Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?




  1. #1
    Johan17

    Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    Bonjour,
    voilà, j'ai une maison en pierre de taille, les murs sont enduits de ciment + plâtre à l'intérieur et à l'extérieur d'un enduit à la chaux + peinture "plastique" (je pense rendre les pierres apparentes), le plancher est en bois, directement sur le sol en terre, (en très mauvais état) j'envisage un chauffage par le sol, doit-on mettre un film style polyane avant la chappe, ou autres matériaux ?
    je redoute des remontés d'humidité dans les murs.

    Vous pouvez certainement me conseiller
    Merci, à bientôt

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Merfène

    Re : Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    L'isolant utilisé pour le plancher chauffant (polystyrène ou polyuréthane) est lui-même étanche à l'eau. La bâche de polyane ferait donc double emploi.

    En revanche, je vois un gros souci dans ta configuration : les murs en pierre semblent pris en sandwich entre deux couches étanches : ciment à l'intérieur et peinture plastifiée à l'extérieur.
    Ceci veut dire que l'humidité qui remonte obligatoirement dans les murs par leur base n'a aucun moyen de s'échapper. Donc dégradation rapide des murs. Et ce sera encore amplifié lorsque le sol du logement sera étanchéifié par la pose du plancher chauffant.
    Il faut impérativement permettre aux murs de respirer et de sécher sur au moins une de leurs faces.
    Il faut voir ce que tu envisages comme solution d'isolation.

  4. #3
    rbobeda

    Re : Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    Citation Envoyé par Merfène Voir le message
    L'isolant utilisé pour le plancher chauffant (polystyrène ou polyuréthane) est lui-même étanche à l'eau. La bâche de polyane ferait donc double emploi.

    En revanche, je vois un gros souci dans ta configuration : les murs en pierre semblent pris en sandwich entre deux couches étanches : ciment à l'intérieur et peinture plastifiée à l'extérieur.
    Ceci veut dire que l'humidité qui remonte obligatoirement dans les murs par leur base n'a aucun moyen de s'échapper. Donc dégradation rapide des murs. Et ce sera encore amplifié lorsque le sol du logement sera étanchéifié par la pose du plancher chauffant.
    Il faut impérativement permettre aux murs de respirer et de sécher sur au moins une de leurs faces.
    Il faut voir ce que tu envisages comme solution d'isolation.
    Attention à cette config, très classique malheureusement. Comme le dit Merfène, emballer le mur dans 2 revêtements étanches ne fait qu'accentuer sa dégradation. PLutôt que de cherche à stopper les remontées d'eau, on cherche donc plutôt à leur permettre de s'évacuer naturellement par évaporation. Donc bannir tout revêtement trop étanche (ciment, peinture plastifiante, mais aussi faïences). Privilégier les enduits respirants à base de chaux. Le plâtre risque de se déliter si le bas des murs est très étanche. Idéalement la face externe doit être moins étanche que la face interne pour permettre à la vapeur d'eau de s'évacuer en utilisant le simple gradient de pression intérieur-extérieur.
    Le plancher chauffant : une dalle étanche (polyane ou même dalle béton) ne fera qu'accentuer le problème en concentrant l'humidité à sa périphérie, donc en surchargeant les pieds de mur en flotte. Il est donc nécessaire de créer une dalle perméante aussi. L'idéal : une dalle chaux-chanvre de 15 cm, qui sera isolante (pas besoin d'ajouter d'isolant) Seule difficulté : trouver un pro pour la faire. Puis la chape chauffante doit être également perméante : une chape liquide anhydrite est parfaite pour ça. Reste à coller des terres cuites en finition plutôt que du grès cérame (lui aussi étanche) si possible à la chaux, ce qui se fait plutôt facilement. (1 vol sablon ou poudre de marbre+ 1 vol de chaux)
    Autre possibilité : dalle chaux-terre+6 ou 8 cm de liège en 2 couches croisées à la place de la dalle chaux-chanvre, puis chape etc...
    La dalle chaux terre à l'avantage de rester très perméante et de ne rine coputer en autoconstruction si on a de la bonne terre sur place.
    Dans l'idéal, dans le 1er ou le 2eme cas, il est conseillé de décaisser d'abord sur 30 cm, puis de créer un hérisson de cailloux lavés (ne contenant pas de fine) de manière à créer un première rupture de capillarité et stabiliser le sol.
    Procurez-vous "l'isolation écologique" de JP OLIVA, c'est la bible à avoir toujours sous la main pour une réno.


  5. #4
    Merfène

    Re : Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    Oui, tout ce que dis rbobeda est juste évidemment.
    Je n'avais pas évoqué les dalles respirantes parce que, en pratique, dans la réno, on n'a pas souvent la possibilité d'avoir 20 à 30 cm de réservation ou de décaisser en conséquence (c'était mon cas).
    Mais, évidemment, si c'est possible, c'est mieux.

    signé : un "rbobédien" convaincu

  6. Devis
  7. #5
    jj35

    Re : Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    Salut,

    Ce qu'il y a actuellement sur les murs c'est effectivement pas terrible. Concernant le sol, s'il est très humide ou si tu as des doutes concernant d'éventuelles remontées d'eau, le mieux serait de rester dans le bâti traditionnel :

    - Un bon hérrisson (cailloux 20/40 sur 20cm d'épaisseur)
    - Polyane ad hoc
    - polystyrène pour sol (mettre polyane quand même)
    - treillis 15x15 diamètre 6mm (nouvelle normes 3.5 peuvent suffire je pense)
    - dalle de 12 cm (nouvelles normes mais 10 peut suffire)

    Je ne suis pas contre la construction perméante, je le fais moi-même, mais pas dans le sol quand il y a risque d'infiltration. Ne pas confondre vapeur d'eau et eau tout court.

    Jean-Jacques.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    georgeclownez

    Re : Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    Comme JOHAN, j'ai une maison en pierre (granit amalgamé) sur un sol en terre. face extérieure, un crépi en béton qui empêche le mur de respirer. j'ai donc les mêmes problème de capillarité (RBOBEDA donne la solution, merci ...). J'habite une région humide et froide (Auvergne). Il existe des sources derrière cette maison. Il faut effectivement mettre en place des drains pour limiter l'humidité (travaux déjà réalisé).
    Ma question concerne l'isolation du parquet avec un vide sanitaire.j'ai peur qu'en isolant sous le plancher, et pas le sol, l'humidité reste dans le bois du parquet ? et aussi, quid de la ventilation naturelle ?
    Dans la région, la lave de pouzzolane est bon marché. Est il envisageable de réaliser un hérisson (sous le parquet) avec ce matériau ? es ce une bonne idée ?
    Merci de vos conseil.

  10. #7
    pat71

    Re : Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    george , s'il y a des sources le herisson doit avoir une evacuation en cas de penetration d'eau ou alors il faut que le sol puisse absorber ,sur le herisson un bidim du sable avec de la chaux a sec un pare vapeur ou peut etre un film antiradon faisant parevapeur (zone granitique)et apres dalle beton ou des systeme a sec pour pouvoir poser un parquet ( dans le cas de johan qui est tres frequent lambourdes chene posé sur le sol directement ,la chaleur humide du sol a mis des années a bouffer le chene et le parquet ,dans les cas plus rechercher l'on coulait un goudron sur le sol avant pose des lambourdes ,j'ai vue ce cas dans des ecoles en morvan datant jules ferry, et la ça resistait)

  11. Publicité
  12. #8
    georgeclownez

    Re : Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    Wow, merci pour cette réponse de pro !
    Effectivement, la parquet a 40 ans et il est en bonne état.c'est les supports (lambourdes, donc) qui se sont affaissées aux fil des années.
    Reste le problème du froid, gla, gla, venant du vide sanitaire ?
    J'ai une cheminée dans cette pièce, es ce une bonne idée d'insufler de l'air chaud dans ce vide sanitaire ??
    merci de vos conseils avisés.

  13. #9
    pat71

    Re : Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    non c'est pas un bonne idée ,l'air chaud au contact des zone froide va condenser et agraver la situation; il faut isoler surtout dans nos pays granitique

  14. #10
    georgeclownez

    Re : Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    Bonjour,
    Merci de cette précision. J'ai rencontrer un entrepreneur ce jour qui me conseille aussi d'isoler le dessous du plancher. Travaux spéléologique en vue !

  15. #11
    lucggdchp

    Re : Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?

    georgeclownez
    ,pourriez vous m'indiquer quel isolant vous avez finalement installé?
    je vais probablement poser un parquet chêne sur lambourdes, mais je ne sais pas quelle isolation faire.
    J'ai un peu le même contexte que vous sauf que la vielle maison que je restaure est faire de pierre calcaire blanche plus friable et craignant plus encore l'humidité que chez vous.

    En vous remerciant par avance.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. mur ou sol chauffant (maison de village en pierre drôme)
    Par guiomb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 68
    Dernier message: 16/05/2008, 20h58
  2. Isolation du sol sur caves : isolation du plafond ou chape isolante?
    Par erness dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/01/2008, 08h00
  3. Isolation extérieur sous sol avec double mur
    Par labielle dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2007, 11h15
  4. Angle intérieur à 14°c et mur sol à 17°c ? Questions
    Par Mettero dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/11/2006, 14h26