Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Puits canadien à eau : votre avis...



  1. #1
    philclip

    Puits canadien à eau : votre avis...


    ------

    Bonjour, je crée un sujet car j'aimerais l'avis du plus grand nombre et je n'ai trouvé en fouillant.

    L'idée, c'est de faire passer x mètres de tuyaux métal à 2 m de profondeur dans le terrain, de faire circuler cette eau grâce à une pompe solaire et d'aboutir dans un bassin de x litres situé dans la maison. L'arrivée en bas du bassin et le départ en haut.
    Ce système permettrait t-il de rafraichir de façon conséquente la maison en été?
    Je me pose la question car j'ai appris ici-même que le froid attire la chaleur et non l'inverse donc en hiver, la chaleur sort et on la remplace, c'est logique.
    Mais dans le cas du bassin, le froid attire la chaleur de la maison, elle même attirant celle du dehors donc, y a t-il un bénéfice?
    Merci de votre aide.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    philclip

    Re : Puits canadien à eau : votre avis...

    Question subsidiaire: serait-ce intéressant de le brancher sur le circuit chauffage central pour ceux qui en ont?

  4. #3
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Puits canadien à eau : votre avis...

    Ca ressemble beaucoup à une PAC alimentée par photovoltaïque, mis à part un enfouissement plus profond des tuyaux.

    Il y a risque de soutirer trop de chaleur au sol en hiver. C'est à dire un "bon" rendement au début, et qui se casse la figure au fil des ans. C'est un des résultats de la thèse de P.Hoellmuller sur les PC à air.

    Tu risques de soutirer trop de chaleur au sol en hiver.
    Pour l'été, il y a un souci de restitution de la fraicheur. Le bassin est une zone de fraicheur très ponctuelle.
    Le refroidissement des murs par pompage du rayonnement IR sera probablement très faible.
    Dès qu'on s'éloigne du bassin, le refroidissement des sols/murs par conduction sera faible: 3 ou 4m de béton en linéaire, ça fait quand même un R de 1 à 1.5.
    Les parois étant globalement peu refroidies, la convection de l'air sera faible, et donc un refroidissement de l'air limité.

    Application pratique: le pain de glace au chocolat posé sur la table fond, refroidit localement la table, mais le regarder en face ne rafraichit pas franchement les invités

    2e application pratique: si tu as un chauffage central, et que tu mets en route le circulateur en été, tu te rendras compte que le potentiel de fraicheur est très limité.

    L'évaporation du bassin sera très importante. Si la ventilation est insuffisante ou si c'est de l'air très chaud qui entre, tu obtiendras chaud+humide. C'est à dire le cas de figure le plus inconfortable.

    Le puits canadien classique et l'échangeur de surface de Hoellmuller permettent de générer de l'air frais+sec. C'est l'artillerie lourde.
    J.P.Oliva devait tester une artillerie plus légère: ventilation traversante nord/sud de jour, avec jarre en terre cuite non vernie sur l'entrée d'air au nord. L'idée de base est de ventiler avec un air pas trop surchauffé par le soleil et les murs ensoleillés, et de rafraîchir un peu l'air avec une évaporation faible (bien plus faible que celle d'un bassin). Je n'ai pas vérifié s'il avait donné des retours d'expérience dans son bouqin "la conception bioclimatique".
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  5. #4
    philclip

    Re : Puits canadien à eau : votre avis...

    Merci pour cette réponse une fois encore très détaillée.

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    L'évaporation du bassin sera très importante. Si la ventilation est insuffisante ou si c'est de l'air très chaud qui entre, tu obtiendras chaud+humide. C'est à dire le cas de figure le plus inconfortable.

    Si je mets un convercle, tout au plus, j'obtiendrais un "banc refroidissant" à l'instar des bancs chauffants des PDM.
    Remarque, c'est déja pas mal... quand justement il n'y a plus que de l'air surchauffé même la nuit donc quand la solution de Oliva n'est plus opérante.

    L'idée de base est de ventiler avec un air pas trop surchauffé par le soleil et les murs ensoleillés, et de rafraîchir un peu l'air avec une évaporation faible (bien plus faible que celle d'un bassin).
    ps: comment puis-je calculer le nombre de mètres nécessaires à refroidir une eau à 30° dans un tuyau de 30mm de diamètre qui passe dans une terre à 15°?

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Puits canadien
    Par claude27 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 86
    Dernier message: 01/03/2018, 16h13
  2. Puits canadien ?
    Par popo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1328
    Dernier message: 21/02/2015, 14h02
  3. Puits canadien en Savoie
    Par Jolène dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/11/2006, 13h25
  4. Puits canadien?
    Par USSOA dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/02/2006, 16h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...