Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Isolation du toit avec bottes de paille



  1. #1
    JCZ

    Isolation du toit avec bottes de paille


    ------

    Bonjour,

    Je suis nouveau sur ce forum et voila ma premiere discussion.
    Je tiens d'abord à vous dire que je trouve vraiment les discussions et ce forum trés interessant et trés actif !!
    J'ai un futur projet d'autoconstruction maison en paille technique GREB.
    J'habite dans les Alpes maritimes.
    En quelques mots voila ce projet:
    -maison avec 1 etage surface totale environ 130 m2
    -construction sur terre plein - herisson galets -dalle chaux/sable ou chaux chanvre...
    -maison bioclimatique
    -murs perspirants
    -puit canadien
    -utilisation murs interieurs et plancher à forte inertie

    En ce qui concerne le toit, je pensais aussi utiliser des bottes de paille, posés
    à plat dans des caissons prévus à cet effet.
    Le principe serait le meme que celui utilisé pour l isolation des toits en vrac :
    de l interieur vers l'exterieur
    -plafond
    -film freine vapeur / pare poussiere
    -botte paille
    -panneau parre pluie
    -tasseaux
    -tuiles


    J' ai deja vu sur internet ce genre de methode mais je voudrais avoir votre avis sur ce choix d'isolation et son efficacité.
    Pour la conservation de la paille ne vaudrait il pas mieux rajouter un enduit terre paille de chaque coté ?
    Je suis bien sur intéressé par des retours d'expérience si certains d'entre vous
    ont utilisé ce choix d'isolation pour leur toit.

    D'avance merci

    Jean-Claude

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    LULUX

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Bonsoir Jean-Claude,

    Ce que tu proposes a déjà été fait et fonctionne correctement.

    Mais pour ma part je trouve qu'isoler son toit en bottes de paille présente deux inconvénients :

    - la charpente doit être adaptée, c'est à dire lourde, et par conséquent plus chère qu'une charpente normale;

    - il faut bien protéger en sous face contre le feu.

    Tout compte fait je trouve que la meilleure solution, la plus éconologique, est la cellulose en vrac entre des chevrons porteurs avec au dessus un panneau pare-pluie en laine de bois (celit et autres...). Cela n'engage que moi.

    Tu devrais avoir ici quelques avis différents...

    A plus,

    Guillaume

  4. #3
    JCZ

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Bonjour
    Merci Lulux pour ta réponse.
    On dirait que ce sujet ne passionne pas beaucoup de monde.....

    En ce qui concerne la charpente, c'est vrai que la paille est plus lourde mais il y a des moyens d adapter assez facilement la charpente.
    Voir les deux photos de solution pour adapter les chevrons


    En ce qui concerne la protection feu je pensais mettre des plaques de fermacell au plafond et egalement passer un enduit terre / chaux sur la face de la botte de paille sous le panneau laine de bois

    Pour une bonne isolation avec de la celuulose en vrac j'ai lu sur ce forum qu'il faudrait au moins 25 à 30 cm d'epaisseur pour une bonne isolation et dephasage, donc chevrons larges aussi, sans parler du prix élévé.

    Reste à calculer le dephasage pour le confort d été de l'isolation du toit avec bottes de paille

    A bientot
    JC

  5. #4
    JCZ

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    OUPS.....
    Désolé c 'etait mon premier essai
    J'espere que ce sera mieux



  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    lustiot

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Bonjour,

    Ca m'intéresse aussi

    Quelqu'un aurait il chiffré les 2 solutions ?

    Le surcout sur la charpente ne serait il pas supérieur dans la solution botte de paille r/t à la cellulose ?
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  8. #6
    Phil19

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Bonjour à tous

    Perso je pense que la solution d'isolation avec la paille induit un surcoût sur la charpente du fait du poids des bottes : 100kg/m3. La mise en oeuvre de la cellulose veut une densité de 55kg/m3 si mes souvenirs sont bons donc presque moitié moins...sans compter que la paille, il faut la protéger sur toutes ces faces libres des rongeurs et du feux...ce qui implique aussi la face supérieure et les cotés (espace libre contre les poutres en I).
    A cela j'ajouterai la difficulté de mise en oeuvre / insufflation, sauf peut-être à les poser par l'ext.
    il faut aussi comparer aussi la différence de prix et de temps.
    Mettre le tout dans un mixer...à main

    Prendre la meilleur solution

    @+

  9. Publicité
  10. #7
    JCZ

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Bonjour,

    Je suis intéressé par cette solution par rapport au cout final , vu le faible prix de la paille par rapport à la cellulose en vrac.
    J'essaie donc de me faire une idée d'une solution par rapport à l'autre.
    D'apres les photos ci dessus la faisabilité de la charpente pour y inserer des bottes de paille ne me parait pas trop compliquée : les chevrons sont en fait des planches d OSB de 35 cm de largeur rencorcé par des tasseaux de chaque coté.
    je pensais à un systeme de caissons et à un remplissage de ces caissons par l'exterieur, donc facile à mettre en oeuvre.
    En ce qui concerne la protection contre le feu et les rongeurs, il me semble avoir lu que certains avaient utilisés un badigeon de chaux naturelle sur les face de la botte de paille.
    Quel est votre avis à se sujet ?
    Merci pour vos commentaires

    JC

  11. #8
    Phil19

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Bonjour

    Oui, une barbotine de chaux suffit, c'est en tout cas la technique utilisée par certains constructeurs en paille. Mais c'est long, très long...

    @+

  12. #9
    JCZ

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Bonjour,
    Aprés avoir discuté avec une personne qui va réaliser l'isolation de son toit avec cette methode, voila ce qui me parait le meilleur compromis:

    - utiliser deux chevrons superposés pour arriver à l' epaisseur des bottes de paille soit 35 cm
    Moins cher qu'une poutre en I
    Plus facile a realiser :utiliser pieces metalliques pour la jonction des deux chevrons.
    Pas de vide sur les cotés pour les bottes

    -remplissage des bottes par le dessus

    -protection pare feu et rongeurs : pour le dessous du toit, plaques de fermacell entre les chevrons fixées par des tasseaux

    -uniquement face superieure à proteger par enduit platre, chaux, ou terre

    -puis pose panneaux laine de bois parre pluie pour refermer le tout

    Quels sont vos avis à ce sujet ?

    Merci et a bientot
    JC

  13. #10
    lebrun46

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Interessant
    Ca à l'air simple et economique.
    Si je comprends bien, il faut realiser toute la structure : charpente + 2xchevrons/fix'métallique+ tasseau ....puis deposer les bottes de pailles ; enfin refermer le tout dessus (enduit chaux +panneaux bois-pare-pluie), puis dessous(fermacelle).
    mais 3 questions :
    1)peut-on passer de l'electricité ? niveau securité entrer paille et fermacelle ??
    ou alors la botte doit etre enduite aussi dessous , ce qui implique de la plonger dans la baignoire avant la pose....les bras m'en tombent

    2)tu penses à deux chevrons de 17 ,5 ??? heu ,non je crois que tu imagines des chevrons des chevrons de 8 par exemple, avec un vide entre chaque, reliés par une fixation de 30 cm ... c'est ça ?

    3)reste la question : est-ceque cette structure suffit à la charge des bottes de paille+enduit ?

  14. #11
    piel

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Citation Envoyé par lebrun46 Voir le message
    2)tu penses à deux chevrons de 17 ,5 ??? heu ,non je crois que tu imagines des chevrons des chevrons de 8 par exemple, avec un vide entre chaque, reliés par une fixation de 30 cm ... c'est ça ?
    Je serais aussi intéressé de connaitre la réponse…

    Pour ma part, j'avais imaginé des chevrons en forme de T inversé.
    Je pourrais ainsi déposer une plaque de Fermacell au fond (collé) et ensuite viendraient les bottes.

    La question est de savoir si la plaque de Fermacell peut supporter le poids des bottes et ensuite de dimensionner la largeur de la gorge.

    A+
    Dernière modification par piel ; 04/09/2007 à 18h17.

  15. #12
    piel

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Autre chose…

    Sachant qu'une botte de paille se consomme difficilement dans son état compressé et que si j'ajoute une plaque (coupe feu->Mo) de fermacell devant,
    est-il nécessaire d'enduire la paille?

    merci,

  16. Publicité
  17. #13
    remyb

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Citation Envoyé par piel Voir le message
    Sachant qu'une botte de paille se consomme difficilement dans son état compressé
    Escusez ma naiveté :
    Pourquoi utiliser de la paille compressée pour l'isolation du toit.
    Pour les murs, je comprends car ca donne de la solidité etde l'inertie, mais pour le toit, la compression rajoute surtout du poids, non ?

  18. #14
    CM63

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Un truc qui n'est pas mal : isoler le toit avec de la pelouse : tu mets de la terre sur le toit et tu sèmes de la pelouse. Ils font ça dans les pays nordiques. Les voisins vont rigoler quand tu passeras la tondeuse, mais c'est pas grave!

  19. #15
    polo974

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Dans le temps, il faisaient les toits en chaume...

    C'est assez semblable, et en plus, ça fait la couverture...

  20. #16
    remyb

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Dans le temps, il faisaient les toits en chaume...

    C'est assez semblable, et en plus, ça fait la couverture...
    Durée de vie du toit en chaume ? (cela dit, vu le prix de la matiére premiére, on peut se permettre de changer de temps en temps )
    Toujours dans la catégorie, dans le temps :
    Dans le temps, on stocker le foin dans les greniers.

  21. #17
    lustiot

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Escusez ma naiveté :
    Pourquoi utiliser de la paille compressée pour l'isolation du toit.
    Pour les murs, je comprends car ca donne de la solidité etde l'inertie, mais pour le toit, la compression rajoute surtout du poids, non ?
    La compression augmente les capacités isolantes de la paille... (30 cm de paille en vrac n'isolent pas autant que 30cm de paille compressée, par contre ca prend plus facilement feu )

    Au passage parler d'inertie pour une botte de paille est un bien grand mot
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  22. #18
    lustiot

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Durée de vie du toit en chaume ?
    J'ai entendu parler de 35 à 50 ans (et google ne semble pas me contredire) selon la facon dont cela a été posé et les régions

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    (cela dit, vu le prix de la matière première, on peut se permettre de changer de temps en temps )
    Oui pour la matière première par contre il faut savoir le poser... et niveau temps c'est autre chose que de couvrir un toit avec des tuiles
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  23. Publicité
  24. #19
    lebrun46

    Re : Isolation du toit avec bottes de paille

    Bonjour
    Je suis en comparaison isolation laine de bois sous rampant vs botte de paille sur plancher (combles non habités).
    Dans le premier cas ce qui retient mon attention c'est le cout de l'isolant ++ (pour 200mm compter au moins 20 euros /m2. Pour le reste c'est faisable, techniquement, methode classique ,par l'interieur, et entres chevrons.Et indispensable sous rampant region sud ouest (bois ou cellulose avec densité ..suivant budget!)
    Dans le second cas ,je m'interesse à l'aspect tres economique (la paille en ballot) et la faisabilité : beaucoup plus simple en combles inhabités. Etant donné faible pente du toit ( 30%) le volume des combles perdus peut être assez faible.
    Si toutefois la chaleur d'été s'accumule de façon trop importante , il doit bien y avoir un moyen de ventiler les combles , d'extraire l'air chaud ... car je ne compte pas trop sur la seule 'inertie en dessous de la paille = plafond d'etage en fermacelle + l'inertie du pare-pluie fibre boissous la couverture du toit.

    Par contre je ne comprends pas la notion de poids/densité donné ci-dessus pour la paille : 100kg/m3 . Si cela corespond à 6 ballots/m3 (35x50x100). Dans le cas d'un plancher, (tres different du cas en rampant de charpente) on se retrouve avec 2 ballot/m2, (donc à 15 kg le ballot, je croyais moins que ça!)>>> 100kg pour 6m2 reposant sur un plancher avec des chevrons espacés tous les 40 cm.
    Ca devrait pas être trop lourd.
    Mais je ne sais pas comment on determine la hauteur necessaire d'un chevrons , qu'il supporte une toiture, ou un plancher de comble ou d'etage, pour evaluer sa resistance .

    Bruno
    Dernière modification par lebrun46 ; 03/10/2007 à 09h10.

Discussions similaires

  1. Isolation dalle béton avec paille
    Par TrucSarret dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 23
    Dernier message: 14/08/2012, 08h02
  2. isolation et toit terrasse
    Par loicdauphin dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/10/2008, 05h56
  3. isolation mur en paille avec chaux/paille ???
    Par smaletot dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/08/2007, 09h32
  4. Isolation toit
    Par dudule52 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/07/2007, 12h25
  5. idées de soubassement de mur en bottes de paille
    Par 42jerome dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 26/03/2007, 13h49
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...