons notre patrimoine !
    avis aux amateurs !
    eric 94

  13. #10
    Prolagus

    Wink Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    Citation Envoyé par Mister Quartz
    Dans les anciennes mines d'antimoine d'Ouche (commune de massiac, Cantal), il y avait des chauves-souris. En août 2002, la DRIRE a dynamité les entrées de galeries. Mais dans les galeries où il y avait des chauves-souris, les entrées ont été murées en laissant un passage pour leur déplacement (lucarne de 50 cm de côté environ, avec 3 gros barreaux métalliques en travers).
    Idem pour la mine de fluorine de Martinèche (Puy de Dôme).
    On préserve donc les chauves-souris (c'est bien), mais les amateurs de minéraux et d'archéologie minière (comme moi) sont privés de leur plaisir (c'est pas bien) .
    Et pour éviter des procès, il suffit de demander une autorisation au propriétaire du terrain ou à la commune où se trouve la mine, et tout va bien (enfin, théoriquement, passque dans le Nord Est, même avec des autorisations, on se fait choper par les archéologues ! )
    C'est un fait connu et avéré ; les mines sont des biotopes assez spéciaux et bienvenus à une époque où les vieilles bâtisses en pierre se font rares... et pas que pour les chauves-souris : amphibiens, insectes etc. y trouvent souvent refuge ou lieu de ponte...

    Concernant la condamnation des mines (et d'abord, il y a mine et mine), divers moyens existent : grilles solides, enfouissement temporaire... c'est vrai qu'il faut mettre sous clé les coins les plus dangereux (j'en connais, à ma modeste échelle), mais ça se résume plus souvent à une précaution d'assureur tatillon qu'à un réel souci envers le promeneur casse-cou...

    Parfois c'est carrément le propriétaire du site qui vous avoue une fois sur les lieux que le fameux panneau "Entrée interdite" "Danger" "Interdit au public" est juste là "parce que c'est la loi, faut être couvert". Triste.
    Péteux de caillasse en exil.

  14. #11
    kinette

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    Bonjour,
    Mais dans les galeries où il y avait des chauves-souris, les entrées ont été murées en laissant un passage pour leur déplacement (lucarne de 50 cm de côté environ, avec 3 gros barreaux métalliques en travers).
    Idem pour la mine de fluorine de Martinèche (Puy de Dôme).
    On préserve donc les chauves-souris (c'est bien), mais les amateurs de minéraux et d'archéologie minière (comme moi) sont privés de leur plaisir (c'est pas bien) .
    Ce genre de "solutions" sont loin d'être idéales: on a souvent aucune idée de la modification "climatique" qu'entraîne un fermement partiel d'une cavité... ça peut aussi bien être positif que négatif pour les chauves-souris. Si les grilles posées sont trop étroites, les chauves-souris peuvent aussi être gênées...
    Donc le mieux si les animaux ne sont pas trop dérangés est le statu quo, à mon avis (préserver les galeries).

    Il évident par contre que limiter le dérangement sur le site leur est bénéfique... c'est là que géologues et chauves-souris peuvent être en "conflit", mais je pense qu'il y a toujours des solutions relativement simples: ne permettre la visite que dans les périodes où les chauves-souris n'y sont pas, ou limiter le nombre de personnes qui passent aux endroits où sont les chauves-souris.
    Et évidemment informer au maximum les personnes intéressées par le milieu souterrain (qui à mon avis sont tout à fait capables de comprendre et respecter ces charmantes bestioles).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  15. #12
    superpuce

    Re : La Gardette...ou la conséquence des excès

    Depuis de très nombreuses années, la mine de La Gardette subissait une exploitation des ses cristaux de plus en plus industrielle.
    Dans l'Oisans, c'était un secret de polichinelle, mais c'était semble t il toléré.
    Récemment, une opération de gendarmerie à mis fin à l'exploitation excessive de cette mine effectuée depuis une voir deux décennies.
    Ont été saisis plusieurs tonnes (oui, tonnes !) de quartz, de la dynamite artisanale (chlorate+sucre), de la dynamite industrielle, des perfos thermiques, des détonnateurs etc...
    Bien que la mine ne soit pas étayées (roche résistante), les incéssants dynamitages peuvent avoir fragilisé sa structure.
    La mine ressemblait à l'intérieur à un dépot d'ordure (bouteille, cannettes, emballage).
    Le train de vie de certaines personnes interpellées était sans commune mesure avec leur revenu officiel. Les quartz de la gardette mondialement célèbres ont une valeur marchande importante (plusieurs miliers d'euros pour les très belles pièces).

    Ce qui devait arriver arriva. Cette ancienne mine, pourtant difficilement accessible par un laborieux chemin muletier, va au mieux se retrouver murée, au pire détruite.

  16. Publicité
  17. #13
    Théophraste

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    Tiens, je tombe sur ce fil avec retard, la Gardette, c'est ma spécialité !

    L'histoire du lieu ici : la Gardette

    Réactions suite à l'affaire ici : Affaire de la mine de la Gardette et ici :Geopolis et l'affaire la Gardette

    Et enfin, la vérité sur les travaux prévus (intox à la base 100% !) :
    Travaux à la mine de la Gardette

    Voilà, de quoi s'instruire...

  18. #14
    Verneuil

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    Bonjour.Un gars du club de minéralogie de Bourg d'Oisans m'a dit que le foudroyage a été abandonné, ils vont juste murer la mine.
    Au club de Grenoble on nous a dit de ne pas faire de bruit, d'éviter impérativement La Gardette et les mines de Vizille, de ne pas en parler au téléphone (c'est par des écoutes que les"pilleurs de cristaux" de La Gardette se sont fait prendre).Bonjour les libertés!

    Les minéralogistes peuvent tenter de défendre leur patrimoine, ce sera difficile à cause de l'usage assez répandu de moyens lourds comme l'explosif (si si, je me suis aperçu qu'en fait il y en a plein qui utilisent ce moyen). Moi aussi je pleure la disparition de ce patrimoine, mais si ça pouvait calmer ces dangers publics qui ont la dynamite...Ce sera dur de se défendre et de justifier de tels actes.
    Personellement je défends la "cueillette", et je tolère le burin, même si on trouve rien avec de petits moyens, on peut toujours avoir la conscience tranquille. Et les micromounts? Si on ne cherche pas de gros cristaux mais des cristaux de qualité on n'a pas à employer l'explosif, non? Et du coup, il serait plus dur pour la DRIRE de justifier un foudroyage. Qu'en pensez vous?
    Une mine vers Vizille a été bouchée au béton, mais les gars de la DRIRE ont oublié une toute petite entrée qui permet encore un accès à la mine. Peut-être peut on espérer qu'une entrée de La Gardette soit préservée de la même façon.
    Merci à tous de défendre ces mines! Mais tachons de tirer un enseignement de cette affaire, pour éviter la menace qui pèse sur d'autres mines.

  19. #15
    Théophraste

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    Il n'y a pas de microminéraux à la Gardette, rien d'interessant...

    "Ce sera dur de se défendre et de justifier de tels actes."
    Ne soyons pas hypocrite, à ton avis, comment sont arrivé les minéraux présentés dans les musées...

    "Personnellement je défends la "cueillette", et je tolère le burin, même si on trouve rien avec de petits moyens, on peut toujours avoir la conscience tranquille."
    Les moyens utilisés n'ont rien avoir avec la légalité, ou presque : un directeur de recherche en géologie du CNRS qui ramasse à mains nu une roche sur un terrain privé sans l'autorisation du proprietaire est dans l'illégalité...
    Quelqu'un qui recueil des roches à l'explosif, avec une autorisation de tir, est lui dans la légalité...

    N'apportons pas de réponse simple a des Pb complexe... Et ne voyons pas qu'a notre porte...

    Le club minéralogique de Grenoble est une très bonne association.

  20. #16
    Verneuil

    Re : Sauvetage des mines de la Gardette...

    Bonjour. Très juste : si il y a de beaux minéraux au musée ce n'est pas grâce à la cueillette! Un point pour toi. C'est d'ailleurs un argument de poids qui a été avancé pour défendre l'exploitation récente des mines de la Gardette.
    De plus le club de Grenoble est génial, je disais juste que c'etait dommage qu'un certain nombre de membres utilisent des gros moyens, mais ce n'est pas la majorité, heureusement. Et en plus on est bien contents quand eux, ils rapportent de beaux et gros minéraux.
    J'ai peut être été un peu simpliste dans mon dernier message, désolé. Rien n'est tout noir ni tout blanc.
    Cordialement,
    Verneuil.

Discussions similaires

  1. école des mines / petites mines
    Par Myline dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 17/07/2011, 04h36
  2. Concours des Petites-Mines
    Par jiraiya dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/11/2006, 22h08
  3. Origine des mines de charbon
    Par Thioclou dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 9
    Dernier message: 24/10/2006, 19h12
  4. Ecole d'ingénieur des Mines
    Par jeanmi66 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/06/2006, 09h45
  5. Barre des petites mines
    Par Alliance34 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/06/2006, 12h30