Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

[TPE] [1èS] Convection / Point chaud



  1. #1
    chez_julien

    [TPE] [1èS] Convection / Point chaud


    ------

    Salut à tous,
    Encore et toujours dans le cadre de mon TPE sur les volcans, un de mes collègues m'a dit qu'il fallait que je parle de convection pour expliquer le phénomène des points chauds. Mais je ne vois pas trop le rapport !
    Quelqu'un pourrait-il me dire s'il y a une relation entre les 2, et si oui, m'expliquer laquelle (simplement si possible ou des liens interessants) ???
    Merci beaucoup pour votre soutien, vous me sauvez la vie....

    -----

  2. #2
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Convection/point chaud

    Selon les théories couramment admises, les points chauds se formeraient à l'aplomb d'un panache mantellique/ de la limite de deux cellules de convection? Comme un p'tit schéma vaut mieux que de grandes explications....
    Images attachées Images attachées  

  3. #3
    chez_julien

    Re : Convection/point chaud

    je vais regarder, mais aussi je voulais quand meme vérifier que je ne me trompe pas dès le début, la fusion de la roche a-t-elle lieu dans le manteau inférieur (c'est ce que j'ai noté pour l'instant) ?? Sinon, à quelle profondeur, dans quelle couche ... ? Parce que sur le schéma, on a l'impression que ca vient soit du manteau "très" inferieur, soit carrement du noyeau externe...

    Et à quoi sert ce mouvement de convection ?? c'est lui qui crée la concentration locale de chaleur qui induit la fusion du matériel mantellique, ou est ce que ca l'aide à remonter ??

  4. #4
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Post Re : Convection/point chaud

    1°, la fusion proprement dite n'intervient que relativement haut dans le manteau, plus bas, il s'agit d'une roche ductile (un peu comme de la plasticine) qui n'entre en fusion que lors de la remontée. L'origine de la roche qui va alimenter les points chauds est cependant toujours un sujet de contreverse. Basé sur des analyses isotopiques, parfois de la géophysique, on fait 'naître' les panaches mantelliques à la discontinuité de 660km mais d'autres théories donnent en effet une origine beaucoup plus profonde, jusqu'au noyau externe. La seule chose que l'on remarque c'est que le magma des points chauds est généralement peu influencé par le manteau appauvri supérieur. Il doit donc être d'une origine profonde. Les contaminations continentales sont également rarement importantes.

    2° Le mouvement de convection est inhérent à toute matière chaude présentant un gradient de température. Il s'agit en fait d'un phénomène qui 'tente' d'équilibrer la température de la Terre (on voit la même chose dans une casserole d'eau chaude). Cette convection est donc un transfert à la fois de matière et de chaleur. Le 'courant' ascendant va amener des roches chaudes et profondes à des niveaux plus élevés ou la phase solide n'est plus tout à fait stable et une partie devient liquide, entrainant un éventuel volcanisme en surface.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Ludo(volcano)

    Re : Convection/point chaud

    Salut

    de ce qui est de l'origine des panaches mantelliques, la tendance tendrait a donner leur origine a l'interface manteau noyau externe dans une couche considerer comme poubelle, la couche D''. Pour ce qui est de la localisation des panaches par rapport aux cellules de convection, la c une autres histoire, et vraisemblablement, il est difficile de faire un lien entre les deux (Hawaii et Islande...). Il s'agirait plus vraisemblablement d'instabilite au sein de cette couche limite qui creerait la remontee de panache... donc autant dire un peu aleatoire.

    Pour ce qui est de la composition des panaches, pour completer un petit peu Tawahi-Kiwi, on retrouve 4 grandes influences : EM I (enriched mantle = manteau enrichi primitif = manteau vraisemblablement inf avec qd mm peut etre la trace de recyclage de litho continentale), EM II (de mm enrichi mais avec signature de sediments continentaux recycles par subduction?), HIMU (CO recyclee) et DM (depleted mantle = manteau sup)... Tu melange tt ca en divers proportions pour les differents point chaud...

    c la presence de CO, CC et sed recyclee qui fait penser que l'origine vient d'une couche poubelle... mais maintenant la localisation, 670km ou 2900 km??? le debat geochimie geophysique va encore continuer...
    Aimer savoir est le propre de l'homme...

  7. #6
    sossolabrune

    Re : Convection/point chaud

    en fait, la fusion matellique viens du fait que lorsque les roches remontent grace à la convection, la baisse "brutale" de la pression fait que ces roche entrent en fusion.
    en espérent t'avoir aider...

Discussions similaires

  1. Volcanisme du Massif Central : point chaud ?
    Par Phileas dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/04/2007, 15h31
  2. [1èS] Compaction et circulation pénétrative pour le point chaud ?
    Par chez_julien dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/03/2006, 16h39
  3. [L2] Relation zone de subduction-point chaud
    Par magmatic_rock dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 22
    Dernier message: 01/12/2004, 00h18