Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Nouveau risque d'effondrement d'une île volcanique



  1. #1
    SK69202

    Nouveau risque d'effondrement d'une île volcanique


    ------

    Bonsoir,

    Un article en anglais qui évoque l'effondrement du volcan le plus nord de l'île de la Dominique aux Antilles.
    Le problème n'est pas "si", mais "quand".
    Ceci fait peser une menace de tsunami sur la Guadeloupe, la distance entre le deux îles interdit quasiment tout préavis et mesures d'évacuations organisées.

    @+

    -----
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  2. Publicité
  3. #2
    tibocool59

    Re : Nouveau risque d'effondrement d'une île volcanique

    salut

    désolé pour le délai dans ma réponse mais je suis un peu occupé et j'ai surtout essayé de me procurer l'article en question dans la revue d'origine (EOS en l'occurence) en vain .... (si tu as l'article original n'hésite pas à me le transmettre stp merci ) bref !!!

    D'après ce que j'ai pu lire, il semble déjà que ca soit publié dans une revue de l'american geophysical union (AGU pour les initiés) donc c'est un journal sérieux qui publie ca au départ. En revanche n'ayant pas lu l'article original je ne peux pas vraiment avoir d'avis tranché. Je ne sais pas si c'estla facon dont le journaliste a tourné son article ou pas mais en tous cas, je trouve cette article typiquement "américain" si j'ose dire, dans la lignée de certains docu-fiction du national geographic ou de la BBC.

    Je travaille moi même sur les îles océaniques et les instabilités qui les affectent dans le cadre de ma thèse et je pourrais citer beaucoup d'exemple comme celui du "devil's peak" (je trouve le nom assez drole tout de même, si ca c'estpas du grand spectacle).

    Quand aux données sur lesquelles est basée cette étude apparemment il ne s'agit que d'étude d'image issues de google earth (je doute un peu de la possibilité d'identifier des "tension cracks" à partir de google earth, repérer des fractures peut être bien qu'il faille une sacrée résolution...). Je pense que la mission qui étudiera les fonds sous-marins l'an prochain donnera beaucoup plus de données et d'infos qui seront vraiment "fiables" (reconnaissance d'anciens dépôts d'avalanche de débris liées à des effondrements latéraux de l'édifice, cicatrices d'efondrement sous-marines...)

    Donc bon, c'est un article bien alarmiste comme d'habitude, qui doit bien faire peur aux guadeloupéens, mais bon ils ne sont pas les seuls à être dans ce cas la, il y a eu d'autres études sur les antilles qui sont mieux documentées et qui mettent en évidence le même problème d'instabilité des édifices volcaniques provoquant des tsunamis (le friant et al 2003, 2008; Boudon et al 2007; Deplus et al, 2007), sans parler de toutes les autres îles océaniques comme les Canaries, La Réunion, Stromboli.... et j'en passe.

    voilà pour mon avis avant de lire le texte en entier.

    mais c'est un sujet très intéressant et je suis ravi d'en discuter avec ceux que ca intéresse.

    a bientôt

    tibo

  4. #3
    SK69202

    Re : Nouveau risque d'effondrement d'une île volcanique

    Bonjour,

    Oh, non je n'ai pas d'accès à l'article original mais j'avais compris que cette effondrement serait plus du à l'érosion du pied de falaise qu'à un effondrement structurel de l'ile, c'est pour cela que j'ai employé le terme "nouveau risque".

    Il est de tradition ancienne, pour une bonne partie des Hommes, que le diable habite un tas d'endroit qui sentent le souffre.

    Depuis le glissement du flanc sud-est du Kilauea en 2000, j'attends.........

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. #4
    SK69202

    Re : Nouveau risque d'effondrement d'une île volcanique

    Je reprends cette vieille histoire, car un cyclone tropical va arroser très abondamment le flanc sud est du Kilauea dans l'après midi du 13/08 (pour nous) , et les pluies intenses qui ont précédé le petit glissement de novembre 2000 (quelques dizaine de cm) ont peut être joué un rôle dans celui-ci.
    Néanmoins, je ne pense pas que le monde entier va s'intéresser furieusement au Pacifique dans les semaines à venir, du moins pour une histoire de vague géante.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. #5
    wizz

    Re : Nouveau risque d'effondrement d'une île volcanique

    http://www.usinenouvelle.com/article...-total.N344449

    pas de bol pour ces Japonais, dans les prochaines semaines à venir....

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SK69202

    Re : Nouveau risque d'effondrement d'une île volcanique

    Chacun à les priorités qu'il veut, moi je penserai plutôt aux 600 000 habitants d'Honolulu......
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. datation d'une roche volcanique : problème
    Par melmaths dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/11/2008, 15h13
  2. TPE Gestion du risque volcanique
    Par Dadouz44 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/10/2008, 17h56
  3. Risque d'effondrement de la station Magenta ?
    Par Farid747 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/10/2007, 06h31
  4. Chimie du cerveau : un nouveau risque ?
    Par invite9321657 dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 11
    Dernier message: 20/09/2007, 22h19
  5. Bisphénol A, nouveau risque alimentaire?
    Par Guillmot dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/04/2004, 20h37