Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Limite Jurassique-Crétacé



  1. #1
    charlie

    Limite Jurassique-Crétacé


    ------

    boujour à tous,

    Ma question parle des limites entre les étages et les systèmes géologiques.
    Les limites entre les étages (Toarcien, Aalénien et autres) ont souvent des limites fondées sur des discontinuités sédimentaires.
    certaines limites entre systémes sont faciles à mettre en évidence pour cause de crises biologiques (Crétacé-Paleocène) ou d'orogenèses.
    Par contre il en est d'autres où c'est beaucoup moins clair (du moins pour moi )
    Par exemple entre le dernier étage du jurassique (le Tithonien) et le premier du crétacé (le Berriasien), il n'y a (je site l'Histoire de la Terre de Elmi et Babin) :
    aucun phénomène tectoniques ou paléogéographiques de grande ampleur
    Donc ma question est pourquoi a-t-onn mis une limite à cet endroit et pas ailleurs?

    C

    -----
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  2. Publicité
  3. #2
    coco
    Bonjour,
    Beaucoup de limites à l'intérieur des systèmes ou des séries existent grâce à des associations de fossiles stratigraphiques (extinction de certains d'entre eux et apparition d'autres... ces associations permettent de limiter très finement des périodes de courte durée à l'échelle des temps géologiques...
    Donc, je n'ai pas d'exemple précis, mais je suppose que ces limites qui n'ont pas été placées grâce à des crises biologiques... sont matérialisées de cette façon...

  4. #3
    Sylvebarbe
    A la limite Jurassique -crétacé, on assiste à une brusque régression du à une période froide assez brève.

    Le tithonique est un faciès à calcaires fins avec ammonites et calpionelles. Il est contemporain du purbeckien qui est un faciès lagunaire-lacustre(calcaire bréchique et Charophytes). Le purbeckien est encore présent au crétacé inf mais plus le tithonique.

    Au crétacé inf, apparait un autre faciès : le Wealdien qui est un faciès continental (argiles, grès et conglo) en poches de dissolution. c'est la signature d'une régression donc, sûrement d'une période froide juste avant la très forte élévation de température et du niveau marin qui caractérise le Crétacé.

    Du côté de Boulogne on assite à cette transition jurassique -crétacé : Au sommet de la falaise d'âge Jurassique, on marche sur le faciès Wealdien du crétacé inf.

  5. #4
    Eilura'
    Invité
    Citation Envoyé par Sylvebarbe
    A purbeckien qui est un faciès lagunaire-lacustre(calcaire bréchique et Charophytes).
    le Wealdien qui est un faciès continental (argiles, grès et conglo) en poches de dissolution..
    Vous caractérisez les époques par des faciès, or un faciès varie d'un endroit à un autre, non? Je veux dire qu même pendant le Wealdien on trouvait encore des océans... est- ce par abus de language (on pourrait dire "le wealdien est majoritairement continental") ou parce que le mot Wealdien est associé à ce faciès et qu'à la même période on en trouve d'autres avec leurs propres noms?

  6. #5
    Sylvebarbe
    Le faciès Wealdien EST continental. Il est vrai cependant que ce faciès n'est pas présent partout : il est présent dans le nord de la france, en angleterre (du côté de Weald), nord de l'Allemagne.
    La définition du mot faciès en géologie est la suivante : il s'agit d'une catégorie dans laquelle ont peut ranger une roche ou un terrain, et qui est déterminé par un ou plusieurs caractères lithologiques ou paléontologique.

    Ainsi une période donnée peut être caractérisée par plusieurs faciès caractéristiques selon la lithologie et la paléontologie : exemple, le jurassique sup (plus précisément le portlandien encore appelé tithonien) est caractérisé par les faciès tithonique, purbeckien (qu'on retrouve aussi au début du crétacé inf : le néocomien). Le faciès Wealdien ne se trouve qu'au crétacé inf, accompagné du faciès purbeckien. Viennent ensuite les faciès Urgonien, Gault...

    Il suffit enfin de regarder une carte géologique de la France : on peut y voir une régression au crétacé inf, puis une transgression au crétacé sup (les terrains du K> sont discordants sur les terrains du k< et du Jur).

    Pour répondre plus précisément à la question posée au début : la transition Jur-K est caractérisée par la disparition du faciès Tithonique c'est-à-dire un ensemble lithologique composé de calcaires pélagiques contenant des ammonites et surtout des calpionelles. On assiste ensuite à l'apparition du faciès Wealdien (continental) au tout début du K<.

    Je ne sais pas si j'ai été clair ops:

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Eilura'
    Invité
    Si si...
    J'ai à faire un log pour la semaine prochaine, avec sur le coté l'Ere, la période et ... je mets époque ou faciès après ? (pour Turonien, Wealdien,, etc.)
    Dailleurs à ce propos quelqu'un sait-il où je peux trouver les figurés adéquats?

  9. Publicité
  10. #7
    charlie
    bonjour,

    A la limite Jurassique -crétacé, on assiste à une brusque régression du à une période froide assez brève.

    Le tithonique est un faciès à calcaires fins avec ammonites et calpionelles. Il est contemporain du purbeckien qui est un faciès lagunaire-lacustre(calcaire bréchique et Charophytes). Le purbeckien est encore présent au crétacé inf mais plus le tithonique.

    Au crétacé inf, apparait un autre faciès : le Wealdien qui est un faciès continental (argiles, grès et conglo) en poches de dissolution. c'est la signature d'une régression donc, sûrement d'une période froide juste avant la très forte élévation de température et du niveau marin qui caractérise le Crétacé.

    Du côté de Boulogne on assite à cette transition jurassique -crétacé : Au sommet de la falaise d'âge Jurassique, on marche sur le faciès Wealdien du crétacé inf.


    merci
    c'était pas très clair dans ma tête...

    C
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  11. #8
    Sylvebarbe
    J'ai à faire un log pour la semaine prochaine, avec sur le coté l'Ere, la période et ... je mets époque ou faciès après ?
    Après "époques"(exemple : jur>) c'est l'étage (exemple : le tithonien) puis les sous -étages avec éventuellement les faciès.
    Qu'entends-tu par les "figurés" adéquats ?

  12. #9
    charlie
    bonjour,

    les figurés vclassiques pour les logs pour calcaire, marne, argile etc...
    c'est pas facile à décrire ici...
    je vais essayer de trouvé iune brochure en ligne...
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  13. #10
    E Meunier
    Je suis allé fouillé dans le précis de géologie de Aubouin, Brousse et Lehman (mais une vielille édition: 1967, j'étais à peine né!). Cependant, c'est plein de renseignement. Le Jurassique a été défini par Brongniart. Ses limites sont nettes dans les domaines épicontinentaux d'Europe avec en final le Purbéckien (faciès de régression du Portlandien) comme le dit Sylvebarbe. C'est beaucoup plus flou dans les chaînes alpines (continuité Tithonique-Valanginien). C'est net aussi en Amérique car il existe une orogénèse.
    Je confirme aussi l'importance des Calpionnelles qui n'existent plus au Crétacé.

    E Meunier

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [identification] fossile jurassique...
    Par Piment dans le forum Paléontologie
    Réponses: 32
    Dernier message: 20/02/2016, 16h44
  2. [TS] Iridium dans les couches d'argile de la limite Crétacé/Tertiaire
    Par Error dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/01/2007, 13h05
  3. [publications] Recherche de publi sur le jurassique
    Par Milou115 dans le forum Paléontologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/11/2006, 21h27
  4. Des reptiles du Trias et du Jurassique...
    Par coco dans le forum [Sept] Eric Buffetaut, le spécialiste de la paléontologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/09/2003, 00h47