Répondre à la discussion
Page 18 sur 71 PremièrePremière 18 DernièreDernière
Affichage des résultats 511 à 540 sur 2113

capteurs a air



  1. #511
    herakles

    Re : capteurs a air


    ------

    a chataxe: petit problème , la T° peut atteindre 150°C un jour de juin , sans vent , par 30°C dehors.., quand le ventilo est en panne ...et le liège est "combustible"

    Par contre, il est excellent pour les chambres frigorifiques .

    2) le liège coûte plus cher que la laine de roche sous son film alu ..pourquoi payer plus cher ?

    -----

  2. Publicité
  3. #512
    Bioclimatix

    Re : capteurs a air

    Je me demandais comment faire pour commander un bypass vers capteurs à air pour lui dire de passer en mode air recyclé, repris de l'intérieur (car meilleur rendement) après avoir insufflé 1200m3 (volume de notre habitation) d'air neuf ? Car finalement qu'est ce qui permet d'insuffler l'air neuf le plus chaud possible dans la maison ? Une vmc double flux, un puit canadien ou des capteurs à air ? Au plus chaud, chez nous dans la montagne on aurait 22° (si l'air ext est à 12° et qu'on y ajoute la moitié des calories de l'air intérieur avant de l'extraire 10°) par la vmc, mais 32° par les capteurs (air ext 12°+20° dans les capteurs), y'a pas photo non ?

  4. #513
    chataxe

    Re : capteurs a air

    Bonjour
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    a chataxe: petit problème , la T° peut atteindre 150°C un jour de juin , sans vent , par 30°C dehors.., quand le ventilo est en panne ...et le liège est "combustible" ?
    Je ne pense pas que des pointes à 150° le gène, le liège est fait pour résister aux feux de forêt et protéger sont chêne.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    2) le liège coûte plus cher que la laine de roche sous son film alu ..pourquoi payer plus cher ?
    1er : c’est pas qui payes.
    2ème : c’est écolo et cela ne gratte pas à la pose.
    3ème : pas de risque qu’en cas d’humidité il soit dégradé
    Il existe aussi des panneaux de vermiculite mais encore plus cher.
    Mais je n’ais rien contre le firerock.
    A+

  5. #514
    jacjeep

    Re : capteurs a air

    Une idée, comme ça qui me passe par la tête. ET si au lieu de mettre une plaque ou des tubes, est ce qu'i serait possible de mettre comme de la "paille de fer" ou type tampon jex ou autre. Parce que là , la surface d'échange est au max. Qu'en pensez vous ??? Est ce idiot

  6. #515
    jacjeep

    Re : capteurs a air

    Ou mieux encore des éponges inox peintes en noir!!!

  7. #516
    herakles

    Re : capteurs a air

    cela a été décrit dans " solar energy and thermal proceses " de J DUFFIE - 1973 .. ...

  8. Publicité
  9. #517
    jacjeep

    Re : capteurs a air

    Ah bien alors mon idée n'est peut être pas si idiote, j'ai juste réinventé ce à quoi, on avait déjà pensé, dur, dur d'être un génie
    Maintenant, je me demande quelles étaient les conclusions de l'auteur par rapport à cette idée. Peux tu m'en dire plus

  10. #518
    palus06

    Re : capteurs a air

    Une simple et petite boîte en bois, le fond et les côtés isolés par du liège recouvert de feuille d'alu, un tube acier à l'intérieur, un verre bien serré contre la boîte (pas d'entrée et de sortie d'air pour le moment) : aujourd'hui, le tube est monté à plus de 70°C, le thermomètre ne dépassant pas cette temp (la temp extérieure devait être proche de 15°C).
    ça ne veut pas dire grand chose, mais c'est pour essayer...

  11. #519
    cubitus

    Re : capteurs a air

    Bonjour à tous.

    Je reprend le fils pour poser une question. J'avais l'année derniere comme projet de faire un capteur à air, mais bon, n'ayant pas trop pris le temps, je m'y remet maintenant.

    Je voudrais faire un capteur le plus simple possible, le moins cher possible, compte tenu du mur dont je dispose (voir dessins ci-joint):

    J'ai un mur orienté quasiment plein sud. Ce mur est un aglo de 27.5 cm crépis à la chaux à l'extérieur. L'intérieur est "isolé" par une cloison en béton cellulaire emprisonnant une lame d'air de 3 cm.

    Ayant lu deux ou trois choses sur les capteur (par exemple mur trombe), j'envisage de poser un capteur TRES SIMPLE vertical sur ce mur :

    - Un "vitrage" en polycarbonate 16 mm, suivit d'une couche d'air de 27 mm, le tout fixé (et étanchéifié) directement sur le crepis préalablement peint. Mon capteur ferait 250 cm de haut et 375 cm de large (pas possible de faire plus large ni plus haut, malheureusement). Je percerait une arrivée d'air en bas dans un angle et une sortie en haut dans l'autre angle. La ventilation forcée (nombre de m3 par heure optimal ?) serait pilotée par une régulation différentielle simple avec donc deux sondes, l'une placée tout en haut du capteur, et l'autre à l'endoit de la prise d'air froide de l'étage.

    Voila. Mes question : D'apres vous, est ce que ca devrait marcher ? Qu'ai-je oublié d'important ? Est ce que vous avez une idée du rendement d'une telle installation ?

    Le croquis de l'installation :


  12. #520
    palus06

    Re : capteurs a air

    Le pb, c'est que tu ne vas pas assez chauffer l'air, qui ne sera pas bien chaud. Rendement trop faible... malgré la grande surface.
    Après, avec la baisse de température dans la gaine de ventilation, il ne te restera pas bcp de calories.
    Sinon, pourquoi, tout le monde chercherait à faire un capteur avec des tubes alu.
    Mais, attendons l'avis d'héraclès.

  13. #521
    cubitus

    Re : capteurs a air

    je dois avouer que je l'attend egalement

  14. #522
    herakles

    Re : capteurs a air

    bon , bon ...avec une telle surface ~9m2 de capteur , il y a lieu de voir d'abord la maison !

    L'intérieur est "isolé" par une cloison en béton cellulaire emprisonnant une lame d'air de 3 cm.
    c'est le cas partout ? peut -on raisonnablement penser que la pièce derrière le capteur est assez grande et qu'elle a de l'inertie ? pas de placo+PSE ? planchers hourdis ? cloisons en briques ? etc etc..

    car si je vous fais un capteur performant , il faut bien stocker quelque part les calories en trop après une belle journée ensoleillée ! le comble serait que vous ouvriez les fenêtres parce que vous aurez trop chaud , sans inertie autre que les cloisons en béton cellulaire ( 10cmd'épaisseur = 20Wh/m2/°C ..)

    Qu'ai-je oublié d'important ?
    le stockage !! l'inertie des murs ...

    9 m2 de capteurs plein sud = en février = 12 à 15 Kwh après 5 à 6h d'ensoleillement , rendement de 0.6 compris et albedo du sol pris en compte .

    Même problématique que pour un poele trop puissant : comment encaisser une surchauffe ? les cloisons en BC ont une faible capacité thermique et une faible effusivité thermique :

    8 W.h/m2.K pour le BC, 20 pour la brique de terre crue , 38 pour le béton , ce qui explique que ce dernier matériau (750Wh/m3/°C) est souvent retenu pour les Murs Trombe ..

    de plus , ces cloisons en BC ne sont pas si isolants= R de 0.67 pour une épaisseur de 10cm ..R=1.3 pour un mur de 20 ..

    quelques pistes - au choix - pour stocker =

    - isolez par l'extérieur les murs de la pièce qui sera équipée du capteur (sauf bien entendu là ou ce dernier sera en place) et mettez des billes d'argile dans la lame d'air = augmentation de l'inertie de ces murs = stockage des excédents solaires possible ...

    - doubler les cloisons BC par des briques de terre crue comprimée ..

    -trouer chaque agglo par l'extérieur pour remplir les alvéoles de terre crue et augmenter ainsi la masse thermique des agglos de 27 , mais c'est un travail pour Jean Valjean...sans compter le poids = quid des fondations ?

    les paysans ont plus de bon sens que vous , citadins ..= avant de semer dans leurs champs , ils commencent par construire leurs greniers pour stocker le fourrage

    Un p'tit effort = un plan et coupe de la maison ou de la pièce en désignant tous les matériaux , leur nature , leur poids ...

    voila voila ..

  15. Publicité
  16. #523
    remyb

    Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par cubitus Voir le message
    Je voudrais faire un capteur le plus simple possible, le moins cher possible
    Comment se fait la ventillation de ta maison ?

  17. #524
    cubitus

    Re : capteurs a air

    Bonjour et merci pour les réponses.

    Deja, si tu me dis que je risque d'avoir des surchauffes, c'est que mon schéma fonctionne alors

    Je donne le contexte : Il ne s'agit pas de ma maison, mais de celle de ma mere. La maison à 45 ans, mais plutot bien construite pour l'epoque et pas trop mal isolée... pour l'epoque. (elle depense environ 150 kWh/ans/m2 altitude 300 m dans le nord-est)

    Vu qu'elle n'est pas spécialement fortunée, l'idée est de lui construire un appoint solaire pour reduire la facture. Il n'est pas possible, en tout cas pour le moment de faire de gros travaux. On peut assez aisément rajouter de l'isolation dans les combles, mais il y a deja 20 à 30 cm. Concernant l'isolation extérieur des murs, meme si je sais que c'est ce qu'il faut faire, ce n'est pas envisageable pour l'instant.

    L'idée est donc d'installer un systeme simple, bon marché qui apporte un appoint. Etant donné qu'elle est equipée de radiateurs avec vannes thermostatiques, je pense utiliser cette propriété : les radiateurs vont se couper d'eux meme dès que le capteur fourni de la chaleur.

    Maintenant, concernant le volume à chauffer (sa maison n'est pas equipée de VMC) : En fait, pour augmenter au maximum le volume d'air chauffable par le capteur à air, je pense faire la prise d'air froid à l'extremité opposée nord de l'etage à chauffer (dans le bureau au nord). Donc cela devrait représenter un volume total d'environ 120 m3.

    Sa maison est sur 3 niveaux : 0 - Sous sol, 1 - pieces à vivre (sejour/cuisine/bureau/salle d'eau), et 2 - 2 chambres et SDB.

    Il est donc envisageable, SI le capteur est capable de fournir trop de chaleur pour les pieces à vivre, de chauffer tout d'abord cet étage, et d'enclencher si il y a encore de l'energie disponible une deuxieme vmc qui chaufferait alors le haut.

    Une petite précision : elle possède dans la plupart des pieces un ventilateur de plafond... ca permet de brasser doucement l'air comme du sirop dans l'eau

    Il est clair que je n'avais pas envisagé le stockage thermique...

    Donc, concernant les matériaux (desolé, je viens de rentrer chez moi, je n'ai pas eu le temps de faire de plan...et je suis pas fortiche du tout pour faire ca ) :

    Les dalles entre le sous-sol et les pieces à vivre sont des poutrelles / ourdi+chape 19 cm d'epaisseur (surface de chacune 64 m2 (8*8)). La dalle du sejour est legerement isolée en dessous (donc au plafond du sous sol) avec de l'isorel (2 cm de memoire).

    Le mur de refend de 20 cm d'epaisseur en beton plein traverse par le milieu les pieces. Longueur : 8m, mais avec des ouvertures. Donc au pif, je dirais qu'elle est equivalente à un mur de 5 m de long.

    Il y a quelques cloison internes en brique de 5 cm (5m environ en tout)

    Concernant "l'isolation" de l'etage sejour, il y a du siporex presque partout sur les murs extérieurs (mais à l'intérieur...)

    Voila, donc à part les dalles et le mur de refend, il n'y a donc pas un tres grande inertie thermique pour le reste. Par contre, SI le capteur est assez efficace, il aura dans un premier temps un volume d'air de 120 m3 a chauffer, et en placant judicieusement une ventilation annexe entre etage, un deuxieme volume de 100 m3. On peut meme envisager, s'il en reste encore, de chauffer le bas, soit 120 autres m3... mais la, j'y croit pas trop avec 9 M2...


    Je réinsiste sur le fait que je ne peux pas faire de grosses modifications chez elle. Je veux installer quelquechoses qui fasse appoint, et pour moi, une expérience que je pourrais améliorer avec le temps.

    Bref, je veux construire un prototype, meme si ca marche de maniere dégradée, mais avec un minimum d'investissement, plutot (en tout cas pour l'instant) qu'un systeme extremement performant mais nettement plus cher.

    Donc, pour resumer, le schéma de capteur que j'ai proposé (qui a disparu du post d'ailleurs (???) ) devrait fournir d'apres vous une quantité d'energie correcte ?

    Promis, si vous avez besoin de plus d'info, j'essayerai de faire un plan plus detaillé, mais la ce soir, je peux pas faire mieux.

    Michel

  18. #525
    herakles

    Re : capteurs a air

    Les dalles entre le sous-sol et les pieces à vivre sont des poutrelles / ourdi+chape 19 cm d'epaisseur (surface de chacune 64 m2 (8*8)). La dalle du sejour est legerement isolée en dessous (donc au plafond du sous sol) avec de l'isorel (2 cm de memoire).

    Le mur de refend de 20 cm d'epaisseur en beton plein traverse par le milieu les pieces. Longueur : 8m, mais avec des ouvertures. Donc au pif, je dirais qu'elle est equivalente à un mur de 5 m de long.

    Il y a quelques cloison internes en brique de 5 cm (5m environ en tout)
    c'est parfait alors ! il y a assez d'inertie et ces ventilos de plafond = excellente idée

    La dalle du sejour est legerement isolée en dessous (donc au plafond du sous sol) avec de l'isorel (2 cm de memoire).
    tu pourrais rajouter des panneaux rigides de rockwool (60 mm) sur ces panneaux d'isorel ?

    il y a du siporex presque partout sur les murs extérieurs (mais à l'intérieur...)
    leur lambda est très moyen , mais la lame d'air gagnera beaucoup à être remplie par de la vemiculite ou des billes de verre expansé .

    ceci fait, d'un côté ,on gagne des calories et de l'autre on a une inertie suffisante pour la surface donnée des capteurs , avec une meilleure isolation pour retenir le plus possible cette chaleur stockée .

    Etant donné qu'elle est equipée de radiateurs avec vannes thermostatiques, je pense utiliser cette propriété
    Bien vu !


  19. #526
    remyb

    Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par cubitus Voir le message
    sa maison n'est pas equipée de VMC
    Il n'y a pas de VMC, mais il y a peut-etre des aérateurs (sur les fenêtres par exemple)

  20. #527
    cubitus

    Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par herakles Voir le message

    tu pourrais rajouter des panneaux rigides de rockwool (60 mm) sur ces panneaux d'isorel ?
    Ca peut etre envisageable, mais c'est assez bas de plafond dans le sous sol. Mais je pense qu'on peut ajouter ca entre les tubes isolés du chauffage. Ceci dit, j'entend d'ici ma mere : "Tu veux me mettre de la laine de verre dans mon sous sol ? C'est pas bon pour les poumons !" Mais c'est vrai que le sol du 1er etage serait du coup plus chaud et stockerait plus d'energie (surtout que dessous, c'est le garage avec une porte roulante pas du tout isolée.)

    Citation Envoyé par herakles
    leur lambda est très moyen , mais la lame d'air gagnera beaucoup à être remplie par de la vemiculite ou des billes de verre expansé .

    ceci fait, d'un côté ,on gagne des calories et de l'autre on a une inertie suffisante pour la surface donnée des capteurs , avec une meilleure isolation pour retenir le plus possible cette chaleur stockée .
    Je pourrais envisager ca aussi, mais pas dans l'immédiat. Ceci dit, je retiens l'info.



    Citation Envoyé par remyb
    Il n'y a pas de VMC, mais il y a peut-etre des aérateurs (sur les fenêtres par exemple)
    Non, il n'y en a pas, mais les fenetres sont plutot anciennes, donc elles sont plus ou moins étanches. Mon pere avait posé un survitrage il y a une vingtaine d'année sur toutes les fenetres (à l'origine simple vitrage). Le survitrage est bien fait, et il s'etait debrouillé pour rendre les fenetres assez etanches grace à du silicone. Mais ca a bougé quand meme dans le temps.

    En fait, je crois savoir ou tu veux en venir : Des fuites au niveau des ouvertures, et donc problemes de circulation d'air, non ? Et bien ce que je peux te dire, c'est qu'on ne sent pas de courant d'air vers les ouvertures. Et pourtant la maison n'a jamais eu la moindre trace d'humiditée. Donc, je pense qu'il doit y avoir des fuites un peu partout, mais assez petites. C'est pour ca que je veux mettre le capteur (etanche) en surpression par rapport à la maison.



    Concernant le capteur, j'envisageait de faire ce montage (de l'extérieur vers l'intérieur : polycarbonate alvéolé, suivit d'un espace de 27 mm où circule l'air en provenance et à destination de la maison, suivit du crepis du mur peint en noir mat, le tout le plus etanche possible) pour trois raisons :

    1 - tout d'abord, c'est tres simple à fabriquer et pas cher.
    2 - ensuite, j'imagine que le fait que le mur soit la surface de chauffe, il emmagasine de la chaleur et evite au capteur de surchauffer, tout en lissant l'apport de chaleur. Bien sur, le mur va du coup dissiper de la chaleur vers l'extérieur par conduction (en debordant du capteur), mais je m'imagine que vu que la surface est assez compacte, l'effet ne se ferait ressentir que vers les bords
    3 - quand il n'y a pas de soleil, le vitrage devrait retenir une partie de la chaleur qui serait partie sans sa présence, d'ou un petit effet "isolation extérieur" toujours bon à prendre.

    Donc question : Est ce une bonne solution, ou dois-je construire un capteur un peu plus complexe à base de tube allu (comme par exemple gaine allu de VMC peinte en noir, et isolation entre eux et le mur ) ?

  21. #528
    cubitus

    Re : capteurs a air

    A oui, une autre précision, point de vue regulation :

    Il me semble logique que , comme pour les capteurs solaires thermiques classiques, il faut utiliser une regulation différentielle (finalement ce systeme s'apparente par pas mal de coté à un gros chauffe eau solaire qui serait en fait la maison, avec ses pertes, ses appoints, son isolation, son inertie etc, etc...).

    Je pense tout d'abord utiliser une Climel RE010 avec deux sondes bien placée, et si le systeme fonctionne correctement, je pense passer à une regulation plus sophistiquée : une Wagner Sungo S utilisée pour les chauffe eau solaires. L'avantage est de pouvoir gerer finement les différences de températures grace notament à la gestion des hystérésis de différence de température de démarages, d'arret et de fonctionnement optimal, et donc la gestion de la vitesse variable. De plus, son temps de reaction est largement assez court (quelques secondes) pour palier aux eventuelles rapides variations de temperatures du capteur.

    Qu'en pensez vous ?

  22. Publicité
  23. #529
    herakles

    Re : capteurs a air

    @ Cubitus :

    voici une sugestion de capteur .."performant" avec lame d'air immobile derrière le thermoclear = pas de poussière car ce produit est statique et colle vite les poussières en un rien de temps

    bardage alu léger comme ici :http://www.alubel.it/_presentation/A...plafond/23/FR/
    ou tôle galva à ondes en queue d'aronde ; ici: http://www.reppel.fr/page1.html
    http://www.reppel.fr/page4.html

    le fond isolant : firerock alu http://guide-solutions.rockwool.fr/m...erock_2009.pdf

    thermoclear en 6 ou 8 mm = inutile de prendre du 16mm , car la durée de vie du thermoclear est faible , surtout exposé en tant que capteur solaire ( j'en ai fait l'expérience = 6 ans ...!! )

    firerock 30mm car grande durée de vie , film alu et colle résistant à la chaleur , les premiers isolants que j'avais utilisés en80 = cramés au bout de 6 ans , on s'en est aperçus en remplaçant les thermoclears rétamés et jaunis ..

    Pour la commande du ventilo , j'avais fait appel à deux thermostats type "clim" à bulbe en tout ou rien , réglé sur 30°C , le 2eme sur 40°C , dans diverses réalisations :

    ca donne la régulation suivante= en dessous de 30°C , pas de circulation d'air , juste un léger mouvement de thermocirculation pouvant être stoppé par des clapets légers

    au-dessus de 30°C = enclenchement de la 1ere vitesse (PV)du ventilo

    au-dessus de 40°C = enclenchement de la 2eme vitesse (GV)

    Il existe bien sûr des thermostats à double seuil mais plus chers ..

    pour en revenir au thermoclear=
    -attention à la forte dilatation du polycarbonate = couper les plaques en petites élements de 1.20x0.60 ..les fixer non serrés par des parecloses, etc ..

    -le mieux = plaques de polycarbonate transparent lexan 5mm traité anti-UV , montés avec léger cintrage vers l'extérieur , en éléments de 1m sur 2.50m = la dilatation se fait naturellement par changement de la courbure du cintrage..

    mais durée de vie d'une dizaine d'année ..jaunissement et fragilisation..j'en sais quelque chose

    -le top = verre securit = à très longue durée de vie tant qu'on ne joue pas à la pétanque devant...des glaces de bus pourraient faire l'affaire

    je joins une photo des capteurs réalisés ..
    Images attachées Images attachées

  24. #530
    herakles

    Re : capteurs a air

    -attention à la forte dilatation du polycarbonate = couper les plaques en petites élements de 1.20x0.60 ..les fixer non serrés par des parecloses, etc ..
    ou grandes plaques de thermoclear = 6mm bombées (cintrées ) vers l'extérieur: flèche de 3 à 5 cm sur des plaques de 1.20m de large en 2.50 de haut , avec pareclose haute et basse permettant une dilatation en bas et en haut de près de 10 mm , les parecloses latérales non serrées .

    exemple sur ces capteurs recouverts de polycarbonate transparent = le cintrage n'est pas là pour faire joli joli ..
    http://www.cansolair.com/productspecs.php
    dimensions environ 1.20 m x 2.30 m ..

    nota= absorbeurs de ce capteur= des canettes de bière collés entre eux.. si tu es ami avec un tenancier de bar ..?

    Variantes= tubes alu en 50mm de diam à récupérer chez les agriculteurs , tubes alu spiralés que l'on trouve aussi chez les revendeurs de pièces automobile en rouleaux = 40 , 50 , 60 mm
    ou les conduits alu spiralés chez france-air : (le plus petit=80mm)
    http://www.france-air.com/Portals/0/...PC_2096_87.pdf

    voila voila


  25. #531
    remyb

    Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par cubitus Voir le message
    En fait, je crois savoir ou tu veux en venir : Des fuites au niveau des ouvertures, et donc problemes de circulation d'air, non ?
    Je pensais à insuffler l'air au travers du capteur à air chaud.
    Dans tous les cas de figure (même la nuit !), c'est forcement mieux que d'insuffler de l'air directement de l'extérieur !

    Citation Envoyé par cubitus Voir le message
    Concernant le capteur, j'envisageait de faire ce montage (de l'extérieur vers l'intérieur : polycarbonate alvéolé, suivit d'un espace de 27 mm où circule l'air en provenance et à destination de la maison, suivit du crepis du mur peint en noir mat, le tout le plus etanche possible)
    Pendant la nuit, ton murs va stocker du froid (et un mur, ça peut stocké beaucoup de frigorie). Le matin, il faudra x heures de soleil avant que la température du mur ne dépasse 30°C.
    Solutions possibles :
    - Rendre le capteur plus réactif (=> utiliser un absorbeur moins "lourd" que le murs)
    - Limité les pertes noctures (=> volet devant le vitrage, ou entre le vitrage et le mur. Ou utilisation d'un double vitrage)
    - Travailler à une température plus basse que 30°C (cf remarque du dessus concernant l'air insufflé)

  26. #532
    herakles

    Re : capteurs a air

    - Rendre le capteur plus réactif (=> utiliser un absorbeur moins "lourd" que le murs)
    exactement le cas du capteur suggéré plus haut = en 5 mn de soleil = air chaud .. à volonté , avec 2 vitesses d'insufflation .

    lame d'air immobile= pas d'empoussièrement du polycarbonate qui est un matériau se chargeant d'électricité statique ..

    Limité les pertes noctures (=> volet devant le vitrage, ou entre le vitrage et le mur. Ou utilisation d'un double vitrage)
    le capteur décrit ci-dessus comporte un isolant derrirèe l'absorbeur = cela limite de facto les déperditions nocturnes : pas besoin de volet ni de DV , juste un clapet anti-retour après le ventilo .

    Dans tous les cas de figure (même la nuit !), c'est forcement mieux que d'insuffler de l'air directement de l'extérieur !
    pas tout à fait = l'air neuf extérieur récupère - à faible débit - les calories qui fuient du mur chauffé le jour = on récupère un peu sur les pertes comme pour un mr pariéto-dynamique ..
    Dernière modification par herakles ; 05/03/2009 à 11h21.

  27. #533
    ecolinux

    Re : capteurs a air

    bonjour,

    j'etudie en ce moment la réalisation d'un capteur solair economique.
    J'ai deja realiser un proto de 2m² qui fonctionne pas trop mal amon avis. il a été réalisé dans du contreplaqué de 5 mm assemblé par des rail et montants pour BA13 par des rivets. l'entrée et la sortie d'air haute et basse ont ete effectuées sur le fond à l'aide de tubes pvc de 80mm. il est isolée par de la laine de verre. le fond a été tapisser de papier alu alimentaire. la lame d'air fixe, la lame d'air ventilée, ainsi que l'isolation est de 45mm (epaisseur des rails). l'asbsorbeur est un assemblage de 3 feuilles de papiers alu alimentaire assemblées par de l'adhesif alu le tout tendu sur un cadre de rails et montants. le tout est recouvert d'un plaque de polycarbonate 16mm bridée avec des joints de calfeutrage de porte.

    par temps ensoleillé ( sans ventilatio) le capteur est monté à plus de 70°C ( le thermometre ne me permettait pas de monter plus haut).

    je compte me refaire un autre proto.
    pour le caisson et le caisson interieur je comptait prendre du ba10 que je recrouvre avec de la toile de verre ( genre revetement murale hospitalier) endui de resine polyester pour l'etancheité (caisson exterieur et interieur).je compte utiliser le polycarbonate de 16 mm a cause de son prix atractif: 60€ la plaque de 4m x98cm. je comptais isoler le tout avec de la ouate de cellulose (déphasage interessant).

    Lors de l'essai de mon premier proto j'ai noté un déformation importante du polycarconate. J'aimerais savoir a combien je dois me limiter en taille pour du 16 mm (la question a été traitée mais pour du plus fin).

    est ce que la lame d'air fixe est proportionnelle a la surface du capteur?? en est il dememe pour la lame ventilée??

    si ce capteur fonctione sans ventilateur par lcule thermoconvection est ce qu'il a un calcul pour calibrer les entrees et sorties d'air??

    pour l'bsorbeur j'aimerais ameliorer mon systeme. Rail BA13 + film alu posent ils probleme pour la longevité de l'absorbeur. J'attends avec impatience d'autres suggestions d'absorbeur.

    merci .

  28. #534
    jacjeep

    Re : capteurs a air

    Bonjour Heracles

    Pourrais tu m'en dire plus à propos du concept d'éponges dans " solar energy and thermal proceses " de J DUFFIE - 1973 et surtout quelles en étaient les performances et ou les inconvénients
    MERCI

  29. Publicité
  30. #535
    herakles

    Re : capteurs a air

    Lors de l'essai de mon premier proto j'ai noté un déformation importante du polycarconate. J'aimerais savoir a combien je dois me limiter en taille pour du 16 mm (la question a été traitée mais pour du plus fin).
    En 16 mm il ya triple ou quadruple aproi = la transmission lumineuse est moindre que pour du 6 mm double paroi :

    en 16mm , trop de déformation par rapport à du 6mm qui reste relativement souple

    le 6 mm est cintrable ,ca lui permet de jouer dans ses parecloses en changeant simplement de forme selon la température..

  31. #536
    herakles

    Re : capteurs a air

    " solar energy and thermal proceses " de J DUFFIE - 1973 et surtout quelles en étaient les performances et ou les inconvénients
    je vais ressortir ce damné bouquin mais j'avoue avoir un peu oublié la langue de shakespeare....

    si je me souviens bien= performances bonnes , mais risque d'empoussièrement et main d'oeuvre , mais cette "éponge" a été supplantée par une tôle microperforée fine en 2 ou trois couches plus performante et facile à poser .

  32. #537
    cubitus

    Re : capteurs a air

    Ok. Donc vous me deconseillez d'utiliser un capteur à air a forte inertie (peinture directement sur le mur.) Je vais donc m'inspirer des plans donnés. Par contre, pour la regulation, je pense quand meme que la Sungo S sera plus efficace, surtout avec un capteur plus reactif.

    Merci à vous deux pour pour toutes ces infos.

    @remyB : Je ne veux pas prendre l'air froid à l'extérieur, je veux prendre l'air le plus froid de l'habitation. Ainsi, j'augmente en continue la temperature. Je vais voir s'il est possible de travailler à une température plus basse que 30°, mais je pense que ca dependra de la puissance des ventilateurs dont je dispose.

    @erakles : le coup des canettes, j'en ai collecté au cours de l'année un gros carton (j'avais cette idée l'année derniere). Mais entre temps, j'ai pensé qu'utiliser de la gaine de VMC alu diametre 8 cm avec quelques canettes dedans pour créer des perturbations était plus efficace. J'ai fait un test sur une longueur de 2 m et ca marche tres bien

    Encore merci pour toutes ces infos. Je ne manquerait pas de vous faire part de la suite quand je commencerai à le construire. Pour l'instant, il va falloir que je récupere les matériaux qui vont bien.

    Bonne nuit à tous.

  33. #538
    Joanet

    Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Je pensais à insuffler l'air au travers du capteur à air chaud.
    Dans tous les cas de figure (même la nuit !), c'est forcement mieux que d'insuffler de l'air directement de l'extérieur !
    Attention... c'est pas forcement mieux dans tous les cas. Pour des capteurs conventionels orientés legerement vers le ciel, les pertes par rayonnement peuvent être très importants pendant la nuit. Pour un ciel clair, la température effective de rayonnement peut être de -10ºC tandis que la température de l'air ambiant ne diminue pas de 0. C'est à cause de ce fenomen là que l'eau peut glacer en etant exposée au ciel nocturne même si la température de l'air n'est pas inférieur à zero.

    Dans ce cas là, l'air pourrais arriver a se refroidir en passant par le capteur. En fait, les murs capteurs passives doivent incorporer des calpets passives (par exemple une simple feuille en materiau plastique) qui empeche l'air d'inverser son flux dans le mur pendant la nuit.. le jour quand le soleil chauffe l'air chaud monte naturellement, mais la nuit tandis que l'air se refroidit il a tendence a circuler dans l'autre sens...

    Bonne soirée

  34. #539
    herakles

    Re : capteurs a air

    VMC alu diametre 8 cm avec quelques canettes dedans pour créer des perturbations était plus efficace
    attention , acier des canettes au contact de l'alu = peut-être risque de corrosion au contact de métaux diférents (en tous cas zinc et alu = pas du tout bon ménage ..zinc-cuivre , clous acier /bardage alu ... idem..) ! en présence d'humidité et de chaleur ..

    la peau des conduits alu est plissée = excellent pour créer le turbulences nécessaires

    tu pourrais même "aplatir" ces conduits jusqu'à leur donner une forme ovale avec un gabarit ( de 80mm ,ils passeraient à 6x10 ou 5x12...)

    ca diminuera l'épaisseur des capteurs

    Sinon , les plaques d'acier galva en profil queue d'arronde , c'est aussi jouable , non ?

  35. #540
    ofmika

    Re : capteurs a air

    Bonjour Herakles,

    J'ai regardé ton schéma du post 529. Tu as mis une lame d'air immobile de 50 mm soit 5 cm.

    Or pour les fenêtres, la lame d'air entre 2 vitres doit être inférieure à 2 ou 2,5 cm pour éviter les phénomènes de convection.

    Avec 5 cm d'épaisseur, il y aura donc convection => la lame d'air n'est plus immobile.

    Est ce que tu confirmes l'épaisseur de 5 cm pour la lame d'air ?

    Merci

    Michel

Sur le même thème :

Page 18 sur 71 PremièrePremière 18 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. recheche sur les capteurs numériques et les capteurs communicants
    Par tanguy0703 dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/09/2006, 11h29
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison