Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

calcul de déperdition et puissance de chauffage ????



  1. #1
    2biquettes

    calcul de déperdition et puissance de chauffage ????


    ------

    Bonjour à tous,

    je parcours ce forum depuis plusieurs semaines et cela me permet de me guider dans mon projet de maison.

    Pour le moment je souhaite étudier la configuration suivante :

    - maison de plein pied en brique bvg thermo de 20cm et à joint mince
    - isolation intérieur laine de verre isover GR32 en 10cm
    - isolation des combles perdus avec 30cm de cellulose
    - fondation sur terre plein avec isolation sous dalle flottante et isolation périphérique.
    - huisserie de qualité peu émissive en bois ou mixte bois/alu, et contre-vent en bois.
    - aucune ouverture au nord
    - grande baie plein sud (3,5m de large mini)
    - VMC hygroréglable

    Ma question est de savoir si dans une telle configuration des radiateurs électriques chaleur douce de 750W seraient suffisant pour des chambres de 12m²?

    J'ai regardé les feuilles de calculs de déperdition, fait des recherches sur internet mais je m'y perd complètement

    il y a 2 chambres de 12m² avec des fenêtres plein Ouest pour l'une et plein Est pour l'autre. C'est 2 chambres sont sur le pignon nord ...

    J'allais oublier de préciser que c'est pour une maison dans les Deux-Sèvres (entre Niort et Poitiers) et que l'on ne chauffe pas beaucoup (max 18° dans les chambres en journée et 16° la nuit mini)

    Alors pour l'instant mes recherches ont aboutit sur du "qui peu le plus peu le moins" ; "recette à la louche" .... mais cela ne me satisfait pas ...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    fondation sur terre plein avec isolation sous dalle flottante et isolation périphérique.
    - quelque part il y a un isolant de trop...si l'isolant est INTERIEUR , avec isolant sous la dalle flottante = pourquoi isoler la périphérie ( à moins que vous vouliez dire la périphérie de la dalle flottante et non les fondations ?? )

    je trouve que votre maison manque un peu d'inertie en égard à l'orientation des baies vitrées (grande baie plein sud )

    il faudra que votre dalle flottante soit sacrément épaisse (mini 30cm)..dans cette pièce où se trouve la grande baie vitrée
    ou isoler sous le hérisson (20 à 40 cm hérisson + dalle de 20 ) pour éviter les suchauffes estivales et profiter des apports solaires hivernaux ..

    Dommage par ailleurs que vous n'isoliez pas par l'extérieur , car le choix des radiateurs "chaleur douce" se marie bien avec une habitation possédant une forte inertie et est une bonne option pour bien gérer les apports solaires , gratuits et en appoint d'un poele bois...

    jetez donc un oeil la-dessus ..

    http://www.architecturenaturelle.com/projets-101-2.html

    quant aux puissances maximales de déperditions , indiquez donc les surfaces du toit , des murs , des vitrages , du sol , le volume habitable .

    et de multiplier chaque surface par leur U respectif , de faire leur somme totale et de multiplier par les écarts de température de la période la plus froide (janvier ) sans oublier le poste "renouvellement d'air " et " ponts thermiques linéïques" .

    Vu le niveau d'isolation (30cm cellulose au toit et 10cm LDV+brique bgvthermo ) : 750W = largement suffisants pour une pièce de 12m2 .

  4. #3
    2biquettes

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Avant tout : merci beaucoup d'avoir prit le temps de me répondre

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    - quelque part il y a un isolant de trop...si l'isolant est INTERIEUR , avec isolant sous la dalle flottante = pourquoi isoler la périphérie ( à moins que vous vouliez dire la périphérie de la dalle flottante et non les fondations ?? )
    Je mettais fait la même réflexion en voyant cette solution proposée sur une brochure d'Isover ...

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    je trouve que votre maison manque un peu d'inertie en égard à l'orientation des baies vitrées (grande baie plein sud )

    il faudra que votre dalle flottante soit sacrément épaisse (mini 30cm)..dans cette pièce où se trouve la grande baie vitrée
    ou isoler sous le hérisson (20 à 40 cm hérisson + dalle de 20 ) pour éviter les suchauffes estivales et profiter des apports solaires hivernaux ..
    bon ben ca va pas alors
    je pensais que 10cm suffirait
    je vais me replonger dans les discutions du forum pour intégrer cette donnée ...

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Dommage par ailleurs que vous n'isoliez pas par l'extérieur , car le choix des radiateurs "chaleur douce" se marie bien avec une habitation possédant une forte inertie et est une bonne option pour bien gérer les apports solaires , gratuits et en appoint d'un poele bois...
    Dans un premier temps je voulais étudier mon budget pour une maison avec des solutions "conventionnelles" mais avec du bon sens (bonne orientation; bonne isolation ....). Par exemple on a opté pour un plein pied pour limiter au maximum le ponts thermiques étant donné le choix de l'isolation par l'intérieur.


    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    quant aux puissances maximales de déperditions , indiquez donc les surfaces du toit , des murs , des vitrages , du sol , le volume habitable .

    et de multiplier chaque surface par leur U respectif , de faire leur somme totale et de multiplier par les écarts de température de la période la plus froide (janvier ) sans oublier le poste "renouvellement d'air " et " ponts thermiques linéïques" .
    Faut que je mis mette sérieux
    en gros c une maison rectangulaire de 8,5m * 17m (mesure extèrieur) un pignon (8,5m) plein sud ...
    En plus de la baie vitrée plein sud, j'ai prévu environ 16m² de fenêtre (est et ouest ; rien au nord )

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Vu le niveau d'isolation (30cm cellulose au toit et 10cm LDV+brique bgvthermo ) : 750W = largement suffisants pour une pièce de 12m2 .
    ah donc ça vaut le coup alors ! car mine de rien ça fait déjà gagner des sous pour l'abonnement EDF et des radiateurs moins encombrant

    Merci encore ...

  5. #4
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Et puisque vous êtes sur un terre-plein , étudiez donc la possibilité d'isoler seulement en "vertical" sur 1m de profondeur autour des fondations = inutile alors d'isoler SOUS la dalle

    les apports solaires passifs par des vitrages bien orientés au SUD , SE et SO +vos activités de la journée + poéle + apports gratuits internes (PC, cuisine ..) suffiront à tempérer cette dalle

    Mais vous devirez étudier très sérieusement les bienfaits d'une isolation par l'extérieur qui au final ne coûte pas si cher que cela= gein de place , économie sur le gros oeuvre , suppression des ponts thermiques , économies de 20% en plus sur le chaufage et sur la puissance à installer = une grosse inertie "lisse" les températures et vous permet de faire face aussi bien aux vagues de froid et aux canicules ..

    étudiez bien la fiche de la maison du Clos , les photos ..http://www.architecturenaturelle.com/projets-101-2.html

    Et jetez un coup d'oeil sur "stockage intersaisonnier et tunnels à galets " et sur l'étude thermique ci-dessous :http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post1969777

    au final , pour une maison de 100m2 avec isoaltion extérieure et forte inertie + vitrages sud + petite serre avec ventilation , vos besoins de puissance s'élèveront à 4~5 KW maximum

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    2biquettes

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Mais vous devirez étudier très sérieusement les bienfaits d'une isolation par l'extérieur qui au final ne coûte pas si cher que cela= gein de place , économie sur le gros oeuvre , suppression des ponts thermiques , économies de 20% en plus sur le chaufage et sur la puissance à installer = une grosse inertie "lisse" les températures et vous permet de faire face aussi bien aux vagues de froid et aux canicules ..
    On n'y pense et se pose la question. Dans un premier temps j'étudie un projet "conventionnel" afin par la suite d'avoir une base de réflexion pour étudier les possibilités "moins conventionnelle" comme par exemple l'isolation extérieur ou les MOB. En tout cas on ne veut absolument pas d'isolation extérieur genre polystyrène on veut une maison pas un thermos ! (héhéhé je vais me faire des copains ...)

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Et puisque vous êtes sur un terre-plein , étudiez donc la possibilité d'isoler seulement en "vertical" sur 1m de profondeur autour des fondations = inutile alors d'isoler SOUS la dalle
    Ah oui pas bête car cela résoudrait mon "soucis" d'inertie. En plus on est pas très chaud pour du chauffage au sol ...

    Merci pour les pistes de réflexion

  8. #6
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    En tout cas on ne veut absolument pas d'isolation extérieur genre polystyrène on veut une maison
    mais oui , mais oui , très chère...

    ITE ne veut pas dire =PSE collé sur mur !! il y a cent façons d'isoler par l'extérieur et de garder une bonne inertie grâce au mur intérieur !

    -ossature bois en chevrons de 5/15 fixée chevillée sur le mur
    avec remplissage de panneaux respirants =laine de roche , laine de verre, laine de bois , puis crépi sur panneaux de fibre de bois(même technique que les MOB)

    -ossature bois + remplissage avec ouate de cellulose floquée +panneaux de fibre de bois + crépi respirant

    -ossature bois+laine de roche 2 couches + pare-pluie+lame d'air+treillis métal nergalto ou stucanet + crépi classqiue

    -idem , mais bardage bois, clins , vêture de panneaux fibre-ciment ,ardoises , etc à la place du crépi

    -panneaux spéciaux de laine de roche Rockwool 431 (ep=145mm) avec crépi directement passé dessus (assez respirant pour le mur)

    -bardages aciers ou alu avec isolant sur ossature bois ou métal

    -double-mur à la "hollandaise" ou à la toulousaine .

    -bottes de paille montées contre le mur ( voir le blog de emmanuel 30)

    -liège collé à la chaux sur les murs de brique ou de parpaings (cf "la maison du Clos" )

    En plus "élaboré " = cette vidéo montre une maison à ossature bois doublée INTERIEUREMENT de briques à bancher remplies de béton ou de terre pour l'inertie , en somme l'inverse de ce qui est décrit plus haut= on monte l'isolant d'abord puie le mur à l'intérieur http://www.dailymotion.com/related/x...mmente-sur-lha

    Bref tout est possible ..suffit de se renseigner ..

  9. Publicité
  10. #7
    KroM67

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    ...économies de 20% en plus sur le chaufage et sur la puissance à installer = une grosse inertie "lisse" les températures...
    Tiens c'est cette donnée là que je cherchais justement. Je m'incruste...

    20% d'économie supplémentaires par rapport à un bilan thermique simple du gain à attendre d'une isolation classique (intérieure)?

    Mais 20% de quoi exactement.

    Je suis entrain de faire un dossier pour convaincre la copro. Les chiffres sont pour un appartement de 85m² env., murs extérieurs de 40cm en brique pleine.

    D'après la feuille de calcul, avec l'isolation nous passerions pour les besoins en chauffage, (de mémoire, je n'ai pas les chiffres sur moi) de 15000kWh à 4500kWh, ce qui fait une baisse de 70% de la consommation.

    Le fait qu'elle soit extérieure ramène ce chiffre à 4500x0.8=3600kWh, c'est ça? (soit 15000x(1-0.7)x(1-0.2))

    L'autre manière de calculer aurait été
    15000x(1-(0.7+0.2))=15000x0.1=1500kWh
    Dans ce cas on considère 20% d'économie supplémentaire qui viennent s'ajouter au 70% de départ.

    Oui je sais, le père noël tout ça... Ceci dit, vue l'inertie que représente nos murs, je pense qu'on peut s'attendre à un résultat à mi chemin entre les deux .

    Qu'en penses-tu Herakles?

  11. #8
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Le fait qu'elle soit extérieure ramène ce chiffre à 4500x0.8=3600kWh, c'est ça? (soit 15000x(1-0.7)x(1-0.2))
    oui c'est cela = ces 20 % représentent une somme de divers % d'économies attribués :

    -au traitement plus efficace des ponts thermiques (5 à 10%)
    -à l'inertie de la construction = plus les murs sont lourds , plus est grande l'inertie et plus on retarde la mise en chauffe puisqu'on vit encore sur les derniers apports solaires d'automne ; en hiver , les grands pics de froids n'appellent pas de surconsommation du moins dans ls premiers jours , au printemps ,les apports solaires par les vitrages contribuent à couper plus tôt le chauffage ..

    Bien entendu, cela dépend aussi de l'orientation des fenêtres et des pratiques des occupants (fermer les volets , ne pas ouvrir à tout bout de champ les fenêtres au moindre rayon de soleil...)

    -autre avantages = pas de perte de place , protection améliorée des murs des immeubles qui souffriont moins des chocs thermiques .

  12. #9
    2biquettes

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    mais oui , mais oui , très chère...

    ITE ne veut pas dire =PSE collé sur mur !! il y a cent façons d'isoler par l'extérieur et de garder une bonne inertie grâce au mur intérieur !
    J'en suis pleinement conscient ... cependant dés que je me renseigne sur de l'isolation extèrieur le PSE arrive en courant !!

    Question peut être idiote : la BGV thermo elle a une inertie acceptable ??

  13. #10
    remyb

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Citation Envoyé par 2biquettes Voir le message
    J'en suis pleinement conscient ... cependant dés que je me renseigne sur de l'isolation extèrieur le PSE arrive en courant !!
    Quand tu te renseignes sur l'isolation par l'intérieur, je pense que le PSE arrive en courant aussi. Malheureusement !

    L'isolation répartie est souvent un mauvais compromis :
    - isolation moyenne (ou alors il faut des murs super épais, donc super cher...)
    - il reste des ponts thermiques au niveau des planchers (c'est quand même mieux qu'une isolation par l'intérieur !)
    - l'inertie est moyenne (il ne faut compter que la moitié de l'épaisseur du mur, et, de plus, le matériaux est léger)

  14. #11
    2biquettes

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Quand tu te renseignes sur l'isolation par l'intérieur, je pense que le PSE arrive en courant aussi. Malheureusement !
    Non, mais la laine de verre bas de gamme en 7cm : oui ! accompagné d'un "c'est largement suffisant mon petit monsieur" !

  15. #12
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Question peut être idiote : la BGV thermo elle a une inertie acceptable ??
    Hélas non , 5 fois moins qu'avec du béton banché en 15cm d'épaisseur ou un mur de briques pleines en 15 cm :

    si tu te lances dans une ITE bien faite , il faut mieux prendre de la brique ordinaire lourde ..plus c'est lourd , mieux c'est

    ex = bloc à bancher stepoc , 15 cm d'épaisseur ,rempli avec du béton + le feraillage qui va avec = inertie lourde = dans les 300kg/m2 , ou 0.22 Kwh/m2/°C de chaleur massique au m2

    associé à un isolant extérieur de 16cm = R=4.5 avec le mur
    sur une épaisseur totale de 15+16 = 31 cm brut hors enduit

    la brique BGV thermo en 20= 150kg/m2 et 0.04 Kwh/m2/°C avec un R de 1.1 à 1.2 il faut donc lui ajouter 12 cm de PSE ou LDR pour arriver au même R que ci dessus MAIS avec 5 fois moins d'inertie ...

    à toi de voir ...

    200m2 de mur *0.22*3°C = 132 Kwh de stockés si jamais les murs se sont réchauffés de 3°C après 2~4 jours d'ensoleillement = autonomie de 3~5 jours par temps gris sans que le chauffage se rallume, das une maisont rès bien isolée ..

    inertie très forte + baies vitrée OU serre Ou capteurs à air = économies substantielles de chauffage ..

  16. Publicité
  17. #13
    KroM67

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    D'accord, merci Herakles.

    Je suis un convaincu de l'ITE depuis pas mal de temps, mais j'avais du mal à quantifier l'apport réel.

    Va pour 20%, même si ça m'a l'air de dépendre d'une foultitude de variables...

  18. #14
    2biquettes

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Bon ben je vais finir mon étude (thermique et financière) pour le projet brique bgv + gr32 intérieur en incorporant une dalle lourde pour l'inertie.

    Puis je cherche un artisan pour budgétiser 4 mur "lourd" et une ITE ...

    Par contre l'isolation intérieur je la faisait moi même ; l'isolation extérieur c plus compliqué .... sans parlé des câbles électriques

    En tout cas je ne me lancerais pas bêtement dans l'isolation intérieur sans avoir réellement étudier la possibilité de l'ITE ....

  19. #15
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    l'isolation extérieur c plus compliqué .... sans parlé des câbles électriques
    ??? tu veux dire , gaines électriques et saignées dans le mur ? ce n'est pas du tout un problème si les plans prévoient le schéma électrique avant le démarrage de chantier = distribution par la chape et remontées le lond des huisseries ou des cloisons intérieures ou distribution par le haut ( " en pieuvre" )

    N'oublies surtout pas qu'une ITE te fait gagner de la surface ( si le gros-oeuvre reste le même ) ou diminue le gros-oeuvre de 4 à 6% - réduction des longueurs de mur /fondation /chaînages , etc. de 15 à 30cm dans chaque sens ) .si tu gardes la même surface habitable du projet entre murs ..

    fais une simu et tu verras .. tu es gagnant partout

    Daneel , Ludocool , Kisscool ou Romut aussi ont hésité mais se sont lancés ..cherches sur ce forum "lattis mob" pour trouver la notice de pose du nergalto

  20. #16
    2biquettes

    Re : calcul de déperdition et puissance de chauffage ????

    Bon ben merci pour les conseils, je vais me replonger dans les discutions ...

Discussions similaires

  1. Déperdition thermique avec surisolation, choix chauffage
    Par beon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 06/06/2009, 18h31
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 16/02/2009, 09h00
  3. calcul deperdition sol ?
    Par sedgar dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/11/2008, 20h54
  4. Calcul déperdition d'un digesteur
    Par Alas_ToR dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/04/2008, 07h20
  5. calcul puissance chauffage
    Par fritzl dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/08/2007, 20h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...