Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 69 sur 69

mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)



  1. #61
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)


    ------

    Pour le mur chauffant avec un raccordement en boucle de tickelman , cela impose de noyer pas mal de raccords dans le mur , ce qui me déplais au plus haut point
    prends tes lunettes , voyons...j'ai bien parlé d'un placard ou trappe verticale = raccords TOUS accessibles

    soit : 2 tubes verticaux avec piquages accessibles , dans le même placard "technique " - relié soit au capteur solaire soit au ballon d'hydroaccumulation -soit à un échangeur incorporé au poêle bois

    Donc d'un piquage "entrée" part une boucle PER sur une rainure du mur, retour par une autre rainure , et raccordement au piquage de "retour" , toujours dans le même placard

    etc..variante = réduire le nombre de piquages en faisant deux aller-retours horizontaux pour chaque tube PER (= sur 4 rainures dans le mur , et ainsi de suite )

    et en haut de chaque tube vertical =purgeur

    En fait = boucle de tickelman pliée en deux avec départ et retour du même côté = disposition courante sur capteurs horizontaux Giordano (tubulures cuivre horizontaux )

    Cette disposition doit permettre de chasser les bulles d'air en augmentant à intervalles réguliers le débit car la boucle de tickelman réduit les pertes de charge pour le circulateur (ou le ventilo) contrairement à un monotube de très grande longueur

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    MadMac

    Re : mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)

    Coucou.

    Tiens juste pour foutre mon bronx dans cette discussion qui n'en a pas besoin de plus

    Heracles : la boucle de tickelman, elle ne t'apportera rien de plus qu'un mur a monocircuit en terme de repartition de la chaleur. Tu auras toujours le plus chaud en bas et le plus froid en sortie, en haut. Ca ne t'apportera jamais le confort de repartition de l'escargot du plancher chauffant.

    Alle bonne gueguerre les gars

  4. #63
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)

    Tu auras toujours le plus chaud en bas et le plus froid en sortie, en haut. Ca ne t'apportera jamais le confort de repartition de l'escargot du plancher chauffant.
    merci madmac , tu viens de m'apporter un excellent argument en faveur de cette disposition !!

    alleluïa !!

    Même si le haut du mur est lègèrement plus froid que le bas , cela donne à ce mur chauffant le même avantage que l'on reconnaît aux planchers chauffants à savoir un bon gradient thermique du bas vers le haut ...inutile de chauffer le haut des pièces , non ?

    et la boucle de tickelman permet une répartition de chaleur surfacique plus homogène qu'un seul serpentin en zig-zag dans le mur , puisque le collecteur vertical répartit le fluide chauffant à la même température à tous les piquages de départ .

  5. #64
    yves35

    Re : mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)

    bonjour à tous,


    Que l'eau vienne d'en haut ou d'en bas, des que tu as un point haut, tu auras des problemes de purges. Il faudrait pour ne pas en vaoir qu'a aucun moment, il y ait une remonté sur le circuit. Mais que tu fasses ariver l'eau par en haut au bas bas, en escarot, tu auras un probleme a chaque colimacon



    NON,NON ET NON.

    il n 'y a pas de problème de purge dans un circuit en TUBES dans les diametres usuels.
    Et en particulier çà ne pose aucun problème quand le circuit fait des montées- descentes comme le desin des P C en colimaçon.
    Et vous pouvez le vérifier par vous meme en prenant un tuyau d'arrosage si possible très long , en le vidant de toute son eau ,en faisant des boucles suspendues à un point haut par ex. 2m du sol (ou plus ). Donc on se trouve dans le cas d'un circuit soi disant impurgeable non?

    Ensuite ,si vous le remplissez par le haut avec un entonnoir à un bout et à la petite cuillère bien sur qu'il aura des bulles PARCE QUE LA VITESSE DANS LE CIRCUIT EST MINUSCULE mais observez la vitesse de remontée d'une bulle d'air dans un tuyau tranparent ,c'est pas si rapide que çà.
    Mais si vous le branchez sur le réseau et ouvrez le robinet ,les bulles seront chassées c'est promis.

    S'il vous plait essayez et revenez dire ici si c'est faux


    IL N Y PAS DE PROBLEME DE PURGE


    YVES35 a répondu je pense sur la dilatation : il faut intégrer une bande résiliente tout autour de la cloison.
    non ,pas exactement j'ai dit:
    sur un mur peut etre, sur une cloison en brique platriere ou carreau de platre non, car a la pose on met un semelle résiliente qui permet des petites dilatations pour eviter le flambage des cloisons prises entre 2 dalles.
    C'est juste en dessous de toutes les cloisons en brique ou carreau de platre le platrier qui l'omet fait une faute,source Memento castors "comment construire"édition de 1985
    je cite:
    "mais dans le cas de pavillon ou le nombre de niveau est limité à 2 ou 3,cette épaisseur peut etre ramenée à 2 ou 3 cm"
    bonne expérimentation pour tous.

    yves

  6. #65
    spoltibrun
    Invité

    Re : mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)

    Les bulles dans le tuyau d'arrosage vont être chassées uniquement par la vitesse de passage de l'eau
    Une telle vitesse n'est pas compatible avec un bon échange de chaleur , l'eau passant trop vite à la fois dans le mur et le capteur
    De plus cela demande un circulateur avec une volute spéciale , une volute standard à toutes les chances de caviter et de se détériorer assez rapidement
    Que l'on soit bien d'accord , je n'ai rien contre le mur chauffant
    Mais il y a , à mon avis , plusieurs problèmes qui me semblent trop importants pour être un système au point
    Ces échanges font avancer le sujet pour moi comme pour vous , je l'espère

  7. #66
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)

    Une telle vitesse n'est pas compatible avec un bon échange de chaleur
    Un compromis entre vitesse du fluide et rendement du capteur / du mur est effectivement à trouver

    débit élevé= température de l'absorbeur plus basse= rendement du capteur accru = à comparer avec la surconsommation du circulateur pour choisir le débit le plus adapté .

    débit trop bas = surchauffe du capteur = T° surfacique trop élevée = rendement capteur s'écroule = pas top..

    On peut faire varier le débit de manière cyclique pour chasser les bulles d'air .

  8. Publicité
  9. #67
    yves35

    Re : mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)

    Une telle vitesse n'est pas compatible avec un bon échange de chaleur
    bien sur mais c'est juste à la mise en service, ensuite on revient à des valeurs de circulation usuelles.en fait je ne suis pas sur qu'il y ait besoin de mettre le circulateur en marche ,l'eau du réseau suffit;

    d'autre part l'eau qui circule dans le mur n'est pas celle des capteurs.Elle vient de l'accumulateur combiné.Regardez sur cette instalation
    http://www.sebasol.ch/realisations.asp?id=25#photo
    il s'agit des photos sur l'accu
    Les bulles dans le tuyau d'arrosage vont être chassées uniquement par la vitesse de passage de l'eau
    estce que tu es d'accord pour dire qu'on peut purger un tel circuit?
    Ces échanges font avancer le sujet pour moi comme pour vous , je l'espère
    Mais certainement,mon savoir en plomberie et en solaire est très petit ;j'ai fait le stage sebasol(14 h) je suis revenu avec une doc technique et j'ai fréquenté leur forum, celui-ci et le forum APPER.J'essaie de réfléchir, et de partager ce que je crois avoir compris et que je crois etre utile.
    Comme d'autre sur ce forum.Et je suis désolé de voir que le débat ait tourné au vinaigre ,passagèrement je l'espère.C'est déjà pas facile d'aller à contre-courant(pour le moment).Alors si je peux amener ne serait ce qu'une personne à regarder attentivement le site de sebasol,je suis heureux. C'est une mine de savoir ce site.

    yves

  10. #68
    spoltibrun
    Invité

    Re : mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    bien sur mais c'est juste à la mise en service, ensuite on revient à des valeurs de circulation usuelles.en fait je ne suis pas sur qu'il y ait besoin de mettre le circulateur en marche ,l'eau du réseau suffit;

    d'autre part l'eau qui circule dans le mur n'est pas celle des capteurs.Elle vient de l'accumulateur combiné.Regardez sur cette instalation
    http://www.sebasol.ch/realisations.asp?id=25#photo
    il s'agit des photos sur l'accu

    estce que tu es d'accord pour dire qu'on peut purger un tel circuit?

    Tu semble faire la confusion entre l'eau de chauffage et le réseau d'eau potable
    Le fait que les capteurs chargent un ballon pour y stocker la chaleur surproduite ne change rien , c'est toujours l'eau de chauffage qui tourne dans les capteurs et dans le réseau chauffant (sauf à intercaler un échangeur )
    Quoi qu'il en soit , c'est toujours un circulateur qui fait tourner l'eau
    Dans ton tuyau d'arrosage , c'est surtout le delta de pression qui fait chasser les bulles
    Tu as au moins trois bars en entrée et 0 en sortie , d'où une vitesse de l'eau élevée qui entraîne les bulles d'air
    Dans un réseau en circuit fermé , le seul delta est celui crée par le circulateur
    Les circulateurs standards sont conçus pour brasser une grande quantité d'eau mais avec une pression assez faible
    Pour info , une boucle moyenne de plancher chauffant (système le plus proche) ne "consomme" qu'une centaine de litres/heure tout au plus pour avoir un rendement satisfaisant
    Avec une vitesse de passage semblable , la moindre bulle restera coincée , c'est sur et certain
    Il faudra donc répéter la manoeuvre expliquée plus haut plusieurs fois par an
    Je ne peut pas le demander à mes clients et encore moins les laisser en panne jusqu'à ce que je puisse passer (gratuitement il va de soi)
    Vous comprenez mieux maintenant mes réticences , je ne puis imposer de tels désagréments à des clients

  11. #69
    chatelot16

    Re : mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)

    NON,NON ET NON.

    il n 'y a pas de problème de purge dans un circuit en TUBES dans les diametres usuels.
    Et en particulier çà ne pose aucun problème quand le circuit fait des montées- descentes comme le desin des P C en colimaçon.
    Et vous pouvez le vérifier par vous meme en prenant un tuyau d'arrosage si possible très long , en le vidant de toute son eau ,en faisant des boucles suspendues à un point haut par ex. 2m du sol (ou plus ). Donc on se trouve dans le cas d'un circuit soi disant impurgeable non?

    Ensuite ,si vous le remplissez par le haut avec un entonnoir à un bout et à la petite cuillère bien sur qu'il aura des bulles PARCE QUE LA VITESSE DANS LE CIRCUIT EST MINUSCULE mais observez la vitesse de remontée d'une bulle d'air dans un tuyau tranparent ,c'est pas si rapide que çà.
    Mais si vous le branchez sur le réseau et ouvrez le robinet ,les bulles seront chassées c'est promis.

    S'il vous plait essayez et revenez dire ici si c'est faux
    un circuit d'aduction d'eau a en general 3 bar de pression : il peut y a voir des monté et descente de 30 metre avant que des bulle d'air puisse tout bloquer

    mais un circulateur de chauffage fait une pression bien plus faible : si avec un colimacon verticale il y a de l'air coincé dans chaque sommet ca ne circulera jamais , a moins d'y brancher le tuyaux d'arrosage pour purger , et de le refaire apres chaque arret prolongé ou de l'air aura pu se degager

    un mur en colimacon peut marcher au premier rempissage fait dans les regles de l'art et deconner ensuite quand perssonne ne le surveillera

    2 solution

    1) mettre un pompe suplementaire plus puissante qu'un circulateur ordinaire assurant la purge quand il faut

    2) mettre un ou des tuyaux en zig zag toujours montant pour ne pas avoir de probleme de purge : le manque d'homogeneité de temperature sera plutot un avantage qu'un inconvenient : il vaut mieux chauffer le bas dur mur que le haut : le seul probleme est que pour faire un zig zag il faut des coude serré : pas possible a faire en cintrant un tuyaux normal

    solution : prendre des tuyaux de diametre beaucoup plus faible : 6mm de diametre : il en faudra un plus grand nombre en paralele pour faire le bon debit total , mais ca sera plus facile a cintrer et ca occuppera moins d'eppaisseur dans le mur

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?
    Par Johan17 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/08/2012, 21h43
  2. renovation d'une maison de village
    Par guiomb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/12/2006, 22h44
  3. Rénovation d'une maison de village
    Par guiomb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 13/12/2006, 20h10
  4. chaudiere a pellets et sol chauffant
    Par skywalkerluke dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/11/2006, 10h02
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...