Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?



  1. #1
    pubaca

    Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?


    ------

    Bonjour tous,
    voilà, est-ce qu'il existe une règle simple pour savoir au-delà de quelle durée d'absence il est rentable de couper son ballon d'ECS (électrique dans mon cas, mais la question se pose aussi pour Fioul et autres énergies ...)?

    Cela car j'imagine qu'il ne faut pas le couper pour une courte absence : l'énergie nécessaire au réchauffement quasi complet de l'ECS doit être supérieure à l'énergie de maintien à température (à confirmer svp).

    Merci de vos lumières

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    florisound

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    Par soucis d'économie tu coupe tout dès que possible.
    Par soucis de confort tu coupe pas ..

    JC

  4. #3
    chatelot16

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    je confirme ! que tu t'absente un jour ou un mois couper consome toujours moins que de chauffer pour rien , et la remise en temperature consome toujours moins que ce qu'il aurait fallu consomer pour maintenir en temperature

    mais ensuite c'est a toi de decider si tu veux le confort ou l'economie maximum pour economiser pas grand chose

  5. #4
    pubaca

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    ok, merci de vos avis.
    cependant, est-il vrai que l'énergie nécessaire au réchauffement complet de l'ECS est supérieure à l'énergie de maintien à température (sur 24h par exemple) ?

  6. Devis
  7. #5
    wizz

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    non, c'est exactement la même chose: voir la définition de calorie, l'énergie nécessaire pour augmenter de 1°C une quantité d'eau de 1 gramme

    donc relever 100 litres d'eau à 3 reprises de 55°C à 60°C consommera exactement la même quantité d'énergie que de faire 1 seule fois de 45°C à 60°C

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    chatelot16

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    si ton chauffe eau etait parfaitement isolé ca serait parfaitement egal de le chauffer tout les jours ou de le chauffer en une seule fois

    mais comme il n'est pas parfaitement isolé , plus tu le laisse refroidir plus les perte par son isolation diminue , donc economie !

    mai atention aux fausse economie ! si tu a un chauffage electrique et si le chauffe eau est dans une piece qui reste chauffé , la perte du chauffe eau par son isolation n'est plus une perte puisque ca chauffe la piece : dans ce cas eteindre le chauffe eau n'economise plus rien du tout

  10. Publicité
  11. #7
    pubaca

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    non, c'est exactement la même chose: voir la définition de calorie, l'énergie nécessaire pour augmenter de 1°C une quantité d'eau de 1 gramme

    donc relever 100 litres d'eau à 3 reprises de 55°C à 60°C consommera exactement la même quantité d'énergie que de faire 1 seule fois de 45°C à 60°C
    justement j'avais (j'ai) des doutes là dessus. Il faut certes 1 calorie pour élever 1 gramme d'eau de 1°C mais c'est pour 1 gramme initialement à 14,5°C (et dans des conditions atmo. normales)

    est-ce qu'il ne faut pas plus de 1 calorie pour élever 1 gramme d'eau de 30 à 31°C par exemple ? Et peut-être encore davantage pour passer de 64 à 65°C ?

    en plus, la pression est plus proche du tripple ... comment est-ce que cela joue sur le résultat ?

  12. #8
    chatelot16

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    la definition a partir de 14.5°C c'est pour la grande precision scientifique avec beaucoup de chiffre derriere la virgule , mais en pratique c'est constant de 0 a 100°C

    la chaleur massique de l'eau est aussi pratiquement indepandante de la pression

  13. #9
    behache

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    Bonjour
    Citation Envoyé par pubaca Voir le message
    ..., est-il vrai que l'énergie nécessaire au réchauffement complet de l'ECS est supérieure à l'énergie de maintien à température (sur 24h par exemple) ?
    Non il faut plus d'énergie pour maintenir à température car les pertes sont maximum quand l'écart de température, entre l'intérieur et l'extérieur du ballon est maximum.
    Au fur et à mesure que le ballon refroidit il perd de moins en moins de calories.
    Pour que l'effet soit sensible il faut que l'interruption de chauffe soit conséquente. Sur de faibles périodes, la différence est minimime, voire nulle si lors du réenclenchement de l'interrupteur le thermostat, n'ayant pas constaté un refroidissement suffisant, ne se réenclenche pas immédiatement.
    Cordialement.

  14. #10
    pubaca

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    ok, merci bien
    et merci de votre participation à tous.

  15. #11
    sepafo

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    Bonjour à tous

    L'année dernière en avril, j'ai placé un petit compteur d'énergie électrique sur mon chauffe eau de 200L, vertical, standart (valeur neuf 180€), placé dans ma buanderie et après une semaine d'absence (consommation 0 Litre), j'avais consommé 12.9 kW soit pratiquement 2kW par jour juste pour le maintien en température (à 65°). Après recherche sur le net, c'est un chiffre "normal". J'ai donc procédé à une sur-isolation de mon chauffe-eau avec 100mm de ouate de polyester enroulée autour, dessus et dessous. Pas très esthétique mais efficace. Les pertes quotidiennes sont maintenant de 1.1kW/J. Retour d'investissement en 5ans, et surtout c'est bon pour la planète.

    Toutefois, si le CE est dans le volume chauffé, cette solution est inutile car les pertes du CE permettent de moins chauffer la maison.

    En vous souhaitant
    Un verre n'est jamais à moitié vide ou à moitié plein. Il est deux fois trop grand.

  16. #12
    sepafo

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    Bonjour à tous

    L'année dernière en avril, j'ai placé un petit compteur d'énergie électrique sur mon chauffe eau de 200L, vertical, standart (valeur neuf 180€), placé dans ma buanderie et après une semaine d'absence (consommation 0 Litre), j'avais consommé 12.9 kW soit pratiquement 2kW par jour juste pour le maintien en température (à 65°). Après recherche sur le net, c'est un chiffre "normal". J'ai donc procédé à une sur-isolation de mon chauffe-eau avec 100mm de ouate de polyester enroulée autour, dessus et dessous. Pas très esthétique mais efficace. Les pertes quotidiennes sont maintenant de 1.1kW/J. Retour d'investissement en 5ans, et surtout c'est bon pour la planète.

    Toutefois, si le CE est dans le volume chauffé, cette solution est inutile car les pertes du CE permettent de moins chauffer la maison.

    En vous souhaitant
    Un verre n'est jamais à moitié vide ou à moitié plein. Il est deux fois trop grand.

  17. Publicité
  18. #13
    pubaca

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    Merci pour ce commentaire chiffré, c'est toujours mieux !

    Il est vrai que les pertes, moindre maintenant, font davantage fonctionner le moyen de chauffage en hiver (1kWh/jour donc).

    Mais l'été, l'économie est totale.

    Et pour l'hiver, le contenu en CO2 des kWh du moyen de chauffage est peut-être moins élevé que celui de l'électricité ... un autre bénéfice (?)

  19. #14
    kaiserf

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    OK pour l'hiver, mais l'été on se passe bien de ces calories.
    En plus l'hiver c'est de la chaleur "électrique", donc pas la meilleure marché.
    Donc espace chauffé ou pas il y a intérêt à sur-isoler son chauffe eau.

    On trouves dans les fiches techniques des fabricants les valeurs de constante de refroidissement qui donne une indication sur le niveau d'isolation du ballon et la consommation d'entretien en kwh/24h pour une température donnée (en général, 65°C)
    Un exemple page 5 de ce document
    Salut et merci (si je les ai oublié dans mon message).

  20. #15
    organdi

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    bonjour

    je n'ose pas ouvrir une nouvelle discussion et celle-ci répond en partie à mes questions
    j'ai dans l'appart que je loue un cumulus de 150 litres
    je vis seule, n'ai aucune machine à laver linge ou vaisselle et suis économe
    le cumulus est dans la cuisine, que je ne chauffe pas pour le moment mais qui est bien exposée
    il fonctionne en heures creuses la nuit et vers midi je crois

    1) dans l'immédiat, ai-je intérêt à couper le cumulus le matin après ma douche ?
    l'eau sera-t-elle froide vers 13 ou 14 h pour la vaisselle ?

    2) il est possible que je doive m'absenter 2 jours chaque semaine prochainement (départ jour J à 14h et retour jour J+2 à 20h)
    arrêter le cumulus dès 9h sera-t-il une bonne idée ? je suppose qu'alors l'eau sera vraiment froide au bout de 2 jours et demi, mais aura le temps de chauffer le ballon la nuit suivante, ou pas ?

    merci de me donner votre avis !

  21. #16
    chatelot16

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    si ton cumulus est deja branché pour chauffer uniquement en heure creuse le principal est fait

    couper le matin apres la douche ne sert a rien puisque le relais heure creuse le fait deja

    si il est bien isolé couper un ou 2 jours ne change rien puisque la temperature baissera assez peu , quand tu rebranche ça consome exactement l'energie que ça aurai consomé en restant branché ni moins ni plus

    pour faire une varie economie il faut couper assez longtemps pour que la temperature baisse : quand il est froid il arrete de perdre de la chaleur par ses defaut d'isolation , et quand on le ralume il consome moins pour se remettre en temperature que ce qu'il aurait consomé pour rester chaud ... mais couper longtemps pour que ça refroidisse veut dire ne pas avoir d'eau chude le jours ou l'on arrive

    avec une qualité moyenne de chauffe eau je pense que couper moins d'une semaine ne sert a rien ... et plus la qualité est bonne plus c'est long

    le seul moyen de faire des economie est de reduire la temperature ... mais de 65° a 50° il n'y a pas une grande economie a faire ... et en dessous de 50° il y a le risque de légionellose
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés

  22. #17
    organdi

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    merci, je vais laisser comme ça alors, et ne couper que si je pars plus d'une semaine

  23. #18
    Larzacien

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    bonjour, si le chauffe eau fonctionne en heures creuses, il n'a pas de courant à 9 heures, car on n'est plus en heures creuses.

    Il faut savoir malgré tout que la conso d'un chauffe eau est surtout proportionnelle au nombres de litres tirés.
    et aussi, la résistance ne fonctionne que lorsque le thermostat lui donne le courant, c'est à dire quand la température a baissé à la suite d'un tirage d'eau, pour remonter la température. Mais si on n'a tiré que 3 ou 4 litres, la résistance ne chauffera pas longtemps.
    Le cumulus comporte une isolation autour de la cuve donc la température ne baisse pas vite tant qu'on ne tire pas d'eau.

    Si vous prenez une douche le matin, de toutes façons comme dit plus haut, le chauffe eau n'a pas le courant lorsque les heures creuses sont terminées, donc la résistance ne risque pas de chauffer. et votre eau sera chaude pour faire la vaisselle.

    Il faut savoir aussi que certains chauffe eau ont une meilleure isolation que d'autres.

    Ce qu'on peut faire, si l'eau est brûlante, réduire un peu le thermostat, ça contribuera aux économies. Il suffit que l'eau soit à 55° pour éviter la légionelle, que d'ailleurs on ne trouve que dans les collectivités.

    L'économie passe en premier en ne gaspillant pas l'eau chaude, en n'ouvrant pas les robinets systématiquement à fond, et en ne faisant couler que le nécessaire. C'est ce que je fais chez moi.

    J'ai aussi renforcé l'isolation du cumulus qui se trouve à la chaufferie. J'ai mis ce que j'avais : de la sous couche pour parquet flottant en plusieurs épaisseur que j'ai fait tenir comme j'ai pu. Il parait que c'est sur le dessus que la chaleur part le plus, donc commencer par là, en découpant des morceaux de vieille couverture par exemple.

  24. Publicité
  25. #19
    wizz

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    Afin que tu puisses bien comprendre le comment, le pourquoi

    Supposons que le cumulus, une fois coupé, perd 10°C par jour
    Initialement, il est à 70°C
    jour 1: 60°C
    jour 2: 50°C
    ....
    jour 5: 20°C = température ambiante
    A ce moment là, son eau ne peut plus refroidir, ne peut plus perdre ses calories

    Donc pour une période d'absence de 5 jours, à ton retour, tu souhaites avoir l'eau chaude à 70°C
    Tu peux soit chauffer tous les jours de +10°C, soit 5x10°C
    Tu peux aussi chauffer une seule fois de +50°C
    Cela revient au même


    En revanche, si tu pars pour 1 mois, alors ça change tout
    -en chauffant tous les jours, tu vas dépenser 30x10°C
    -en coupant, puis remettre en route en revenant, tu vas dépenser 1x50°C, bien moins d'énergie pour avoir le cumulus chaud


    C'est valable tout le temps, sauf 1 seul cas.
    C'est l'hiver, il fait très froid, et l'appartement doit faire marcher ses radiateurs en mode hors gel. Dans ce cas là, tu peux laisser le cumulus allumé. Les pertes de chaleur du cumulus ne sont pas perdues: cette chaleur va dans l'appartement et réchauffe l'appartement. Les calories qui ne viendraient pas du cumulus viendront des radiateurs (avec comme différence est que tu peux tout de suite à ton retour prendre une douche chaude, au lieu d'attendre une nuit pour chauffer le cumulus éteint pendant ta longue absence)

  26. #20
    organdi

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    merci à tous les deux
    je suis vraiment économe, eau froide comme chaude, je n'agis donc que peu sur le cumulus si je comprends bien
    et avec toutes les explications données je me sens devenir intelligente !
    merci vraiment de donner en détail des précisions
    bonne soirée

  27. #21
    yves35

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    bonsoir,

    par construction un ballon électrique à son piquage avec une canne tout en haut du volume, la résistance en bas et la sonde qui déclenche la chauffe tout en bas également .

    En l'absence de chauffe , du fait de la stratification, ce que l'on tire ,c'est de l'eau chaude . Si tout le ballon est à 60°C ,cas courant , s'il fait 300 litre (cas courant d'un pavillon) , on va tirer 300 litres d'eau à 60°C, puis ensuite de l'eau froide . Même si le tirage est réparti sur 2 jours. L'eau chaude du haut ne va pas réchauffer l'eau froide du bas.

    La surisolation du ballon a déjà été évoquée plus haut . C'est très efficace . Un balon standart de 300 litres par exemple à une conso mation d'entretien en marche auto de:
    http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produ...e-300-l-e57676
    2.48 kwh/jour soit 2.48 X 365= 905 kwh/an . Pour info, l'appoint électrique pour l'ecs de mon installation solaire à représenté 375 kwh pour la saison dernière (sur 12 mois)

    Il y aurait bien un moyen de réduire (outre la surisolation évoquée plus haut ) la consommation d'entretien en commandant le volume chauffé en fonction de la consommation d'ecs prévue. Réduire le volume chauffé conduit à réduire la surface déperditive (à cause de la stratification).

    Il faudrait pouvoir leurrer la résistance en collant plus haut (à la moitié par exemple si on veut 150 litres voire encore plus haut)une autre sonde qui commande la mise en route de la résistance .A défaut de doigt de gant ,il suffit de plaquer une sonde à la hauteur désirée et de refaire l'isolation par dessus + modif câblage de commande.

    consommation d'entretien d'un ballon de 100 litres:
    http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produ...tion-technique
    1.3kwh/24 h soit 2.8/1.3=2.15 fois moins de pertes sans sur isolation


    yves

    C'est comme si on avait un ballon de volume variable

  28. #22
    chatelot16

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    c'est une façon de voir les chose ! si on met le thermostat a la moitié de la hauteur du cumulus il coupera quand la moitié du chauffe eau sera chaud et on aura moins de perte ... mais on aura aussi moins d'autonomie en cas de consomation exeptionnelle , du genre plusieur personne qui prennent des douche après une grosse vaisselle

    ajouter quelque couche de laine de verre autour du cumulus peut faire la même reduction de consomation sans reduction de l'autonomie donc je trouve meilleur d'augmenter l'isolation plutot que de trafiquer le thermostat

    attention a l'augmentation d'isolation : les thermostat moderne on une fonction de securité qui limite la temperature au niveau des connexion : si on isole trop ça surchauffe et disjoncte : il faut appuyer sur un bouton du thermostat pour le refaire marcher

    donc avec les nouveau thermostat il faut isoler toutes les faces du cumulus sauf le bas ! laisser un peu d'air au thermostat
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés

  29. #23
    yves35

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    bonsoir,

    mais on aura aussi moins d'autonomie en cas de consomation exeptionnelle , du genre plusieur personne qui prennent des douche après une grosse vaisselle
    il faut laisser la sonde du bas bien sur et prévoir de basculer sur celle ci si la famille débarque .Dans mon cas, on est 2 adultes assez sobres et notre conso d'ecs courante doit tourner vers les 50 l/jour (vaisselle à la main) . Je ne me fourre pas sous la douche tous les jours et je signale à ceux qui se bouchent le nez que c'est frotter qui nettoie la peau (et fignoler au gant de crin).
    Quand les enfants débarquent je charge à fond le ballon solaire (sinon je gère avec un oeil sur la météo)

    yves

  30. #24
    cornychon

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    Bonjour,

    Couper le chauffage du ballon c’est économiser de l’énergie.


    Les pertes thermiques sont proportionnelles à la différence de température qu’il y a entre l’eau et la température ambiante.

    A l’équilibre thermique, pour une isolation qui par définition est constante, les pertes sont constantes. Nous pouvons dire que ce sont les pertes nominales. C’est ce qu’il se passe lorsque le ballon est branché 24 h sur 24h.
    (Pour une bonne compréhension, oublions le chauffage tarif nuit)

    Si je coupe, que se passe-t-il !

    Je coupe le chauffage pendant une durée « D », le ballon perd de l’énergie dans le local ou il se trouve, sa température baisse.
    Le ΔT ballon/air ambiant diminue.

    La courbe des pertes thermiques et la température du ballon plongent en fonction du temps.

    Les pertes sont moins importantes que si le ballon n’avait pas été coupé.

    Je remets en route le chauffage, par hypothèse, imaginons que la montée en température soit instantanée. On se retrouve aux pertes nominales vues plus haut.

    Pendant la coupure on aura gagné de l’énergie.


    Pour gagner de l’énergie, il faut simplement que la courbe de montée en température soit plus rapide que la courbe de descente en température.

    Il suffit de réaliser un graphique pour mettre le phénomène en évidence. En fonction du temps, on a une courbe des pertes thermiques qui descend doucement, et une qui remonte brutalement lorsqu’on remet le chauffage en route

    Le phénomène physique existe pour un arrêt d’une heure, mais il est si faible que l’économie d’énergie est négligeable.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  31. Publicité
  32. #25
    organdi

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    merci, Yves
    je vois que la solution est un peu complexe pour moi
    étant en transit je ne vais pas m'engager dans des installations de ce genre
    être locataire est un frein à l'amélioration par des solutions économiques
    dommage, j'aimerais pouvoir user de tous les moyens futés
    si je prends une douche chaque matin, c'est jet modéré
    et je récupère l'eau froide du début et celle des lessives main pour les toilettes
    le "tout électrique" et le manque aberrant d'isolation de cet appartement me désole
    mais bon...

  33. #26
    organdi

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    merci, cornicnon et chatelot
    je conserve précieusement le lien vers ces infos pour plus tard !
    bonne journée

  34. #27
    leperigourdin

    Re : Au-delà de quelle durée d'absence faut-il couper son ballon ECS ?

    1/ Le cumulus s'allume et s'arrête de lui même plusieurs fois pars jour donc la question ne porte que sur un arrêt prolongé.
    ==> CQFD sans pb de mettre le commutateur sur 0.

    2/ Test fait sur cumulus 200 litres, 1 personne, 1 douche/j. Après 5 jours arrêté, l'eau était encore assez chaude pour se raser...

    3/ l'ecart T° pièce et eau est d'autant plus fort que la déperdition sera forte.

    ==> Comme pour les ampoules à incandescence, l'energie perdu par le cumulus va réchauffer l'habitat donc vient se réduire la facture de chauffage de manière invisible.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Blanc] faut il couper sa chaudière
    Par LNHDVFR dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/03/2009, 23h02
  2. VMC, la couper en cas d'absence prolongée
    Par farani dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 24/03/2008, 07h09
  3. [Thermique] Raccordement ballon ECS à un délesteur
    Par RAOULJL14 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/01/2008, 19h48
  4. Ballon tampon + ballon ECS
    Par gout dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/09/2006, 00h42
  5. HydroAccumulation VS Ballon ECS
    Par judoboy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/05/2006, 19h25
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison