Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36

Retour d'expérience de sarking



  1. #1
    pleinlesyeux

    Retour d'expérience de sarking


    ------

    Bonjour,

    J'ai commencé en autoconstruction un sarking sur le moulin que nous avons acheté ce printemps.
    Pour voir un historique : http://forums.futura-sciences.com/ha...sse-conso.html

    Je me heurte a quelque problème/questions.

    De l'intérieur vers l'extérieur :

    chevrons 60x110 douglas hors aubier
    volige 20mm douglas hors aubier
    frein vapeur proclima intesana
    3 couches 80mm laine de bois homatherm hdpq11 protect
    ecran de sous toiture solitex ud facade nord, doerken energy facade sud.
    contre chevrons 55x60mm douglas hors aubier
    Vis double pas 440mm wurth assy isotop.
    lattes
    tuile mecanique.

    Questions :

    1 - J'ai vissé la volige sur les chevrons de l'extérieur avec des vis autoforeuse (rocket). Un constructeur de mob me dit qu'il fallait les visser, car la dilatation du bois le ferait se fendre avec le temps, alors que pas avec des clous...

    Qui a un avis, parce qu'il me reste 2/3 de la toiture à faire.

    2 - Impossible de trouver des schémas pour la pose de fenetre de toit en sarking. Je vais mettre des fakro triple vitrage thermo facade surd, a projection et a rotation. Même le fabriquant ne me donne rien (pas tres performant sur le servoce chez Fakro par ailleurs).
    Donc comment on fait ?

    3 - Quel closoir ventilé choisir ?

    4 - Au dessus et au dessous des fentres de toit et des cheminées, la lame d'air ne peut pas être continue. Dois-je mettre des chatières en partie haute et basse. Si oui, combien ?

    Merci de toutes les réponses que vous pourrez m'apporter.

    -----
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  2. Publicité
  3. #2
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    Bonjour,

    J'update cette page parcequ'on est en decembre et que j'ai finit la premiere partie de ma toiture.

    Hapés par les problèmes de construction, le travail en hauteur etc...., je n'ai malheureusement pu faire que très peu de photos, je les uploaderai quand je serai de retour dans la maison.

    Le procédé a été long et assez difficile en autoconstruction, d'autant qu'il a fallu changer les pannes faitières, ce qui n'était pas partout prévu au départ.

    Il s'agit d'une toiture en 2 pans à 42°, 8,5m au faitage et d'environ 200m². Ca pente pas mal et il faut presque tout le temps une echelle de toit et une echelle. L'echaffaudage m'a servi, mais moins que je pensais.

    Je n'ai rien de spécial à dire sur le démontage de la toiture, si ce n'est que la meilleure technique que j'ai trouvé pour enlever les tuiles à 2, c'est de faire un trou dans la toiture et de lancer les tuiles une à une à un partenaire, puis de descendre les tuile par paquet. Par les echelle ou la poulie, bien c'est beaucoup plus long.

    J'avais un ecran de sous toiture bitumeux sur le pan sud-est entre les liteaux et les chevrons existant. Entre chevrons, quelques cm de laine de verre qui c'était tassé et avait glissé Pas de trace de condensation cependant.

    Donc j'ai tout enlevé sauf les pannes intermédiaire en vieux chêne, tordues mais belle.

    FAITIERE :

    Pour minimiser la fleche, les pannes (douglas sans aubier toujours) sont surdimentionnèes. L'accès au moulin étant difficile (route en terre, pont en pierre...), je n'ai pas pu faire venir de grue ou d'autre moyen de levage.
    Donc elles sont composées de 2 sections de 100x300, boulonnées tous les 80cm environ par de la tige filletée pour obtenir 200x300mm. Je les ai chanfrennée à 42° sur environ 4cm pour éviter le cisaillement/poinçonement avec une scie plongeante festool et le rail de guidage.
    Cet outil est trés cher. Je ne regrette pas d'avoir fait cet investissement.(autour des 6-700€ je crois)
    La faitière a été calée avec des pierres et de la chaux nhl 3.5.


    SABLIERES :

    Il n'y en avait pas. Vu la friabilité du mur (pierre, tout venant, chaux et terre) sur ça tete, j'ai décidé d'en mettre.
    120x150mm de douglas, mis à niveau en les calant avec des cales. Une fois les chevrons fixés, il a fallu rempanner avec de la chaux. J'ai pris de la nhl 5. J'ai trouvé l'utilisation de la betonière, le montage des sceaux, la mise en place des coffrages etc... tres long et pénible.
    La maçonnerie, c'est pas mon truc. Je suis néanmoins trés content du résultat.

    CHEVRONS :


    48cm d'entraxe sauf pour les fenetres de toit ou j'ai 52. Je les ais fixé 110x60mm rabotées 4 faces. Si j'avais du, j'aurai pris plus large. On verra plus tard pourquoi.
    Je les ai fixé avec des vis toiture rocket autoforeuse de 200mm ou 280mm en fonction des cales qu'il à fallu réaliser pour compsenser le fait que les pannes ne soit pas du tout droite.
    J'ai réalisé les cales avec des chutes de chevrons, en les decoupant avec une scie radiale metabo kgs 250 suite à la lecture de ce post http://www.systemed.fr/forum/forum_p...tid=33252&pn=1
    C'est également un outil indispensable et trés sur. Idéalement, il aurait fallu encore plus de débattement, mais ça va. Les cales, je les ais taillés en biseau pour qu'elles épousent un max le bois. (Et puis c'est plus joli...)
    Au sujet des vis, je conseille à tous d'utiliser des tete étoile ou torx et non pas des cruci (philips). mes 280 sont rentrées comme dans du beurre dans du vieux chéne bien dur. ar contre, les 100mm cruci que j'avais, la tete sort et c'est la galère à visser, et encore pire à
    dévisser. Anecdote, j'ai acheté une boite de 100 d'une autre marque qui faisait une empreinte compatible philps et un embout carré soit disant plus résistant. C'est de la m...... Peut etre que j'enfonce une porte ouverte, mais bon.
    IMPORTANT : Sur la TETE des chevrons, j'ai fait des goussets. C'est une plaque de contreplaqué, d'osb ou de fer qui permet de retenir les chevrons. Ca empeche le glissement, et vu le poids des tuiles déportée+l'isolant, ça m'a parru une trés bonne idée (pas la mienne)
    C'est de plus beaucoup plus facilé d'ajuster les chevrons quand ils ne glissent pas.
    Une vis par panne, bien sur. A oui, pour être sur d'étre en contact avant le vissage, j'abais acheter de grands serres joint et des sangles pour solidariser la panne et le chevron. C'est a mon sens indispensable.

    Platelage :
    J'ai galéré pour trouver un platelage supèrieur à 19mm d'épais en bois (supèrieur à 19mm because dtu). Mon distributeur Socobois a fait scier des planches de douglas en 22mm, puis raboté mi bois chaque largeur. Je les ais peint en blanc avec une peinture à base d'huile de lin.
    On a rabotté mi-bois pour parer au probleme probable du retrait. Je les aies vissés à raison de 4 vis 55mm par planche (250cmx22cm). On m'a dit plus tard qu'il ne fallait surtout pas visser des planches parceque ça allait les faire craquer.... On verra. Mes vis n'ont pas de pas de vis jusqu'en haut, donc je vois pas trop
    la diffèrence avec des clous; sauf que des vis c'est plus agréable à mettre, ça s'enléve sans probleme (presque tout le temps...)etc...

    FREIN VAPEUR :
    Proclima intesana connect. Relativement abordable. Face verte vers le haut, j'ai posé les lais en vertical pour plus de facilité, la bande adhésive intégrée, c'est le top. Je pense que c'est un bon produit
    A l"égout, il faut le découper pour passer entre les chevrons et coller le tout avec de la bande adhésive proclima tescon. Alors le tescon, c'est trés bien; mais faut quand même être une "divine cousette" pour faire un truc propre pour passer les chevrons.
    N'étant pas la femme d'Hector, mes passages de chevrons ne resseble à rien. J'ai trois, quatre épasseur de tescon. C'est crado, mais ça ne se verra pas et je suis étanche à l'air. Alors...

    Au niveau de la maçonnerie, Proclima préconise l'orcon f, une espèce de pate verte en pistolet. Bon ben ça dois être nickel sur un mur tout beau en parpaing, mais sur mes enduits chaux qui granulent, ben ça décolle tout de suite.
    J'ai appris plus tard que l'orcon n'est pas une colle, c'est une pate genre chewing gum liquide qui s'inflitre partout, et une sois SECHE, qui peut etre étirer sans faire de trou.
    Ce que j'ai fait, c'est que j'ai mis l'orcon, à 20 cm à l'interieur du bout du pare vapeur, puis collé le bout du pare vapeur avec du Tescon. Le tescon tiens le PV, et laisse le temps à l'orcon de sécher. K
    Je pense être bien étanche à l'air, et c'était une des raisons qui m'a fait passé au sarking
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  4. #3
    Yuzz

    Re : question sur sarking en cours

    Super !
    Des photos ! Des photos !
    Pour déplacer une montagne il faut commencer par la 1ere pierre.

  5. #4
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    SUITE

    INSTALLATION DE L'ISOLANT.
    J'ai prévu un débord de toiture de 50cm, qui en fera 25 aprés une isolation extérieure. Donc à 20cm environ, j'ai vissé sur les chevrons un contre chevron à 90degré, puis des plaques d'osb de 24cm de haut (hauteur de mon isolation) pour retenir les plaques de laine de bois.
    Ca tiens bien, mais si votre toiture fait 5 ou 60°, il faudra trouver autre chose.
    Aprés hop, les panneaux Homatherm hdpQ11 protect (140kg/m3)en 3 couches croisées. Pour les découpes, j'ai commencé par utiliser une vieille scie égoïne, puis une neuve. Bon be, c'était pas gagné, alors j'ai pris la scie circulaire : Nickel. J'ai gardé les "copeaux", ca me fait du vrac.
    C'est par contre pénible de faire les découpes au niveau du faitage, et j'ai dû bourrer avec des chutes limiter les trous. Sinon, l'equerrage des panneaux n'est pas trop mal. Le produit au final est trés bien, mais j'ai eu des problèmes avec Homatherm au sujet du rail de guidage, et ils ont été trés nul. Mon distributeur aussi.

    ECRAN DE SOUS TOITURE
    Pan sud est : doerken energy (barrière solaire) Pan nord ouest : proclima solitex ud.
    Ils faut mettre les lais à l'horizontal pour que l'eau ne s'infiltre pas. C'est beaucoup plus pénible à mettre. Donc j'assemblais au sol la totalité d'un pan, et je montais sur le toit et dépliait l'écran.
    Mon conseil : Il faut être au moins trois, un sur la faitiere, et un de chaque coté de l'égout. L'échelle de toiture est inutilisable en l'état, et il faut faire un peu de varape.
    2 : C'est flippant d'avoir pour trés cher d'isolant sous une bache quand il pleut, mais il ne faut poser l'ecran de sous toiture quand il y a du vent.
    Au premier coup, j'ai posé le doerken, une petite brise et hop, le collant du Doerken s'est décollé et c'était pas beau à voir. Dans l'ensemble sur la pose, je ne suis pas sur d'avoir fait le bon choix avec ce produit. Le solitex était plus agréable, et collait mieux.

    Les contre chevrons:
    50x60mm, il faut bien mesurer pour bien surplomber le chevron. J'ai également mis des goussets en fer cette fois. Vu que les chevrons dépassent à l'égout, ça ne se passe pas trop mal.

    La fixation des contre chevrons
    C'est là qu'est à mon sens le gros probleme de mise en oeuvre.
    J'ai utilisé des vis double pas wurth assy isotop de 440mm. Homatherm fournit un rail de guidage pour que les vis tombent pile poil à 90°.
    Bon ben je vous le dit tout de suite, c'est comme essayer d'attraper un electron avec un filet à papillon.
    Le rail est ridiculement petit, et le moindre défaut dans le contre chevron, ou le foret pour faire le pré'trou s'engage mal et c'est mort vous êtres à coté.
    Il a fallu attacher une barre de 50cm au rail à 90° pour pouvoir s'appuyer sur 2 contrechevrons et pas 1.
    C'est la grosse erreur de mon étude, arriver un attraper un chevron de 60 en étant à 300mm plus haut, et bien c'est pas évident.
    Je conseille donc de prendre des chevrons d'au moins 80mm de large. J'ai posé cet été environ 300 vis. Je pense qu'un bon quart d'entre elles ont finit hors du chevron. Il faut alors dévisser, remonter de ( cm sur le contrechevrons, et recommencer. Ca veut aussi dire que j'ai autant de trous
    non voulus dans mon pare vapeur... J'espère que cela ne prétera pas trop à déperditions.
    Une autre chose. Avec de l'isolant rigide, je regrette un peu de ne pas avoir mis de la simple pas, parcequ'elle aurait mieux plaqué le contrechevron aux chevrons. J'ai pris wurth parceque le prix des Dabau chez Homatherm est tout simplement PROHBITIF.
    Il faut trouver l'equivalent en simple pas.

    Liteaunage

    Tout le monde m'a dit : trace au cordeau. J'ai tracé au cordeau (10m) tous les emplacement des liteaux. J'avais jusqu'à 15mm de diffèrence entre les marques !!!
    Alors soit je suis le nul du cordeau, soit mes contrechevrons ne sont pas plan, soit les lois de la gravité ne s'appliquent pas chez moi, mais j'ai jeté le cordeau.
    J'ai mesuré la distance faitiere egout, et j'ai coupé des piges à l'entraxe désiré. Nickel.

    Tuilage.
    C'est long. C'est lourd. C'est pénible. Mais rien à dire de plus.

    Fenetre de toit.
    J'ai posé 6 des 9 fakro triple vitrage prévus. Bon je pense que c'est de la bonne came, mais 6 semaines de retard par rapport à la date de livraison prévue... pas terrible.
    Poser le chassis est simple. Ensuite vous bourrez d'isolant entre la trémie et le chassis (laine de bois homatherm holzflx std). OK. A noter, j'avais prévu de l'actis fx55 pour isoler ette partie, mais la faible compressivité de l'actis ne se prête pas du tout
    à cette utilisation. C'est etonnant d'ailleurs, la diffèrence d'aspect et de propriété homatherm/actis. L'holzflex ressemble plus à une mousse de bois avec des particules fines, l'actis on dirait es petit copeaux de bois. Ca ne veut pas dire
    ppour autant que je préférerai l'homatherm pour mes murs, mais pour boucher, mieux vaut l'homatherm.
    Ce que j'ai fait ensuite, c'est que j'ai isolé par le dessus des tremis au niveau des contre chevrons. Sur les coté aussi. J'ai agraphé la laine de mouton fourni avec le kit etanchéité de fakro sur l'extérieur du chassis. La difficulté est de pouvoir mettre les profilé dessus.
    Il faut bien tailler l'isolant, ça force un peu, mais aprés tous les efforts pour etre bien isolé, laisser là un pont thermique...
    Tout cela est TRES LONG a faire. Je pensais en avoir pour 3 jours, ça m'a pris presque 3 semaines...
    Ensuite, à l'interieur, j'ai pris les colerette Pare vapeur collée à la bande adhésive sur l'intesana, et avec une pate au chassis intérieur. Ca marche bien et ce n'est pas trop difficile. A noter par contre, l'adhésif de fakro ne colle pas bien sur l'intesana,
    mais trés bien sur leur propre colerette (ca dois etre une sorte de pvc ... beurk). Donc il faut mettre un coup de tescon en plus. C'est nickel.

    Je ne sais pas encore comment je vais habiller cette partie, parceque je ne veux pas trouer le PV. Je verrai plus tard.

    CLOSOIR VENTILE
    Un petit mot enfin sur le closoir. J'ai courru par monts et par vaux pour en trouver un rigide. J'avais lu qu'il vallait mieux qu'en rouleau. J'en ait trouvé à Reims à l'Asturienne. J'ai cru que certain brico depot en faisait, mais je n'ai rien trouvé.
    C'est vraiment pas pensé, ces truc la. C'est juste un profilé zinc et debrouille toi pour le fixer. J'ai du couper des bois en biseau sur toute leur longueur. C'est de la bonne bricole, mais ça pourrait être plus simple.
    Je sais que lahera fait des produits peut être plus aboutit, mais au milieu du mois d'aout... pas de livraison, pas d'info...

    EN RESUME

    Je suis heureux du resultat. Il va falloir du courage pour remettre ça l'année prochaine. Je pense avoir fait peu de mauvais choix.
    Le plus important à rappeler est la difficulté de visser ces longues vis double pas dans les chevrons en dessous.

    J'ai été prolixe, mais il reste des choses à dire.
    Je posterai les rares photos que j'ai.

    Si vous avez des questions...
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    Et les photos :

    01 : L'existant aprés le retirage des tuiles et des liteaux. Je suppose que cet ecran de sous toiture présent uniquement face sud pouvais provoquer pas mal de condensation en sous face si la maison avait été étanche à l'air. Ce qui n'était pas du tout le cas

    02 : La nouvelle faitiere en cours de boulonnage. On devine aussi la mise en place de la sablière

    03 : idem en plus large

    04 : Vue de l'interieur et de l'autre côté. On vois bien la tete de mur ainsi que les calages approximatifs existants sur les anciens chevrons. Certains m'ont assurés que c'était ce qui se fait...

    05 : Les nouveaux chevrons avec au milieu un d'entre eux qui a sa nouvelle cale. Vous remarquez également que la sablière est juste calée avant de fixer toute l'ossature. Elle sera ensuite rempanée par des coffrage chaux

    La suite plus tard... Je dois aller coucher ma fille.
    Images attachées Images attachées
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  8. #6
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    06 : La tete de mur. Pas évident de caler les sablières la dessus.

    07 : Les chevrons facade sud mis en place. La tete de pignon sera coffrée et rempanée à la chaux. Il a fallu crapahuter la haut avec des seaux. C'est loud, la chaux nhl...

    08 : La mise en place du platelage. On peux voir les trémis pour les 4 fakro. J'ai laissé 3cm de plus que la taille du chassis. Ca va. Par contre, tant que j'y pense, je ne sais pas comment c'est chez Velux, mais chez fakro (pour mes tuiles et les triples vitrageThermo), la position VERTICALE de la fenetre dois être entre 8 et 10cm du haut de la tuile du bas. Je ne le savais pas, et ça m'a bien fait par la suite.

    09 : Zoomé, on aperçois mes fameuses cales en biseau. Je suis trés content du résultat. On vois aussi le coffrage chaux pas encore sec, mais suffisament pour démouler.

    10 : Le frein vapeur hygrovariable spécial sarking. On voit le débord de toiture prévu et le transpercement par les chevrons. Sur la maçonnerie, le Tescon en bleu.
    Images attachées Images attachées
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  9. Publicité
  10. #7
    chataxe

    Re : question sur sarking en cours

    Bonjour,
    Je vais commencer par ce qui fâche, cela est certes un peut contraignant et pas dans les mœurs dans des anciens artisans, mais les garde-corps sont obligatoire sur les échafaudages, voir même un filet pour éviter qu’une chute du toit ne finisse au sol, à moins que vous soyez tous équipé de harnais, mais j’en doute
    Cela fait sans doute perdre un peut de temps, mais ce n’est rien comparé à une chute.
    Attention aussi aux planches qui dépassent en bout elles peuvent basculer si on marche au bout.
    Et enfin, on ne voie pas trop le pied de l’échafaudage, mais je n’ais pas l’impression que tu ais des jambes de force pour éviter le basculement de l’ensemble de l’échafaudage, à moins qu’en haut, il ne soit fixer au mur ?

    Maintenant les compliments.
    C’est vraiment un superbe travail et très bien fini, surement bien plus qu’avec une entreprise de couverture traditionelle.
    Et merci beaucoup de toutes tes explications détaillées qui notamment soulignent les points délicats de la pose.
    J’attends avec impatience la suite des photos.

    Une question, avec le recul et comme tu as remplacé tout les chevrons, est-ce qu’une isolation en caisson (poutre en I à la place des chevrons et remplissage de laine ou vrac) n’aurait pas été plus facile et peut-être moins couteux (surtout en isolant) que le sarcking ?
    A+

  11. #8
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    Salut Chataxe,

    En ce qui concerne les échaffaudages, on me les a preté pour toute la durée des travaux et il n'y a pas de garde corps. J'ai fait sans. Ils sont attaché en haut par des sangle a cliquet sur les tirant des mur. J'ai ressortit mon baudrier d'escalade et me suis attaché au début. Ensuite, je ne l'ai pas fait systématiquement en fonction de la difficulté et de la dangerosité de la tâche. C'est pas très bien, mais c'est pas trop mal.

    J'avais étudié la solution poutre en I. mais j'imaginais mal leur intégration au bâti ancien. Je pensais également qu'il fallait obligatoirement insuffler de la ouate de cellulose. Il faut faire des caissons et je ne vois pas trop comment. Et puis les petits ponts thermique ne me faisait pas plaisir.
    Maintenant, vu les problèmes avec les vis double filetage, c'est une solution que j'aurai réenvisagé.
    Cela dit, pour mettre le frein vapeur, ne se retrouve t'on pas avec une pose par l'intérieur ? Et ça je voulais éviter.

    Je ne sais pas si je peux mettre le prix au m2 de mon isolant pour pouvoir évaluer la différence. SI je peux, on pourra comparer.

    Par contre, avec une poutre en I et de la ouate ou de la laine de bois souple, j'aurai mis 30cm... Mais vu que l'efficacité des derniers cm a tendance a beaucoup baisser.

    La suite ce soir !

    Merci
    Dernière modification par pleinlesyeux ; 05/12/2010 à 10h57. Motif: 0 en aurttografffe
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  12. #9
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    OK. Je me suis absenté un peu. Je coninue les photos.

    11 - Le freinvapeur est donc collé à la maçonnerie avec l'orcon (pâte verte) plus le tescon (bande bleu). J'ai vu ensuite que proclima préconise l'emploi d'une espèce de couche de peinture pour faire en sorte que la chaux ne s'effrite pas. Je ne l'ai pas fait là, mais je pense que j'en prendrai pourla euxième partie l'été prochain.

    12 - détail de la même chose

    13 - La réalisation du coffre pour empécher l'isolant de glisser. Un demi chevron vissé sur les chevrons, et une plaque d'agglo (à refaire, je prendrai plus du contreplaqué) de la hauteur de l'isolant, soit 24cm exactement. Ca tiens pas trop mal le temps de la mise en place. Par la suite, je visserai un liteau sur l'agglo et les contrechevrons pour être certain d'empécher tout glissement. Nota : Sur cette facade, pas de point d'attache en haut des échaffaudages, alors j'ai fixé des chevrons pour empéche que ça bouge trop. Le terrai en pente ne facilite pas la pose de l'échaffaudage...

    14 - Une des trés rare photo prise lors de la mise en place de la laine de bois. Pas de problème particulier. Je me suis toujours demandé si il y avait une face intérieure et une face extérieure.

    15 - L'écran de sous toiture dépassant du pignon pour couvrir ensuite intégralement l'isolation extérieure du mur. Les chevrons blanc qui dépassent sont au niveau de la troisième couche de laine de bois et sont donc coincé/fixés sous les contrechevrons pur éviter la basculement. J'ai eu d'énorme difficulté à faire une rive bien droite (trouver la perpendiculaire sur ce versant très haut, pas évident). elle ne l'est pas.
    Images attachées Images attachées
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  13. #10
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    16 - Le doerken energy est en place facade sud avec quelques contrechevron. Le cauchemar de la fixation des contres chevrons à fait que je n'ai pas pris de photo.

    SI QUELQU'UN A UN AVIS A PROPOS DE MES CINQUANTAINE DE TROUS DE 8mm FAIS A CETTE OCCASION, JE SUIS PRENEUR !!!

    17 - Le close up es traverssée de chevrons. Pas beau. Plein de double ou triple couche. Mais étanche

    18 - Plus large pour comprendre

    19 - ET une fois collée au mur.

    20 - Traitement de la tête de mur par l'extérieur. La laine de bois recouvre le frein vapeur de la photo préédente et est fixée mécaniquement à l'aide de liteau. Pour l'instant ça tient. Ce traitement provisoire de la tête de mur pourrait devenir définitif si je décide d'isoler l'extérieur en vrac.
    Images attachées Images attachées
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  14. #11
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    21 - Voilà ce que cela donne de l'extérieur en plus large. J'ai une petite fenêtre bien mal placée... L'écran de sous toiture sera tenu par la goutière (ou la dalle, si vous êtes Nantais...)

    22 - La costière est mon dispositif pour lié les deux toitures pour passer l'hiver au sec et presque au chaud.
    Les tuile de la toiture basse sont ramenées contre l'isolant.
    Avec un "réhausseur" fait de chevrons et de cales pour faire la bonne hauteur posé sur les anciennes tuiles, j'ai pu mettre des liteux plus long et faire recouvrir de tuile la toiture basse sur environ 1m. (Pas évident à expliquer). Avec des baches plastiques pour assurer une éventuelle entrée d'eau lors de rafale de vent et surtout, les deux réhausser NE SONT FIXES QUE PAR LE HAUT AVEC DES GOUSSETS METAL POUR EVITR LE GLISSEMENT. C'est en place depuis 2 mois et tout va bien. C'est bien sur provisoire.

    23 - Aspect finition intérieur avec l'etanchéité à l'air des fenetres de toit.

    24 - A l'intérieur, gros plan sur ces fameuses cales dont je suis trés content.

    25 - Les pannes sablières enchassées dans le rempannage chaux. Ca à l'air trés solide et rassurant, surtout si on compare avec ma tête de mur qui s'écroulait.
    Images attachées Images attachées
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  15. #12
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    26 - Detail du raccord frein vapeur proclima et des colerettes pare vapeur fakro. C'est moche, mais je dois achever la finition bois blanc, comme le reste.

    27 - Les goussets des chevrons vu de dedans. J'insiste, mais je pense que c'est la meilleure idée de réalisation que l'on m'ai donnée. C'est simple, pas cher, rapide, et trés efficace. Il faut simplement surdimensionner la faitière. Je dors sur mes deux oreilles en terme de résistance neige et vent, etc...

    28 - Pour le plaisir, il a neigé la semaine dernière. Le lendemain, la neige fondait déjà sur la faitière de l'ancienne toiture. Au bout de deux jours, la neige a complétement disparue de l'anceinne toiture.


    La neige est toujours présente aujourd'hui sur la toiture neuve...

    Ainsi s'achève mon Cr sarking. S'il s'avère utile a une personne sur ce forum, alors il n'aura pas été inutile. Je suis heureux de pouvoir apporter un peu à un forum qui m'a enseigné la totalité de ce que je savais sur le bioclimatisme. J'y ai découvert l'isolation extèrieure, la laine de bois et les autres isolants écologiques, le top down et le entrées d'air indépendante, la double flux, le puit canadien ou à galet, l'inertie etc etc etc... même si je passe maintenant pour un fada auprés de pas mal de gens (il met l'isolant dehors ! Il brule sont feu à l'envers ! etc...)

    Je voulais remercier les personnes et amis qui m'ont donné la main sur le chantier, ainsi que toutes les personnes qui ont pris de leur temps pour répondre à mes interrogations sur ce forum.


    donc si vous avez des questions, n'hésitez pas.
    Images attachées Images attachées
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  16. Publicité
  17. #13
    fuit

    Re : question sur sarking en cours

    Merci pour le CR et chapeau bas !

  18. #14
    dolf7

    Re : question sur sarking en cours

    Bonjour
    Merci pour le cr et bravo
    Pour l’échafaudage et le harnais et je suis du même avis que mon amis chataxe (même si pour chez moi je n'avais rien et la chute ne fut pas très loin .. )
    Questions sur ton chantier;
    -la photo 23 montre l'aspect fini de la pièce?
    -tu as le chiffrage pour l'ensemble ?
    -Pourquoi avoir choisi le sarking plus qu'un autre?
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  19. #15
    Mettero

    Re : question sur sarking en cours

    Bonjour

    Tarif du sarking ?

    Merci

  20. #16
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    Je n'ai pas encore eu le temps de faire un compte definitif, mais j'ai eu les 660m² de hdpq11 en 80 pour 11.92€ht soit 42.7€ttc pour les 24cm, soit avec les autres isolants un cheque de 10000€ pour l'isolant.
    Je crois que j'ai eu pour 8000€ de bois (tout en douglas non traité, hors aubier), comprenant les pannes faitières et sablière, les chevrons et surtout le platelage.
    Je suis sur un global d'environ 30000€ à10% prés pour 220m², incluant les nouvelles tuiles sur une face et les 9 fenetre de toit thermo.

    C'est cher, mais c'est une toiture...
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  21. #17
    dolf7

    Re : question sur sarking en cours

    merci pour la réponse sur le tarif mais pour les deux autres ?
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  22. #18
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    Désolé Dolf, je n'avais pas vu ton post.

    La photo monre l'aspect fini de la pièce à deux exception prés :

    - Le mur de refend va être recouvert du même parement bois + peinture blanche. J'utiliserai des petit chevrons pour assurer une lame d'air, et faire passer toute l'électricité du deuxième étage. La plomberie restera apparente, pour plus de facilité d'accés. Une fois peinte dans une couleur un peu marquée, ou poncé pour laisser brut, le cuivre ne me géne pas.
    - Les ouverture de fenetre de toit seront également parée (là ou il y a marqué Fakro). Coincer dans la rainure du fakro en haut, vissé dans la trémie en bas. Je pense qu'il faudra que je bidouille pour la partie haute de chaque fenetre. Chaque jour suffit sa peine.

    J'ai choisi le sarking au départ parcequ'en parcourant tout les forums, j'ai vu que faire une vraie étanchéité à l'air allait être difficile par l'intérieure. La, (1) le frein vapeur est posé, collé, nickel.
    De plus, le fait d'isoler la tête de mes deux pignons et surtout de mes deux murs de refends m'a bien motivé (2).
    Plus de problème non plus pour la jonction de l'isolation avec l'ITE du lur (3)
    Ensuite, il y a plein de petit truc mieux.
    -L'ossature bois va rester entre 18 et 21°C toute l'année, donc une perenité accrue.(4)
    - J'ai gagné 5m² (5)
    - J'aime bien l'aspect fini des chevrons. Plus de truc tout moche caché derriière du placo (6)

    Il ne me reste que les ponts thermique que représente mes trois cheminée... Là, je ne me suis pas penché sur le problème....
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  23. Publicité
  24. #19
    dolf7

    Re : question sur sarking en cours

    Pas grave, moi aussi je zappe des questions ..
    Ok pour tes choix, c'est juste que je trouve que pour un tarif équivalent,moins de travail et avec un rendu différent (neuf,vieux) il y avait aussi ça ...j'ai une photo vieux neuf qui est pas mal faudrait juste la mettre en ligne dès que j'ai 5minutes car je trouve le rendu top et dans ton cas avec tes vieilles poutres cela aurait fait .....le reste ici
    Pour tes conduits,il y a un peu de lecture ici (dsl je fais pas de pub pour mes posts)mais j'ai les mêmes questions que toi
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  25. #20
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    Merci Dolf pour le lien pour les conduits... J'ai encore du boulot et des trucs à lire, moi.

    J'avais étudié les panneaux sandwich, mais je n'ai pas de possibilité d'amener un moyen de levage jusqu'a la maison à cause d'un petit pont de pierre qu'il faut traverser...

    De plus, je ne voulais pas de polystyrène en toiture (pour l'été), ni de laine de roche. J'avais vu qu'il existe des sandwich en laine de bois, mais c'était trop lourd, un peu moins performant techniquement, et pas sur de l'étanchéité à l'air. Et puis trop lourd pour les monter....
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  26. #21
    dolf7

    Re : question sur sarking en cours

    Bonjour
    Pour le polystyrène et la chaleur en été vu la composition de ta maison, il n'y avait pas de probleme ....Pour les perfs le R7 est facile a avoir et l'etanchéité est parfaite entre la jonction des blocs....
    Après pour l'aspect "trop lourd" c'est 70kgs pour 10ml ....dans mon cas nous avons tout fait a la mains (et maintenant c'est fini plus de retouche inté ou de platre etc...)
    Mais bon tu as fait du tres bon boulot sur ton chantier et encore bravo
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  27. #22
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    Merci Dolf.
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  28. #23
    tournesol963

    Re : question sur sarking en cours

    bonjour,

    Je m'apprete à signer un devis pour une isolation en fibre de bois dense en sarking.
    Je me demandais comment ca se passait pour les sorties de ventilation...
    Est ce qu'il vaut mieux les prevoir dès le depart ou est ce que c'est encore possible de percer l'isolant par la suite ?

    Merci!

  29. #24
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    Bonjour,

    Le problème ne réside pas dans l'isolant.
    Si la mise en oeuvre est sérieuse, tu auras un frein vapeur en sous face de l'isolant. Et percer ce frein vapeur aprés coup peut être compliqué pour garder une bonne étanchéité à l'air.
    De plus, un ecran de sous toiture hpv est indipensable pour protéger l'isolant sur la face extérieure (jointif), et une fois percé, il est plus difficile de garder l'étanchéité.
    Il est donc préférable de tout faire en même temps, même s'il me parait possible (au prix de certains efforts), de faire les sorties aprés coup s'il s'agit de sorties de ventilation.

    Par contre, pour des sorties de cheminées, les problèmatiques d'écart au feu et d'étanchéité à l'air me semblent suffisament complexes pour déconseiller leurs mise en place à postériori.

    N'hésitez pas à nous donner des infos sur votre mise en oeuvre, et puis un compte rendu est touours bienvenue aprés ce genre de travaux "exotiques" !
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  30. Publicité
  31. #25
    tournesol963

    Re : question sur sarking en cours

    Bonjour!

    Les travaux consistent à enlever les tuiles et liteaux existants, puis sur les chevrons:
    - voliges
    - frein vapeur
    - fibre de bois 180 mm R= 4.74
    - pare pluie fibre de bois 22 mm R= 0.51
    - lattes et contrelattes
    - tuiles

    Je ne m'etais pas encore penchée sur le probleme de la ventilation, je ne sais pas si on peut faire sortir tout par le meme endroit (cuisine, sbd et wc), mais je comprends par votre reponse que ce serait beaucoup plus pratique de le faire des le depart.
    La cheminée a un conduit en dur donc pas de soucis de ce coté là...

    Bonne journée!

  32. #26
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    Bonjour,

    Ca parait bien tout ça !

    N'hésites pas à faire au moins 2 couche croisées pour la laine de bois. Ca ne coûte pas plus cher et réduit les pont thermique. Je préfère 2-3 couches à la solution rainurée, je pense plus pénible à réaliser correctement vu l'equerrage général des panneaux.

    Quand tu parles de sorties de ventilation, parles tu de vmc centralisées ? A ce moment là, tu n'auras qu'une sortie en toiture (elle peut aussi être réalisée sur ton mur )

    Des sorties multiples vont quand même affaiblir ton R global, sans compter le tarif de chapeaux de toiture... etc

    Pour la cheminée en boisseau, une trémie en chaux (ou ciment) et de la laine de roche sur 16cm autour, le frein vapeur scotché sur la trémie. C'est un peu plus pénible pour l'écran de sous toiture si tu respecte l'écart au feu.

    ce serait beaucoup plus pratique de le faire des le depart.
    Sans aucun doute.
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  33. #27
    tournesol963

    Re : question sur sarking en cours

    Re!

    Alors comme c'est pas moi qui fait tout ca, il va se debrouiller avec les rainures languettes ! je pense que deja le fait d'avoir un parepluie en dur reduira aussi les ponts thermiques ...

    Pas de vmc centralisé, mais j'aurai quand meme une hotte de cuisine, et puis la salle de bain et les toilettes n'ont pas de fenetres... tout est regroupé donc en soi ca m'arrange que tout sorte au meme endroit, pas envie de transformer une belle toiture en gruyere! mais je ne savais pas si c'est techniquement possible .

    Pour la cheminée, c'est une cheminée ouverte avec un conduit en pierres jusqu'en haut, dont un coté est le mur . les pierres c'est suffisant non pour l'ecart au feu?

  34. #28
    pleinlesyeux

    Re : question sur sarking en cours

    Citation Envoyé par tournesol963 Voir le message
    Re!

    Alors comme c'est pas moi qui fait tout ca, il va se debrouiller avec les rainures languettes !

    Faudra faire attention à ce que ce soit le plus jointif possible.

    je pense que deja le fait d'avoir un parepluie en dur reduira aussi les ponts thermiques ...

    oui

    Pas de vmc centralisé, mais j'aurai quand meme une hotte de cuisine, et puis la salle de bain et les toilettes n'ont pas de fenetres... tout est regroupé donc en soi ca m'arrange que tout sorte au meme endroit, pas envie de transformer une belle toiture en gruyere!

    oui

    mais je ne savais pas si c'est techniquement possible .

    Pour la cheminée, c'est une cheminée ouverte avec un conduit en pierres jusqu'en haut, dont un coté est le mur . les pierres c'est suffisant non pour l'ecart au feu?

    Pas sûr du tout. Déjà, quand ce sont des boisseaux alvéolés, il faut 16cm d'écart au feu, alors des pierres (qui isolent moins), ça m'étonnerais que tu puisse mettre la laine de bois contre (et toujours être assuré en cas de sinistre). Même les conduits isolés double peau necessite un écrat au feu (environ 8cm je crois)
    aaaaaaaaaaaa
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  35. #29
    travelseb

    Re : question sur sarking en cours

    salut plein les yeux
    bravo pour ce super chantier et merci pour ce super compte rendu qui m a bien aidé dans l elaboration de notre projet
    on isole notre toit cette été avec 220mm de fibre de bois en sarking.
    j ai plein de question si tu a le temps jette un pti coup d oeil a mon post:

    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post3578653

    merci et bon coura

  36. #30
    travelseb

    Re : question sur sarking en cours

    oups c est partis tt seul
    bon courage pour la deuxieme partie de ton toit

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Retour d'expérience.
    Par alsaman dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/12/2009, 15h08
  2. Photovoltaique retour d'expérience ?
    Par ririmason dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 36
    Dernier message: 06/10/2009, 17h14
  3. retour d'expérience
    Par gaelle58 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2009, 17h48
  4. retour d'experience
    Par zestarofzeweb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/03/2009, 21h39
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...