Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

[identification] Roche côte basque



  1. #1
    ThomasR

    [identification] Roche côte basque


    ------

    Comme il semble y avoir ici des "experts", j'en profite...


    Echantillon ramassé il y a 6-7 ans entre St-Jean-de-Luz et Hendaye sur la côte basque française.

    Roche rubannée :
    couches sableuses/argileuses jaune pâle se délitant aisément ;
    couches plus compactes, dureté > 6, juane pâle, touché sableux/gréseux ;
    couches compactes, dureté > 6, elles-mêmes finement rubannées en gris clair et gris-bleu foncé, de touché lisse, au fort aspect de gneiss ;
    oxydes de Fe en surface.

    roches sédimentaires en voie de métamorphisation, genre grès et argiles compactés?

    merci des suggestions.


    Y a t'il des cartes géol régionales accessibles et de bonne qualité sur le web?


    Thomas

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    teteph

    Re : identification roche côte basque

    Tu n'aurais pas de photo?

  4. #3
    ThomasR

    Re : identification roche côte basque

    vous m'embêtez avec vos photos, j'ai pas de numérique! Mais une petite tentative de scanner s'est avérée satisfaisante car cet échantillon est plat.




    couche inférieure??? > je poste cet échantillon verticalement...

    1. la couche "sableuse"
    2. la couche plus compacte
    3. les couches compactes rubannées grisâtres
    4. la "rouille"

  5. #4
    Prolagus

    Re : identification roche côte basque

    OK, c'est typique des "piles d'assiettes" de la côte vers St Jean de Luz... flyschs et grès carbonatés d'âge crétacé sup à éocène...

    C'est rigolo ces machins rubanés, et décoratif (j'en ai plein mon balcon )
    Péteux de caillasse en exil.

  6. #5
    chapak

    Re : identification roche côte basque

    OK avec Prolagus : cela ressemble bien à une section de flych comme on en trouve vers St Jean de Luz et sa région.
    Il s'agit de dépôts gravitaires, résultats d'innombrables turbidites accumulées au fond d'une plaine sous-marine.
    La photo montre des lamines planes composées de sédiments fins, surmontées d'un intervale argileux composé de sédiments très fins (pélites). Cela correspond aux 2 derniers niveaux d et e de la séquence type de BOUMA (séquence de dépôt théorique des turbidites).
    Pour rappel, une turbidite de BOUMA complète est formée de 5 niveaux allant du plus grossier (a) au plus fin (e) ( sans rentrer dans le détail des microstructures rencontrées).
    L'échantillon présenté ici correspond à des dépôts distaux (d et e) par rapport aux apports détritiques dits proximaux (plus riches en a, b, et c).

    Voili voila

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ThomasR

    Re : identification roche côte basque

    flysch, kézako?
    Le grès correspond aux couches jaunâtres sableuses je suppose.

    L'ensemble est sédimentaire ou métamorphique?

  9. Publicité
  10. #7
    ThomasR

    Re : identification roche côte basque

    vu la réponse de chapak, c'est donc tout sédimentaire...

    vous êtes forts les gars!

  11. #8
    chapak

    Re : identification roche côte basque

    A l'origine S E D I M E N T A I R E, mais rien n'exclut une diagenèse qui transforme l'aspect de la roche ou même un peu de métamorphisme.
    Pour la région en question, pas trop de métamorphisme, mais pas mal de tectonique (exemple de la pointe Saint Barbe avec son flysch du crétacé sup, redressé et très plissé) et une forte diagenèse postérieure.

  12. #9
    coco

    Re : identification roche côte basque

    Citation Envoyé par Prolagus
    OK, c'est typique des "piles d'assiettes" de la côte vers St Jean de Luz... flyschs et grès carbonatés d'âge crétacé sup à éocène...
    C'est en plein la limite C/T... avec la fine couche d'argile noire???

  13. #10
    chapak

    Re : identification roche côte basque

    Citation Envoyé par coco
    C'est en plein la limite C/T... avec la fine couche d'argile noire???
    En effet, la limite K/T (crétacé/Tertiaire) a été repérée dans plusieurs sites de cette région, notamment dans les falaises situées au pied du château d'Abadia (baie de Loya). Elle se marque par un minuscule niveau d'argiles sombres à teneur élevée d'Iridium.
    Dernière modification par chapak ; 02/10/2005 à 21h07.

  14. #11
    teteph

    Re : identification roche côte basque

    N'apelle t'on pas ces roches " molasses " ?
    On en retrouve dans tous les bassins molassiques autour des chaines hercyniennes comme par exemple dans la zone nord ouest pyrénéenne

  15. #12
    chapak

    Re : identification roche côte basque

    Citation Envoyé par teteph
    N'apelle t'on pas ces roches " molasses " ?
    Non, rien à voir. Les molasses sont aussi constituées d'une succession de grès à la base et d'argiles au sommet, mais il n'y a que 2 niveaux et non pas 5 comme dans les turbidites de BOUMA.
    De plus, leur milieu de dépôt n'est pas marin, mais purement fluviatile et leur mécanisme de dépôt très différent.

    Donc rien à voir, malgré une "certaine" ressemblance dûe à la superposition de nombreux éléments de base (couples grès-argiles).

  16. Publicité
  17. #13
    Prolagus

    Re : identification roche côte basque

    Purement fluviatile, sauf les molasses marines of course
    (vi vi ergotons ergotons...)
    Péteux de caillasse en exil.

  18. #14
    chapak

    Re : identification roche côte basque

    Citation Envoyé par Prolagus
    Purement fluviatile, sauf les molasses marines of course
    (vi vi ergotons ergotons...)
    Prolagus a tout à fait raison.

    Voici une définition trouvée sur le Net pour la molasse :

    "Molasse : c'est un ensemble sédimentaire constitué d'une part d'éléments détritiques comportant des couches turbiditiques. Les turbidites étant des couches de sédiments déposés en une seule fois par un courant appelé courant de turbidité et dont l'épaisseur varie de quelques centimètres à deux mètres environ.

    Par ailleurs les molasses sont aussi constituées de couches non turbiditiques comme des grés ou des conglomérats.
    Une molasse peut être marine ou continentale (cônes alluviaux, plaines d'inondation, lacs) . En un même lieu il peut y avoir passage d'une sédimentation en milieu marin à une sédimentation en milieu continental.
    Il faut donc s'attendre à des faciès très variables selon les endroits des observations."

    Influencé par Toulouse où j'ai suivi mes études, je n'ai pensé qu'à la molasse fluviatile de cette région. Je corrige donc : la molasse peut aussi être déposée en milieu marin.
    Habitant près de Bordeaux, je suis impardonnable d'avoir omis la molasse marine comme la molasse de Léognan, à côté de chez moi.

    Mea culpa donc et Merci à Prolagus pour la rectification.

  19. #15
    teteph

    Re : identification roche côte basque

    Bonjour,

    J'ai demandé à mon prof de géol, il m'a dit que dans la région de st jean de luz, il y avait des molasses marines et non pas seulement fluviatile.

    A-t-on toujours 2 niveaux de succession dans les molasses ?

  20. #16
    chapak

    Re : identification roche côte basque

    Si molasses marines il y a à St Jean de Luz, je ne le savais pas.
    Je suis d'ailleurs loin de tout savoir.
    En tout cas, les roches dominantes sont plutôt des flyschs.

    Voilà ce que j'ai trouvé sur le Net ICI

    Les débris post-orogéniques (accumulés après l’élévation des Pyrénées).

    Dans le Béarn, au-delà de la vallée d'Aspe et jusqu'en Bigorre, les "molasses" désignent une formation géologique composée de marnes, argiles et grès tendres et datent du Mio-pliocène (entre - 12 et - 3 MA). L'érosion les a sculptées alors en collines, croupes, mamelons et vallées que nous connaissons bien en Béarn, par exemple. Latéralement se développent aussi des calcaires (lacustres, provenant de lacs, continentaux et marins) qui renforcent l'assise du piémont.

    Enfin, en Chalosse et en Armagnac, les sables fauves (continentaux et marins) terminent le piémont pyrénéen pour laisser place au plateau landais (car c'est un plateau...).

    Les débris anté-orogéniques, le cas du Pays-Basque :
    A l'ouest de la vallée d'Aspe, du massif d'Anie à celui de la Rhune, la zone axiale disparaît rapidement et le soulèvement pyrénéen a été d'une moindre importance. Les roches y sont essentiellement sédimentaires : calcaires (Pic d'Anie), grès (sables reconsolidés, Massif de la Rhune) et autres conglomérats.

    Au Pays Basque, le "flysch" est la roche dominante. Cette puissante formation géologique désigne l'accumulation en de minces couches de matériaux durs (grès, calcaires) et tendres (argiles, marnes et schistes). Cette roche qui existe à la limite de la zone Nord-Pyrénéenne et du piémont s’est déposée dans des fosses profondes à enfoncement rapide favorisant la formation de couches très épaisses (plusieurs milliers de mètres). Les dépôts les plus anciens ont environ – 95 MA (Albien supérieur) et se poursuivent jusque vers – 45 MA (Eocène). Les derniers flyschs (Marnes de Gan) sont pratiquement contemporains du début du plissement pyrénéen.

    C’est dans ce flysch (plage de Bidart) que se situe une couche très mince radioactive, riche en Iridium, qui marque à travers le monde entier la collision catastrophique avec une météorite géante. Cette collision a été invoquée comme le phénomène majeur ayant abouti à l’extinction des dinosaures et de 70% des espèces animales existantes.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. écoconstruction Pays Basque et Béarn
    Par argi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/11/2008, 20h00
  2. [identification] Déchiffrer une roche gravée
    Par mi4444 dans le forum Archéologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/11/2007, 18h41
  3. [identification] Roche
    Par Olthadriel dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/01/2007, 11h27
  4. [identification] Roche de l'Arizona
    Par véronik dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 13
    Dernier message: 14/10/2006, 16h56
  5. [identification] Identifier des morceaux de roche
    Par ninix dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/11/2005, 22h39