Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

réglage chaudière et économie de fioul



  1. #1
    saintol

    réglage chaudière et économie de fioul


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai acheté cette année une maison de 1973 avec une chaudière du même âge. Elle fonctionne très bien (le brûleur a été changé en 2003) mais la maison n'est pas vraiment isolée. Donc, je consomme beaucoup de fioul.

    Des travaux d'isolation sont bien-sûr prévus dès que les finances seront là

    En attendant, j'essaye d'ajuster les réglages de la chaudière au mieux pour ne pas gaspiller de fioul tout en conservant le confort du chauffage.

    Pour ça, j'ai deux réglages à ma disposition : la vanne trois voies et le circulateur.

    Ma question : est-il plus économique de mettre la vanne 3 voies sur une position basse et compenser avec le circulateur, ou augmenter l'ouverture de la 3 voie et ne pas utiliser le circulateur ?
    Autrement-dit, lequel des deux (vanne et circu) consomme le plus ?

    Merci pour vos réponses

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    bfx

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Bonjour et bienvenu,
    Personnellement, j'ai baissé ma conso de 50% avec une régulation sur la vanne 4V plus quelques têtes thermosatiques programmables.
    Je ne comprends pas "compenser par le circulateur"?
    Chez moi, le circulateur est sur la vitesse la plus basse, la température chaudière réglée pour ne pas avoir de condensation et la température maison ajusté via la vanne 4V.
    Pour la consommation, c'est forcément le circulateur (surtout de 73) qui consomme le plus, la vanne même motorisée ne consomme que très peu.
    Quasiment rien n'est impossible, il suffit souvent d'un peu d'imagination et de sueur...

  4. #3
    saintol

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Merci pour cette réponse rapide.

    "compenser avec le circulateur" :
    En fait, mon circulateur a deux positions : ON et OFF. si la vanne est à une valeur basse pour la nuit, je mets un coup de circulateur le matin avant le lever des enfants. Mais il n'est pas réglable en intensité.

    D'après vos infos, je peux donc me contenter de jouer avec la vanne pour faire varier la température (nuit/jour/absence) et ne plus utiliser le circulateur qu'en cas de besoin immédiat de chaleur.

    Encore merci !

  5. #4
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Reprenons calmement.

    Si j'ai bien compris :

    - ton circulateur c'est "tout ou rien" (On / OFF) ???

    - ta V3V est manuelle ???

    Tu parles d'économiser le fuel (pas l'électricité du circulateur).

    Tu n'as aucune autre régulation : robinets thermostatiques sur les radiateurs ???

    Dans ces circonstances, tous les chipotages que tu pourras faire ne vont réduire ta consommation de fuel qu'à la marge.

    Pour diminuer ta consommation de façon importante : il faut isoler (aucune régulation; aussi sioux, électronique et tout ce que tu veux qu'elle soit, ne pourra compenser le fait que les calories que tu pompes dans ta maison fuient tout aussi vite).

    Accessoirement, une régulation "fine" permettrait quelques économies : pour cela il faut motoriser ta vanne (si c'est possible ; sinon la changer) et installer une régulation pilotée par sonde extérieure. Cela te permettra d'optimiser le rapport "consommation / confort" de manière automatique et permanente (donc durable ; car tu ne vas bouger ta V3V manuellement 2 ou 3 fois par jour). Cela permet notamment d'abaisser la temp la nuit / en cas d'absence le jour (travail ?) et là, d'économiser réellement tout en rétablissant à temps automatiquement pour avoir le même confort [ 1° d'abaissement, c'est "officiellement" 7 % d'économies - je pense que c'est un peu optimiste, mais bon, économies c'est sûr]

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par bfx Voir le message

    quelques têtes thermosatiques programmables..
    Pardon, j'ai zappé cette autre possibilité.

    Tu mets ta vanne sur une position moyenne, le circulateur en route et tu régule chaque radiateur par un robinet thermostatique (et si possible programmable, effectivement, si le "rythme" de l'usage de chaque pièce est régulier). C'est une réguklation par le débit.

    La régulation par la V3V automatisée est une régulation à débit constant par la temp de départ de l'eau.

  8. #6
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par saintol Voir le message

    ou augmenter l'ouverture de la 3 voie et ne pas utiliser le circulateur ?

    Il faut que tu ais un bon "thermosiphon" pour pouvoir fonctionner sans circulateur !!!

    Aujourd'hui, sur les maisons "plates" (un niveau) c'est rare que ça fonctionne !

    Ceci à part :

    - tu as intérêt à fonctionner avec un circuit à température la plus basse possible avec un débit plus élevé (moins de pertes "en ligne"). Mais cela consommera l'électricité en plus ! Donc avec circulateur VV sur une position moyenne (fonction de la temp extréieure : plus chaud quan dil fait plus froid et inversement).

  9. Publicité
  10. #7
    apzo11

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Bonjour did
    un débit plus élevé (moins de pertes "en ligne")
    Peux-tu expliquer les pertes?
    pertes thermiques ou pertes liées à la vitesse de ciculation.
    apzo11

  11. #8
    bfx

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    [...]
    Pour diminuer ta consommation de façon importante : il faut isoler (aucune régulation; aussi sioux, électronique et tout ce que tu veux qu'elle soit, ne pourra compenser le fait que les calories que tu pompes dans ta maison fuient tout aussi vite).

    Accessoirement, une régulation "fine" permettrait quelques économies : pour cela il faut motoriser ta vanne (si c'est possible ; sinon la changer) et installer une régulation pilotée par sonde extérieure. Cela te permettra d'optimiser le rapport "consommation / confort" de manière automatique et permanente (donc durable ; car tu ne vas bouger ta V3V manuellement 2 ou 3 fois par jour). Cela permet notamment d'abaisser la temp la nuit / en cas d'absence le jour (travail ?) et là, d'économiser réellement tout en rétablissant à temps automatiquement pour avoir le même confort [ 1° d'abaissement, c'est "officiellement" 7 % d'économies - je pense que c'est un peu optimiste, mais bon, économies c'est sûr]
    D'accord avec toi, l'isolation est primordiale. Cependant l'investissement dans une régulation peut être amortie rapidement surtout sur une passoire thermique et dégager des finances pour l'isolation. Disons que ce peut être rapidement palpable. J'ai amorti ma régulation toute simple (BX20) en un hiver. C'est surtout le confort de l'automatisme qui permet les économies, car "il" oublie rarement de baisser la température.
    Quasiment rien n'est impossible, il suffit souvent d'un peu d'imagination et de sueur...

  12. #9
    saintol

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Je viens de lire toutes vos réponses. D'abord, merci.

    Voici quelques précisions :

    - ton circulateur c'est "tout ou rien" (On / OFF) ???

    - ta V3V est manuelle ???

    Tu parles d'économiser le fuel (pas l'électricité du circulateur).

    Tu n'as aucune autre régulation : robinets thermostatiques sur les radiateurs ???
    Oui, le circulateur, c'est tout ou rien. Du coup en position "ON" il est très efficace.

    La V3V est bien manuelle. Elle a été motorisée dans le temps car il y a des restes de bras automatisé qui servait à positionner la vanne en fonction d'un thermostat. Tout ceci est hors d'usage, aujourd'hui j'ai juste la "poignée" de la V3V à tourner à la main.

    Je parle bien d'économiser du fioul, pas de l'éléctricité.

    Presque tous les radiateurs sont équipés de robinets thermostatiques. J'ai oublié de mentionner ceci dans mon descriptif de départ. Ça fait un point de réglage supplémentaire. Quel peut être l'impact sur la conso ?

    tu as intérêt à fonctionner avec un circuit à température la plus basse possible avec un débit plus élevé (moins de pertes "en ligne")
    Si je comprends bien, il vaut mieux baisser la V3V pour baisser la T° du circuit et allumer le circulateur (toujours dans l'optique de brûler moins de fioul).
    Finalement, c'est ce que je fais :
    La V3V est sur la position [3]
    J'allume le circulateur en partant au taf pour que la maison soit chaude au moment où les enfants se réveillent. Ma femme éteint le circu en partant bosser.
    Je le rallume en rentrant avec les enfants en fin de journée, et je le coupe au moment d'aller au lit.
    La question qu'on se pose c'est "est-ce la meilleure soluce pour ne pas cramer le fioul trop vite" (par rapport à mettre la V3V sur [4] ou [5] au lieu de mettre en route le circu).

    Petite précision : je suis conscient que la meilleure solution reste l'isolation. J'envisage dans un premier temps de refaire celle des combles, et plus tard, de faire une isolation complète par l'extérieur.

    Merci encore pour vos conseils.

  13. #10
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Quitte à s'astreindre à ces triples corvées quotidiennes, il me semble plus simple et plus efficace de modifier les robinets thermostatiques : abaisser en partant ; remonter à l'arrivée.

    Attention : un abaissement trop important peut être contre-prodcutif ; certes, pendant l'abaissement, tu consommeras moins mais comme au retour il fera plus froid, tu vas "surchauffer" pour compenser.

    Prendre conscience que la température ressentie (donc le confort) est une "moyenne" entre la température de l'air et la température des paroies (murs, cloisons, fenêtres) : s'il fait 20 ° au thermomètre au milieu de la pièce mais que les murs sont à 16 °, le ressenti sera de l'ordre de 18 °. Pour sentir "20 °", le risque est alors de chauffer à 24 ° pour compenser le 16 ° des paroies !!!

  14. #11
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par saintol Voir le message

    J'allume le circulateur en partant au taf pour que la maison soit chaude au moment où les enfants se réveillent. Ma femme éteint le circu en partant bosser.
    Je le rallume en rentrant avec les enfants en fin de journée, et je le coupe au moment d'aller au lit.
    La question qu'on se pose c'est "est-ce la meilleure soluce pour ne pas cramer le fioul trop vite" (par rapport à mettre la V3V sur [4] ou [5] au lieu de mettre en route le circu).
    Bon, c'est une forme de régulation manuelle.

    Si le confort y est, si les températures ne dépassent jamais trop 20 ° par effet de compensation, c'est une forme d'optimisation par voie manuelle ! Avec l'avantage d'économiser de l'électricité (arrêt du circulateur) ...

    Ne te pose pas trop de questions : il sera difficile de faire mieux par n'importe quelle méthode !

    En gros, pour comprendre :

    - ta maison est une passoire
    - tu veux maintenir un certain niveau d'eau (confort) quand vous êtes là
    - tu laisses baisser le niveau quand tu n'es pas là en arrêtant la pompe qui alimente la passoire...

    Tu te poses la question de savoir ce qui entre une pompe électrique ou des grosses louches à la main est le mieux pour remplir la passoire . La réponse est évidente : la consommation d'eau, pour un même niveau d'eau et une même passoire, sera grosso modo la même !

    Pour consommer moins d'eau : baisser le niveau (donc accepter d'avoir froid) ou boucher des trous (isoler).

    Pour moi, ton système actuel, astreignant, est efficace...

    Bon courage.

  15. #12
    saintol

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Quitte à s'astreindre à ces triples corvées quotidiennes, il me semble plus simple et plus efficace de modifier les robinets thermostatiques : abaisser en partant ; remonter à l'arrivée.
    Plus efficace, c'est possible, je vais tester, mais plus simple, non. Passer sur tous les radiateurs et plus long qu'actionner le circulateur

    Je vais comparer les différentes options en notant la fréquence d'allumage du brûleur dans chaque cas.

  16. Publicité
  17. #13
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par saintol Voir le message

    J'envisage dans un premier temps de refaire celle des combles, et plus tard, de faire une isolation complète par l'extérieur.

    .
    Très bien. Notamment ITE !!!

    Et là, tu pourras te poser la question de la régulation motorisée, sonde extérieure, pour peaufiner...

  18. #14
    saintol

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Tu te poses la question de savoir ce qui entre une pompe électrique ou des grosses louches à la main est le mieux pour remplir la passoire . La réponse est évidente : la consommation d'eau, pour un même niveau d'eau et une même passoire, sera grosso modo la même !

    Pour consommer moins d'eau : baisser le niveau (donc accepter d'avoir froid) ou boucher des trous (isoler).

    Pour moi, ton système actuel, astreignant, est efficace...
    Merci pour tes réponses et ton temps Did67.
    Le sujet peut être clos.

  19. #15
    fix_k

    Smile Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Pour ma part, la vanne 3 V manuelle ne bouge pas.
    L'aquastat de la chaudière (1982) est réglé pour que la température de la chaudière atteigne 60 °C (pour ne pas avoir de condensation).

    J'ai mis un simple thermostat d'ambiance programmable (sur la semaine) qui coupe la chaudière et le circulateur quand la consigne est atteinte.
    Ce montage a l'avantage d'être simple à mettre en place et peu coûteux.

    Depuis deux ans, cela semble fonctionner.

  20. #16
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Effectivement, pour pas cher, cela "automatise" ce que saintol fait à la main.

    Pour l'abaissement, cela coupe totalement ou cela maintient une température plus basse ???

    Du coup, ta chaudière passe quand même sous les 60 ° en cas d'abaissement assez long ??? Donc condense au redémarrage ? (un peu)

  21. #17
    pleinlesyeux

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par fix_k Voir le message
    coupe la chaudière et le circulateur quand la consigne est atteinte.

    Bonjour,

    Dans la même situation que saintol, je me contente jusqu'à présent de manipuler la V4V (plusieurs fois par jour).

    Je pensais que couper la chaudière (electriquement, donc ?) n'était pas bon pour elle. Est-ce faux ?
    Est-ce que ça veut dire couper le bruleur, et si oui comment puis-je faire pour le commander (il est relié à la chaudière...)

    Je pensais que couper le circulateur equivaut peu ou prou à baisser totalement ma V4V. Est-ce faux ?

    Je vient de voir que mon circulateur est réglable (Je suis une bille en plomberie). Y gagnerai-je beaucoup si je réduisait la vitesse ?

    Ma chaudiere est récente (2004, je crois), réglée au minimum 60°.

    Merci de votre aide...
    Images attachées Images attachées
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  22. #18
    fix_k

    Smile Re : réglage chaudière et économie de fioul

    J'ai un modèle de 82 : probable corps de chauffe en fonte.
    Avant de fonctionner au gaz, elle fonctionnait au fuel (changement de brûleur) et pourrait fonctionner au charbon.
    Tout est électromécanique (pas d'électronique) : donc je ne pense pas que tout couper abîme quelque chose.
    Rendement : 93 %
    La régulation du chauffage se faisait par pilotage de la vanne 3V (circuit 24 V) qui a rapidement lâché après l'achat de la maison.


    J'avais testé en débranchant le shunt sur le brûleur : cela semblait faire le même effet que de couper complètement la chaudière. Donc autant faire de l'économie d'électricité et aussi stopper le circulateur.

    Par ailleurs, la chaudière chauffant l'ECS via un ballon à serpentin, j'ai aussi mis une temporisation pour le chauffage de l'ECS (30 minutes le matin, 30 minutes le soir).

    Le chauffagiste qui fait l'entretien n'a rien trouver à redire et a confirmé la fiabilité de ces vieilles chaudières par rapport aux nouvelles pleines de sécurité et d'électronique.

    Cela fait deux ans que j'ai fait ce branchement. Je touche du bois.

    Avant, elle tournait en permanence (au moins pour l'ECS) : sacrée consommation de gaz !!!

  23. Publicité
  24. #19
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par fix_k Voir le message

    Rendement : 93 %:
    Là, franchement, je doute ! Rendement bruleur peut-être. Mais "rendement chaudière" (= % des calories contenues dans le combustible que tu retroyves dans le circuitd 'eau chaude), il faudrait une bonne chaudière "basse température", avec des tas de labyrinthe à l'intérieur, pour l'atteindre...

  25. #20
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par pleinlesyeux Voir le message


    Je pensais que couper la chaudière (electriquement, donc ?) n'était pas bon pour elle. Est-ce faux ?
    Est-ce que ça veut dire couper le bruleur, et si oui comment puis-je faire pour le commander (il est relié à la chaudière...)

    Je pensais que couper le circulateur equivaut peu ou prou à baisser totalement ma V4V. Est-ce faux ?

    Je vient de voir que mon circulateur est réglable (Je suis une bille en plomberie). Y gagnerai-je beaucoup si je réduisait la vitesse ?

    Ma chaudiere est récente (2004, je crois), réglée au minimum 60°.

    Merci de votre aide...
    1) Couper la chaudière, c'est risquer qu'un composant électronique n'aime pas les coupures / retour de courant. Il ne doit pas y avoir beaucoup d'électronique, donc le risque devrait être faible.

    2) C'est prendre le risque que la chaudière descende sous 60 ° (alors qu'elle est paramétrée pour maintenir 60 °, ce qui est bien) et condense au redémarrage. Si c'est un corps acier, cela ira sans doute pendant 10 ans, et puis un beau jour elle sera percée...

    Pour cette seule raison, je ne le ferais pas !

    Pour cette raison, il vaut mieux, en saison de chauffe, que la chaudière se maintienne à 60 ° mini et réguler le chauffage par la vanne / circulateur.

    3) Couper le circulateur : cela dépend du thermosiphon. Dans certaines installations très "verticales "et pas très alambiquées, l'eau va assez bien circuler par thermosiphon, sans circulateur. Dans d'autres, très peu...

    Fermer la V4V, le circulateur continue de consommer de l'électricité, mais tu ne prélèves plus de calories dans la chaudière.

    Ce n'est donc pas tout à fait pareil dans le premier cas (thermosiphon).

    Dans le second (maison "horizontale"), tu économies de l'électricité en coupant le circulateur. Et les prélèvements sont quasiment coupés aussi...

    4) Réduire la vitesse du circulateur va t'amener à élever la temp de l'eau, ppour apporter la même chaleur, mais grosso modo, ta consommation sera la même. Relis l'histoire de la passoire plus haut : pomper avec un gros tuyau à petit débit ou avec un petit tuyau à grand débit, c'est kif kif. Pour maintenir le même niveau, il te faut la même quantité d'eau. Encore une fois, économiser, c'est soit diminuer le niveau (donc le confort - sauf en périodes d'inoccupation = abaissements) soit boucher les trous (isoler). Il n'y a aucun autre miracle possible.

    Pour maintenir une certaine température dans ta maison, il faut apporter un certain nombre de calories, ce qui correspond à une certaine consommation de fuel. Que tu amènes cela à petit débit / haute température ou à fort débit / temp plus faible est grosso modo kif kif.

    Le fort débit augmente la consommation électrique de ton système.

    La haute température augmente un peu les pertes dans les parties perdues de ton circuit (dépend de l'isolation) et éventuellement, si tu dois aller au-delà de 60 °, baisse le rendement de la chaudière (plus une chaudière doit monter la temp de l'eau, et moisn son rendement sera bon)

  26. #21
    florisound

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Là, franchement, je doute ! Rendement bruleur peut-être. Mais "rendement chaudière" (= % des calories contenues dans le combustible que tu retroyves dans le circuitd 'eau chaude), il faudrait une bonne chaudière "basse température", avec des tas de labyrinthe à l'intérieur, pour l'atteindre...

    normalement le rendement tien compte de la température fumée et aspiré.
    Il inclut donc bien les calories cédé a l'eau...
    Après si la chaudière n'est pas calorifugé ,c'est vrai cela ne change pas le rendement. On parle alors de consommation d'entretient...qui sont de l'ordre de 0.5% de la puissance max du corps de chauffe...ainsi une chaudière de 30-60kw
    monté avec un gicleur de 30 kw devrait avoir une consommation d'entretient de 300 w soit 7.2 kwh/24h.

  27. #22
    fix_k

    Smile Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    1

    2) C'est prendre le risque que la chaudière descende sous 60 ° (alors qu'elle est paramétrée pour maintenir 60 °, ce qui est bien) et condense au redémarrage. Si c'est un corps acier, cela ira sans doute pendant 10 ans, et puis un beau jour elle sera percée...

    Pour cette seule raison, je ne le ferais pas !

    Pour cette raison, il vaut mieux, en saison de chauffe, que la chaudière se maintienne à 60 ° mini et réguler le chauffage par la vanne / circulateur.
    Qu'appelles-tu condensation au démarrage ? Peux-tu décrire le phénomène ?

    Pour la mienne (1982), je pense que le corps de chauffe est en fonte.

    Par ailleurs, maintenir la chaudière à 60 °C, fait consommer du combustible !!!

  28. #23
    pleinlesyeux

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Merci beaucoup Did67 pour toutes ces informations.
    Je crois donc faire ce qu'il faut en laissant la chaudière au minimum et gérer par la V3V.

    Par contre, si j'essaye le thermosiphon, la simple présence du circulateur éteint ne va t'il pas bloquer le flux d'eau ?
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  29. #24
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par fix_k Voir le message
    Qu'appelles-tu condensation au démarrage ? Peux-tu décrire le phénomène ?
    !
    La combustion d'un hydrocarbure (le fuel en est un, le gaz aussi) dégage du CO² (oxydation du C) et de la vapeur d'eau H²0 (oxydation de l'H).

    Dans une chaudière bien réglée, la teneur de vapeur d'eau dans le gaz de combustion est telle que cela va condenser sur les parties froides (les échangeurs thermiques de la chaudière) dès que la température descend en-dessous d'environ 55 °.

    C'est la même chose que quand on essore des pâtes dans un évier près de la fenêtre ou qu'on prend la douche sous un velux :

    - en hiver, la vitre est froide, cela condense et dégouline

    - en été, la vitre est chaude, cela ne condense pas (ou très peu)...

    Dans la chaudière, c'est la même chose.

    Si elles reste chaude (plus de 60 °), il n'y aura pas de condensation. Mais effectivement, cela peut consommer un tout petit peu de fuel ! Cela dépend de l'isolation - les bonnes chaudières sont bien isolées et ne perdent que 3 à 5 %.

    Si elle se refroidit (moins de 55 °), au démarrage, le feu dégage la vapeur d'eau mais les échangeurs sont froids : cela condense. Après, la chaudière passe au-dessus de 60 °, cela ne condense plus.

    Il existe des chaudières, dites à condensation, qui sont construites pour récupérer la chaleur dégagée par la condensation de la vapeur d'eau (et récupérer l'eau). Les échangeurs sont en inox pour éviter la corrosion.

  30. Publicité
  31. #25
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par florisound Voir le message
    normalement le rendement tien compte de la température fumée et aspiré.
    Il inclut donc bien les calories cédé a l'eau...
    .
    Dans les protocoles de test de chaudières que je connais, le rendement indiqué est la quantité de calories récupérées dans le circuit d'eau (on mesure et enregistre ne permanence débit, temp d'entrée, temp de sortie) par rapport à l'énergie du combustible exrpimé en calories (on mesure la quantité de combustible consommée pendant le même temps x PCI) [ou tout en kWh, le résultat est le même]

    Sont des pertes : les pertes par les gaz de combustion (donc l'achauffement du flux d'air) et les pertes par le corps de la chaudière (qui chauffe la chaufferie !).


    Il "n'inclut" pas : "c'est" les calories cédées à l'eau (par rapport aux calories contenues dans le combustible - PCI). Toujours pour une chauidère (pour un poêle, c'est pas pareil).

  32. #26
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par pleinlesyeux Voir le message

    Je crois donc faire ce qu'il faut en laissant la chaudière au minimum et gérer par la V3V.
    ?
    C'est ce que je ferais aussi. En saison de chauffe, maintenir 60 ° mini.

    Voir cependant si une régulation ne peut pas gérer le circulateur et le couper lorsqu'il n'y a pas besoin de chauffage (pour économiser d el'électricité) : si la temp est supérieure à la consigne ou si la nuit la temp extréieure est supérieure par ex à 5 °...

    C'est tout de même environ 50 W qui tournent pour rien quand il n'y a pas besoin de chauffage !

  33. #27
    pleinlesyeux

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    OK. Mais j'ai pas de régulation...

    Je pense que je n'aurai plus besoin de la chaudiere fuel d'ici 2 ans, quand j'aurai finiy le sarlking et l'ITE...

    En attendant, je vais mettre un interrupteur et passer en vitesse basse pour le circulateur.

    yo !
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  34. #28
    Did67

    Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par pleinlesyeux Voir le message

    En attendant, je vais mettre un interrupteur et passer en vitesse basse pour le circulateur.

    yo !

    Pour ton info, il existe des "interrupteurs" à distance sans fil. J'en ai installé un pour commander mon éclairage extérieur à partir d'un branchement dans le sous-sol. L'interrupteur est au rez-de-chaussée, collé contre le mur et ressemble à bête interrupteur encastré (presqu'aussi plat).

  35. #29
    fix_k

    Smile Re : réglage chaudière et économie de fioul

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    La combustion d'un hydrocarbure (le fuel en est un, le gaz aussi) dégage du CO² (oxydation du C) et de la vapeur d'eau H²0 (oxydation de l'H).

    Dans une chaudière bien réglée, la teneur de vapeur d'eau dans le gaz de combustion est telle que cela va condenser sur les parties froides (les échangeurs thermiques de la chaudière) dès que la température descend en-dessous d'environ 55 °.

    Si elles reste chaude (plus de 60 °), il n'y aura pas de condensation. Mais effectivement, cela peut consommer un tout petit peu de fuel ! Cela dépend de l'isolation - les bonnes chaudières sont bien isolées et ne perdent que 3 à 5 %.

    Si elle se refroidit (moins de 55 °), au démarrage, le feu dégage la vapeur d'eau mais les échangeurs sont froids : cela condense. Après, la chaudière passe au-dessus de 60 °, cela ne condense plus.
    Merci de ton éclairage, je pensais que c'était un phénomène plus complexe.

    Vu la forme de corps de chauffe (chaudière au sol), je ne pense pas qu'il y ait tant de condensation qui se dépose sur le corps en lui même. Et le phénomène de condensation ne dure que quelques minutes sans compter le bon tirage qui évacue les fumées.

    En revanche, l'économie de combustible est réelle : on évite de chauffer le local où est la chaudière !

Discussions similaires

  1. [Thermique] Chaudière fioul : ne démarre plus suite à une panne fioul. [résolu]
    Par lara18 dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/12/2008, 20h01
  2. [Thermique] Brûleur chaudière fioul : réglage des électrodes. [résolu]
    Par coxigrue dans le forum Dépannage
    Réponses: 30
    Dernier message: 17/12/2008, 19h11
  3. [Thermique] réglage chaudière fioul
    Par pingfoot dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/10/2008, 20h33
  4. economie chaudiere fioul
    Par teuf68 dans le forum Dépannage
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/10/2008, 06h40
  5. [Thermique] Chaudière Geminox fioul problème de réglage de bruleurs
    Par cfperron dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/12/2006, 19h29
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...