Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Conséquences si le Gulf Stream s'arrêtait?



  1. #1
    yoyo13

    Question Conséquences si le Gulf Stream s'arrêtait?


    ------

    On parle souvent du refroidissement de l'hemisphere nord en cas d'arret ou fort ralentissement du Gulf stream.
    Je suis profane ,mais si je regarde bien la trajectoire du G.S, il rechauffe actuelement dans l'emisphere nord,la cote est des USA et l'europe.

    En revanche on dirait qu'au Quebec celui-ci n'a pas d'influence ou peu.
    Ma Question est donc:En cas d'arret, le Quebec se refoidira d'avantage ou alors cela ne changera pas grand chose?

    Ou bien l'effet inverse sachant que le courant du Labrador(froid) est au large du quebec; et donc si arret il y a,il peut, peut etre avoir un rechauffement de cette cote ou bien ce n'est pas significatif?

    Merci pour vos indications sur ce domaine fort interessant.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    charlie

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Bonjour,

    mon opinion est qu'on ne sait pas grand chose sur ce qui risque de se passer. Par le terme d'arrêt du Gulf stream je pense surtout qu'on considère qu'il remonterait peut-être moins haut... mais un océan n'arrête pas de circuler comme ça , il y a aussi des effets de la rotation de la terre je crois dans la mise en route des courants. Il y aura peut-être une réorganisaion des courants (mais pas un arrêt).

    C
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  4. #3
    velma_kelly

    Post Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    bonjour
    j'ai trouvé un article sur le net qui semble bien résumer la question
    bonne lecture
    http://www.clubdesargonautes.org/faq/gscourant.htm
    "carpe diem"

  5. #4
    DonPanic

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Salut
    Autre article sur une possible modification de la dérive nord atlantique
    http://www.lefigaro.fr/perm/afp_depe....lsn3xrzj.html

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    yoyo13

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Bonjour et merci pour ces liens..Si j'ai bien compris il faut plutot parler de circulation thermohaline.
    En revanche je n'ai pas trouvé d'extrapolation concernant les possible changement au niveau du Quebec.
    Quelqu'un au aurait il une piste?

  8. #6
    claude27

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Quand le gulf stream s' arrêtera , les poules et les dindes auront tellement évolué qu' elles auront des dents , et on ne sera plus là pour se faire mordre en voulant les attrapper pour le bouillon du dimanche ou la noël .

  9. Publicité
  10. #7
    transhuman

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Citation Envoyé par claude27
    Quand le gulf stream s' arrêtera , les poules et les dindes auront tellement évolué qu' elles auront des dents
    [ Off ] des poules avec des dents ... mais alors le Gulf Stream remonterait il vers le passé, à l'époque des dinosaures ?? [/Off]

  11. #8
    Keorl

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    tu as vu le film "le jour d'après"? mis à part la vitesse à laquelle tout se passe, c'est malheuresement un scénario possible, le pire. Mais je ne crois pas qu'il parle du Canada. Il y a des cartes, mais là, c'est de la pure fiction, je ne pense pas qu'ils aient simulé la chose pour l'occasion!

  12. #9
    doguo

    Talking Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?


  13. #10
    dorklaness

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Citation Envoyé par claude27
    Quand le gulf stream s' arrêtera , les poules et les dindes auront tellement évolué qu' elles auront des dents , et on ne sera plus là pour se faire mordre en voulant les attrapper pour le bouillon du dimanche ou la noël .

    trop tard

    http://terresacree.org/pouledents.htm

  14. #11
    claude27

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    SUPER .
    Incroyable , mais VRAI !

  15. #12
    Penelope20k

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    On parle souvent du refroidissement de l'hemisphere nord en cas d'arret ou fort ralentissement du Gulf stream.
    Je suis profane ,mais si je regarde bien la trajectoire du G.S, il rechauffe actuelement dans l'emisphere nord,la cote est des USA et l'europe.

    En revanche on dirait qu'au Quebec celui-ci n'a pas d'influence ou peu.
    Ma Question est donc:En cas d'arret, le Quebec se refoidira d'avantage ou alors cela ne changera pas grand chose?

    Ou bien l'effet inverse sachant que le courant du Labrador(froid) est au large du quebec; et donc si arret il y a,il peut, peut etre avoir un rechauffement de cette cote ou bien ce n'est pas significatif?

    Si le gulf stream s'arrette (il faut comprendre 'ne rechaufferait plus l'europe) .. normalement il n'y aurait aucune consequence sur le quebec ..

    sauf que , l'europe devindrait plus froide.
    les glace du nord descendront donc plus au sud
    la surface de glace au nord serait plus importante ce qui refroidirait d'avantage l'ensemble de l'hemisphere nord..en quelque sorte un minicylce glaciere dans l'hemisphere nord ..

    Remarque
    De nombreux scientifiques ont montrer que lors du dernier cycle de glaciation, le gulf stream ne remontait pas en direction de l'europe ..
    et que c est qu'une fois que celui ci est apparu, que la derniere glaciation c'est arreter ..

  16. Publicité
  17. #13
    NOAH

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    C'est un sujet que je suis, activement, avec d'autres.

    La circulation thermohaline est un équilibre complexe, et un excellent article de la RECHERCHE, sur les changements climatiques, résume bien la question.

    Le GULF STREAM, est déjà en train de ralentir, a cause de la variation dans l'ascenseur, entre eaux de surfaces et eaux profondes. Plusieurs causes, sont invoqués, et selon certain la fonte des glaciers n'y est pas étrangère. En se diluant, l'eau douce des glaciers, modifierait le coefficient de salinité des océans, et on le sait, les océans, jouent un rôle fondamental, dans de nombreux phénomènes météorologiques, comme entre autre, les cyclones.
    La présence d'eau exceptionnelement chaudes dansl e gulfe du mexique, est un facteur de la curieuse activité cyclonique de cette année, anormalement élevée.

    Le GULF STREAM, s'il s'arrête, modifiera la carte des climats, et la température équilibré de l'hémisphèe nord, perdra quelque degré, et risquerait de faire retomber une bonne partie de la planète dans un age glaciaire, que l'on attend, depuis bien longtemps, maintenant.

    a voir absolument :

    http://http://laterredufutur.com/htm...rder=0&thold=0

  18. #14
    Penelope20k

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Le GULF STREAM, est déjà en train de ralentir, a cause de la variation dans l'ascenseur, entre eaux de surfaces et eaux profondes. Plusieurs causes, sont invoqués, et selon certain la fonte des glaciers n'y est pas étrangère. En se diluant, l'eau douce des glaciers, modifierait le coefficient de salinité des océans, et on le sait, les océans, jouent un rôle fondamental, dans de nombreux phénomènes météorologiques, comme entre autre, les cyclones.
    La présence d'eau exceptionnelement chaudes dansl e gulfe du mexique, est un facteur de la curieuse activité cyclonique de cette année, anormalement élevée.
    Pas d'accord

    En fait
    Le rechauffement climatique en cours ( je sais je m'avance) , fait fondre les glaces
    l'eau douce produite par cette fonte contrairement a ce que dit noah (voir hypothese 2 ..car il a aussi raison), ne se melange pas avec l'eau salée ..

    ce qui se passe est assez simple

    l'eau salée, (plus dense que l'eau douce) qui se refroidit au nord de l'europe, et qui arrive dans des eaux plus douce tombe au fond de l'ocean..
    le rechauffement climatique fait que la quantité d'eau douce dans les eaux du nord de l'europe est plus importante que jadis .;ce qui implique (ce que pens eles chercheurs.;et qui est , on va dire quasi verifi&#233, que le gulf stream tombe plus au sud qu'auparavant.

    A partir de la il y a plusieurs hypothese dont l'une est plus probable que les autres

    hypothese 1:

    En tombant plus au sud qu'auparavant, les glaces artiques vont augmenter et se repartir plus au sud ..(normalement ca devrait refroidir le tout et s'autorégulé sauf que)

    En se repandant au sud, les eaux plus chaudes du gulf stream vont rechauffer plus rapidement les glaces, et les faire fondre d'autant plus .;d'ou un cercle viscieux

    hypothese 2:

    l'eau salée et l'eau douce se melange
    dans cette hypothese, l'eau douce est supposée tres froide, et le gulf stream encore assez chaud .;ce qui permet le melange de l'eau douce avec l'eau salée
    en se mélangeant , l'eau salée tombe moins vite qu'auparavant .. ce qui ralentit le courant - vers + du gulf stream , donc qui ralentit la regenération (si l'on peut dire) du gulf stream
    le point fort de cette hypothese est que l'on a noté, par de mesure un ralentissement significatif de se courant de fond ...
    Dernière modification par Penelope20k ; 05/12/2005 à 21h00.

  19. #15
    invité576543
    Invité

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Bonsoir,

    Il y a deux points pas clairs pour moi:

    1) Même si la circulation de fond s'arrête, le GF peut continuer comme courant de surface: l'eau qui ne tombe pas au fond peut finir sa rotation en surface au Sud de l'Islande et du Groenland vers Terre-Neuve: seul le Nord de l'Europe (Norvège) verrait une différence)???

    2) Le ralentissement en débit d'eau du GF va être partiellement ou totalement compensée par l'augmentation en température, non? Ce qui compte c'est les calories amenées par les vent d'Ouest de la surface de la mer à l'Europe, pas le débit en m3, non?

    Cordialement,

  20. #16
    Penelope20k

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Citation Envoyé par mmy
    Bonsoir,

    Il y a deux points pas clairs pour moi:

    1) Même si la circulation de fond s'arrête, le GF peut continuer comme courant de surface: l'eau qui ne tombe pas au fond peut finir sa rotation en surface au Sud de l'Islande et du Groenland vers Terre-Neuve: seul le Nord de l'Europe (Norvège) verrait une différence)???

    2) Le ralentissement en débit d'eau du GF va être partiellement ou totalement compensée par l'augmentation en température, non? Ce qui compte c'est les calories amenées par les vent d'Ouest de la surface de la mer à l'Europe, pas le débit en m3, non?

    Cordialement,
    Quelque soit la temperature de l'europe . le gulf stream existera toujours ..

    un rechauffement climatique, ne pourra que le devier , peut etre qu'il partira au nord, peut etre au sud on ne sait pas trop
    Les hypotheses actuelles ne sont la que pour essayer de justifier si l'affablissement du gulf stream constaté est du au rechauffement climatique, ou pour expliquer ce qui se passera en europe ..(un refroidissement) ..

    2) Le ralentissement en débit d'eau du GF va être partiellement ou totalement compensée par l'augmentation en température, non? Ce qui compte c'est les calories amenées par les vent d'Ouest de la surface de la mer à l'Europe, pas le débit en m3, non?
    ce qui risque de se passer c est que l'eau du gulf stream risque d'etre plus chaude qu'auparavent , et donc sont debit permettra de rechauffer d'autant plus les vents marins.. le soucis c est qu'en se rechauffant, il fera fondre plus de glaces au nord et ce phenomene risque de provoquer une deviation du gulf stream .(voire note)

    note:Le gulf stream qui rechauffe l'europe, n'est pas 'veritablement'' le gulf stream , c 'est ca derive nord atlantique qui rechauffe l'europe .. et c est l'affaiblissement des courants de fond de cette derive atlantique qui est constatée . La disparition de cette derive nord atlantique aura nettement plus de consequence sur la temperature de l'europe, qu'une deviation du gulf sttream proprement dit ..

  21. #17
    Yves2

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Citation Envoyé par Penelope20k
    et c est l'affaiblissement des courants de fond de cette derive atlantique qui est constatée .
    Salut,
    Oui, on a remarqué un affaiblissement... mais par rapport à quoi ? A ce qu'il me semble, il n'y a pas eu cinquante mille campagnes de mesure, toute au plus une où deux tous les dix ans. Qui sait alors si le résultat de cette campagne n'est pas simplement une variation "naturelle", voir saisonnière, de ce courant de fond si mal connu ? Il me semble vachement rapide d'y coller tout de suite des causes climatiques globales... Non ?

    Yves

  22. #18
    kingax

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Comme cela a été citeé plus haut il existe un courant thermohalin à l'échelle de la planète. Le GF n'en est qu'une partie infime mais importante qui sert de régulateur de chaleur. Il se charge en chaleur à l'équateur et la restitue à l'hémisphère Nord. Un arret du GF signiefierait donc un arret des courants sur la globalité de la Terre ce qui je pense est difficile à imaginer et quantifier.

  23. Publicité
  24. #19
    ssebb

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    un article intéressant sur le sujet :
    http://liloodemars.over-blog.com/article-304392-6.html

  25. #20
    invité576543
    Invité

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Citation Envoyé par ssebb
    un article intéressant sur le sujet :
    http://liloodemars.over-blog.com/article-304392-6.html
    Cela semble un travail de TPE d'élèves de 1ère...

    Le papier ne fait pas la distinction entre la circulation de surface, qui est motorisée en grande partie par l'échauffement de surface et "mise en forme" par la force de Coriolis, et la circulation thermohaline mettant en jeu la circulation profonde.

    La confusion entre les deux rend beaucoup de papiers difficiles à analyser et à intégrer dans le sujet...

    Cordialement,

  26. #21
    velma_kelly

    Thumbs up article du journal "le monde" faisant le point

    L'inquietante perturbation du Gulf Stream, Le Monde,

    Alors que les responsables politiques de la planete sont reunis a Montreal (Canada) pour statuer sur l'apres-Kyoto, les chercheurs mettent en evidence des phenomenes toujours plus inquietants attribues au rechauffement. Une experience scientifique fournit, dans la revue Nature du jeudi 1er decembre, la premiere estimation chiffree des recents changements de la circulation thermohaline dans l'Atlantique.
    Selon Harry Bryden et ses coauteurs, chercheurs au National Oceanography Center britannique, la branche du Gulf Stream qui evacue une part de la chaleur du golfe du Mexique vers l'Atlantique nord a vu son debit se reduire d'environ 30 % au cours des cinquante dernieres annees. Le phenomene n'est en soi pas surprenant. Certains modeles numeriques predisent en effet une telle tendance, en reponse a l'augmentation globale de la temperature terrestre. Mais la magnitude du changement mesure ici est considerable.
    Les chercheurs ont releve, en 2004, la temperature et la salinite de l'ocean Atlantique, le long de la latitude 25º nord. Ces donnees ont ete comparees a celles relevees a quatre reprises dans la seconde moitie du XXe siecle, en 1957, 1981, 1992 et 1998. Les variations mesurees indiquent que le debit du Gulf Stream — ce courant tiede ascendant qui longe les cotes de l'Amerique du Nord — est demeure plus ou moins stable. Les voies de retour du cycle ont, elles, subi de profonds changements.

    Marges d'erreur
    Le Gulf Stream se divise en deux flux de retour. Le premier — qui circule dans le sens des aiguilles d'une montre — est constitue d'un courant de surface chaud, qui descend vers les cotes de l'Afrique de l'Ouest pour revenir ensuite vers l'Amerique centrale. Le second monte vers l'Atlantique nord, s'y refroidit et, ayant ainsi acquis une densite superieure, plonge pour se transformer en courant profond. Ces eaux profondes retournent quant a elles a leur point de depart en descendant le long des cotes nord-americaines.
    Selon les mesures effectuees au niveau du 25e parallele, la premiere boucle de retour a gagne en intensite alors que la seconde a considerablement perdu. Un simple calcul de bilan permet alors de deduire la perte de debit du courant tiede qui contribue a temperer le climat de l'Europe occidentale : de 20 millions de m3 par seconde en 1957, il est autour de 14 millions de m3 par seconde en 2004.
    Ces chiffres doivent etre pris avec precaution, selon plusieurs oceanographes. "Les auteurs sont serieux et presentent des resultats inedits, mais ils admettent eux-memes des marges d'erreur importantes", dit ainsi Alain Colin de Verdiere, professeur d'oceanographie physique a l'universite de Brest. "Les mesures ont ete faites sur une seule section et au cours d'une periode tres courte, environ un mois. Rien ne dit que ces mesures auraient ete les memes deux mois ou un an plus tard."
    De plus, remarque Didier Paillard, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, "l'ocean est observe depuis peu de temps et nous n'avons pas le recul necessaire pour avoir l'absolue certitude que les changements mesures ne sont pas, par exemple, le fait de variations naturelles". D'autant que les auteurs se fondent sur seulement cinq mesures en un demi-siecle. Pour autant, malgre de possibles biais experimentaux, les travaux de Harry Bryden coincident avec toutes les observations menees jusqu'ici et n'etonnent pas les scientifiques.
    "Nous observons depuis longtemps d'importants changements de salinite dans l'Atlantique nord et la difficulte qu'ont les eaux profondes a se former", dit ainsi Christine Provost, chercheur au Laboratoire d'oceanographie dynamique et de climatologie. Cette reduction de la salinite dans l'Atlantique nord est generalement attribuee a l'augmentation des precipitations, a la reduction globale de la banquise et a la fonte des bords de la calotte de glace du Groenland — autant de facteurs lies au rechauffement. Moins salee, l'eau est moins dense : elle tend donc a demeurer en surface et a etre moins remplacee par les eaux tiedes provenant du golfe du Mexique.

    "Surprise climatique"
    "Les implications de ces observations sont considerables", estime Detlef Quadfasel, chercheur a l'institut d'oceanographie de l'universite de Hambourg (Allemagne), dans un commentaire publie par Nature. "Les releves paleoclimatiques montrent que les temperatures de l'hemisphere Nord peuvent s'effondrer de plus de 10 ºC en quelques decennies et que ces changements abrupts sont intimement lies a des interruptions de la circulation oceanique."
    Le ralentissement actuel est-il susceptible de contrecarrer, en Europe occidentale, le rechauffement de l'atmosphere ? "Ce serait la vision "optimiste" de la situation", estime M. Paillard. Une autre approche serait de penser que cela ne changera pas grand-chose a court et moyen terme, mais qu'un refroidissement important de l'hemisphere Nord pourrait survenir au siecle prochain. C'est ce que le GIEC a appele en 2001 le possible effet de "surprise climatique". Et puisque la temperature terrestre moyenne augmente inexorablement, un tel scenario impliquerait un tres fort rechauffement de l'hemisphere Sud.
    Stephane Foucart
    ---------------------
    Lexique
    Circulation thermohaline :
    Tous les oceans sont parcourus par un gigantesque courant general. Ce "tapis roulant" demarre pres du Labrador, ou plongent les eaux froides. Elles sont ensuite entrainees vers l'Antarctique et gagnent l'ocean Indien et le Pacifique sud, ou elles se rechauffent. Elles refont alors le chemin inverse en surface jusqu'a la mer du Labrador. L'ensemble du processus s'effectue en mille ans.
    GIEC :
    Le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'evolution du climat a ete cree en 1988 sous l'egide de l'ONU pour rassembler toutes les informations scientifiques disponibles sur l'evolution du climat. Il a deja publie trois rapports (1990, 1995, 2001). Il presentera le prochain en 2007.
    http://abonnes.lemonde.fr/web/articl...-716351,0.html

    article paru dans "le monde" le 01/12/05
    "carpe diem"

  27. #22
    bricewilus

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    le GF à deja perdu 30% de sa puissance , prudence a de telles affirmations...

  28. #23
    invité576543
    Invité

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Citation Envoyé par bricewilus
    le GF à deja perdu 30% de sa puissance , prudence a de telles affirmations...
    "puissance" c'est quoi? (débit? transfert de chaleur? vitesse?)

    Quel gulf stream? La branche NE? Le courant au départ? Le courant total? Le courant de surface? La partie qui plonge? La partie qui fait une boucle dans l'Atlantique Nord?

    Oui, effectivement prudence sur de tels chiffres fournis sans explications détaillées...

    Cordialement,

  29. #24
    c3b

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    un scientifique hier sur la 2 avancait le fait que le rechauffement climatique compenserait globalement l'arret progressif du gulf stream. vous en pensez quoi ?

  30. Publicité
  31. #25
    yves25
    Modérateur

    Re : Consequences Si le Gulf stream s'arretait?

    Bonsoir
    Je pense qu'il a bien dit "global". En ce qui concerne la planète, c'est une quasi certitude: l'Europe de l'Ouest n'est pas bien grande. En ce qui concerne l'Europe de l'Ouest, il faut distinguer moyenne et événements extrêmes, cad, la température moyenne annuelle et celle de l'hiver ou de l'été et les précipitations.
    Je suis d'accord avec la prudence des posts précédents mais les observations paléoclimatiques semblent bien montrer que dans une phase de réchauffement global, l'Atlantique Nord et l'Europe de l'Ouest sont sujets à des épisodes de refroidissement relativement brusques (ce qui n'empêche pas le réchauffement global de se poursuivre)
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Discussions similaires

  1. Gulf stream
    Par Geminga dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 17/09/2014, 05h47
  2. tpe gulf stream
    Par megluag dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 16
    Dernier message: 08/04/2010, 20h51
  3. Gulf-stream
    Par clem76420 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/10/2007, 18h09
  4. Qu'est-ce que le Gulf Stream ?
    Par hularing dans le forum Réchauffement climatique : la Terre a la fièvre
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/10/2006, 19h57
  5. Re : Gulf Stream
    Par Xerthro dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/03/2006, 16h02