Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

les briques monolithes



  1. #1
    bluesy29

    les briques monolithes


    ------

    salut à tous

    quelqu'un connait-il les briques monolithes?

    J'ai visité une maison en construction, utilisant cette brique(grand panneau de brique), sur le site du constructeur(maisonbreton.com, dans le finistère), il y font biensûr l'éloge. L'isolation est pour le coup intégrée à la brique et faites par l'exterieur, enfin c'est une brique 3 en 1(mûr porteur, isolation ext, et bardage), apparemment elle offrirait de bonne qualité thermique réduisant le besoin en énergie l'hivers et offrant par son inertie un confort l'été , ça se sont les belles parôle de l'entreprise

    Si vous avez des infos diverses sur cette brique, je suis preneur, par ici à part le parpaing c'est le désert ou presque.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    rbobeda

    Re : les briques monolithes

    Oui, ce sont des briques hauteur d'étage, posée à la grue. Ce sont des sandwiches brique/polystyrene/brique. L'avantage c'est que ça se pose très vite, en tout cas si l'architecture est simple. Les problèmes de calepinage souvent rencontrés avec les blocs sont donc moins importants. Le temps de pose est réduit, ce qui permet de faire une économie substantielle sur la main d'oeuvre. (Mais évidemment, les blocs sont quand même plus chers)
    Au niveau thermique, c'est équivalent à la monomur brique, c'est-à-dire conforme à la RT2005 (pour la brique de 30cm R=2.65) mais sans plus.
    Pour l'été, la présence de brique en intérieur est un petit plus inertiel, et le déphasage du matériau est bon.

    En résumé : c'est dans les clous de la norme française actuelle, c'est-à-dire trèèès moyen. Je ne vois donc pas où on peut dire que ça fait faire des économies par rapport à du parpaing+10 cm de PSE, par exemple. Le bilan carbone n'est évidemment pas terrible (brique +PS, on a déjà fait mieux) mais sans doute guère pire que de la brique monomur de 37.

  4. #3
    bluesy29

    Re : les briques monolithes

    merci pour cette réponse clair, je me doutais que cette solution n'était pas miraculeuse, à voir peut-être d'autre avis sur la question, dans tous les cas c'est pas gagné de trouver le matériau idéal pour sa construction, de toute façon il n'existe pas, c'est un ensemble qui doit être mis en avant, mais à quel prix, surtout ici dans la région ouest. A part l'auto-construction, on est obligé de se rabattre sur les constructions traditionnelles, donc très moyenne par rapport à la bioclim

  5. #4
    MANOU29

    Re : les briques monolithes

    "Bonjou tout le monde su le plateau."

    La paille n'est pas onéreuse dans la région. On dit, dans certain milieu, que la paille de seigle est meilleure. Encore faut-il que le seigle soit encore cultivé.

    Pour l'autoconstruction, il y a le maître-d'oeuvre bioclimatique qui pourrait, éventuellement, substituer l'archi...

    Mais alors, sans briques, dans des contrées plus humides que la moyenne, comment pouvons-nous trouver de l'inertie ?

    Si l'on considère les proportions préconisées :
    - surface totale vitrée/surface vitrée au sud
    - surface vitrée sud/surface exposée au sud
    - surface vitrée sud/surface masse inertielle

    Certainement pas dans l'ossature bois. Mais z'ou alors ?
    Merci les spécialistes.
    Dernière modification par Yoghourt ; 05/09/2008 à 14h34. Motif: citation superrflue

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : les briques monolithes

    Mais alors, sans briques, dans des contrées plus humides que la moyenne, comment pouvons-nous trouver de l'inertie ?
    Que vient faire l'humidité face à l'inertie ?

    L'inertie est surtout utile pour lisser les variations de température (et donc pas d'humidité ou si peu) et pour stocker de la chaleur ou de la fraîcheur selon la saison

    JP OLIVA a cité un moyen d'avoir de l'inertie= prendre des briques "à bancher" remplies de terre damée et armée par endroit en BA , et les placer à l'intérieur de l'habitat comme murs de refends et supports de la charpente , voire meme les monter en murs de façade isolées par l'extérieur avec les bottes de paille .

  8. #6
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : les briques monolithes

    A part l'auto-construction, on est obligé de se rabattre sur les constructions traditionnelles,
    Il existe aussi la brique RTH , elle aussi dans les clous de la RT2005 , mais avec un meilleur R = 3.3 et pouvant être posées par tout maçon assez costaud , sans grue , avec du mortier classique , turelle , règle en bois spéciale

    Accessible aux autoconstructeurs qui ont bien lu et relu l'Atec

    Ce R de 3.3 peut encore être amélioré par un bardage qui se fixe facilement ( donc en remplacement de l'enduit de finition) sur la planelle extérieure avec lame d'air et un complément d'isolant de 30 à 40 mm..

    L'avantage de ce procédé est d'habiter immédiatement dans la maison et d'attendre le retour des beaux jours pour finir soit l'enduit , soit le complément d'isolation ..

    Je connais un agriculteur qui continue à laisser ce bloc apparent depuis plus de 24 ans ... faute d'avoir trouvé le temps ou les sous pour mettre un bel enduit ...

    je l'ai vu récemment = promis juré , il va mettre un bardage bois d'ici peu ..
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par Philou67 ; 12/08/2008 à 08h55. Motif: Nom de la PJ épuré du nom du propriétaire

  9. Publicité
  10. #7
    MANOU29

    Re : les briques monolithes

    Merci Héraclès pour ces nouvelles données que je vais tenter de faire chiffrer.

    Humidité et inertie ?
    Pour obtenir de l'inertie, il faut des matériaux lourds ?
    La brique est plus écologique que le béton de ciment ?
    La brique est très "perspirante" (terme approprié ?)
    Elle permet l'inertie, mais favorise la circulation d'humidité.
    Ne risque-t'elle pas de maintenir une hydrométrie trop forte dans la maison ?

    Certes, des briques de 37,5 (hors des clous en 2010 ?) + 45cm de paille, constituent un mur parfait. Ce n'est pas dans mes moyens.

    Merci de nous orienter vers la brique RTH.
    Dernière modification par Yoghourt ; 05/09/2008 à 14h33. Motif: citation superflue

  11. #8
    ofmika

    Re : les briques monolithes

    Bonjour MANOU29,

    Je te conseille de lire : la conception bioclimatique de JP Oliva et Samuel Courgey afin de te familiariser avec les concepts : inertie, humidité, ...
    Qui plus est le reste du bouquin est super....

    Michel

  12. #9
    MANOU29

    Re : les briques monolithes

    Bon après-midi à tous,

    Michel :
    Merci de votre conseil. Il implique que j’ai tout faux ?
    Je croyais pourtant que, par exemple le bois qui n’a pratiquement pas d’inertie, n’assimile pas autant l’humidité que la brique.

    La solution recherchée porte sur l’obtention d’un volant d’inertie suffisant permettant une température intérieure la mieux régulée sans système onéreux de VMC flux multiples, dans la zone « H2 » « Ea » avec un climat ou l’humidité relative est parfois (souvent ?) supérieure à 80%. Ceci sans l’inconvénient du pare/freine-vapeur.

    J’avais imaginé cela possible en aménageant rationnellement le rapport matériau lourd utilisé et autres, dont isolant. Donc, pas trop de brique chargée en eau, mais suffisamment pour l’inertie.

    Cette démarche est d’autant plus nécessaire que la face nord de la construction doit être quasiment enterrée pour évinçer l’action des vents nord/nordet. Oui, J.P. Oliva donne la parade… , ponctuelle, à l’inconvénient. Mon propos est de TOUT concilier.


    Héraclès :
    Somme-nous fondés à accepter que la « Brique Rth » n’est qu’une brique commune à qui on a plus ou moins bien adjoint un isolant (à l’intérieur d’ailleurs) pour doubler sa résistance thermique initiale ?
    (J.P. OLIVA n’en parle pas)

  13. #10
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : les briques monolithes

    « Brique Rth » n’est qu’une brique commune à qui on a plus ou moins bien adjoint un isolant
    Effectivement , le RTH est un bloc réunissant un bloc porteur de 0.15m , un isolant de 0.10 , une lame d'air très faiblement ventilée , une planelle de 0.07.
    http://www.perinetcie.fr/batiment/rt...7517cd4fb0e332
    je ne connais pas du tout la raison pour laquelle ce RTH est si peu connu , alors que Michel GERBER , architecte cité par JP OLIVA , l'a plusieurs fois utilisé ( comme moi) pour ses réalisations bioclimatiques car ce bloc permet d'obtenir une excellente inertie ( masse totale des blocs intérieurs + masse de béton des chaînages , linteaux, poteaux d'angle , abouts de dalle , etc) et une isolation qui peut se prolonger vers le bas en parties enterrées sans prise de tête ..

    Cette discrétion n'en finit pas de m'intriguer , alors que ce bloc , né en 81 , bénéficie encore d'un Atec et coûte entre 8 et 9 € le bloc .

    Peut-être n'aime -t-on pas en fait le bloc "agglo" ?

    L'humidité peut être contrôlée en hiver par une bonne aération ( VMC simple flux ) surtout si une véranda + PC peut fournir de l'air neuf tempéré et "déshumidifié " .

    Quant à la brique , son bilan CO2 ne joue pas en sa faveur (cuisson de la brique ) , mais elle se rattrape par ses qualités de perspirance .

  14. #11
    MANOU29

    Re : les briques monolithes

    Bon après-midi à tous,

    Michel :
    Merci de votre conseil. Il implique que j’ai tout faux ?
    Je croyais pourtant que, par exemple le bois qui n’a pratiquement pas d’inertie, n’assimile pas autant l’humidité que la brique.

    La solution recherchée porte sur l’obtention d’un volant d’inertie suffisant permettant une température intérieure la mieux régulée sans système onéreux de VMC flux multiples, dans la zone « H2 » « Ea » avec un climat ou l’humidité relative est parfois (souvent ?) supérieure à 80%. Ceci sans l’inconvénient du pare/freine-vapeur.

    J’avais imaginé cela possible en aménageant rationnellement le rapport matériau lourd utilisé et autres, dont isolant. Donc, pas trop de brique chargée en eau, mais suffisamment pour l’inertie.

    Cette démarche est d’autant plus nécessaire que la face nord de la construction doit être quasiment enterrée pour évinçer l’action des vents nord/nordet. Oui, J.P. Oliva donne la parade… , ponctuelle, à l’inconvénient. Mon propos est de TOUT concilier.


    Héraclès :
    Somme-nous fondés à accepter que la « Brique Rth » n’est qu’une brique commune à qui on a plus ou moins bien adjoint un isolant (à l’intérieur d’ailleurs) pour doubler sa résistance thermique initiale ?
    (J.P. OLIVA n’en parle pas)

  15. #12
    MANOU29

    Re : les briques monolithes

    Pas reçu la réponse avant mon envoi, désolé

  16. Publicité
  17. #13
    MANOU29

    Re : les briques monolithes

    Héraclès :

    Effectivement, après visite du site...
    Je crains que le couple "agglo-PSE" n'ait pas bonne presse dans ce milieu "progressite".
    J'avoue que je ne suis pas tenté plus que d'autres.
    Un effort pour démolir ce qui est véhiculé, est nécessaire.
    Merci pour l'explication.


  18. #14
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : les briques monolithes

    Dans la même famille des blocs avec isolation intégrée , il y a le bloc twinstone ( R=5...) , qui associe un bloc porteur en béton de ponce + planelle externe en ponce allégée

    mais pas donné , je crois ..( fabrication allemande)

  19. #15
    jean-louis67

    Re : les briques monolithes

    Bonjour,

    moi j'ai trouvé des gars vraiment pro avec un produit sympa, il s'appelle öko-domo à Strasbourg, et ils utilisent des super blocs en bois type fixolite. Le produit est vraiment bien, et font de l'auto-construction un vrais jeu.

    Par contre, j'ai visité des chantiers, il y a de tout. En tous cas, pour des explications techniques, ils sont bons (inertie+himidité+maisons passives....)

    Cdlt

  20. #16
    gilles29

    Post Re : les briques monolithes

    Bonjour à vous tous!

    Dans le même type de produit que le bloc fixolite, il existe un bloc de chanvre dont les caractéristiques sont les suivantes:
    R = 3,16 m²°C / W en régulant les flux de vapeur d'eau sinon à l'état anhydre, R = 4 m²°C / W.
    Pour plus d'infos, je vous transmets le lien

    bonne journée
    Dernière modification par Yoghourt ; 05/09/2008 à 14h32.

  21. #17
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : les briques monolithes

    Je ne veux pas casser ce produit ..mais force est de constater qu'il n'a pas encore de certification ATEC , et que la société est toute jeune ( 2 salariés )

    Déjà , le mur "hélioterre " , en briques de terre crue et tubes de chauffage incorporé est boudé par certains forumeurs ici ..manque de recul , pas d'Atec...

    Idem pour les murs de paille ..faut une sacrée dose d'optimisme pour se lancer dans une construction et persuader son assureur de prendre en charge la maison en easy chanvre ..

  22. #18
    gilles29

    Re : les briques monolithes

    Bonjour herakles,

    je ne suis pas là pour faire la promotion du produit de toute façon...
    Par contre si quelqu'un fréquente les locaux de la Confédération Paysanne sur Bagnolet (93), il pourrait toujours donner un avis sur le confort ou non de ce type de construction.

    Sinon pour revenir à nos moutons (briques momolithes), chez magu ils font des panneaux de hauteur d'étage ,c'est d'ailleurs plus des blocs à bancher.
    voici le lien
    Etant donné le voile de béton (14 cm), je pense que cela permet d'apporter un peu d'inertie au batiment comme le souhaite Manou.
    Dernière modification par Yoghourt ; 05/09/2008 à 14h32. Motif: remplacement du lien commercial par un lien technique

  23. Publicité
  24. #19
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : les briques monolithes

    avec 14cm !!! c'est au contraire une inertie forte , surtout qu'il n'y a qu'un panneau OSB côté intérieur ..l'idéal .

    ce serait un peu différent avec des euromac2 ou des blocs tout neopor intérieur comme extérieur ...

    Question qui tue= à quel prix , ici , en France ?

    c'est plus adapté dans le Nord de la France , un peu moins dans le Midi ..

  25. #20
    ctmoi43

    Re : les briques monolithes

    Citation Envoyé par gilles29 Voir le message
    Bonjour herakles,

    je ne suis pas là pour faire la promotion du produit de toute façon...
    Par contre si quelqu'un fréquente les locaux de la Confédération Paysanne sur Bagnolet (93), il pourrait toujours donner un avis sur le confort ou non de ce type de construction.

    Sinon pour revenir à nos moutons (briques momolithes), chez magu ils font des panneaux de hauteur d'étage ,c'est d'ailleurs plus des blocs à bancher.
    voici le lien
    Etant donné le voile de béton (14 cm), je pense que cela permet d'apporter un peu d'inertie au batiment comme le souhaite Manou.
    Bonjour,

    Après de nombreux mois de lecture, je passe le pas.
    Quelqu'un aurait-il des informations concernant ce panneau Magu ?
    J'aimerais également avoir une idée du prix pour ce produit et les twinstone, euromac2.

    Merci - Bonne journée

  26. #21
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : les briques monolithes

    http://www.econology.fr/pdf/Magu/Des...mur%20MAGU.pdf

    j'ai retrouvé par hasard le lien vers les blocs MAGU

    déception ! c'est identique au blocs euromac 2 = pas d'inertie comme le faisait penser gilles 29

    Etant donné le voile de béton (14 cm), je pense que cela permet d'apporter un peu d'inertie au batiment comme le souhaite Manou.
    ce voile de 14cm est isolé intérieur et extérieur ...

    j'avais cru que le voile de béton de 14 cm était nu , côté intérieur ...

    sinon , c'est plutôt le bloc isorast , similaire à ce procédé , mais avec planelle intérieure en terre cuite = inertie + perspirance de la planelle de 5 cms... pas facile à trouver , produit allemand

  27. #22
    ctmoi43

    Re : les briques monolithes

    Je parlais plutôt de ce produit:
    http://www.magu.de/index.php?produkt=02-Wandpanel
    Il semble y avoir un panneau osb à l'intérieur ce qui permet peut-être une meilleure inertie.

  28. #23
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : les briques monolithes

    http://www.magu.de/downloads/02-Wand..._Wandpanel.pdf

    En effet , chapeau , enfin un produit intelligent , vraie inertie grâce aux 14 à 18 cm de béton , l'OSB etant plus conducteur que le PSe des blocs euromac ou magu ..

    Il semble y avoir un panneau osb à l'intérieur ce qui permet peut-être une meilleure inertie.
    En effet , sacrée inertie et U de rêve !
    il y a aussi une variante avec panneau en plâtre , apparement .
    A quel prix , en France ????

    comparé à une alternative= blocs à bancher en parpaings + bottes de paille de seigle posées côté extérieur ???? R de 6 à 8 pour les bottes de paille en 35cm d'épaisseur

  29. #24
    ctmoi43

    Re : les briques monolithes

    Bonsoir,

    Il semble qu'il y ait eu un fabriquant en France d'un produit tout aussi intéressant, mais en regardant sur societe.com la société est en dissolution depuis août 2008.
    Il faisait un mur avec 40 cm d'isolant et une face béton
    http://sites.region-alsace.eu/energi...SENERGIVIE.pdf
    http://www.chantier.net/prebat/images/0806visier.pdf les 40 cm sont écrit en page 12
    J'ai quand même envoyé un email pour savoir s'il y avait un repreneur pour ce produit.

    Bonne soirée

  30. Publicité

Discussions similaires

  1. Actu - Serge Martin : « Les briques de l'ADN pourraient se former dans l'espace »
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/10/2007, 06h44
  2. Actu - En vidéo : Hubble découvre les plus anciennes briques de galaxies
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/09/2007, 18h41
  3. Briques monomur de 37,5 cm
    Par Anne Montésinos dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/11/2006, 17h59
  4. nettoyage de briques
    Par tethys dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/06/2006, 21h23
  5. Casse Briques
    Par Torp dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/04/2005, 09h48
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...