Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

dimensionnement Masse Thermique (inertie)



  1. #1
    Zarcobx

    dimensionnement Masse Thermique (inertie)


    ------

    Une autre question existentielle que je me pose aprés moultes lectures d'ici et d'ailleurs.
    La dernière en date sur un document du PassivHaus je crois, qui explique et montre les expérimentations claires sur la relation isolation-Inertie.

    Les conclusions sont claires et logiques même. L'inertie sans trés bonne isolation c'est pas terrible.
    Une trés bonne isolation sans inertie, confort d'été compromis.
    Autre point, l'inertie des planchers, toitures et refends intérieurs est bc plus importante selon le doc que l'inertie des parois.

    ok, j'ai tout pigé, je maîtrise, je gère.

    Maintenant question qui tue : on arrive parfaitement à dimensionner les épaisseurs d'isolants nécessaires et les R vises pour des parois.
    Qui de l'inertie ?

    Comment évaluer le minimum vital pour avoir la capacite thermique suffisante ?
    Qui peut le plus peut le moins. Mais si on en met trop à l'intérieur, quels sont les inconvénients potentiels ?
    Est-ce que la répartition de ces masses est vraiment importante.
    Prés d'une source de chaleur, c'est logique pour stocker.

    Mais si j'exagère et je met 10tonnes de béton sur un pilier de soutien de 3m de diamètre (chiffres au pif et stupides hein...) est-ce que ça suffit et est-ce que c'est mieux que 2 masses à 2 endroits espacés de 10m ?
    Mieux vaut des masses compactes ou au contraire plus de surfaces d'échanges (j'imagine que oui...).

    Enfin voilà, je me triture les neurones peut-être pour rien.

    Mais svp pour ma santé mentale, répondez-moi

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    tararika

    Re : dimensionnement Masse Thermique (inertie)

    j'attends les réponses, je me pose les memes questions.

    On m'a parlé de 1 tonne de matériau lourd pour 10 m2 ???

  4. #3
    Zarcobx

    Re : dimensionnement Masse Thermique (inertie)

    Je ne suis pas le seul torturé alors !! youpi !!!

    Vivement que j'en sois à choisir les couleurs de peinture ou les poignées des portes

  5. #4
    Pims149

    Re : dimensionnement Masse Thermique (inertie)

    Moi dans mon projet sans aucun calcul je pense partir sur:

    -Surface habitable de 160m2 environ
    -dalle au sol en béton de 20cm d'épaisseur soit 100x0.2=20m3
    -mur de refend de 20cm au centre de la maison de 12.5m (large) x 6.5m (haut) - deux ouvertures de 6x2.5 et 3x2.5 soit: 12.15m3

    Total donc de 32.15m3 en prenant 2000kg/m3 pour mon béton ca me donne: 64 300kg soit 64 Tonnes environ.

    En suivant ta "règle" tararika je serais bien au dessus

    à suivre...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Cedric-74

    Re : dimensionnement Masse Thermique (inertie)

    Citation Envoyé par tararika Voir le message
    j'attends les réponses, je me pose les memes questions.

    On m'a parlé de 1 tonne de matériau lourd pour 10 m2 ???
    Ben moi j'ai :

    chape béton 6cm + carrelage : 9 tonnes
    fermacell : 5 a 6 tonnes
    bois : plus d'une tonne
    Soit au moins 15 tonnes pour 120m²,

    avec une grosse isolation en laine de bois 50kg/m3 R=6 plancher et murs, 8 charpente, vitrages Uw=0.8, plein sud bien protégé par avancé de toit, et un peu Ouest protégés par Brises soleil.

    Résultat : c'est pas beaucoup, a refaire j'essaierai de mettre le double. Pour éviter la surchauffe, il faut vraiment bien gérer les protections (brises soleil dans mon cas) et la ventilation nocturne, sinon ca monte facilement a 28-30°C quand la température extérieure montait à 34-35°C maxi (je suis en Haute Savoie, a 400m d'altitude).

  8. #6
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : dimensionnement Masse Thermique (inertie)

    Faites la réflexion suivante= faut-il avoir de l'inertie seulement dans les murs , dalles , refends ?

    Ou faut-il concilier l'inertie considérable du sol comme complément à un minimum d'inertie dans le bâti de l'habitat , si ce dernier est isolé par l'extérieur et si cet habitat est occupé en permanence ? (mis à part les vacances d'hiver et d'été ..)

    Pour une maison de 125m2, on a grosso modo 300m2 de parois verticales(refends et murs) ,
    supposons qu'elles soient en briques creuses de 20, avec une bonne ITE :

    300 * 0.20 = 60M3 de matériaux inertiels intérieurs (double fonction = structure porteuse et masse inertielle )

    Mais chaque M3 de brique creuse genre Optibric n'a qu'une assez faible capacité thermique = 202 Wh par M3 et par degré

    (1 m3 de blocs à bancher remplis de béton = 653 Wh/m3°C )

    pas terrible comme masse inertielle , juste suffisante pour tenir la chaleur ou la fraîcheur sur 3 ~5 jours lors des pics de froid ou des canicules

    Par contre , le sol , sur 1 m de profondeur et sous la maison constitue une masse thermique potentielle de 125 * 1 = 125 m3 ; or la masse thermique d'un M3 de sol argilo-marneux parfaitement compacté est de l'ordre de 750 Wh/m3°C et la masse totale est de 200 à 220 Tonnes...

    Sur 2m = 250 M3 ... etc..

    Au choix : capacité thermique de 60m3 de briques ou de hourdis léger , chapes minces à 200Wh/m3/°C
    OU 125 m3 de sol (argilo-marneux + tout-vvenant parfaitement compacté +isolation périmétrique sérieuse enterrée autour) à 700Wh/m3/°C

    ou associer les 2 masses , l'une pour l'inertie "journalière" et l'autre pour l'inertie "séquentielle ( 2 semaines à 2 mois..)

    dans le premier cas : 200*60 = 12000 Wh/°C (12 Kwh/°C)

    dans le deuxième cas = 700 * 125 = 87 500 Wh (87.5 Kwh/°C)

    On peut toujours associer les 2 , charger en chaleur ce sous-sol avant l'hiver par circulation d'air chaud ou d'eau chaude, etc... , utilsier des tuyaux de grés , des tunnels de galets ou des réseaux de PEHD enterrés à 1 ou 2 m selon le déphasage que l'on veut obtenir

    Et cela s'appelle la super-inertie séquentielle ou intersaisonnière , qu'il faut savoir "piloter "

    Voir "la Maison du Clos" (architecte I.Negre et R Bobeda ) par exemple
    http://raphael.bobeda.free.fr/archit...principal.html

    , les maisons FTN , BRG , voir sur ce forum ..(ces dernières construites à Toulouse) qui mettent en jeu de tells masses inertielles en associant murs , dalles et sous-sol.

  9. Publicité
  10. #7
    pulligny

    Re : dimensionnement Masse Thermique (inertie)

    Citation Envoyé par herakles
    dans le premier cas : 200*60 = 12000 Wh/°C (12 Kwh/°C)
    dans le deuxième cas = 700 * 125 = 87 500 Wh (87.5 Kwh/°C)
    Tu fais quand même abstraction des déperditions qui sont loin d'être nulles
    A+

  11. #8
    KroM67

    Re : dimensionnement Masse Thermique (inertie)

    Il faut isoler le terre-plein bien entendu. Dans ce cas le R tend vers l'infini...

  12. #9
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : dimensionnement Masse Thermique (inertie)

    (argilo-marneux + tout-vvenant parfaitement compacté +isolation périmétrique sérieuse enterrée autour)
    c'est bien ce que je souligne ici !

    les apports solaires par les vitrages (de Sud-Est à Sud-Ouest) en hiver continuent de "réchauffer" le dessus de ce sol ,

    et on a la possibilité (en mi-saison surtout) en plus de stocker une partie des excédents de chaleur venant d'une serre , de capteurs à air , à eau ... dans les entrailles de ce stockage .

    Les retours d'expérience montrent qu'on peut récupérer entre 40 et 45% de l'enérgie stockée en ETE ( n'oublions pas que l'on monte faiblement en température à 1 m de profondeur , entre 10 et 12°C de plus que la température naturelle du sol )

    - par déphasage progressif d'une partie de l'onde thermique vers la dalle ( cette dernière n'est pas isolée )

    - et par préchauffage de l'air neuf dans les périodes sans soleil à travers ce stockage , même en février-mars , la température - à 1m~2m retombant alors à 17~15°C au printemps .

  13. #10
    tararika

    Re : dimensionnement Masse Thermique (inertie)

    Dans mon cas, je dois construire à 1m du sol (zone inodable) je ne peux utiliser l'inertie du sol .

    je pense construire en monomur de 30 + ITE

    deur murs de refend pour le rampant (je me pose la question du matériel à utiliser pour avoir le plus d'inertie possible?)

Discussions similaires

  1. Inertie thermique
    Par Matho 44 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 29
    Dernier message: 02/04/2009, 07h31
  2. Inertie thermique VS conductivité thermique
    Par yvonic dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 30
    Dernier message: 15/09/2008, 14h12
  3. Inertie thermique VS conductivité thermique
    Par yvonic dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 29/10/2007, 18h19
  4. Inertie thermique des océans
    Par LicenceXP dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/03/2006, 20h21
  5. inertie thermique / changement d'état
    Par mayonaise dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/01/2006, 23h48
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...